Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 An American Classic.
This Dan Curtis classic comes to blu-ray for the first time and it's a stunner. Picture and sound are top notch. You have to select the audio in the menu and the French subtitles are removable on the English soundtrack. Forget any versions you have had before this really is top notch restoration.
And the good news. For people that have region A players only, this...
Publié il y a 2 mois par R. Shore

versus
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 A la source du mythe
"Dracula et ses Femmes Vampires" est un film réalisé par Dan Curtis en 1973. Il s'agit d'une adaptation relativement fidèle du roman de Bram Stocker. Pour le coup, on peut dire que le film fait partie des adaptations les plus proches du récit initial, bien davantage que les grands classiques réalisés au cinéma avant lui,...
Publié il y a 1 mois par Tornado


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 An American Classic., 14 février 2014
Par 
R. Shore (Belfast, Northern Ireland) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dracula et ses femmes vampires [Blu-ray] (Blu-ray)
This Dan Curtis classic comes to blu-ray for the first time and it's a stunner. Picture and sound are top notch. You have to select the audio in the menu and the French subtitles are removable on the English soundtrack. Forget any versions you have had before this really is top notch restoration.
And the good news. For people that have region A players only, this disc is ALL REGION.
Highly recommended.

Roger Shore
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellente adaptation...., 27 janvier 2014
Par 
De Nevers (france ouest) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dracula et ses femmes vampires [Blu-ray] (Blu-ray)
Produit et réalisé par le grand DAN CURTIS (Le feuilleton DARK SHADOWS c'est lui), scénarisé par R.MATHESON,
c'est une adaptation excellente, trés soignée trés bien jouée par un J.PALANCE au jeu trés intériorisé....
Ici pas d'hémoglobine, ni de scène hard, mais comme toujours chez DAN CURTIS, une réelle atmosphère fantastique.....
Produit pour la télé us, et vite et mal, sorti dans les salles fançaises, c'est un film qui mérite d'être redécouvert dans de bonnes conditions (ici BLU RAY)...
A nôter la superbe et atmosphérique musique de BOB COBERT.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 A la source du mythe, 3 mars 2014
Par 
Tornado (Provence Côte d'Azur) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dracula et ses femmes vampires [Blu-ray] (Blu-ray)
"Dracula et ses Femmes Vampires" est un film réalisé par Dan Curtis en 1973. Il s'agit d'une adaptation relativement fidèle du roman de Bram Stocker. Pour le coup, on peut dire que le film fait partie des adaptations les plus proches du récit initial, bien davantage que les grands classiques réalisés au cinéma avant lui, tels le Dracula de 1931 avec Béla Lugosi, ou Le Cauchemar de Dracula interprété par Christopher Lee en 1958.
A noter d'ailleurs, que "Dracula et ses Femmes Vampires" sort au début des années 70, à l'époque où le studio britannique de la Hammer, qui produisait la série des "Dracula" avec Christopher Lee, commençait à s'éloigner de plus en plus des sources du mythe. Par exemple, l'année de sa sortie, "Dracula et ses Femmes Vampires" est parfaitement contemporain de DRACULA VIT TOUJOURS A LONDRES, le dernier film avec Christopher Lee dans le rôle titre, transposant le récit dans l'Angleterre contemporaine, avec un "Conte Dracula" à la tête d'une organisation de type "Spectre", comme dans les "James Bond" ! Ou quand tout est bon pour flirter avec la mode !
"Dracula et ses Femmes Vampires" est donc une tentative radicale de renouer avec le récit originel.

Pour ceux qui l'ignorent, Dan Curtis est le créateur de la série TV Dark Shadows, produite à partir de 1966, dont Tim Burton proposera une adaptation cinématographique en 2012, avec Johnny Depp.
En réalisant sa version du récit de Bram Stocker, Curtis fait preuve d'un classicisme absolu et développe une mise en scène aussi sobre que soignée. Puisqu'il est un homme de télévision, "Dracula et ses Femmes Vampires" est produit initialement sous la forme d'un téléfilm, conçu pour le petit écran. Il sera ensuite recadré en format 16/9° pour être diffusé en salles, car plébiscité par un grand nombre de fans du récit originel, qui voyaient dans cette version un parfait matériel de puristes. Six ans plus tard, une nouvelle adaptation cinématographique prestigieuse sortira sur le grand écran, avec Frank Langella dans le rôle-titre (Dracula), se tournant davantage vers la version interprétée par Lugosi. C'est dire si les films vraiment proches du roman initial sont rares !

Le scénario du film est rédigé par un grand maître du fantastique : Mr Richard Matheson en personne ! L'écrivain décortique le récit de Bram Stocker et s'efforce de lire entre les lignes en se questionnant sur la raison du voyage qu'effectue le conte des Carpates vers l'Angleterre. Et il a soudain une idée brillante : Dracula était amoureux fou avant de perdre sa dulcinée et de se damner ! Il introduit ainsi une scène qui sera reprise vingt ans plus tard par Francis Ford Coppola dans sa version ultime du mythe (Bram Stocker's Dracula), dans laquelle le Conte revit le souvenir de son amour perdu à travers la photographie de Mina, la fiancée de Jonathan Harker, photographie emmenée en Transylvanie par ce dernier.
Bien avant Coppola, Matheson réintroduit également la figure historique de Vlad Tepes ("Vlad l'empaleur"), dont Bram Stocker s'était ouvertement inspiré pour imaginer son personnage romanesque. C'est ainsi que dans "Dracula et ses Femmes Vampires", c'est le nom de "Vlad tepes" qui est inscrit sur le cercueil du vampire !
Coppola ne citera pas ouvertement ses sources, intitulant pourtant son film "Bram Stocker's Dracula", soit exactement le même titre que le film de Dan Curtis dans sa version originale...

Le rôle de "Dracula" est ici interprété par l'acteur Jack Palance. L'idée de ce casting étant à l'origine du projet puisque celui-ci est né du désir convexe de plusieurs personnes de voir cet acteur à "gueule" incarner cette mythique figure fantastique. Fidèle à sa réputation, Palance propose une itération du personnage très différente de celle de ses prédécesseurs, avec une interprétation qui tient davantage du "fauve", prédateur ancestral redoutable, plutôt que de la goule aristocratique blafarde et gominée. Là encore, on distingue une idée reprise plus tard par Coppola puisque la "version Jack Palance" insiste sur le passé de grand guerrier hongrois que fut jadis le Conte, aujourd'hui encore fier de sa lignée...
Le reste du casting est également de bonne tenue, avec Nigel Davenport dans le rôle du "Dr Van Helsing" et Fiona Lewis dans celui de "Lucy Holmwood".

Pour ce qui est de la mise en scène, le téléfilm en lui-même possède bien des qualités qui, paradoxalement, le rendent aujourd'hui banal si on le compare à certaines versions plus récentes, dont bien évidemment celle de Coppola.
Son aspect réaliste, ses décors naturels et son rythme télévisuel le privent par exemple de la dimension gothique des autres versions cinématographiques. En faisant du personnage principal un vampire plus humain que d'ordinaire (qui ne se transforme pas en chauve-souris ou autre créature de la nuit), les auteurs de cette version relativement fidèle modernisent le mythe autant qu'ils lui enlèvent son aura romanesque et son charme pittoresque.
En revenant à la source du mythe, Dan Curtis en oublie presque que depuis toutes ces années d'adaptation picturales (le cinéma certes, mais aussi les comics), le récit de Bram Stocker a fini par échapper à son auteur pour atteindre une dimension fantastique teintée d'un décorum gothique iconique, indissociable de ses archétypes (brume, toiles d'araignées et chauves-souris, candélabres et cryptes lugubres, ciels bardés d'éclairs et mise en image expressionniste). Et tout d'un coup, l'une des versions les plus fidèles et réalistes que propose l'auteur de "Dark Shadows" finit par manquer de saveur.

Saluons tout de même cette initiative des éditions Filmedia, qui ont exhumé ici un film resté trop longtemps invisible et indisponible en vidéo.
Certains adoreront cette version sobre et objective du "Dracula" originel. d'autres regretteront son aspect télévisuel trop avare en effets horrifiques et en teneur romanesque.
Cette version blu-ray est une fausse bonne surprise. Le film n'a pas été restauré en HD et le transfert souffre d'une granularité extrême de l'image. En ce qui concerne les bonus, la bande-annonce d'époque est en VF mais les deux interviews, celle de Dan Curtis et celle de Jack Palance, ne sont pas sous-titrée...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xad6f0060)

Ce produit

Dracula et ses femmes vampires [Blu-ray]
Dracula et ses femmes vampires [Blu-ray] de Dan Curtis (Blu-ray - 2014)
EUR 19,78
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit