undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici Toys cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles4
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:9,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le label français Bad Reputation a eu la bonne idée de proposer une édition européenne du premier album du quintette australien THE DEEP END, agrémentée des quatre titres du premier EP du groupe (Your Shout, 2011). Une fois de plus, il semblerait que le tropisme local propre au Rock australien ait fonctionné à plein. En effet, THE DEEP END rejoint la cohorte de formations, glorieuses ou confidentielles, qui privilégient le côté énergique, direct et percutant du Rock en général, du Hard Rock en particulier.

Ainsi prévenu, l'auditeur ne sera pas étonné que, dès le titre d'ouverture Bigger Better Badder, l'influence d'AC/DC se fasse ressentir. Le chant éraillé évoque Brian JOHNSON et la musique a sucé la sève graisseuse du Boogie le plus rugueux. Sur les titres les plus frénétiques, on pourra évoquer l'intensité sans concession de ROSE TATTOO (la guitare slide en moins). Loin d'apparaître comme une simple copie, THE DEEP END a pris soin de bosser ses compositions en leur offrant des structures bien nettes, des mélodies sauvages mais bien présentes.

D'ailleurs, à au moins une occasion, THE DEEP END déroge quelque peu à sa pratique assidue du Hard basique avec le très mélodique et totalement entêtant Midnight Sun : une authentique réussite ! On soulignera également des solos de guitare particulièrement bien agencés, étincelants comme ceux que des formations de Hard européen classique pouvaient proposer antan.

Clairement, on écoute THE DEEP END pour ne pas se prendre la tête et, dans le genre, cette jeune formation réussit haut la main l'examen d'entrée.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2014
dans la droite lignée des AC/DC , Rose tattoo et autres angel city , voici la releve avec the deep end
des le premier titre "Bigger better badder" le ton est donné , trsè difficile de ne pas taper du pied et secouer la tête
get on it , tatoo et midgnight nous donne droit a un solo de haute volée qui ne ferait pas rougir Angus Young

un must pour cette edition européenne avec quatre titre bonus
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2014
ACDC malade, Airbourne déjà déclinant (en tout cas sur album)... il est temps de trouver une nouvelle famille de kangourous boxeurs. Et The Deep End pour assurer cette relève. Ce premier CD à atterrir sur le Vieux Continent a tout ce qu'il faut pour faire taper du pied. ça sent le Rose Tattoo à plein nez et, en live, le groupe assure très, très méchamment, avec décontraction et un engagement de chaque instant. Avec un tout petit poil de songwriting en plus sur l'album suivant, il y aurait de quoi faire un futur grand. A suivre de près et à voir absolument en live.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2014
Au même titre que Airbourne ce super groupe fait parti de la toute nouvelle génération australienne élevé au biberon AC/DC ,la reléve est assurée !!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)