undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles6
3,5 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:16,19 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 23 février 2014
Réalisé en 1938 deux ans avant le magnifique Thief of Bagdad, The spy in black porte la marque inimitable de Michael Powell (1905-1990), ancien assistant de Rex Ingram qui, avant de devenir fondateur de la maison de production The archers films, fut directeur de la photo puis scénariste. C'est vraisemblablement ce parcours qui explique la force de son cinéma dont la fluidité miraculeuse permet d'instaurer une correspondance entre le fond et la forme. Dans ce film d'espionnage qui associe pour la première fois Powell au scénariste Emmerich Pressburger, la thématique des faux-semblants est tout autant à l'œuvre dans le script ayant pour cadre la guerre de 14-18 à travers le prisme d'une Ecosse aux abois que dans la mise en scène, les deux allant de pair pour alterner les clairs et les obscurs, les accélérations et les pauses, les silences et les dialogues, les enjeux dramatiques et l'humour so british (un rôti trop cuit manque ainsi de faire capoter le plan des allemands infiltrés !). Afin de ne pas gâcher outre mesure le plaisir du spectateur je demeurerai laconique au sujet de l'histoire qui est celle d'un commandant de sous-marin allemand (Conrad Veidt) se rendant en Ecosse pour obtenir des renseignements sur les manœuvres de la flotte britannique et qui,dès son arrivée,reçoit l'aide conjointe d'une espionne se faisant passer pour l' institutrice du village (Valerie Hobson) et d'un lieutenant britannique traitre à sa patrie (Sébastian Shaw). En dire plus serait passible de la cour martiale... Riche d'un casting fort en gueules comme on en voit plus dans les productions aseptisées contemporaines et bénéficiant d'un sous-texte humaniste qu'il convient de replacer dans le contexte historique de sa sortie en salle (la veille de la seconde guerre mondiale), The spy in black d'une durée de 79 minutes est présenté dans une magnifique copie (format respecté 4/3-1.33) en Anglais Dual Mono 2.0 avec le choix des sous-titres français. En bonus présentation, comme à l'accoutumée, tonitruante de Jean-Pierre Dionnet.
22 commentaires|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2014
Le film s'apparente à ces films anglais comme "les 39 marches" ou "une femme disparaît" avec cette originalité qu'il s'attache à un espion allemand montrant que l'originalité de Michael Powell était en germe. Vu le matériel de base et l'âge du film, le transfert blu-ray, certes non sans défaut (à l'impossible...) est une vraie réussite.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2015
Film mineur mais intéressant du duo Powell-Pressburger L'espion noir fait penser à la période britannique d'Alfred Hitchcok. Sur une intrigue assez mince qui voit un commandant de sous-marin allemand auquel on confie la mission de se rendre en Ecosse, pour y rejoindre une institutrice à la solde des prussiens et préparer l'attaque de navires anglais, s'emaparer d'un bateau ennemi avant que ce bateau soit coulé par son propre sous-marin, l'auteur de The Red shoes instille un supense prenant. Certains extérieurs, filmés de nuit, sont assez bien rendus, et Conrad Veidt très crédible.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2014
L'Espion noir, c'est la première collaboration Powell/Pressburger, déjà magnifique, pas encore sublime... 4 étoiles et pas 5 donc pour un film qu'il est tout de même essenciel de découvrir pour comprendre les chefs-d'oeuvres à venir ! D'autant que l'édition de la collection CMC est comme (presque) toujours d'excellente facture. un belle copie, un très beau packaging, et une présentation survitaminée de Jean-Pierre Dionnet, qui met en forme avant de lancer le film !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2014
Photo de jaquette trompeuse car elle indique blu ray + DVD alors qu'il n'y a que le DVD (même si c'est bien indiqué DVD sur la note technique).Le blu ray est sur l'autre version.
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
Si l'acteur principal est excellent comme toujours, le film souffre de son scénario un peu vieillot et d'un récit trop linéaire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)