Commentaires en ligne


 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 format bul-ray
Une magnifique fresque historico-romantique interprêtée par de fabuleux acteurs tels que l'éblouissante Ava Gardner, le vertueux David Niven et le ténébreux Charlton Heston. Le tout a été filmé en SuperTechnirama, soit en 35mm à l'horizontale sur 8 perforations et boosté en 70mm. L'image...
Publié il y a 16 mois par cremers andre

versus
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Les boxeurs, vus d'Hollywood
Il faut voir les films de fiction comme des films, et non comme des documentaires. Mais un film comme les 55 jours de Pékin relate un fait historique (la révolte des Boxeurs en 1900 et le siège des légations à Pékin). Il est aussi en lui-même un document sur la manière dont les américains, en 1963, se...
Publié le 8 octobre 2011 par Denis Urval


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 format bul-ray, 20 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 55 jours de Pékin [Édition Collector] (Blu-ray) [Édition Collector] (Blu-ray)
Une magnifique fresque historico-romantique interprêtée par de fabuleux acteurs tels que l'éblouissante Ava Gardner, le vertueux David Niven et le ténébreux Charlton Heston. Le tout a été filmé en SuperTechnirama, soit en 35mm à l'horizontale sur 8 perforations et boosté en 70mm. L'image bénéficie d'une impeccable restauration. Les plans extérieurs sont d'un piqué exceptionnel et les ciels ne sont pas du tout buités. Le grain de pellicule est totalement maîtrisé y compris lors des plans en intérieurs. La stabilité est totale, le ratio presque totalement respecté (à un poil près). Bref, que du bonheur! Une édition Blu-ray! A posséder absolument!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Dernier Nicholas Ray, 2 novembre 2013
Par 
jonas "jones" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 55 jours de Pékin [Édition Collector] (DVD)
Nicolas Ray, le chantre du romantisme noir de l'après guerre, auteur de formidables chefs d'oeuvre, avait fini sa carrière américaine en échange d'un gros cachet annuel sous les fourches caudines de Samuel Bronston qui s'était spécialisé au début des années 1960 dans la superproduction historique. Après une vie de Jesus (Le Roi des Rois) à la graphique sublime (il faut l'avoir vu au Gaumont jadis pour se rappeler la texture de chaque grain de sable!) mais au scénario trop alambiqué, Ray avait la redoutable tâche de raconter la révolte des Boxers à Pékin contre les chancelleries occidentales au tournant du siècle. Ces 55 Jours de Pékin, très critiqués lors de leur sortie, prennent finalement du poids avec le temps et l'adjonction dans le DVD de scènes alors coupées au montage mais qui permettent une meilleure compréhension des personnages. Très belles couleurs, scènes d'action magnifiquement filmées, Charlton Heston et David Niven grandioses... Le film a finalement belle allure. Rappelons aussi que le personnage incarné par Ava Gardner ne devait pas mourir dans le film mais que Ray (et Bronston) face aux caprices incessants de la star sur le déclin et constamment alccolisée, l'avaient fait décéder au milieu du film pour s'en débarrasser! A redécouvrir en espérant que ressurgisse un jour le sublime Les Dents du Diable (The savage innocents).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Les boxeurs, vus d'Hollywood, 8 octobre 2011
Par 
Denis Urval (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 55 jours de Pékin (DVD)
Il faut voir les films de fiction comme des films, et non comme des documentaires. Mais un film comme les 55 jours de Pékin relate un fait historique (la révolte des Boxeurs en 1900 et le siège des légations à Pékin). Il est aussi en lui-même un document sur la manière dont les américains, en 1963, se représentaient l'histoire. Je ferai donc deux paragraphes indépendants. L'un sur le film, comme film ; l'autre sur sa présentation des événements.

Comme divertissement grand public, les 55 jours de Pékin remplit-il son contrat ? En partie seulement, et malgré quelques jolies idées visuelles et cinématographiques (les drapeaux et hymnes du début pour symboliser le quartier des ambassades et la cacophonie du « concert des nations »), l'académisme règne. Entre Charlton Heston en officier et Ava Gardner en aristocrate russe (?) on ne peut pas dire qu'il y ait des affinités électives évidentes, le premier se promenant dans le film comme dans un western, le fort étant bientôt cerné (car c'est bien de cela qu'il s'agit, en gros). L'élégant David Niven incarne l'ambassadeur britannique selon une nette répartition des rôles entre les personnages principaux: à l'anglais un peu old school la diplomatie (wait and see), à l'américain, plus barraqué, l'usage de la force (I kill, therefore I am). L'épisode où le diplomate participe cependant à une opération commando est là pour le plaisir du film d'aventures, loin de toute vraisemblance. Quant à la musique de Dmitri Tiomkin, elle est vraiment très médiocre. Nicholas Ray (auteur d'oeuvres plus que marquantes comme Les Amants de la nuit ne signe pas là, il s'ne faut de beaucoup, son meilleur film.

Sur le plan historique, le film est assez habile pour laisser l'impératrice Ci Xi parler des humiliations que son peuple a subies ; et Charlton Heston fait d'emblée la leçon à ses troupes sur le fait que la Chine possède une civilisation vénérable et que les chinois méritent le respect. Avec une petite métisse dont la mère était chinoise et le père est américain, le film donne des gages. Mais le choix du sujet fait que ce qu'on verra finalement, ce sont des occidentaux qui tuent des chinois en situation de légitime défense, et il y a un décalage entre le propos humaniste du film (= c'est bien dommage d'en arriver là, ah si les hommes réglaient leurs différends par la négociation) et la politique agressive des puissances qui en 1900 a mené à ces troubles. Le plus gênant est sans doute dans l'occultation complète des suites du siège, un silence qui laisse croire que les troupes étrangères, dignes et ordonnées, en sont resté là où on les voit. Vus toujours et seulement du point de vue des assiégés, les boxeurs servent de prétexte à une fable héroïque, de faire-valoirs anonymes à des héros positifs. La petite minorité des gens que l'histoire de la Chine intéresse cherchera à combler les non-dits en se renseignantThe Boxers, China, and the World. Mais c'est une autre histoire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 de l'action et du grand spectacle, 13 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 55 jours de Pékin [Édition Collector] (Blu-ray) [Édition Collector] (Blu-ray)
Une histoire captivante, des sentiments, de l'action (bonnes scènes de bataille), des acteurs immenses (Ava Gardner, Charlton Heston et David Niven) et des décors grandioses font de ce film une superproduction hollywoodienne très réussie qui narre brillamment un chapitre de la rébellion des Boxers.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A Beautiful Blu-Ray Restoration!, 29 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 55 jours de Pékin [Édition Collector] (Blu-ray) [Édition Collector] (Blu-ray)
For you Yanks and Brits waiting for an English-language review here's my take. This film could not look better! I have several old DVD releases which were horrible. I cannot believe how beautifully restored this film looks. I've always liked the story and the acting but have to admit the film was always dull-looking. Scrap that! Now this film is a real treat to watch simply for the gorgeous colors especially in the brilliant Chinese costumes, intricate decorations and architectural structures. Details are often spectacular especially considering the age of this film. Skin tones seem spot on, blacks are deep, colors rich. Film grain is present but restrained. I projected this on my 10 foot screen and could not be more pleased. Hats off to Pinewood Studios who restored this from a 70-mm print. Also for the first time that I can recall, Andy Williams' theme song plays during the end credits. If you have any regard for this film, buy this blu-ray release. You won't be sorry. ("B"-region coded so we Yanks must have a multi-region player to watch.)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 55 DAYS AT PEKING [1963] [Blu-ray] [UK Release], 19 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 55 jours de Pékin [Édition Collector] (Blu-ray) [Édition Collector] (Blu-ray)
55 DAYS AT PEKING [1963] [Blu-ray] [UK Release] A sweeping story of loyalty and love; as a small group of foreigners are trapped inside the Forbidden City of Peking, under siege by thousands of Chinese fanatics. The courage and leadership of a US Marine [Charlton Heston] and the British Ambassador [David Niven] are the only hope against unsurmountable odds, while a beautiful Russian Countess [Ava Gardner] must choose between freedom and commitment.

Samuel Bronston’s ’55 Days At peking’ is an unforgettable tale of unparalled fury, brought to life with passion, romance, and violence of a historic time. In addition to directing, Nicholas Ray plays the minor role of the head of the American diplomatic mission in China. This film is also the first known appearance of future martial arts film star Yuen Siu Tien. Japanese film director Juzo Itami, credited in the film as "Ichizo Itami", appears as Colonel Goro Shiba. This film was originally distributed by The Rank Organisation.

Cast: Charlton Heston, Ava Gardner, David Niven, Flora Robson, John Ireland, Harry Andrews, Leo Genn, Robert Helpmann, Kurt Kasznar, Philippe Leroy, Paul Lukas, Elizabeth Sellars, Massimo Serato, Jacques Sernas, Jerome Thor, Geoffrey Bayldon, Joseph Fürst, Walter Gotell, Jûzô Itami, Mervyn Johns, Alfredo Mayo, Martin Miller, Conchita Montes, José Nieto, Eric Pohlmann, Aram Stephan, Robert Urquhart, Lynne Sue Moon and Burt Kwouk (Old Man voice)

Director: Nicholas Ray

Producer: Samuel Bronston

Screenplay: Ben Barzman, Bernard Gordon, Philip Yordan and Robert Hamer

Composer: Dimitri Tiomkin

Cinematography: Jack Hildyard

Video Resolution: 1080p [Technicolor]

Aspect Ratio: 2.35:1 [Super-Technirama70]

Audio: 5.1 DTS-HD master Audio and 2.0 Digital Dolby Stereo

Subtitles: None

Running Time: 166 minutes

Region: Region B/2

Number of discs: 1

Studio: Anchor Bay Entertainment

Andrew’s Blu-ray Review: The story takes place during the Boxer Rebellion, which shook China at the turn of the twentieth century. Angry about foreign powers, imperialist land grabs, and Christian evangelists posing threats to traditional Chinese culture, the ultraconservative Boxers persuaded the ruling Qing Dynasty to drive out the countries responsible for these influences. In the year 1900 a multitude of Boxers swarmed into Peking, as Beijing was then known by Westerners, and drove the foreigners and Chinese Christians living there into a single small area, aided by an influx of government troops. The besieged diplomats, soldiers, and citizens held off their attackers for fifty-five days, until fighters sent by an alliance of eight nations came to the rescue arriving in the nick of time like cavalries in an old-fashioned western, according to the movie's version of these harrowing events.

‘55 Days At Peking’ focuses on three main characters. Charlton Heston plays Matt Lewis, the tough-as-nails American major who takes command of a 500-man defence unit inside the diplomatic compound. David Niven plays Sir Arthur Robertson, the good-natured British ambassador who votes to stay in Peking when all the other diplomats are eager to pack their things and go. Ava Gardner plays Natalie Ivanoff, a fading Russian baroness with a checked past her infidelity drove her husband to kill himself and a newfound capacity for sacrifice. The most compelling secondary characters are Dowager Empress Tzu-Hsi [Flora Robson], the reigning monarch whose support is crucial to the Boxers' campaign, and Prince Tuan [Robert Helpmann], a schemer who's more interested in power than in the dynasty's long-term wellbeing. Also on hand are Sgt. Harry [John Ireland], who serves Lewis as a sort of conscience, Dr. Steinfeldt [Paul Lukas], a seasoned physician trying to keep the wounded Westerners alive, and Teresa [Lynne Sue Moon], a Chinese-American child orphaned by the conflict.

Producer Samuel Bronston had grand ambitions for 55 Days at Peking, and the film represents the epic moviemaking that characterized the golden age of Hollywood. The battle sequences are stunning in their scope, and Beijing was re-created in elaborate and enormous sets. Although these features drew much praise, they drove up production costs and contributed to the film’s losing money despite its success at the box office. Other production troubles included director Nicholas Ray’s walking off the set near the end of filming. Andrew Morton and Guy Green completed the movie, though they were uncredited. A first-rate cast is marred only by the use of Western actors as Asian characters. Also of note is Dimitri Tiomkin’s brilliant stunning film score.

But the film remains in memory for its flashing movement and fireworks. The producers were sensible enough to keep the dialogue, which is often banal, to a minimum. Although it was all done in and around Madrid, the sound and fury and beauty of these momentous ‘55 Days at Peking’ are brought vividly to life. Most of the principals and their stories are not.

Blu-ray Video Quality – Anchor Bay UK's Region B/2 Blu-ray of ‘55 Days at Peking’ is a very good 1080p encoded image sourced from a 2013 restoration and exceedingly brilliant 2.35:1 [Super-Technirama70] aspect ratio. It comes complete with long overture, intermission and exit music. The clean image has vivid colours, even if some scenes appear on the weak side, with the density perhaps a bit light. The Anchor Bay Blu-ray disc of ‘55 Days At Peking’ is yet another classic offering available only in Region B/2. The price is totally brilliant and can't be beaten, that's for sure. I suppose a Region A/1 release could turn up sometime in the near future, especially for the U.S. fans.

Blu-ray Audio Quality – ‘55 Days at Peking’ blasts onto Blu-ray with a steady dynamic 5.1 DTS-HD Master Audio soundtrack. The audio is superb on this release, with a deep, rich sound that helps submerge viewers into the action and drama. Dialogue is always crisp and clear, remaining intelligible in even the most action-laden portions. Essentially, the audio track makes full use of the variety of speakers housed in high definition via your Home Cinema set-up and works really well to create a rich and fulfilling experience for audiences’ ears!

Blu-ray Special Features and Extras:

Restoration Extra: Here you get to see the difference in image quality via 3 Chapters. With this brilliant demonstration, you first get to see the 8 perforation Original Camera Negative and then you get compare the 35mm Reduction Negative. With the 8 perforation Original Camera Negative you get to see a crisp stunning sharp image, which is really enhanced on this Blu-ray disc. Whereas the 35mm Reduction Negative the image is very soft warm colours and not very sharp and of course seeing it in 1080p makes the image it look even worse. The whole demonstration is totally silent, which is a crying shame, as I would have liked to compare to see if there was any difference in the audio clarity.

The Image Restoration was done by Pinewood Studios in the UK and was restored in 2013 from the 8 perforation Original Camera Negative, which is the aspect ratio 2.35:1 [Super-Technirama70].

Playout Music: The Peking Theme “So Little Time” was recorded by Andy Williams. The words were composed by Paul Francis Webster. Music was composed by Dimitri Tiomkin.

Title Background Paintings were produced by Dong Kingman.

Finally, It's hard to deny that ‘55 Days in Peking’ is short on psychological depth and historical accuracy, and the dialogue contains the kind of insensitive racial comments that have become mercifully rare today. Still, the visuals are as arresting as ever and it's no wonder that reviewer after reviewer has praised the spectacular fireworks, especially at the climax and the film vividly represents a bygone age of international spectaculars that made up in extravagance what they sometimes lacked in coherence and common sense. Highly Recommended!

Andrew C. Miller – Your Ultimate No.1 Film Fan
Le Cinema Paradiso
WARE, United Kingdom
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 2.0, 30 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 55 jours de Pékin [Édition Collector] (Blu-ray) [Édition Collector] (Blu-ray)
Bonjour,
BR cher pour du 2.0 en VF. Belle image, contrairement aux articles lus, LAL entre autre, le mono n'est pas mauvais. Mais ce film méritait comme la VO son 5.1.Nous sommes en BR tout de même.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Ava chez les chinois, 11 avril 2014
Par 
jorginho "gcrz2008" (Caen, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 55 jours de Pékin [Édition Collector] (Blu-ray) [Édition Collector] (Blu-ray)
Même s'il ne s'agit pas du meilleur film de Nicholas Ray - il s'agit avant tout d'un film de producteur - ni de la meilleure illustration de la "révolte des boxers" - trop de manichéisme hollywoodien en faveur des occidentaux et de raccourcis hasardeux - les "55 jours de Pékin" tiennent encore bien la route pour qui aime le cinoche d'aventure avec moult décors, costumes et batailles. Ce blu-ray, par la qualité de la restauration vidéo, redonne à l'oeuvre tout le charme des films de papa. En 1963, ce genre de cinéma était déjà bien en déclin face à la puissante télévision et à la montée de cinéastes indépendants et en révolte contre le système des majors. On a plaisir à revoir ce casting prestigieux: Heston, Gardner, Niven, c'était aussi l'époque où l'on faisait jouer les personnages chinois par des occidentaux grimés (l'impératrice, ses ministres). Aujourd'hui on sourit un peu mais ce charme opère encore, sans doute la nostalgie d'un cinéma disparu à jamais.
Cette édition respecte le travail d'origine (avec un léger recadrage image cependant) et les bonus sont intelligents et très intéressants (des documentaires qui racontent la réalité historique des événements - très simplifiés dans le film). Bref un produit de qualité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les 55 jours de Pékin, 25 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 55 jours de Pékin [Édition Collector] (Blu-ray) [Édition Collector] (Blu-ray)
good classic films deserve to be on blu ray for its enjoyable viewing of this classic highly recommended for anyone
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Satisfait malgré le son, 14 février 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 55 jours de Pékin (DVD)
Une histoire passionnante et peu connue historiquement.
Je recommande de se documenter avant sur la révolte des Boxers pour comprendre l'intrigue dès le début.
Il n'y a aucun temps mort, les acteurs sont convaincants.
Malheureusement, même avec le volume poussé au maximum, il faut prêter attentivement l'oreille pour ne rien perdre des dialogues.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les 55 jours de Pékin [Édition Collector] (Blu-ray) [Édition Collector]
EUR 44,36
Habituellement expédié sous 4 à 5 jours
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit