undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles5
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:18,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Enfin un recital consacré entierement à Hasse , compositeur baroque majeure et malheureusement encore trop méconnu , mais ce disque lui rend justice , Max emmanuel Censic est tout simplement superbe et confirme sa place aux firmaments des grands interpretes de la musique baroque avec jarousky , bartoli et kermes et genaux , la majeure partie des arias sont des enregistrements inedits ,Le tres bel air élegiaque extrait d'un oratorio" il cantico de tre fanciulli" qui ouvre le recital est une veritable merveille, Censic transmet une veritable emotion.
Le concerto pour mandoline inséré au milieu de ce programme est trés bel intermede musical, George petrou et l'armonia atena sont pour beaucoup concernant la reussite de ce recital.
un exellent moyen de decouvrir ce compositeur , à écouter sans modération...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2014
La diffusion de l'œuvre de Hasse est lamentablement restreinte à une poignée de disques de faible qualité. Hors mis la Cleofide de Christie, quelques messes superbes chez Carus et un très beau CD signé Goebel, le reste ne vaut pas grand'chose.
Et pourtant, nous sommes là face à un compositeur de premier ordre: tout simplement le légitime successeur de Haendel à l'opéra.
Des arie d'une beauté inénarrable, conçues avec une science remarquable.
Écoutez Notte Amica, la première plage. Vous ne vous en lasserez pas. C'est un chef d'œuvre parfait de maîtrise et de style. Le reste demeure d'un niveau rare dans ce genre de récitals.
En face de ces merveilles il y a l'interprète capable de les mettre en valeur. Certainement Cencic est le seul chanteur actuel qui puisse matérialiser ce miracle.
Sa voix a mûri, elle s'est densifiée et se présente plus naturelle qu'au paravent. Le timbre est charnu et sensuel, proche du mezzo. Son effet est séduisant et très convainquant. Enfin un contre ténor qui nous affranchit de l'ingratitude de timbre, souvent proche du métallique, auquel nous soumettent ses collègues de registre depuis des décades.
Bref, et pour la musique et pour l'interprétation, un des plus beaux disques des dernières années.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2014
Enfin un récital dédié à Hasse, compositeur le plus important entre la génération Vivaldi-Bach-haendel et celle de Gluck-Mozart ! Et la réussite est au rendez-vous. L'orchestre est superbe, la voix de Cencic a gagné en souplesse et en velouté avec encore des aigus percutants, je le trouve ici bien meilleur que dans l'Artaserse où il était plus impressionnant que convaincant dans un rôle féminin pour soprano. Le programme est évidemment très intéressant, avec des airs de toutes les périodes créatrices de Hasse, à Naples, Dresde, Vienne. Seul bémol : le disque est court, à peine plus d'une heure, on se serait passé d'un concerto pour mandoline sans grand intérêt et on aurait volontiers repris deux ou trois airs de plus, notamment dans le demi-caractère un peu délaissé. Il n'y a qu'un seul air pour Annibali alors que ce castrat a été le premier rôle de presque tous les opéras de Hasse entre 1734 et 1752. Le livret est aussi assez indigent. On en apprend beaucoup sur la vie de Hasse, mais pas grand chose sur l'évolution de son style, rien sur les airs eux-mêmes, les opéras dont-ils sont issus et les interprètes d'origine. Il faut aller voir la traduction des airs pour apprendre que le Siroe est celui de 1763, reprise tardive, de même pour "Notte oscura", alors que l'Arminio est donné dans sa première mouture, pour Carestini. Les livrets ne sont donc pas très à la hauteur chez Parnassus Production (cf celui tout aussi peu intéressant du CD Fagioli). Heureusement, Cencic et Petrou enregistre Siroe en entier pour cet automne !
22 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2014
belle musique de HASSE, très belle voix de l'interprète.
Cependant le genre "best off" laisse toujours une impression de déception par rapport à une œuvre complète.
C'est un procédé commercial qui manque, même dans les cas de réalisation parfaite, manque de cohérence.
Éditez SVP des opéras intégraux de HASSE, il y a pléthore!!!
22 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mai 2016
La voix de Max Emanuel Cencic est extraordinaire.
On le retrouve ici dans un répertoire qui lui sied à merveille!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,00 €
34,90 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)