undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

11
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
11
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
The River & the Thread
Format: CDModifier
Prix:9,24 €+2,49 €expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

11 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Hommage romantique au sud mythique - et pauvre - des Etats-Unis, ce disque parfait est une magnifique démonstration de l'immense talent d'une dame qui n'est pas nouvelle dans le métier et qui signe ici sans doute son meilleur album.
Fille aînée de Johnny Cash, Rosanne est une artiste mature (au bon sens du terme) qui a eu ses premiers succès dans les années 80.
Mais attention, si Miss Cash est généralement classée dans le genre (vaguement infamant) "Country", elle est capable de bien plus que ça!
Le premier morceau de l'album, le magnifique "A Feather's Not a Bird", s'ouvre ainsi sur un slide bluesy et enchaîne sur une chanson pure americana, dont le chorus agrémenté de cordes est tout simplement splendide.
Tous les morceaux ont été écrits par la chanteuse, en collaboration avec son mari John Leventhal qui s'est chargé avec talent de la production.
Car ce disque sonne merveilleusement, avec des instruments acoustiques chaleureux et clairs, des ambiances variées mais toujours sophistiquées. Bref, ici la musique constitue un écrin idéal pour la voix sans emphase d'une Rosanne Cash qui cherche toujours à interpréter ses textes avant d'essayer de les rendre "jolis".
Tous les morceaux sont bons et oscillent de la pop bluesy, à la country intelligente, en passant par le folk et ses différentes variantes plus ou moins rock. Ils évoquent des images du Mississipi, de longues routes désertiques, de petites villes sudistes refermées sur elle-mêmes et toute une imagerie que n'aurait pas reniée Steinbeck.
Si vous cherchez un disque qui vous fera oublier les embouteillages, les collègues de bureau et les hurlements des enfants de l'appartement d'à côté, donnez une chance à ce sublime "The River and the Thread", même si vous détestez la country.
Car ici il s'agit avant tout d'excellente musique, et il suffit d'une paire d'oreilles et d'un cœur pour l'apprécier.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Rosanne CASH est incontestablement devenue une grande dame. 'The River & The Thread' n'est pas seulement son plus bel album, c'est aussi un très bel objet que Blue Note Records nous sert dans un format "hardcover" (avec effet velouté) avec un livret (36 pages), superbement illustré, comportant tous les lyrics et un song notes circonstancié.

Les commentateurs qui m'ont précédé l'ont souligné unanimement, c'est un disque qui se déguste. Un disque, enregistré à New-York, qui donne à entendre une plongée Heartland (Alabama, Arkansas, Tennessee) sans jamais sacrifier au format radiomical de la country mainsteam. A l'instar d'une Lucinda WILLIAMS ou d'un Tony Joe WHITE, c'est de musique ancrée qu'il s'agit. Une musique qui se donne dans la confondante beauté d'une prise de son détaillée et d'une image sonore qui met en valeur le partenariat instrumental de John LEVENTHAL (arrangeur, producteur et guitariste). N'en déplaise au Neil YOUNG de 'A Letter Home', le beau son n'est en rien une trahison de l'ancrage historique et géographique et la haute-technologie ne saurait entraver la qualité de l'émotion. Au surplus, Rosanne CASH, qui habite chaque titre et dont l'ADN country est indiscutable, donne à entendre le terroir comme démaquillé du "mandolin/banjo/fiddle/steel sound" : une country sublimée en somme !... Une présence ontologique qui passe par une voix habitée qui chante à peine, sans jamais forcer le trait, pour s'inscrire dans un décor épuré.

Du magnifique 'A Feather's Not A Bird' (somptueuse guitare) à l'impressionnant, et trop court, 'Money Road' (avec le featuring d'Allison MOORER), chacun pourra trouver à nourrir son rêve américain (l'Amérique profonde est aussi une utopie cinématographique) : onze titres ensorcelants auxquels s'ajoutent trois superbes bonus (y compris sur l'édition courante).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 février 2014
Rosanne Cash à de qui tenir quand on sait qu'elle est la fille de son illustre père, Johnny Cash.
Textes bien vus, musiciens au diapason, voix qui sans forcer (contrairement à certaines braillardes de l'industrie de la country formatée) fait passer une émotion formidable, des choeurs somptueux, rarement le rock country aura atteint un tel sommet de "mélancolie jouissive". Pas un morceau en dessous d'un autre, ce cd s'écoute en boucle sans lasser: une chanson de Rosanne parle de "Jewel in the shade". On peut résumer cet album de cette manière à une différence près: oui un joyau, mais qui ne doit pas rester dans l'ombre...Un cd de toute beauté à découvrir d'urgence.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 mars 2015
Avec l'âge j'ai tendance à écouter des musiques tranquilles, même si je n'hésite pas à déguster un Hendrix ou un MC5.
Attention ce n'est pas du Country style Dolly Parton avec guitares slide dégoulinantes et c'est certainement ce style qui m'en avait dégoûté.
Ici rien de revolutionnaire, ce sont des ballades chaudes et qu'est ce que c'est bien fait, bien chanté, bien arrangé. ...Cela ne vous prendra pas la tête. Sa seule prétention est de vs faire passer un bon moment comme les derniers albums de son père. Ce disque à été maintes fois primé et cela est largement mérité
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 août 2014
Bon sang ne saurai mentir et c'est ainsi que la première fille du Grand Johnny fait une carrière discrète en France mais avec toujours beaucoup de talent !

Ce CD est excellent et il faut prendre le temps de l'apprivoiser ; Rosanne pourrai chanter l'annuaire des PTT avec grâce !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 juin 2014
j'aimais beaucoup et j'écoute toujours avec plaisir mes CD du Papa Clash ,je ne connaissais pas Rosanne que je viens de découvrir grâce un peu à Amazon qui m'a relancé pour cet achat que je suis trés heureux de posséder !L'ensemble de l'album est bon, Les mélodie s'écoutent avec bonheur .
merci....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Rosanne, j’ai l’honneur de partager avec toi le fait d’être né la même année que toi, qui plus est le même mois. Seul le jour diffère. Si je me réfère à un cycle reproducteur basique, Johnny Cash, ton papa star a eu un rapprochement polisson avec ta mère un peu plus tôt que le mien, Robert avec maman. Cela porte sur un rien, 6 jours, mais ce détail ne m’a pas échappé.

Je connais bien ton père, chanteur, guitariste et songwriter d’american country. Moins ta maman Vivian. Récemment, je parlais encore de ton ex, Rodney Crowell. J’aime bien Rodney et j’aimais beaucoup ton majestueux géniteur dont tu es la fille ainée, il me semble.

Alors comme ça, tu fais aussi dans la zizique. Comme papa, tu as chopé le virus de la country. T’as dû être bercée trop près des murs des studios de Nashville. En tous cas, chapeau Rosanne, tu es bien la digne héritière de ton légendaire père. Je vais être franc avec toi, je n’ai pas beaucoup suivi ta carrière depuis 3 décennies que tu pratiques, mais là, pour le coup, je suis tombé sur ton dernier jet, The River & The Thread (2014). Très bien, ton travail.

Les chansons sont toutes de toi, il paraît ? Des nouveautés qui plus est. Ca sonne achement bien. Pour les guest, t’as pioché dans le carnet d’adresses de papa, j’me trompe pas ? John Prine, Derek Trucks, Tony Joe White, Kris Kristofferson, c’est pas d’la première jeunesse, mais ça a pignon sur rue, non ? Même Rodney est venu. Je l’aime bien Rodney, mais il me semble te l’avoir déjà dit. Je radote que veux-tu. Ce doit être l’avancée dans l’âge. Elle m’affecte plus que toi au regard des photos récentes que j’ai pu voir de toi. Le temps n’a pas d’emprise sur toi.

Donc, ça fait quatre ans que tu n’avais rien publié. Depuis 2010 et The List, m’a-t-on soufflé. C’est ton mari qui produit, paraît-il. John Leventhal, c’est ça ? Il te file la main à l’écriture aussi selon mes sources.

Ton album sent bon le sud. C’est là que tu es née et que tu as grandi ? Tes racines quoi, ta culture… country, rock, pop, blues, jazz et gospel. C’est loin de Manhattan, tout ça. C’est là que tu vis depuis un moment, pas vrai ?

Par contre, je tenais à te dire combien je suis séduit par la modernité, la fluidité et l’ambiance atmosphérique qui émanent de ton répertoire et de ta musique. On dirait un carnet de voyages ton truc. Et puis, ta voix… elle est jolie ta voix, nuancée comme papa. Les chiens ne font pas des chats…

J’ai un faible, je te l’avoue, pour Money Road. C’est puissant cette affaire, mais 50.000 watts ou When The Master Calls The Roll, ça tient bigrement bien la route aussi. Ton River & The Thread est de toute beauté, Rosanne. Je tenais à te le témoigner et à colporter le plaisir que j’ai eu à l’écouter. Chez les Cash, Rosanne, tu as su te faire un prénom. Chapeau et good luck (PLO54).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 18 août 2015
C'est mon 3 eme album de cette artiste que je découvre mais connaissant PAPA CASH, l'éducation et la musique ont été présent dans la toute jeunesse de cette charmante ARTISTE Merci ROSANNE J'AIME
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 2 juin 2014
Ce disque est vraiment très bien, je ne suis pas déçu
Rosanne CASH sait une fois de plus nous procurer beaucoup de plaisir a l'écouter
J'adore et je recommande vivement
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 1 février 2015
rosanne cash a de nouveau frappé fort avec ce magnifique album....popo , rock and folk sensuel et surtout très colérée sa musique est un vrai bonheur...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Essential Rosanne Cash
Essential Rosanne Cash de Rosanne Cash (CD - 2011)

The List
The List de Rosanne Cash (CD - 2009)

Django & Jimmie
Django & Jimmie de Willie Nelson & Merle Haggard (CD - 2015)