undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

16
4,0 sur 5 étoiles
Sun Structures
Format: CDModifier
Prix:21,95 €+2,49 €expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 9 décembre 2014
Voilà un premier album pop-rock, malin et plein de morgue, comme les Anglais aiment à nous en expédier de façon régulière depuis un bout de temps. En l'occurrence, il s'agit d'une sorte de 'Revolver' pour l'année 2014. Les guitares sonnent certainement "sixties" (parfois comme si c'était George Harrison qui officiait), avec le "Summer Of Love" clairement en ligne de mire. Mais le "booming sound" de la rythmique vient extirper le projet de l'ornière du revivalisme du son de cathédrale et réclamer une présence dans les charts d'aujourd'hui. Et cela, dès le 'Shelter Song' inaugural, qui - pas étonnant - a d'abord vécu la vie d'un single.

Plus loin, toujours sur le même modèle mais en jouant avec la ligne jaune du "cheesy", du fait de mélodies un poil plus sirupeuses et de cordes presque dégoulinantes, on trouve 'The Golden Throne' ou 'Move With The Season'. Mais comme le "brief produit" initial le fixait, il s'agit principalement de néo-psychédélisme pour les masses. Donc, 'A Question Isn't Answered' apportera la touche lysergique. Et 'Sand Dance' piquera les arrangements de cordes du 'Kashmir' de Led Zeppelin. Obligé. Ah ! Et 'The Guesser' chouravera un peu de la mélodie de 'Sunny', cette vieille scie des compilations "easy listening" ! Bravo les artistes !

Mon exemplaire donne dans le genre "vinyl replica", avec pochette en carton, ouvrante en trois volets. C'est moi ou la photographie évoque un 'Who's Next' gothique et sans miction ?

Paraît qu'il ne faut plus noter les jeunes, ça déglingue leur moral. Allez, un bon *** et 1/2 + !
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 février 2014
Conseillé par un célèbre journal, j'y vais et me dis bon encore un groupe qui recycle syd barrett et qui se dit:"puisque l'époque est au revival psyché pourquoi on ne croquerai pas un bout du gâteau". Et puis pouf, tombé à la renverse à l'écoute, au casque, de l'album. D'abord le mixage, en ces temps de fastcoute (écoute de disque comme on bouffe un hamburger), on oublie un peu vite ce qu'il devrait être. Ici voix en avant et réverb juste ce qu'il faut, parfait équilibre entre les différents instruments, bref un vrai régal et surtout du relief, c'est pas plat, uniforme, bref c'est vivant quoi. Et puis surtout il y a les compos. Alors là chapeau ces mecs ont réussi à trouver une place entre le psychédélisme radical du grand Syd et celui hyper mélodique des Beatles du Sgt. Peppers. Avec ce qu'il faut de modernité dans le son (encore bravo à l'ingé son). Je ne sais pas ce qu'il vont nous proposer dans les années à venir mais c'est sûr, ceux là savent composer de vraies chansons. Alors d'accord, ils recyclent mais avec classe et surtout ce qu'il faut de créativité personnelle. Les arrangements sont recherchés et ça ne tourne pas du tout en rond; un peu comme une route de montagne qui nous offrirait à chaque virage un paysage nouveau. A acheter absolument.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 novembre 2014
Très plaisant et malin, voire jouissif. Mais aussi un peu épuisant car, en ce qui me concerne, ça tourne rapidement au Trivial Pursuit : tiens, d'où sort cette mélodie ? ben c'est les Beatles... oh ! et cette rythmique ? les Stooges ? raté : c'est la batterie réverbérée de Joy Division dans Closer, bien sûr... tiens un nouveau riff... ah non, il est pas nouveau : il arrive tout droit de chez T.REX, source principale d'inspiration. Et cette intro gothico-folk ? ah ben oui : les Black Angels, jusque dans les intonations ironiques... et ces choeurs ? Motown, ou, attends... Spector ? Ah ben là, non, c'est plutôt Echo & the Bunnymen... y'a même du refrain grandiloquent à la U2 (ou Kim Wilde) et les mélodies flottantes sur arpèges délicats des Fleet Foxes. Tout ça souvent dans le MÊME morceau, façon collage savant en montagnes russes, naviguant savamment entre pastiche appliqué et plagiat pur et simple avec tout de même beaucoup d'énergie et d'élégance.
C'est en effet toujours à la fois très pop, un peu psyché et hargneux (la rythmique, souvent martiale) : ce serait vraiment bluffant si ça ne tournait pas aussi vite et aussi effrontément au juke-box fou, qui, contrairement à ce qu'on a dit, ne se contente pas de puiser dans les 60's, ce qui à mon avis est l'idée la plus intéressante de ces gens.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 octobre 2014
Pas de doutes! Dès les premières notes on a forcément le sentiment du "déjà entendu"! De même, il n'y a pas besoin d'avoir fait des études musicales approfondies pour savoir vers quelle époque "Sun structures" se réfère! Néanmoins c'est réussi...
Inutile de parler de révolution également, les TEMPLES surfent sur la vague néo-rétro 60's psyché entamé il y a peu par leur contemporains (TAME IMPALA, JACO GARDNER, MGMT, etc...) qui ont majoritairement fait honneur à leurs aînés.
Appelé à être le groupe britannique du moment (ce qui visiblement en agace certains!), le jeune quatuor anglais fait le boulot! Ni plus ni moins! Garni de titres mélodiquement planants ("Move with the season", "Sun structures", "Colours to life", "The guesser",...), ce premier opus se permet même une comparaison avec les "Fab four" de Liverpool ("Shelter song")!
C'est net et sans bavures! Peut-être un peu trop?
8/10*
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
En pleine vague psyché, voici un album qui ne détone pas. (et ne détonne pas non plus, d'ailleurs ^_^)

Le son est proprement excellent, en provenance directe de la seconde moitié des sixties. Plusieurs morceaux sortent du lot, le single Shelter Song notamment, ou Sun Structures, mais à mon avis, trop de mélodies sont déjà entendues : le refrain de The Golden Throne, on dirait celui de Ton Héritage, de Benjamin Biolay, et sans doute d'autres chansons, d'ailleurs.
Dans l'ensemble, les schémas des morceaux se ressemblent un peu, avec un riff d'intro qui reste plus ou moins tout du long et des effets au chant qui ne varient pas beaucoup. Mais au moins, ils ont des mélodies, même reprises

Concrètement, dans un registre similaire, Tame Impala est plus percutant et original.
Après, le potentiel est réel car à la réécoute, les morceaux finissent par rester dans la tête, même s'ils le feraient bien plus avec de meilleures mélodies.
Mais juste pour le son et la vague de fraîcheur sixties (qui est ma came, je l'avoue, sinon je n'aurais pas été jusqu'à 4 étoiles mais seulement 3), l'album vaut le détour. J'attends quand même la suite, pour voir s'ils réussiront le défi du deuxième album.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 mai 2015
Somptueux ! C'est un disque qui ressemble fortement aux 3 1ers albums du Floyd ! C'est juste somptueux ! Ça fait du bien d'entendre ce genre de musique en 2015. Un grand groupe est né
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 27 octobre 2014
Un bijou, un diamant, un joyau ! Combien d'albums sont à ce point magnifiques ? Temples a été ma découverte-phare en 2013 et je ne me lasse pas de cet album.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 avril 2015
Un titre d'album sans echo en musique, des titres de chansons avec chansons et musique très ennuyeux: seuls les titres ont de l'intérêt.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 février 2014
Album magistral et féérique de ces Temples qui nous replongent dans l'univers sacré de nos prédecesseurs ... les influences paraissent évidentes mais elles le sont de manière très diffuses et disparates. Les mélodies sont marquées et chiadées, les arrangements grandiloquents n'en sont pas moins élégants et raffinés. Que ces Temples là ne nous quittent plus car la musique devrait toujours offrir cette magie, réservée aux plus talentueux artisans dont ce groupe fait désormais partie !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 février 2014
Pas mon style musical à la base mais finalement une excellente surprise dont les qualités se révèlent un peu plus à chaque nouvelle écoute.
Qu'en dire si ce n'est qu'il y a du Beatles en filigrane et que c'est le meilleur disque Psychédélique que j'ai pu entendre ces dernières années.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Hot Dreams
Hot Dreams de Timber Timbre (CD - 2014)

Lonerism
Lonerism de Tame Impala (CD - 2012)

Innerspeaker
Innerspeaker de Tame Impala (CD - 2012)