Commentaires en ligne 


52 évaluations
5 étoiles:
 (34)
4 étoiles:
 (11)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


47 internautes sur 52 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des derniers grand poète de la chanson française.
C'est le 20ème Opus de Bernard Lavilliers qui paraît aujourd'hui et pas des moindres.
Un double album donc pour cette sortie en version 10 titres ou 11 titres en ce qui concerne l'album proprement dit
+ un deuxième CD de 27 minutes où Bernard se fait narrateur d'un poème de Blaise Cendrars écrit en 1913
"la prose du...
Publié il y a 4 mois par Choquet Pascal

versus
11 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le Baron Samedi a un peu de mal à finir la semaine
Un album pas désagréable mais plutôt moyen de l'Indiana Jones de la chanson française.

Depuis la période post "Idées Noires" (son dernier opus sincère et novateur en date), donc de 1983 à nos jours, Nanar alterne les escales en "variété française digne" ("Voleur de Feu", "If", "Carnets de bord") et les...
Publié il y a 4 mois par joan


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

47 internautes sur 52 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des derniers grand poète de la chanson française., 25 novembre 2013
Par 
Choquet Pascal (St laurent blangy,Pas de Calais) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baron Samedi - Livre-disque (CD)
C'est le 20ème Opus de Bernard Lavilliers qui paraît aujourd'hui et pas des moindres.
Un double album donc pour cette sortie en version 10 titres ou 11 titres en ce qui concerne l'album proprement dit
+ un deuxième CD de 27 minutes où Bernard se fait narrateur d'un poème de Blaise Cendrars écrit en 1913
"la prose du transsiberien et de la petite jehanne de france".
Au travers de ces enregistrements,c'est tout l'univers musical de bernard lavilliers que l'on retrouve
avec ces sonorités du monde entier.C'est également dans l'écriture un regard lucide sur notre quotidien et le monde qui nous entoure.
Notamment le drame d'Haïti qui a inspiré trois chansons à Bernard ou encore la disparition récente de sa mère à qui il rend hommage
avec"sans fleurs ni couronnes".Vraiment,ce disque est absolument remarquable en tous points.
Il démontre à nouveau(si besoin était)que Bernard Lavilliers possède toujours ce regard affûtè sur la société,avec ses drames,ses joies,ses peines
Il demeure un artiste entier.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


38 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque en forme de mise au point sur toute une vie, 25 novembre 2013
Par 
Jean Bal (Conflans-en-Jarnisy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baron Samedi - Livre-disque (CD)
Je fais partie des vieux "déçus" de Lavilliers, de ceux qui l'ont adoré à la fin des années 70 et au début des années 80. Jusqu'à ce qu'il cède à la démagogie politique, à l'auto-glorification d'une légende fabriquée de toutes pièces, et s'intéresse plus au culturisme qu'à la musique.
Oh, même dans ses années fades il est quand même parvenu à sortir quelques morceaux d'anthologie comme les Mains d'Or ou On The Road Again.
Il faudrait vraiment être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître le grand talent de l'auteur de Fensch Vallée, même s'il n'a guère été sollicité au cours des vingt dernières années.
Jusqu'à ce disque.
Je l'ai écouté par curiosité et je me suis surpris à l'apprécier beaucoup.
Les rythmes bossa sont toujours là, même s'ils savent désormais se faire plus discrets.
Les mots sont égaux à eux-mêmes, les vieux rêves aussi (les States avec "Y'a pas qu'à New York", Haïti avec "Baron Samedi").
La voix ne fait pas son âge.
Les arrangements, très travaillés, sont toujours séduisants. L'utilisation intelligente des cordes donne d'ailleurs une réelle dimension cinématographique à l'ouvrage.
Plus important encore: on ne s'ennuie jamais.
Alors, attention, je ne vais pas dire que le grand Nanard a retrouvé sa jeunesse. Simplement qu'il n'essaye pas ici de se faire passer pour ce qu'il n'est pas. Et c'est bon de le redécouvrir.
Il nous offre au final un très bon disque d'excellente chanson française.
Le loubard bon chic s'est un peu rangé, le révolté soixante-huitard s'est adouci, mais le vieux lion parvient encore à rugir.
Allez, pour le coup, j'ai bien envie de lui pardonner ses compromissions passées.

Morceaux préférés: "Scorpion", co-écrit avec Romain Humeau sur un texte de Nazim Hikmet. Une grosse faiblesse aussi pour "Y'a pas qu'à New York" (Marc Estève/Teofilo Chantre - Fred Pallem), qui sonne comme du très grand Lavilliers d'il y a 30 ans, la maturité en plus.

PS: Le texte de Cendrars qui s'étire sur 26 minutes sur un fond sonore gainsbourien... mouais. C'est bien de l'écouter une fois. On voit ce que Lavilliers aurait aimé faire. Mais je n'ai pas l'impression qu'il ait tout à fait atteint son but. Pas grave.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un album qui ne manque pas de souffle., 4 décembre 2013
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baron Samedi - Livre-disque (CD)
Bernard Lavilliers demeure un des derniers grands tauliers de la chanson française, et, à 67 balais, toujours aussi engagé, il en a autant dans les baloches que dans sa plume comme en témoigne son vingtième album, Baron Samedi (2013).

Inspiré comme souvent, remonté mais pas révolté, le chanteur des ouvriers en a encore sous la semelle pour évoquer la vie et l’espoir, la mort, la violence urbaine, l’indifférence ou la City londonienne. Le Stéphanois promène son écriture dans un Port-au-Prince meurtri, dévoilant une poésie subtile, un style plus acoustique avec des accords plus complexes et affichant de beaux arrangements sous influence haïtienne ou caribéenne, suggérés par son séjour sur une terre dévastée par le séisme de 2010 (300.000 morts).

Lavilliers est en forme, c’est le moins que révèle son dernier double disque. Double disque en effet dont un, le deuxième, un peu fou, qui lui permet enfin de réaliser un des rêves qu’il entretient depuis longtemps mais jamais assouvi, celui de mettre en musique la poésie de Blaise Cendars.

Les 28 minutes de Prose du Transibérien et de la petite Jehanne de France constituent la surprise du chef. Lavilliers devient conteur ; depuis le temps que l’idée trottait dans sa tête, ce projet toujours repoussé est une belle réussite : bel accompagnement, belle musique, belle voix, beau texte.
Baron Samedi se situe aux confins entre la vie et la mort. Il ouvre avec Scorpion, une poésie violente en hommage au poète turc Nazim Hikmet. Contrairement à ce qui fut fait précédemment par Montand (Mon Frère), à savoir déclamer un texte de 1948 sur une musique, l’artiste du Forez livre ici une vraie chanson : « Comme le scorpion, mon frère, tu es comme le scorpion. Dans une nuit d’épouvante. »

Baron Samedi réfère à un personnage mystérieux de la culture vaudou haïtienne, le plus redoutable des esprits (Lwas ou loas) de cette religion pratiquée en Haïti. L’esprit de la Mort, le Maître des Cimetières où il vit et vénéré chaque samedi. Les Pretty Things, dans S.F Sorrow de 1968, en avaient déjà fait le thème de Baron Saturday.

Lavilliers est un grand voyageur. Outre la terre haïtienne dont il décrit la vie telle qu’il la voit et la ressent et l’espoir qu’il faut garder (Vivre encore), il nous emmène sur les terres londoniennes de Jack l’éventreur (qui ne s’attaque qu’aux banquiers et aux financiers), à New York (violence urbaine dans Y a pas qu’à New York), dans le Var (Villa Noailles), à la Réunion (Rest’là Maloya).

Le compagnon de route de toujours du Parti Communiste Français y évoque aussi la disparition de sa mère, assistante sociale dans un « Sans fleurs ni couronnes » d’une grande pudeur et d’une belle profondeur.

Après trois ans de silence depuis son dernier disque (Causes Perdues et Musiques tropicales/2010), le retour de cette figure hexagonale de gauche se fait avec l’œil, la curiosité de tout et de tous et les notes du reporter sur un monde enchevêtré.

Même si le gringo se veut moins latino qu’à l’accoutumée, il est une fois de plus probant, d’autant plus qu’il chante merveilleusement bien (PLO54).
Un album qui ne manque pas de souffle.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 J'adore., 13 mars 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baron Samedi - Livre-disque (CD)
Vieil animal de quelques petites années de moins je suis un admirateur inconditionnel de Bernard LAVILLIERS depuis ses débuts. Je possède toute sa discographie tant en vinyle qu'en CD et rare DVD.
Prise de gros panard lors de plusieurs de ses concerts (plus jeune c'était un vrai taureau sur scène ; un sacré bestiau !)
Mon avis est donc subjectif mais cet album est de très bonne mouture ; je sais reconnaître ceux qu'il a moins bien réussi.
A savourer pour ceux qui connaissent ou à découvrir si vous ne connaissez pas un des derniers grands auteurs-compositeurs
français.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Baron Samedi, 18 avril 2014
Par 
Meunier (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baron Samedi (CD)
Dernier album de Bernard Lavilliers, un peu différent de ces précédents, au point de vue rythmes musicaux.
Mais toujours transportée par ses beaux textes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Du très bon Lavilliers, 17 avril 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baron Samedi (Standard Version) [+digital booklet] (Téléchargement MP3)
Fidèle à lui-même. Le poème à la fin surprend un peu (je l'ai retiré de mon iPhone assez vite faute de place)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 B. Lavilliers Baron Samedi, 12 avril 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baron Samedi (CD)
Album très bien écrit par l'ami Bernard, toujours des textes très ciblés, si je peux dire, un peu long le poème sur le second volume du Cd, durée de 26:58 mn, mais bon attendons de le voir en concert le 18/04/14 au Zénith d'Amiens.
Achetez et écoutez si le coeur vous en dit....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 le dernier album, 8 avril 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baron Samedi (CD)
bel album même si l'engagement humain est un peu moins fort que dans l'avant dernier album "causes perdues et musiques tropicales" , c'est du grand Lavilliers tout de même !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Superbe, 24 mars 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baron Samedi (CD)
Fan de longue date de Lavilliers, j'ai adoré cet album. Quelle voix!!!! Les textes sont toujours d'une grande qualité et la musique....que du bonheur!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 parfait, 10 mars 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Baron Samedi (CD)
Note 5/5 car :
1° l'emballage était facile à ouvrir
2° musique agréable
3° Pas endommagé pendant la livraison
Je le recommande à tous ceux qui aime Bernard Lavillier. Cependant, j'ai cru qu'il y avait 2 disques mais en fait, les 2 parties sont mises sur le même CD
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xffe14bc)

Ce produit

Baron Samedi
Baron Samedi de Bernard Lavilliers (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit