undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
47
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Suite à de nombreux meurtres dans la meute, Rebecca, l'Assayim, devra tout mettre en oeuvre pour trouver le coupable et éviter une révolte dans le clan des loups. L'arrivée de son ex-amant n'aide pas Rebecca.
Un tome à la hauteur du premier, et même meilleur. Deux intrigues à suivre, elles sont très bien menées. Le rythme de ce tome est très soutenu, aucun temps mort. Les actions et les rebondissements s'enchaînent, on ne s'ennuie à aucun moment. La relation entre Rebecca et Raphaël évolue, et de nouveaux sentiments comme la jalousie et la tendresse s'installent. Sans compter sur l'arrivée de Michael, le vampire ex-amant de Rebecca qui apporte un peu de piment dans leur relation. On apprend divers évènements du passé, aussi bien sur Bruce que Gordon. Tous les personnages sont attachants et variés par leur caractère.
De petits indices sont introduits pour la suite, et engendre beaucoup de questions pour l'avenir. Cela nous pousse encore plus à lire la suite pour découvre où cela va nous amener.
L'écriture est toujours aussi fluide, simple à lire.
Un tome qui se révèle captivant et passionnant, beaucoup de révélations et d'action.
Cette saga est devenue un gros coup de coeur.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce deuxième tome s'inscrit dans la lignée du précédent et nous tient toujours autant en haleine. A la fin de Traquée, nous avions quitté Rebecca dans une situation pour le moins... tendue.

Devenue l'Assayim du Directum, sa vie est loin d'être de tout repos. Un fou s'en prend à des louves qu'ils torturent avant d'assassiner. La meute de Beth appelle le sang et Rebecca en fait une affaire personnelle.

En parallèle, l'arrivée de Michael est imminente. Et celui-ci ignore toujours qu'il a une fille et que Rebecca n'est plus liée à lui mais à Raphael.

L'univers de Cassandra O'Donnell est toujours aussi complexe, rempli de créatures surnaturelles possédant des règles propres à leurs espèces. Au milieu d'eux évolue cette héroîne atypique, sanglante et puissante, et qui doit se confronter à son passé et faire face à des émotions qu'elle n'est pas censée ressentir en tant que sorcière de guerre. Toujours assaillie de prétendants, elle lutte contre son attirance irréfléchie envers Mark, le semi-démon, la possessivité excessive de Raphael et la venue de Michael.

Un second tome aussi sanglant que le premier, plein d'action et de rebondissements. Rebecca est un personnage réellement fascinant et captivant.
Un livre que j'ai dévoré!

Edit : Le sortie de Rebecca Kean - 3 - Potion Macabre est reportée à mars 2012.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2012
J'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce second tome des aventures de Rebecca Kean. C'est un véritable page turner à l'américaine, très rythmé, ça se lit vite, facilement, et on comprend tout.
L'univers très classique de Bit Lit du premier tome est ici développé de façon prévisible : l'héroïne acquiert de nouveaux pouvoirs, commence à sérieusement mouiller sa culotte (je ne fais que retranscrire les mots de l'auteure ^^), et est confrontée à des méchants encore plus méchants, tandis que la liste de ses prétendants ne raccourcit pas.
Un univers très classique mais réussi, les interactions entre les différentes espèces (démons, vampires, muteurs, loups garous, sorcières) sonnant assez juste.
L'hémoglobine coule à flots, les têtes valsent, les vampires brûlent, bref on rigole bien dans cette intrigue qui à défaut d'originalité remplit correctement son office : divertir.
Le personnage de Rebecca, une "sorcière de guerre" qui a quitté son clan impitoyable alors qu'elle était destinée à en prendre les rennes, évolue comme on pouvait raisonnablement s'y attendre vers plus d'humanité et de compassion, sans pour autant tourner complètement en guimauve.

Le cahier des charges est (trop) bien rempli par l'auteure : romance virile, "politique" vampirique, hémoglobine, défense de l'innocent (la petite Léonora, charmante apprentie vampire), une pincée de scènes de sexe et un peu d'humour à froid de qualité. Mais si la lecture est plaisante, elle est trop stéréotypée pour emporter une totale adhésion.
Les dialogues que j'avais trouvé brouillons dans le premier tome sont à mon sens de bien meilleure tenue dans ce second volet.
Les scènes de combat sont par contre toujours un peu faibles, c'est avant tout un problème de ruptures de rythme dans leur récit (échanges de dialogues pendant le combat) et d'une absence de maîtrise de tous les protagonistes en action (certaines ellipses ruinent la tension des scènes).
Enfin j'ai eu un peu l'impression que l'auteure forçait son naturel dans la description des émois sexuels de son héroïne, ce qui leur donne un côté à la fois osé et naïf presque touchant, en tout cas moins ridicule que d'habitude.

J'aurais tendance à rapprocher ce livre des premiers volumes d'Anita Blake, comme Anita Blake, tome 3 : Le Cirque des damnés ou Anita Blake, tome 4 : Lunatic Café. La maîtrise narrative de Cassandra est certes inférieure à celle de Laurell Hamilton, mais dans l'esprit et dans le plaisir régressif de lecture, j'ai trouvé ça du même niveau.
A signaler, une reliure de mauvaise qualité, quelques coquilles, mais le format, la police et le prix de cette collection restent très agréables.
Je ne mets que trois étoiles à cause du côté figures imposées / déjà vu du récit. Il y a dix ans j'en aurais mis quatre sans hésiter.
Mais c'est une lecture qui m'a plu et je lirai le tome 3 sans l'ombre d'une hésitation, je trouve que l'auteure a du talent à revendre.
66 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2014
Vous retrouverez l'ensemble de ma chronique et bien d'autres sur mon blog: [...]

J'ai encore plus apprécié ma lecture qu'avec le premier tome! On a une nouvelle fois droit à une superbe couverture même si j'ai un reproche à émettre: Rebecca à un tatouage salamandre dans le dos alors que c'est le tatouage de Raphael. Rebecca elle, a normalement une fleur de lys de tatouée. Oui je cherche la petite bête mais c'est comme ça!

On est très rapidement plongé dans une nouvelle intrigue qui je dois le dire m'a bien plus intéressée que la précédente. La meute des loups garous doit faire face à une série de viols et de meurtres de louves. Bon dit comme ça, c'est pas très folichon, c'est sûr, on est dans le sordide, il y a deux scènes très glauques, l'auteur n'y va pas par quatre chemins dans ses descriptions, âmes sensibles s'abstenir. Ce qui m'a beaucoup plu c'est que pour un peu je me serai cru dans la série "les experts", entre les meurtres, les interrogatoires des suspects, l'autopsie, tout ça à la sauce surnaturelle bien entendu. L'enquête est tellement complexe que Rebecca va devoir faire appel à un collègue assayim d'un état voisin, Clarence, un puma garou pour l'épauler. Alors j'ai bien aimé ce nouveau personnage mais je déplore un peu qu'il soit apparu si brièvement dans l'histoire.

Je vous l'avait dit dans ma première chronique, il y a cinq clans dans la ville de Burlington (les potionneuses, les chamans, les muteurs, les loups garous et les vampires). Le premier tome était plus un tome d'introduction mais dans celui-ci on est projeté dans l'univers des loups à qui il arrive plein de malheurs les pauvres mais aussi dans celui des vampires puisque Raphael et Rebecca sont très proches. L'apparition de Michael le père de Leonora était attendue et la tournure des évènements prévisible avec un Michael éperdu d'amour et de jalousie et une Rebecca aussi implacable que d'habitude. J'espérais pouvoir en apprendre un peu plus sur la jeunesse de Rebecca mais ça n'a pas été le cas. Ce sera peut-être pour plus tard. En revanche on en apprend plus sur la nature de ses pouvoirs et le moins qu'on puisse dire c'est que ça fait froid dans le dos même si je ne veux pas vous en révéler plus pour ne pas spoiler.

L'atmosphère est donc assez sombre dans cette intrigue et il y a de nombreux rebondissements, quand on pense que c'est terminé, ça ne l'est pas tout à fait mais pour autant, ma lecture n'a rien eu d'angoissante ou d'oppressante car Rebecca est de plus en plus drôle et cynique, elle fait des réflexions qui m'ont arraché nombre de gloussements. Et puis ça devient intéressant car elle développe de plus en plus de sentiments amicaux et amoureux. Sa meilleure amie Beth n'est malheureusement pas très présente contrairement à Bruce le loup, qu'on apprend plus à connaître et qui prend de l'importance. Je me suis mis à l'apprécier autant que Raphael le vampire.

Je suis également une fan inconditionnelle d'Hector, le majordome vampire, très distingué, très british qui n'a pas grand chose à dire mais qui m'amuse énormément.

Ce tome 2 était donc à la hauteur de mes espérances, je me demande bien ce qu'il va se passer dans le prochain, j'espère que d'autres clans seront plus approfondis à leur tour. C'est en tout cas un 5/5 pour moi.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2016
Ce 2ème tome nous permet de mieux faire connaissance avec les très nombreux personnages découverts dans le premier tome de la série. L'histoire s'intensifie, et les relations entre les personnages se complexifient. Un vrai régal qui ne demande qu'une chose : trouver rapidement le 3ème tome de la série pour savoir ce qui va encore se passer pour nos personnages principaux qui semblent totalement incapables de passer ne serait-ce qu'une seule journée de vie normale.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2016
On a du plaisir à suivre les péripéties de l'héroïne dont le côté obscur est dévoilé dans cet opus. L'intrigue est intéressante, on s'attache aux principaux personnages, l'ensemble est bien mené. Jolie parabole sur le racisme (aux pays des vampires, garous et autres muteurs il ne fait pas bon être un hybride). Je le recommande.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voici enfin le deuxième tome de Rebecca Kean. C'est un très bon roman et un deuxième tome réussi! Le récit est toujours à la première personne et nous donne la vision de Rebecca.
On y retrouve les personnages du premier tome: Raphaël le vampire sexy avec qui Rebecca entretient une relation très puissante, Mark le semi-démon et ex-amant (qui lui pose de plus en plus de problèmes), Bruce le lycanthrope devenu très proche de Rebecca et de sa fille, et bien sûr Beth la meilleure amie de Rebecca.
La fin du premier tome nous laissait avec une Rebecca qui devenait l'Assayim du Directum, son ancien amant vampire Michael était en chemin pour la retrouver et elle venait de se lier de façon très inhabituelle avec Raphaël.
Nous retrouvons Rebecca dans son rôle d'Assayim et on peut dire qu'elle ne chôme pas ! Nous sommes d'entrée plongé dans l'action et le meurtre d'une jeune lycanthrope nous plonge tout de suite dans le mystère et le sang. En effet un être surnaturel s'en prend à des louves qu'ils torturent, viole et assassine. Rebecca doit le retrouver et le punir.
C'est dans cette situation difficile que Michael, le père de Léo arrive dans la ville, obsédé par Rebecca qu'il veut reconquérir. Il ignore qu'il a une fille et que Rebecca a un nouveau vampire dans sa vie avec qui elle s'est lié de manière magique. Lien qu'il avait lui-même essayé de créer sans succès.
Je vous laisse d'découvrir le reste de l'histoire tous seuls car cela serait vraiment dommage de vous gâcher le plaisir de la lecture et de la découverte!
Le monde de Rebecca Kean ne vous décevra pas : toujours aussi riche en créatures surnaturelles, toujours sombre et complexe. Nous apprenons des choses sur Rebecca (notamment grâce à Michael qui représente son passé) et son personnage si intéressant de sorcière de guère vous enchantera. C'est agréable d'avoir un personnage féminin si puissant, sombre et sanglant. Je me suis régalée avec ce roman même si j'aurais aimé que l'on découvre plus de choses sur son passé avec Michael!! En tous cas on en apprend beaucoup sur ses pouvoirs et sa relation avec Raphael est vraiment très belle!! Vivement le troisième tome!!
33 commentaires| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 7 novembre 2012
Rebecca me donne une impression très différente du premier tome. Dans le 1, c'était une mère, une prof. Une sorcière en fuite. Vulgaire, active et réactive. Mais dans ce second opus, elle me donne l'impression de changer du tout au tout.
Elle devient plus froide et calculatrice, et j'avoue que le changement m'a un peu désarçonnée. Ok, elle est pragmatique.

Dans l'intrigue on a droit à deux évènements, deux fils à suivre, en même temps. Tout d'abord la venue des vampires avec entre autre Michael - Concilieri de l'ancien continent - l'ex-amant de Rebecca. Puis avec des meurtres très sauvages de jeunes louves de la Meute. Rebecca se retrouve donc à jongler entre une meute qui est sur les dents et est sur le point de dérailler et des vampires qui demandent une gestion plus délicate. Dur dur.

Concernant la gestion de l'enquête chez les loups, elle n'est pas mal, mais avance plus toute seule que grâce à Rebecca. Ensuite je me pose toujours des questions (surtout concernant l'urine de chat...comment en trouver en si grande quantité et surtout comment un loup pourrait supporter ça avec son odorat sur-développer ???).
Pour les vampires même combat, les choses avancent d'elle-même quasiment sans l'aide de la demoiselle.

En gros, ce tome a surtout pour but de permettre au lecteur de suivre Rebecca et d'être dans sa tête. De savoir comment elle vit l'arrivée de son ex et ses liens avec Raphael, Bruce, etc.
J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le personnage de Michael même si j'avoue n'avoir pas du tout compris ce qu'il fabriquait. Et paradoxalement, on le voit peu, mais on le voit plus que les autres ! Beth, Bruce et même Raphaël sont quelque peu effacés malheureusement.
Une dernière question : /!\ ALERTE SPOILER /!\ comment Raphael et Michael peuvent se retrouver tout les deux dans l'appart de Rebecca alors qu'ils sont sensés se bouffer le nez en duel ????
Bref.

J'ai en revanche beaucoup aimé les ouvertures pour la suite. Le passé de Rebecca, l'évolution de la petite Léo, les problèmes qui vont pendre au nez de Beth, Marc et la mystérieuse fusillade...ça me donne bien envie de découvrir la suite !

Globalement ce tome est mieux que le premier, car avec une intrigue un peu plus fouillée, qui offre des fausses pistes entre autre, des révélations. Il y a également un peu plus d'action - beaucoup plus - et une Rebecca très impliquée de part son job.

Un bon roman mais qui souffre encore de petits défauts.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2013
J'ai passé un très bon moment en compagnie de Rebecca et de tous ceux qu'on côtoie dans ce tome. Même si j'ai ressenti quelques longueurs, je ne me suis pas ennuyée pour autant. On y apprend beaucoup de choses, c'est très intéressant, on sent que l'auteur fourmille d'idée et quelle en garde encore énormément sous le coude ce qui est tout à son avantage. Cette aventure tient bien en haleine, on est avide de connaître le fin mot de l'histoire. Je me suis laissée berner et j'adore quand c'est comme ça. Rebecca et moi ça l'a bien fait, ravie d'avoir accroché avec elle et son caractère bien trempé qui m'a bien souvent fait rire. Me voilà enfin lancée dans la série et j'ai hâte de me plonger à nouveau dans ces aventures.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juillet 2011
Décidément j'adhère bien à cette nouvelle série. Le mystère entourant cet auteur francophone est intriguant ; et qui est cette fameuse Nathalie Gendre qui apparaît en page 6 ?

Toujours est-il que si le personnage de Rebecca Kean est ouvertement inspiré d'Anita Blake, il réunit des traits supplémentaires qui me le rendent infiniment plus attrayant...

Défaut mineur commun aux deux tomes, le grand vilain se révèle plutôt fade, moins flamboyant que ce qu'on peut attendre au vu de ses exactions.
Deuxième défaut plus agaçant, le fait que chaque mâle que rencontre l'héroïne se pâme devant sa plastique fabuleuse de staaaaaar de ciné.
Narcisse, quand tu nous tiens...

Mais le récit s'enchaine sans temps mort, l'arrivée de Michael, l'ancien amant venu revendiquer sa propriété amoureuse met un peu de piment dans le couple trop évident de la sorcière de guerre et de Raphael, dont la perfection est plutôt synonyme de chiantitude.
D'ailleurs, Mark le semi-démon est quasiment absent de ce volet, or son personnage plus "humain" le rend plus sexy, plus imprévisible et moins pontifiant.
Manquerait plus que Raphael surnomme Rebecca "ma petite" et je fais passer le brevet de parachutisme à mon bouquin !

A propos, y a que moi qui suis mal à l'aise avec le personnage de Léo, la gamine psychopathe ?

Bref, un poil plus sadique et sanguinolent que le précédent, plus érotique aussi, ce tome nous apporte de vraies réponses sur le passé de ses protagonistes, ainsi que sur leurs pouvoirs, les relations ne stagnent pas inutilement, et évoluent même vers de nouvelles pistes, maintenant l'intérêt qu'on leur porte.

Une excellente série qui j'espère saura conserver ce niveau, et surtout s'arrêter avant le volume de trop...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles