Commentaires en ligne


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Et de cinq !, 12 février 2014
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dawn of the brave ltd edition (CD)
Faire du Metal sans guitares électriques, sans basse, avec juste des voix et une batterie, c’était quand même une idée assez gonflée au départ. Ca aurait même très bien pu devenir du grand n’importe quoi. Je pense que pas mal de personnes n’auraient pas misé le moindre kopeck sur le succès d’un tel groupe. Pourtant, Van Canto a réussi son pari et sort aujourd’hui son cinquième album.

Il faut bien reconnaître que, passé l'effet de surprise et le côté curiosité du truc, Van Canto nous sort depuis le début des albums qui tiennent la route, avec des morceaux originaux bien inspirés. Avec "Dawn Of The Brave", pas de mauvaise surprise pour ceux qui apprécient le genre… car, évidemment, il faut un minimum adhérer au concept. Des mecs qui font des "dom, dom, dom", des "diguidoum, diguidoum", des "rakataka" pour remplacer les guitares rythmiques et la basse, ça peut très vite déstabiliser l’auditeur de passage, je le conçois parfaitement. Mais justement, le groupe se doit de compenser le manque d’instrument par une recherche de mélodies et de refrains forts. Et de ce côté, Van Canto sait s’y prendre. Nous avons encore cette fois-ci des titres dont les refrains fédérateurs restent bien en tête ("To The Mountains", "Steelbreaker"...)
Comme toujours, le groupe se livre à l'exercice de la reprise. Cette année, se sont Europe et Black Sabbath qui sont à l'honneur avec, respectivement, la reprise du tube intergalactique "The Final Countdown" et le non moins célèbre "Paranoid". Et comme (presque) à chaque fois, les Allemands ont trouvé le biais pour affronter ces morceaux sans tomber dans le banal ou pire, le ridicule. La célèbre mélodie du synthé de "Final Countdown" est vocalisée par Inga. Quant à "Paranoid", c’est toujours amusant d’entendre des riffs aussi célèbres faits avec la bouche et non avec des guitares. Et Van Canto nous livre même une troisième reprise mais pour la première fois, du moins à ma connaissance, le groupe se lance dans une cover "hors metal" puisqu'ils reprennent le "Holding Out For A Hero" de Bonnie Tyler. On retiendra que la version des Allemands est très convaincante.
Comme à chaque fois aussi, c'est sur des morceaux quasiment a cappella, sans batterie, que l'on se rend compte du talent de ces chanteurs, et où le travail sur les voix est le plus impressionnant (la première partie de "The Other Ones", le presque entièrement a cappella "Into The West").
Je regrette par contre toujours un peu que la voix de Inga ne soit pas plus exploitée en lead car elle possède vraiment une voix intéressante, puissante et variée. Ecoutez donc "To The Mountains", "The Awakening" ou "Into The West", et vous verrez qu’elle n’a vraiment rien à envier à certaines chanteuses bien plus célèbres qu’elle.

Avec une pochette assez Manowarienne dans l'esprit (on sait que le groupe allemand est fan des Américains) où un super héros trône au sommet d'un tas d'instruments de musique en piteux état, Van Canto semble vouloir nous prouver qu'il n'y a plus besoin de guitares électriques ou de basse pour jouer du Metal. On n’en est pas encore là mais à la différence des autoproclamés "Kings Of Metal", Van Canto, c'est du second degré. Oui, Van Canto ne se prend pas au sérieux et le prouve dans sa vidéo du morceau "Badaboom" (de même que le titre du morceau, avouez...). A ne pas rater !

Aussi sympathique que le précédent album, Van Canto continue son bonhomme de chemin avec son metal original et devrait satisfaire les fans du groupe et pourquoi pas en acquérir de nouveaux… si toutefois vous laissez de côté vos préjugés !
La consécration ultime sera sans doute quand un groupe de "Metal classique" reprendra du Van Canto !
15 / 20

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit