Commentaires en ligne 


8 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 intemporel !
Bon Dieu, une pure merveille ! enfin un mixage en live à la hauteur de nos espérances, bon nombre d'époques revisitées, avec un son excellent, et des "petites touches" qui viennent rajeunir les titres d'hier, sans décrier ceux d'aujourd'hui. Rush traverse les époques avec une facilité déconcertante. technique...
Publié il y a 8 mois par Philippe Dequilbecq

versus
3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 encore un mixage raté
Je suis malheureusement très déçu par le contenu de ce dvd. Le visuel est éblouissant mais
au niveau du son cela ne tient pas la route, on dirait le son d'un bootleg.
Une fois de plus, c'est le son de la batterie qui est épouvantable: la caisse claire de
Peart est frêle, les cymbales sont aigues et sans corps, bref tout ce qui...
Publié il y a 8 mois par DAVID


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 intemporel !, 25 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clockwork Angels Tour (CD)
Bon Dieu, une pure merveille ! enfin un mixage en live à la hauteur de nos espérances, bon nombre d'époques revisitées, avec un son excellent, et des "petites touches" qui viennent rajeunir les titres d'hier, sans décrier ceux d'aujourd'hui. Rush traverse les époques avec une facilité déconcertante. technique éprouvée, feeling remodelé...innovations sonores...tout est là pour nous faire apprécier ce super groupe, que la France boude malheureusement au niveau des concerts...un 5 sur 5...on touche à la perfection à tous les niveaux, et oublié le live à Rio...complétement dépassé par ce son moderne et frais, oubliées les bouillies sonores de certains albums live, Rush signe son grand retour...en concert ! il suffit de fermer les yeux pour se plonger dans ce que ce groupe sait faire d'unique et beau, nous donner l'essence de la musique, tout simplement beau et exceptionnel !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 overdose mais que c est bon, 9 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clockwork Angels Tour (CD)
et un rush triple live de plus aprés different stage et rush in rio en 15 ans la cadence prolifique du groupe rush en matiére d album live réleve de l overdose .mais quand on aime on ne va pas se plaindre . donc que dire de ce eniéme triple live sinon que dans l ensemble c est tjr aussi fort musicalement le seul bémol serait la voix de geedy qui a par moment du mal a etre constante surtout dans les aigue l idée de se faire accompagné d un orchestre symphonique sur la quasi totalité des titres de l album clockwork angels et trés judicieuse cela donne plus de profondeur au morceaux merci pour ce nouveau tour de force .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Encore un live... à posséder !, 25 décembre 2013
Par 
Didier Lalli - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clockwork Angels Tour (CD)
Chroniquer un n-ième album live de Rush pourrait paraître une tâche difficile, même pour un fan absolu du trio canadien que je suis. En effet, comment expliquer au commun des mortels que celui-ci est mieux que le précédent, ou encore celui d'avant, il y en a tellement. Le groupe, depuis quelques années, sort systématiquement un album live de la tournée du dernier album. Vous imaginez ? Je pourrais vous dire que celui-là, je l'aime bien parce que j'avais pu aller voir la date d'Amsterdam lors d'un voyage d'affaire (hé, hé) et que c'est toujours bien cool d'avoir un CD ou un DVD d'une tournée qu'on a vu, ça fait comme un trophée de guerre. Mais j'avais déjà raconté ça pour le Snakes and Arrows - Live.

Ah je sais, je vais vous dire que c'est un triple album. Mais ça aussi ils l'avaient déjà fait. Ici, on retrouve sur le premier CD ce que le groupe appelait le "Set 1" lors de la tournée, c'est à dire la première partie du show, avant le break de quinze minutes que le groupe s'octroie. Sur ce Set 1 lors de cette tournée, on retrouve quelques morceaux de Rush des années 80, avec pas mal de claviers. Comment résister à l'intro de Subdivisions par exemple ? Hein, je vous le demande ? Moi, perso, ça me file presque les larmes aux yeux. On retrouve aussi quelques morceaux moins courants comme The Big Money, Force Ten (quelle intro encore !), Body Electric, tous de la même époque. Le premier CD se termine par un morceau plus récent, Far Cry, précédé par un instrumental dont Rush a le secret (ça veut dire génial), enchaîné avec un premier solo de batterie (il y en a deux autres, un sur chaque CD), assez court pour ne pas devenir rébarbatif, mais qui permet de se rendre compte du talent sans limite de Neil Peart. Difficile de croire en écoutant ce CD 1 que nous avons affaire à un trio. Alex Lifeson, assure rythmiques et solos sans faillir (celui de The Big Money est par exemple magnifique, mais je pourrais aussi citer celui de Bravado, et d'autres encore). Et Geddy Lee, que dire ? C'est juste mon idole et il alterne chant, basse et claviers (pieds ou mains) sans avoir l'air d'avoir la moindre difficulté. Sur la vidéo, on le voit même se marrer. Pourtant ses lignes de basse sont des monstres (mais c'est quoi cette ligne de dingue sur The Analog Kid mec ? Et comment tu fais pour chanter dessus, et pour passer aux claviers comme ça ? Arg !), et ses paroles super chiadées. Je continue d'être sidéré à chaque écoute de Rush en live, et ce trente-trois ans après avoir découvert le groupe.

Toujours pas ? Et si je vous dis que sur cet album Rush n'est plus un trio ? Ha ? Là, je fais mouche ? Eh oui, en effet, pour la première fois (si on exclut les tout débuts où Rush a été, par moment, un quatuor), le groupe apparait sur scène en configuration plus étoffée. Ils sont partis en tournée avec un ensemble à cordes tout simplement appelé le Clockworks Angels String Ensemble et composé de violons violons et deux violoncelles. Le second CD correspond au "set 2" de la tournée, et est entièrement réalisé avec la participation de l'orchestre. L'effet est plutôt réussi, j'avais déjà pu en juger à Amsterdam, sur certains morceaux plus que d'autres. Le groupe de musiciens est placé en hauteur, derrière la batterie de Neil, et de ce que j'en ai vu, il régnait une sacrée bonne ambiance entre le trio et les musiciens. Dans les morceaux où clairement l'orchestre apporte un plus, je placerais Clockwork Angels lui même, The Wreckers, Headlong Flight, et l'émouvant The Garden (carrément génial, la vidéo est dans la tracklist), par contre pour moi, ça n'apporte rien à Caravan. En tout cas, c'est le CD 2 qui met à l'honneur le dernier album Clockwork Angels puisque dix morceaux y sont présents, c'est à dire quasiment tout l'album. A noter qu'Alex fait un petit solo de guitare acoustique assez agréable en intro de Halo Effect.

Et le troisième CD alors ? Tiens, vous commencez à craquer ? Ben, il faut se rappeler qu'un concert de Rush dure plus de deux heures trente, donc on a sur le CD 3 la fin du "Set 2", qui est une tuerie que vous avez peut-être déjà découverte dans mon live report. A savoir Dreamline (super avec les violons), le fabuleux Red Sector A (frissons garantis, et les violons le transcendent), YYZ avec l'orchestre s'il vous plait, énorme, et Spirit Of Radio. Mais ce n'est pas fini, petit rappel avec juste l'inévitable Tom Sawyer, et carrément la face un de 2112 (pour ceux qui connaissent les vinyles). Une tuerie je vous ai dit !

Bon, comme il fallait pas gâcher, sur le reste du troisième CD, on trouve des morceaux joués au soundcheck (Limelight) ou à certains concerts mais pas d'autres, comme par exemple Middletown Dreams, The Pass et l'excellent Manhantan Project (avec orchestre aussi).

J'ajouterais, pour finir, que l'album a été enregistré lors du passage de Rush à Phoenix, Dallas et San Antonio et le public américain se montre à la hauteur de leurs idoles. Il faut dire que Rush aux US est un groupe mythique. Le mot est même faible. Chez nous, il reste quasi inconnu au bataillon, et pour le coup ils nous le rendent bien et ne sont pas passés par la France depuis 1992, c'était la seule fois d'ailleurs. Ce qui me mène à la conclusion, qu'à votre place, je prendrais la version vidéo de ce concert (blu-ray même, si équipé), car si écouter un live de Rush est une expérience, regarder un concert de Rush en HD sur grand écran et avec gros son est un pur bonheur.

Alors, convaincus de l'utilité de la chose ?

Retrouvez cette chronique, et bien d'autres, sur notre webzine, auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 les papy se portent bien, 16 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clockwork Angels Tour (CD)
toujours un plaisir d'entendre rush en concert ,je ne connaissais pas les titres des derniers albums étant un fan des premiers albums ,
mais ils sont toujours agréables à écouter
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pas juste un live de plus, sûrement pas un live de trop, 30 novembre 2013
Par 
Stefan (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clockwork Angels Tour (CD)
C'est plus par l'excellence de la reproduction audio de leurs concerts que par leur rareté que Rush se démarque. Trio immuable, machine de scène implacable au répertoire richissime, les trois canadiens reviennent donc, une fois encore, avec une offrande vivante, on ne s'en plaindra pas.

Parce que, on l'a souvent dit mais on ne le dira finalement jamais assez, Rush, sur scène, enfin, des captations qui nous sont parvenus pauvres français que nous sommes négligés par l'impérial trio (un petit passage au début des 90s et c'est tout !), c'est l'assurance tous risques d'assister à une performance huilée comme une mécanique de précision tout en conservant cette humanité qui fait trop souvent défaut à ce genre d'exercice.
Déjà, c'est de VRAI live dont il s'agit, Geddy Lee et ses amis ont une telle maîtrise de leur art qu'il n'ont pas besoin de retoucher quoique ce soit. De vrai live où parfois l'âge des participants se fait légèrement sentir, c'est le cas en particulier de la voix du bassiste/claviériste/chanteur qui coince parfois un chouia sur quelques vieilleries il est vrai suraigües, un chouia j'ai dit parce que la performance de Mister Lee reste très au-dessus de la moyenne de ce que ses contemporains, voire de plus jeunes individus, sont capables d'atteindre. Et comme, en plus, il est magnifiquement entouré d'un des guitaristes les plus sous-estimé de la planète, le jovial Alex Lifeson, et du batteur mondialement reconnu que l'on sait, l'également parolier Neil Peart, tout passe, tout est confondant de classe.

Factuellement, enregistré lors de trois concerts ( Phoenix, Dallas, and San Antonio les 25, 28 et 30, novembre 2012), Clockwork Angels Tour est une grande première, Rush ne tient pas seul la scène. Rejoints sur une partie du concert, quasiment tout le second set et le rappel final, par une section de cordes, une bonne idée de messieurs Lee, Lifeson et Peart voyant ainsi magnifié le bel album, Clockwork Angels, qu'ils nous avaient proposé l'an dernier, de nouvelles nuances et d'une emphase orchestrale qui lui sied merveilleusement au teint.
Le reste se compose de grands classiques du répertoire d'un trio qui n'en manque tellement pas que certains incontournables, ou qu'on pensait comme tels, ont été laissés sur le côté du chemin, on pense évidemment au classiquissime instrumental d'Hemispheres, La Villa Strangiato, au désormais familier Roll the Bones, ou à l'antiquité Working Man. Mais ça ne manque, c'est dire la qualité du matériau à disposition.
Côté son, enfonçons une porte ouverte, c'est une Rolls de live qui nous est offert. Comme d'hab', quoi ! Captation claire, puissante, précise, on entend tout parce que tout mérite d'être entendu.

Alors certes, d'aucuns reprocheront à Rush l'hyperactivité de leur catalogue live depuis quelques années (pas moins de 7 galettes en 10 petites années !) mais, d'une, l'offre permet d'explorer aussi le Rush du passé (Grace Under Pressure Tour CD, Abc 1974), et de deux, c'est toujours, toujours !, un bon moment, et un palliatif à l'absence hexagonale, d'une formation longtemps comptée comme accessoire ayant conquis un statut culte ô combien mérité. Alors, merci messieurs, longue vie à Rush et vous venez quand vous voulez, on vous attend !

CD 1
Set One
1. Subdivisions 5:39
2. The Big Money 6:02
3. Force Ten 5:35
4. Grand Designs 5:15
5. The Body Electric 4:52
6. Territories 6:46
7. The Analog Kid 5:24
8. Bravado 5:46
9. Where's My Thing?/ Here It Is! (drum solo) 8:23
10. Far Cry 5:35

CD 2
Set Two
1. Caravan 5:42*
2. Clockwork Angels 8:12*
3. The Anarchist 6:59*
4. Carnies 5:16*
5. The Wreckers 5:27*
6. Headlong Flight/ Drumbastica (drum solo) 8:17
7. Peke's Repose (guitar solo)/Halo Effect 5:15*
8. Seven Cities of Gold 6:24*
9. Wish Them Well 6:41*
10. The Garden 7:16*

CD 3
1. Dreamline 5:19*
2. The Percussor (I) Binary Love Theme (II) Steambanger's Ball (drum solo)" 3:10
3. Red Sector A 5:21*
4. YYZ 4:52*
5. The Spirit of Radio 6:28
Encore
6. Tom Sawyer 5:57
7. 2112: Overture/The Temples of Syrinx/Grand Finale 8:24
Bonus
8. Limelight (soundcheck recording) 4:43
9. Middletown Dreams 5:23
10. The Pass 5:05
11. Manhattan Project 5:21*

Geddy Lee - vocals, bass guitar, keyboards
Alex Lifeson - guitar, backing vocals
Neil Peart - drums, percussion
&
Clockwork Angels String Ensemble (on *) :
David Campbell - conductor
Mario De Leon - violin
Joel Derouin - violin
Jonathan Dinklage - violin
Gerry Hilera - violin
Audrey Solomon - violin
Hiroko Taguchi - violin
Entcho Todorov - violin
Adele Stein - cello
Jacob Szekely - cello

4,5/5
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 rush live, 7 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clockwork Angels Tour (CD)
encore un album live de RUSH , un album sur 2, mais celui ci est phénoménal et ce groupe canadien énorme et est toujours au top de son niveau
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 encore un mixage raté, 2 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clockwork Angels Tour (CD)
Je suis malheureusement très déçu par le contenu de ce dvd. Le visuel est éblouissant mais
au niveau du son cela ne tient pas la route, on dirait le son d'un bootleg.
Une fois de plus, c'est le son de la batterie qui est épouvantable: la caisse claire de
Peart est frêle, les cymbales sont aigues et sans corps, bref tout ce qui fait la force
rythmique de ce groupe est ruinée ( comparer avec le son de la batterie sur le dvd R30,
véritable socle sonore du son du groupe sur ce dvd).

Je ne comprends pas que le groupe accepte un telle médiocrité, d'autant qu'ils ont réparé
cette erreur sur le remix de "vapor trails" et là cela recommence!

Et dieu sait que j'adore ce groupe, mais là désolé je n'aime vraiment pas!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 neil encore sacrifié, 8 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clockwork Angels Tour (CD)
je ne peut qu'étre entièrement d'accord avec david, le mixage de ce live est gaché. neil peart en fait encore les frais, sa batterie est sous mixée et sonne souvent comme une casserole, c'est fort dommage car le reste du mix est convenable, mais voilà le moteur de rush c'est bien pratt(pour les connaisseurs) et sa puissance comme sa technique d'extra terrestre, et de l'entendre une nouvelle fois sacrifié dans le mix me fout les boules graves. c'est comme si un idiot avait mis du fil dans une excellente fondue. ca gache toute la fète. idem pour le dvd ou le mix 5.1 n'arrange rien. enfin il ne faut malgré tout pas s'en priver car le show est MONSTRUEUX et mis à part ce problème de mix, la fète est là, en demi-teinte mais bien là! je revoit ma note le 08/01/14 à 3 étoiles car malgré ces problèmes techniques la prestation du combo est hallucinante!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit