Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5.0 étoiles sur 5 dans la meme lignée
enfin le nouvel album qui ne surprend pas vraiment mais qui nous permet d'avoir toujours des bons morceaux de guitare avec une voix toujours nickel chrome. etant un fidele je ne suis jamais décu et je l'ecoute tres régulierement sans me lasser ce qui est le plus important pour un disque. les 2 ballades sont magnifiques aussi, bref je suis conquis et j'en...
Publié il y a 2 mois par lolo

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Into the... comfort zone
Attention, cette chronique va fortement ressembler à celle rédigée il y a un peu plus d'un an et demie pour la sortie de Circle Of The Oath. Quoi de plus normal après tout ? Cela fait vingt-cinq ans qu'Axel Rudi Pell sort (à peu de choses près) le même album... il est donc logique qu'au bout d'un moment, l'auditeur tombe lui aussi...
Publié il y a 2 mois par Blaster of Muppets


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Into the... comfort zone, 28 janvier 2014
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the Storm (CD)
Attention, cette chronique va fortement ressembler à celle rédigée il y a un peu plus d'un an et demie pour la sortie de Circle Of The Oath. Quoi de plus normal après tout ? Cela fait vingt-cinq ans qu'Axel Rudi Pell sort (à peu de choses près) le même album... il est donc logique qu'au bout d'un moment, l'auditeur tombe lui aussi en panne d'inspiration lorsqu'il s'agit de commenter un "nouvel" opus du fameux guitariste allemand. Into The Storm est donc le quinzième album studio d'Axel Rudi Pell, et je ne compte pas les quatre recueils de ballades, les multiples live (CD et DVD), l'album de reprise... Voilà, si on cherche Pell dans le dictionnaire, il y a de grandes chances pour que l'adjectif "productif" soit dans la définition. Au moment d'écouter pour la première fois Into The Storm, on se demande sans trop y croire si cette nouvelle production va nous surprendre, ne serait-ce que légèrement. Dix pistes et un peu plus de cinquante-sept minutes plus tard, on sourit, un peu résigné, un peu amusé aussi, en se disant qu'on a bien fait de ne pas trop y croire.

Comme son prédécesseur (et les nombreux autres), Into The Storm est donc composé d'une introduction suivi d'un titre assez enlevé, puis d'un autre plus mid-tempo et hard rock... Il y a dix compos, comme d'habitude. On retrouve également deux ballades, normal. Et bien sûr, n'oublions pas la chanson titre de dix minutes et des poussières. Comme le veut la tradition, l'artwork est soigné. La production est bonne sans être étincelante, pas de (bonne ou mauvaise) surprise de ce côté-là non plus. Ah, attendez... le batteur Mike Terrana a quitté le combo et c'est Bobby Rondinelli (forcément une référence pour le guitar hero puisqu'il a joué chez Rainbow, Riot, Black Sabbath...) qui a pris sa place. Et ça change quoi ? Rien du tout, mais il fallait bien le signaler.

Alors, puisqu'il faut faire le travail consciencieusement, partons tout de même pour une petite plongée au coeur de cette tempête (Into The Storm, quoi) histoire de voir de quoi il en retourne et gardons bien en tête une chose : ce n'est pas parce que les albums d'Axel Rudi Pell ont fortement tendance à se ressembler qu'ils sont tous bons ou tous mauvais. Le style est le même, mais l'inspiration varie. La question est alors la suivante : cet Into The Storm est-il prévisible mais sympa, ou prévisible et pénible ? Et bien, je pencherais plutôt en faveur de la première proposition. Comme sur Circle Of The Oath, les nouveaux morceaux présentés ici passent plutôt bien, les riffs et les refrains fonctionnent et, dans un grand moment d'indulgence, on se laisse aller, on fredonne, on bat la mesure avec le pied en se disant que c'est quand même assez bien fichu et entraînant. En effet, niveau mélodies qui accrochent l'oreille, Into The Storm fait office de bonne pioche. Et comme en plus l'excellent Johnny Gioeli livre une performance très solide (sa voix est toujours aussi chaude et puissante), il est facile de succomber au charme de l'entreprise. On trouve toujours des relents de Rainbow ici et là, bien que la trame soit plus heavy (la touche allemande), et même un peu de Deep Purple (avec Burning Chains dont le couplet et le riffs rappellent ceux de Burn). Bref, on reste en terrain Blackmorien. La reprise (version ballade) de Hey Hey My My de Neil Young n'est pas dénuée de feeling et la performance des musiciens (Gioeli en tête) est très bonne. Les morceaux qui bougent un peu plus (sans être trop rapides non plus, cela fait un moment que Pell a laissé tomber les compos speed) comme Tower Of Lies, Burning Chains, Changing Times ou High Above sont efficaces et pourvus de refrains accrocheurs. La chanson titre de dix minutes est épique et bien faite, elle a (comme souvent) une petite touche orientale pas désagréable... on regrettera juste qu'avec une telle longueur, elle ne contienne pas quelques variations qui auraient pu la rendre plus intéressante.

S'il s'agissait du premier album du groupe ou si je découvrais ARP avec ce disque, je me dirais certainement quelque chose comme "Ok, ça ne casse pas des briques mais c'est vraiment sympa". Mais voilà, cela fait un peu plus de dix-neuf ans que je connais Axel Rudi Pell. Alors, ce qui aurait pu me séduire si j'étais novice finit par me lasser. Cela dit, les fans invétérés seront certainement heureux de retrouver le monsieur et ses sbires sur ce nouvel opus très (trop) proche de ses bonnes productions habituelles. Pour ma part, maintenant que ma chronique est terminée, je sais que je ne vais pas m'attarder plus que de raison.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 La routine, 28 février 2014
Par 
Laurent Jacquot "Tony Clarkin" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the Storm (CD)
Axel Rudi Pell est l'exemple type qui fait qu'il ne suffit pas d'être un très bon musicien pour être aux rang des plus grands.
En effet, depuis le nombre d'albums sortis, le guitariste allemand semble tellement se répéter que l'ennui se fait pratiquement et systématiquement ressentir au bout de quelques titres.
"Into the storm" ne déroge hélas pas à la règle, nous avons même droit à un "Balls and chains" dont le riff est le frère jumeau de "Burn".
Pourtant, tout est plutôt bien produit et bien interprété ... le chanteur possédant un bon timbre de voix pouvant faire penser à Robin Mac Auley par moments.
Axel Rudi Pell dispose d'un jeu de guitare très fluide et agréable, même si les solos ne sont en aucun cas aussi mémorables que le maestro Ritchie Blackmore, sa principale influence.
Encore un album donc qu'on essaye d'écouter avec attention car un riff ou un couplet nous interpelle mais ça ne dure jamais bien longtemps ... on se surprend toujours à être détourner du sujet à un moment donné.
Notons quand même l'apparition de l'illustre Bobby Rondinelli en remplacement de Mike Terrana derrière les fûts, et c'est un plaisir vu les bonnes prestations qu'il a toujours livré, que ce soit avec Rainbow, Black Sabbath ou Blue öyster cult.
Signalons aussi la reprise en version lente mais pas dénuée d'intérêt de "Hey hey my my" du grand Neil Young.
Le chant de Johnny Gioeli riche en émotion est bien mis en valeur ici ... que voilà un bon titre qui captive ! Hélas, c'est une reprise ... significatif me direz-vous ? J'ai bien peur que oui .....
Dommage, mille fois dommage quand on entend une telle interprétation ... cela nous fait revenir à la phrase du début décrivant Axel Rudi Pell comme un excellent musicien mais qui lui manque ce talent de composition si important.
Cette différence est si primordiale que l'on est obligé de faire le constat navrant de le voir rester en seconde division du Hard rock.
Axel Rudi Pell fait partie de ces nombreux groupes à qui il manque indéfiniment ce petit truc en plus.

Mes titres préférés : "Hey hey my my" (ben oui), et "Long way to go".

Note : 11/20
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 dans la meme lignée, 8 février 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the Storm (Téléchargement MP3)
enfin le nouvel album qui ne surprend pas vraiment mais qui nous permet d'avoir toujours des bons morceaux de guitare avec une voix toujours nickel chrome. etant un fidele je ne suis jamais décu et je l'ecoute tres régulierement sans me lasser ce qui est le plus important pour un disque. les 2 ballades sont magnifiques aussi, bref je suis conquis et j'en redemande.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0x10f123fc)

Ce produit

Into the Storm
Into the Storm de Axel Rudi Pell (CD - 2014)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit