undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles30
4,2 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:19,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 janvier 2010
Voici enfin présentée dans une édition de toute beauté d'un point de vue visuel et technique l'un des meilleurs films de science-fiction des années 80, devenu culte, en plus de constituer un parfait exemple de ce cinéma, bien rare de nos jours, qui savait concilier action et réflexion.

Sorti en 1987, récompensé au festival d'Avoriaz et présenté comme une grande claque à la morale bien pensante du politiquement correct, "Robocop" reste un fabuleux témoignage du passé et de ses inquiétudes, qui voyait l'insécurité s'installer comme la gangraine au sein de la société futuriste et, malgré un contexte politique disparu aujourd'hui, le thème de fond reste malheureusement d'actualité. Si les effets spéciaux accusent un peu le coup aujourd'hui, le film ne semble pas pour autant démodé. Visionnaire donc, mais aussi cruellement contemporain. Ce n'est pas le remake sorti il y a quelques jours qui dira le contraire.

Etablie à partir d'un nouveau master 4K exempt de défaut, l'image est parfaite, rajeunie et donne à ce film un nouvel éclat qui lui fait hautement franchir le cap de la HD. La version "director's cut" présentée sur le blu ray et le dvd donne davantage d'intensité et de puissance aux scènes d'action, sans censurer une violence "gore" volontaire. A ne pas mettre en toutes les mains.

Sur ce film où le son est au moins aussi important que l'image, ce ne sont pas moins de 11 langues différentes qui sont proposées
et 26 sous-titres différents. Mon conseil : pour apprécier le film dans son authenticité, n'hésitez pas à choisir la VO HD 7.1 qui vous garantira des dialogues clairs, des intonations "vraies" et un son aussi bien puissant que découpé. Vos enceintes vous remercieront.

Enfin je vous laisse découvrir l'abondance des bonus qui répondent au goût de chacun et permettent d'élargir l'univers de ce film déjà culte (certains sont même d'époque et parfaitement restaurés) tout comme l'excellence de l'emballage, sobre, en métal pour conférer plus d'allure au produit. Sans oublier un remarquable livret de 12 pages (c'est devenu tellement rare que cela mérite d'être signalé) qui constitue une véritable bible d'informations.

Un produit restauré de toute beauté, du même niveau que "Terminator" sorti l'année dernière.
33 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2014
plus ce film de SF façon années 80 devenu culte pour certaines et certains. Cette nouvelle édition blu-ray est de bonne facture : image nette et audio de bonne qualité. Le petit livret est intéressant et délivre quelques infos sur ce film. Les bonus sont eux aussi dignes d'intérêt. Alors pourquoi j'ai retiré une étoile ? A cause de :"je suis un policio". Ca fait un peu tâche. On peut contourner le problème en le regardant en VOST mais quand même. D'un autre côté c'est inévitable à moins de refaire une nouvelle bande son.
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2014
ROBOCOP

Blu-ray, nouvelle edition

image: 9/10
très bonne restauration, un grain sans doute voulu lors des scenes de JT, mais vraiment tres correct dans l'ensemble
son: 7/10 pour la vf
et je mettrai 9/10 pour le eu que j'ai testé en VO
nostalgie des années 80 , je l'ai vu en vf, dts correct, sans être parfait, il s'écoute
le film:
9/10 , je ne l'avais pas revu depuis une 20 aines d'années, je suis surpris par la modernité des effets spéciaux, l'actualité du sujet traité, et un côté humour second degré...
ça dépote
vu via PS3 (la 1ere version) sur projo, avec image de 150cm de diagonale
à noter testé sur lecteur freebox révolution le disque ne passe pas
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2014
Ce doit être mon 20ème visionnage, au minimum, mais le dernier remonte à un moment.
Du coup, j’ai été frappé de redécouvrir à quel point la mise en scène du Paulo donnait dans l’urgence, comment, caméra au poing, il collait à ses flics dans le commissariat et en illustrait ainsi la tension du quotidien, l’énergie que déploient ces êtres humains pour assurer dans des conditions déplorables et tiers-mondesques la sécurité d’une ville soumise à la dictature d’un conglomérat militaro-industriel dont les dirigeants corrompus et, par opposition aux flics, inhumains, sont eux filmés avec la distance nécessaire pour nous les rendre parfaitement antipathiques.
Du coup, même si le travail effectué sur l’image pour le blu-ray est remarquable (il y a des teintes que je crois n’avoir encore jamais vu depuis la projection au cinéma qui remonte … à euh… quelque temps …), le fait qu’il y ait encore cet aspect cracra-granuleux est essentiel pour préserver le côté quasi-docu des scènes tournées au commissariat tant elles servent le propos du film.
D’ailleurs, tout sert le propos du film. C’est totalement hallucinant de voir à quel point le scénario a fait comme pour les Smart, tout réduit à l’essentiel, y’a pas une seule seconde qui ne serve directement la trame principale, rien qui dépasse, ça donne une impression d’un bloc massif d’intrigue linéaire qui t’emporte en un clin d’œil du début à la fin sans que tu sentes passer le moindre trou d’air (et de fait, puisqu’il n’y en a aucun) et la manière avec laquelle les personnages réussissent à exister en étant croqués en à peine deux ou trois traits sublimement choisis (la vulnérabilité de Lewis qui s’exprime à travers sa façon provoc de faire claquer sa bulle de chewing gum, c’est génial) donne une magistrale leçon à tous les scénaristes de blockbusters qui pensent que pour faire vivre un personnage, il faut le tartiner de traumas issus du passé, de trajectoires annexes, d’intrigues secondaires, bref, de tout l’attirail de conneries superflues qui nous font bailler aux corneilles entre deux gangbang d’effets spéciaux.
Bon voilà, sinon, rien à dire qui n’ait déjà été dit partout ailleurs et en bien mieux, le plaisir de revoir ce film est toujours intact, je hurle de rire comme d’habitude devant chaque apparition cartoonesque des ED-209 et je deviens complètement maboul grâce à la musique du Basil qui procure aux images une puissance héroïco-tragique qui me tire les larmes pour la 20ème fois lors de la séquence de visite de la maison familiale désertée où, en dépit de ce détail toujours aussi WTF du bout de photo brulé qui n’a rien à faire là !!, me prend toujours aux tripes, justement parce que la partition de Poledouris atteint à ce moment-là des sommets émotionnels qui vont crescendo jusqu’au coup de poing exutoire de Murphy dans l’écran-agent immobilier.
Et au-delà de la dimension christique, au-delà du mythe de Frankentsein, ce qui marque le plus en revoyant RoboCop de nos jours, c’est la lutte acharnée d’un individu pour être reconnu en tant que tel par une société dont les actionnaires/dirigeants prennent les citoyens pour des unités anonymes interchangeables et dont l’existence insignifiante ne vaut que si elle sert à se réduit augmenter un peu plus le poids de leurs dividendes.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2014
On aura attendu longtemps avant d'avoir l'honneur de voir ce chef d''œuvre en HD, car contrairement à l'ancienne Édition HD qui était de piètre qualitée...! Celle ci, fait peau neuve et nous offre un master dépoussiéré et délivre une très belle image, même si quelques plans piquent encore les yeux, globalement c'est du très bon boulot.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2014
parfaite édition et director's cut ! De plus , énormément de bonus, un boîtier " steelbook" ! Des images très correctes et un son à la hauteur qui enterrent définitivement la première édition blu ray de ce film culte .
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2013
La ressortie de ce chef d'oeuvre de Paul Verhoeven ( mon film culte) est certe guidé par la sortie du remake , mais l'important
c'est que l'on pourra enfin profiter d'un blu ray correcte pour ce film.
,
Satire ultra-violente de la société Reaganienne des 80's aux références christiques evidente, les thèmes de ce long métrage sont toujours autant d'actualité....
l'edition est non censurée avec les bonus de l'edition dvd.

et si amazon pouvait arreter de melanger les commentaires de differentes editions ou types de support ce serait merveilleux.
11 commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mars 2014
superbe édition trés beau boitier métal techniquement aussi image et son parfait les bonus identique au dvd avec un entretien de l'équipe en plus
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2015
le DVD de Robocop contiens la version "cinéma" et la version du "réalisateur" (version non coupée), le Blu-ray contiens uniquement la version "Director's cut" (non coupée) + le DVD (boitier métal avec les même dimensions qu'un boitier BRD) .
Pendant les trois premières minutes du films (scène d'info télé avec pub), j'ai eu la subite envie de retourner le film à amazon pour qu'ils me le rembourse tellement ces 3 premières minutes étaient moches (fourmillement et couleurs fades), mais dès l'arriver de Murphy dans le poste de police, l'image vidéo est devenue nette et propre (rien à voir avec les trois premières minutes) . A mon avis le réalisateur avait une dent contre les infos télés car dès qu'elles apparaissaient l'image redevenait fade...........malgré des couleurs pas terribles dû essentiellement au contexte du film et en faisant abstraction des scènes "d'information télévisée" dont l'image vidéo fourmille (mais c'est peut-être voulu par le réalisateur), le travail de restauration est excellent et la qualité d'image est supérieure à celle du DVD (vue sur un plasma fullHD de 106 à trois mètres de celui-ci) .
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2015
Robocop est un film culte qui a marqué la fin des années 80. Trois ans après le tout aussi culte Terminator, le public découvre un nouveau cyborg en la personne de Robocop. Paul Verhoven, cinéaste néerlandais méconnu à l'époque imposa une histoire très originale ainsi qu'un personnage culte. Le succès du film lui valu une certaine notoriété dans le cinéma américain.

Le scénario du film est assez profond et intelligent, dénonçant de manière cynique notre société et ses travers (la violence, la criminalité, le monde des médias qui banalise la violence, la corruption, le capitalisme ...). Peter Weller est parfait dans le rôle du justicier robotique. Kurtwood Smith campe également un méchant inoubliable. La mise en scène de Paul Verhoven est efficace et confère à son film une ambiance violente et sombre. Les effets spéciaux sont remarquables (signés Phil Tipett qui a entre autres bossé sur Star Wars). Sans oublier la superbe bande son dirigée par le grand Basil Poledouris (Conan le Barbare).

Au final, Paul Verhoven nous offre probablement le meilleur film de sa carrière ainsi qu'un grand classique de science-fiction qui mérite largement la vision.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,99 €