Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Harnoncourt et Mozart, une affaire de consentement musical, 29 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nikolaus Harnoncourt conducts Mozart's Early Symphonies (CD)
Pour trente centimes le disque, on peut s’offrir l’exploration des vingt-cinq et quelques premières symphonies de Mozart, servies comme elles le sont rarement. Une fois la part faite aux enregistrements des vétéro-classiques où Boehm reste à mes oreilles le plus justement émouvant, il faut considérer les néo-baroques. Je dois confesser que j’ai le mauvais goût de les trouver en général légers, agités, peu portés au phrasé et trop souvent un peu faux. Or, Harnoncourt et le Concentus musicus n’ont rien de ces défauts ; tout ce qu’ils proposent dans cet enregistrement possède un sérieux – Harnoncourt a cela de commun avec Heifetz qu’il n’a jamais souri – qui immunise ces œuvres de jeunesse contre une inconsistance bavarde qui empêcherait d’en saisir la précoce puissance et l’intensité émotionnelle. Quant au Concentus musicus, il sonne comme le bloc d’une vie qui se transmet à l’auditeur par le biais d’œuvres dont l’oubli apparaît désormais dans toute son injustice.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Bis idem, 27 juin 2014
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nikolaus Harnoncourt conducts Mozart's Early Symphonies (CD)
Ce que je viens d'écrire à propos des opéras de jeunesse de Mozart vaut altre tante ici . C'est vraiment du bis in idem , bref ces symphonies de jeunesse du divin Wolfgang vont comme un gant au Concentus Musicus : vivacité , clarté , et un bel enregistrement ; de nouveau , une aubaine .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit