Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La promessse
Les « Les amants du Texas » est un film qui va bien au-delà de ce que son titre, si mal choisit en français, peut laisser présager (le titre original est « Ain't Them Bodies Saints »). A Meridian, Texas, Bob (Casey Affleck) aime Ruth (Rooney Mara) qui attend un enfant de lui. Grâce à quelques scènes enlevées, sans chercher à...
Publié il y a 8 mois par Semper Victor

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 PISTE AUDIO FRANCAIS???
Le film est bon , cependant il n'y a pas de piste audio français alors que c'est indiqué dans les détails , il y a juste une VOST
il y a tromperie sur le produit.
Publié il y a 5 mois par CLEMENT QUIDOR


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La promessse, 3 décembre 2013
Par 
Semper Victor "FB" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 10 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Amants du Texas (DVD)
Les « Les amants du Texas » est un film qui va bien au-delà de ce que son titre, si mal choisit en français, peut laisser présager (le titre original est « Ain't Them Bodies Saints »). A Meridian, Texas, Bob (Casey Affleck) aime Ruth (Rooney Mara) qui attend un enfant de lui. Grâce à quelques scènes enlevées, sans chercher à nous donner le moindre détail ou la moindre explication, le film entre dans le cœur de son sujet : Ruth blesse un policier, Bob s'accuse pour la préserver et va en prison. Il fait serment de revenir. Quatre années passent Bob s'échappe, Ruth et sa fille l'attendent. Mais comment dans quel état d'âme vont-ils se retrouver, s'ils se retrouvent ?

Dans des paysages magnifiques, avec une photo remarquable, parfois très sombre, tantôt lumineuse, David Lowery écrit les pages d'une histoire impressionnante dans laquelle les personnages, fidèles à leurs promesses, ne sont pourtant forcément plus les mêmes. La force du film provient tout d'abord de l'interprétation sobre mais magnifique de Casey Affleck et de Rooney Mara, de la profondeur qui se dégage de leurs certitudes. Ensuite, le scénario, focalisé à l'extrême sur la relation à distance de Bob et Ruth, relègue tout le contexte de leur histoire à un rang complètement anecdotique. La réalisation transporte littéralement le spectateur, sans la moindre médiation, dans la peau des héros pourtant issus d'un autre univers.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 PISTE AUDIO FRANCAIS???, 8 mars 2014
Par 
CLEMENT QUIDOR (PERIERS EN AUGE, BASSE NORMANDIE France) - Voir tous mes commentaires
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Amants du Texas (DVD)
Le film est bon , cependant il n'y a pas de piste audio français alors que c'est indiqué dans les détails , il y a juste une VOST
il y a tromperie sur le produit.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Malick or not Malick ?, 26 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Amants du Texas (DVD)
Superbe moment de cinéma , très lent , avec une lumière parfois un peu sombre mais accompagné d'une musique envoutante !

J'ai tout de suite pensé à Terrence Malick en voyant ce film. Les personnages, le rythme , la lumière , tout cela semble flotter entre deux mondes !
Un excellent moment de cinéma en VOST uniquement , en regrettant juste l'abscence de version blu-ray !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1.0 étoiles sur 5 Et en Blu-ray??, 2 août 2014
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Amants du Texas (DVD)
Le film est super! le support beaucoup moins...
Merci encore une fois aux distributeurs français, qui ne font aucun effort, et sortent certains (beaucoup) de films qu'en DVD!
Il faut arrêter de vivre dans le passé les français! Le Blu-ray existe, et pas pour rien, c'est le présent, donc il faut vivre en son temps!
Il n'y a qu'en France pour voir ça! Il n'y a qu'à regarder en Allemagne, Italie, Espagne, Angleterre, etc.
On a pratiquement tous des TV qui font plus d'un mètre vingt maintenant, donc avec un DVD on a le droit à une image bien crade!
Je n'ai par contre aucun problème pour la VOST.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 "Une chanson, classique, américaine, un peu brute de décoffrage, et assez ancienne", 20 février 2014
Par 
LD (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Amants du Texas (DVD)
Bien d'accord quant à l'appréciation globale de ce film par Semper Victor. Ainsi que sur la médiocrité du titre français. Avouons toutefois que le titre original était tellement intraduisible - "Ain't them bodies saints", le plus littéralement possible quelque chose comme "Ces gens-là sont-y pas des saints" - qu'il fallait bien trouver quelque chose d'assez neutre et descriptif à la place.

D'autant que le film ne cherche pas à s'inscrire dans autre chose que dans un des sous-genres les plus productifs du film criminel, celui des amants hors-la-loi. De Nicholas Ray (They Live by Night / Les Amants de la nuit) et Joseph H. Lewis (Gun Crazy / Le Démon des armes) à Terrence Malick (Badlands / La Balade sauvage), les résultats admirables n'ont pas manqué. David Lowery n'a pas cherché à renouveler le genre de façon tapageuse : "Ain't them bodies saints" est de son propre aveu "une histoire de poursuite effrénée minimaliste", qu'il a nourrie de sa propre histoire d'amour au moment où il réalisait le film, ce qui explique selon lui que l'amour et la notion de responsabilité se soient petit à petit imposés à l'avant-plan de son film.

Né dans le Wisconsin, résidant au Texas depuis son enfance, David Lowery fait partie de cette nouvelle génération de cinéastes qui ont vécu ailleurs que dans les grands centres urbains, n'ont pas toujours rêvé de faire du cinéma et se sont formés sur le tas (en tant que monteur en ce qui le concerne), cinéphiles mais ne se définissant pas avant tout ainsi. Cela étant, il reconnait des influences cinématographiques : celles de Robert Altman - l'admirable McCabe & Mrs Miller / John McCabe, mais on pourrait également appeler à la rescousse Thieves like us / Nous sommes tous des voleurs, tiré du même roman que le film de Nicholas Ray cité ci-dessus, bien qu'il soit quant à lui tout sauf romantique - ou de son meilleur disciple Paul Thomas Anderson (There Will Be Blood). Il n'y en a qu'une qui ne lui vient pas immédiatement, sans doute parce qu'elle est trop évidente, c'est celle de Terrence Malick, pourtant à peu près partout présente comme chez beaucoup de cinéastes travaillant au Texas ou alentour (cf. Jeff Nichols, dès Shotgun Stories). En ce qui concerne Altman, Lowery paye son tribut au maître de façon évidente en faisant appel à Keith Carradine, l'un de ses acteurs fétiches, qu'on est d'autant plus heureux de revoir qu'il est ici mieux qu'adéquat.

Il me semble qu'au moment de la sortie de Badlands, un article lui étant consacré était intitulé "Un Cauchemar de douceur". Une expression qui pourrait bien resservir pour parler de ce film. Celle-ci éclate dès les premières scènes, à la lumière éminemment malickienne. Dans le désaccord dans le couple autant que dans la scène de fusillade qui la suit immédiatement. Dans le timbre de Casey Affleck, toujours aussi suave, à la limite du doucereux. Dans le regard de Ben Foster, incarnation par excellence du chic flic qui s'entiche de l'ex-mauvaise fille sur le chemin de la réhabilitation sociale (Rooney Mara, pour qui on ne peut que fondre). Dans toutes les scènes entre la mère et la fille. Même dans le cadre, une petite ville rurale anonyme dans laquelle il ne fait pas particulièrement mal vivre. Plusieurs facteurs, à commencer par la détermination farouche du hors-la-loi à revenir chercher sa famille, remettront en question la quiétude du lieu. La douceur restera quant à elle la marque du film jusqu'à la toute fin. Précisons que, quoi qu'en dise l'auteur, le rythme du film, sans être traînant, n'est pas particulièrement "effréné".

Dans l'entretien (sous forme écrite) figurant en supplément, David Lowery ne parle pas que de cinéma, mais aussi de littérature et de musique. Les influences qu'il reconnaît se retrouvent de diverses façons dans le film, à commencer par les noms qu'il a choisis : de celui de la ville (Meridian, peut-être bien en écho au Blood Meridian / Méridien de sang de Cormac McCarthy) à celui de l'héroïne (Ruth Guthrie, probablement en hommage au chanteur et écrivain Woody Guthrie). A la question visant à savoir ce qu'il voudrait que les spectateurs retiennent du film, Lowery répond : "J'aimerais qu'ils aient l'impression d'avoir entendu une vieille chanson folk qu'ils n'auraient jamais entendue. Une vieille ballade ou un morceau de folklore (sic) que quelqu'un comme Bob Dylan aurait pu composer. J'aimerais que le film ressemble à une chanson. Classique, américaine, un peu brute de décoffrage, et assez ancienne." De ce point de vue-là, le pari est remporté haut la main. Soutenu par la musique très présente de Daniel Hart, assez inventive dans la façon dont elle fait intervenir plusieurs des instruments chers à diverses traditions de la chanson et de la musique instrumentale américaines, le film est bien une ballade folk, aussi intemporelle qu'elle est ressourcée de l'intérieur par la sensibilité de l'artiste. Elle en a également la fragilité, que même des acteurs aussi chevronnés n'arrivent pas tout à fait à masquer - ils sont toutefois rien moins qu'idéaux pour la façon dont le metteur en scène a conçu ses personnages et ses situations, et cette fragilité est aussi ce qui fait le prix d'un film aussi frémissant.

Ne reste plus à David Lowery, pour être tout à fait à la hauteur de ses modèles, qu'à ne pas se contenter de revisiter un genre, même de façon sensible. Altman, et Malick à ses débuts ou Paul Thomas Anderson dans ses derniers films, ont fait plus que s'attacher à des personnages et à trouver des raisons pour leurs actions. Pour l'instant, disons que la toile choisie par le cinéaste est encore de petit format (ceci étant également dû à la faiblesse des moyens, sans nul doute), et il n'a contrairement à eux rien de particulier à exprimer sur son pays. Cela étant, son film est plus que prometteur, et j'espère vivement que son talent pourra être mis au service de quelque chose de plus large sans qu'il y perde de sa singularité.

Attention : contrairement à ce qui est pour l'instant indiqué dans la description ci-dessus, le film est présenté en VOSTF uniquement. N'existe qu'un dvd et pas de blu-ray. Si l'on veut un blu-ray, il faudra aller l'acheter en zone 1 (si l'on peut les lire, bien sûr). C'est d'autant plus dommage que 1) la lumière est particulièrement importante dans ce film et que, si elle n'est souvent pas mal restituée dans le dvd, on aurait tout de même gagné à avoir une meilleure définition 2) les noirs ne sont quant à eux pas toujours bien rendus 3) il y a de gros problèmes de compression dans quelques passages (heureusement assez brefs), bien saccadés. En conclusion, l'image de ce dvd n'a rien de scandaleux, mais il y aurait des améliorations à apporter. La piste son Dolby est quant à elle plutôt bonne, mais comme je n'ai pas une installation très performante, je me garderai d'en dire plus sur la question. Pour le reste, le dvd est sans aucune fioriture : à part l'entretien écrit mentionné ci-dessus et la rituelle bande-annonce, strictement rien de plus.

Je noterais autour de 4,5 pour le film. Ma note de 4 tient compte de ce que propose l'édition dvd française, pas totalement à la hauteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Pas de version audio Française !!!???, 22 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Amants du Texas (DVD)
Rien à dire sur le scenario puisque je n'ai pas vu le film entier !!!!
Je ne comprend pas pourquoi un film (avec un titre français) est vendu sans piste audio française ??
Si je veux lire, je vais chez le libraire !!!!!! C'est bon que sur les grands classiques ça.
Vous arrivez à lire et suivre les images du film vous ?
Avec un titre original sur la jaquette du genre "TEXAS LOVERS", cela m'aurait mis la puce à l'oreille et je me serai mis à lire le descriptif du DVD.
Révisez d’abord vos cours d'anglais avant de visionner ce DVD !!!
Bref très déçu....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Amants du Texas
Les Amants du Texas de David Lowery (DVD - 2014)
EUR 12,99
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit