Commentaires en ligne


62 évaluations
5 étoiles:
 (25)
4 étoiles:
 (16)
3 étoiles:
 (11)
2 étoiles:
 (4)
1 étoiles:
 (6)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un trio chic pour une saison choc
Saul aux commandes, Carrie l'intermédiaire et Brody en exécutant dans cette nouvelle saison de `Homeland', pour laquelle les scénaristes ont élaboré une intrigue qui, n'en déplaise à certains, maintient le suspens et la pression.
Après deux saisons sous haute tension, la saison 3 ne déroge pas à la...
Publié il y a 6 mois par Pulp

versus
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Moins bon, trop poussif
J'ai trouvé cette saison 3 beaucoup moins bonne que les précédentes, très longue à démarrer et la fin m'a laissé dubitatif.
Plus cette série continue plus je me laisse à penser qu'elle n'aurait dû durer qu'une saison.
Et par pitié, qu'ils arrêtent avec Dana, les intrigues autour d'elle ne...
Publié il y a 4 mois par Thibault


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un trio chic pour une saison choc, 27 mars 2014
Par 
Pulp "vieux motard que jamais" (métropole) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée] (DVD)
Saul aux commandes, Carrie l'intermédiaire et Brody en exécutant dans cette nouvelle saison de `Homeland', pour laquelle les scénaristes ont élaboré une intrigue qui, n'en déplaise à certains, maintient le suspens et la pression.
Après deux saisons sous haute tension, la saison 3 ne déroge pas à la règle et propose une plongée angoissante dans les méandres de la CIA, montrant la façon dont l'agence assoit son influence dans le monde.
La mise en place de cette nouvelle intrigue est un peu longue, mais une fois lancée, on est vite accro. En effet, la deuxième partie de la saison est haletante, jusqu'à un final somme toute logique mais assez triste.
De nouveaux personnages (que l'on devrait retrouver dans la saison 4) font leur apparition.
Personnellement j'ai aimé ; à vous de juger.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Homeland s'invite en Iran, 9 mai 2014
Par 
Semper Victor "FB" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 10 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée] (DVD)
Toujours aussi intense, la saison 3 de « Homeland » se situe néanmoins légèrement en retrait par rapport aux deux premières saisons. Les ressorts de l'intrigue - la bipolarité de Carrie Mathison (Claire Danes) ou l'allégeance supposée de Nick Brody (Damian Lewis), tiraillé en CIA et Al Quaïda - commencent en effet un peu à s'essouffler.

Néanmoins, après un départ un peu hésitant, la saison 3 retrouve souffle et rythme à partir de son épisode 3 (La tour de David). Les 5 derniers épisodes renouent pleinement avec le côté palpitants des débuts de Homeland, notamment lorsque les principaux protagonistes se retrouvent à Téhéran. Les aspects sentimentaux et familiaux de la série perdent également en intensité, l'histoire de Dana Brody apparaissant presque comme un aparté.

Reste les qualités formelles intactes de la série, la force d'interprétation de ses acteurs. Mandy Patikin, dans le rôle de Saul Berenson, et F. Murray Abraham, dans celui de Dar Adal prennent au fil des 12 épisodes une ampleur inattendue qui les place au premier plan. Enfin, l'épilogue, poignant et très bien construit, donne déjà envie de découvrir la saison 4.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un virage réussi pour un final signifiant la fin d'une ère, 9 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée] (DVD)
Après une saison 2 dans la lignée de l'excellente saison 1, cette saison 3 est un véritable tournant : plus sombre, elle se recentre sur l'intrigue principale et se montre beaucoup plus éprouvante pour les personnages principaux. Cette saison laisse également une plus grande place à la géopolitique et se démarque davantage de la série 24 en laissant de côté les problèmes de sécurité intérieure.
La très grande réussite de cette saison est de conserver une intensité dramatique élevée à chaque épisode, des personnages encore plus fouillés (quelle performance de Claire Danes, les scènes à l'hôpital étant particulièrement difficile), et un rythme qui ne faiblit pas. A cela s'ajoute une véritable fin (qui aurait pu d'ailleurs terminer la série), une intrigue qui ne s'éparpille pas dans tous les sens, et l'absence de personnages secondaires inintéressants.
La grande question est maintenant de savoir comment la saison 4 va t'elle réussir à faire aussi bien, car pour le coup les scénaristes ont dû partir de quasiment une feuille blanche, et il est d'ailleurs probable que de nombreux flashbacks soient insérés afin de limiter la rupture avec cette première ère constituée des 3 premières saisons. En tous cas, cette saison 3 confirme une série intelligente et vraiment addictive (comme l'était 24).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une 3ème saison assez décevante !, 19 janvier 2014
Par 
Samsam "samsam" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée] (DVD)
Après la fin apocalyptique de la saison II J’avais hâte de retrouver cette 3ème saison.

Ici nous retrouvons nos héros après l’explosion qui a décimé le siège de la CIA.
Carrie qui doit faire face à un procès contre la CIA , doit s’expliquer sur cette catastrophe. Mais voila peu à peu tout semble se retourner contre elle et ses plus anciens soutiens tel que Saul vont se retrouver dans une tourmente où des sacrifices seront requis.
Et le moins que l’on puisse dire c’est que Carrie ne sera guère épargné et devra faire face à ses pires démons !...
Brodie que l’on ne retrouvera que dans la 2ème partie de cette saison est quant à lui en cavale et on assiste aux retombées assez douloureuses que devra assumer sa famille.

Je dois reconnaitre que cette saison contrairement aux deux précédentes m’a déçue.
Le rythme est beaucoup moins prenant, le suspense moins présent et l’intrigue moins développé.
Certains moments durant les 1ers épisodes m’ont paru trainer en longueur.
Je n'aurais mis que 3 étoiles mais heureusement la 2nde partie de la série se rattrape et nous assistons à un retournement de situation si inattendu que j’en suis resté bouche-bée et impressionné par l’imagination qu’ont eu les scénaristes...
Il semblerait qu’une 4ème saison ait été annoncée.
Donc à voir...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Le mythe du sauveur martyr est la psychose de l'occident, 23 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée] (DVD)
The action of the series is extremely dense and as such the series is interesting, entertaining, suspenseful. But it takes more than simple action to make a good series.

The first problem it envisages is the fact that a US soldier captured in Iraq or Afghanistan, kept prisoner for eight years and liberated as some kind of collateral incident of one particular raid on a Taliban or jihadist post, goes through debriefing and even lie-detecting without a hitch though he has been turned during captivity. Yet one CIA agent is suspicious but she cannot come to anything conclusive.

The whole story turns around the fact that this marine was turned or broken by his captors. The way they did it, and we learn right at the end it was decided by Iranian people directly under control of the security boss in Iran, is original and at the same time standard. First torture knowing that all the man says during the first seven or eight days is worth nothing because a marine is trained to resist torture for seven to eight days. Then he can say everything he knows, after eight days, because he knows that by then everything has had time to change or be changed. In other words torturing well trained elite fighters is useless since they will be speaking freely and the truth only the truth but after eight days during which all they had told was lies and prepared inventions in order to let their side change what has to be changed.

The second element is that after this torture that can only last a short time, you have to get the chap into total absolute isolation with rare moments of contact with the outside world and under perfect guidance. The prisoner will little by little get out of his mind and to keep some sanity he will turn to a god or some kind of spiritual or religious belief. That’s when the Stockholm Syndrome can hit hard on the prisoner. In that total loss of contact, perspective and connections with the world if some kindness is proposed by one of the captors, if possible one that has played a role in the torturing but not the direct torturing part, rather the commanding part in the torture, then the prisoner will become grateful and if this kindness goes on and increases the prisoner will naturally turn. His religious need will lead him to adopting the religion of his captors. In this case the prisoner is entrusted with teaching English to the son of the leading figure among the captors and this brings the prisoner into an emotional situation where he falls in love with the child, the young boy. At this moment the prisoner has become a member of a situation that makes him part of the captors’ world. The torture broke him and the kindness turned him.

It is then a US drone that kills dozens of children in a school, and among these children the boy whose education our prisoner had been entrusted with, that completes the turning of the man. Then the rest is detail. He becomes the willing live suicidal bomber that will kill those who are responsible for the bombing of the school, and that is the US Vice-President and his security outfit or team if you prefer.

The third element here is that this turning cannot be reversed but it can at first be blocked by small elements that come from his previous life, and in his case his wife and his children, particularly his daughter. You can turn a man but you cannot erase his past. You can block that past and train him so that he can go through any debriefing and any lie-detecting, but you cannot delete his past, and you must not because this past is what is going to make him able to go back to his society to fulfill his mission there. But this past contains emotions that are revived for some of them by his coming back to his previous life and that can block the resolve and mission of the turned prisoner. The film gives two cases and the same element, attachment to previous wife and children, is the blocking element, the emotion to which the two people go back to and that can become the stumbling stone. Turning a man is never complete because it is impossible. That’s what the series tells us.

It goes, in the last episodes of the third season, as far as showing the turned prisoner can first be turned all over again and back to what he used to be, a Marine, and then the mission he had been entrusted with when he was turned the first time can become the very incentive for fulfilling at any cost the mission he has been entrusted with when he was turned back to his initial Marine format, and the intermediary turning of the man by his captors will become the force that will motivate his vengeance or vengeful power which will lead him to fulfilling the second mission: he will eradicate those who turned him the first time out vengeance.

The second theme of the series is very debatable. To pretend that the present change in Iran is the result of a CIA opposition that liquidated the historical main security leader in Iran and had him replaced by a CIA undercover agent is simply absurd. This undercover CIA agent was the chief of security under the Shah and then became the second man in command of the security system under the ayatollahs. In other words he is a turn-coat. To pretend that he has embezzled great sums from his own security operations and hence from the regime in Iran is just foolish. It takes an embezzler to recognize another. That’s the type of tactics the CIA uses and they consider everyone does the same. Since the CIA leads the people they want to buy to embezzling money through their double-agent situation, they think it is natural for everyone to dream and desire to be an embezzler. What’s more to think that the evolution of Iran is nothing but secret service corruption and penetration and infiltration from the CIA is mental simplicity. The evolution of a country in any direction can only come from the people themselves if it is to be long lasting and serious. We seem to forget Hitler and Mussolini were elected. At that level the ideology of the Mossad (this series is adapted from an Israeli series) is so obvious that we wonder if the series is not financed by that Mossad.

The final remark I will make is that the CIA is using, at times at top level, people who are psychologically deranged or non-functional. Here the main agent in these “adventures” is a woman and she is bipolar, hence highly sensitive to any withdrawal from her drugs and she should not even be sent in hostile fields since she could be tortured by just being cut off from her drugs. Such “motivations” or “abilities,” I mean the abilities that are developed in such psychologically deficient situations, can be useful for some extreme situations but they are extremely dangerous in the long run because the person cannot be trusted.

And she sure cannot be trusted, so much that she can easily be manipulated including by the CIA in order to fulfill objectives she is not even conscious or aware of. This vision of humanity (man is nothing but a manipulated manipulating manipulator) is a denial of humanity itself. We can see what it may lead to with ISIS or Ukraine. In the first case Iran finds it easy to laugh at the West who actually financed the various movements that now have turned out to be ISIS. In the same case it does not take much from Putin to manipulate Ukraine back to some kind of a compromise after the Ukrainians (including the remnants of the nazi units that had managed to survive in the West as political refugees from the USSR and had come back to be the agents of the West, and particularly the European Community, after the fall of the USSR) had been manipulated into ousting the properly elected President during the Sochi Olympic Games.

If this world has any future it will only come from consensual properly expressed wills and desires of the mass of the people of every single and all countries in the world. Scotland is there to prove the point: in spite of all public opinion polls manipulated by the media to predict such a close result that they could not even tell which side dominated, the winning margin of NO was so wide that there cannot be any kind of doubt.

This series is typical of the new Cold War ideology that is developing in the West confronted to the fact that this West has lost the leading position in the world and the future is in the hands of the BRICS and their allies or partners. Who – apart from me and Ivan Eve, THE INDIAN OCEAN THE MARE NOSTRUM OF HUMANITY [Kindle Edition] – could have said four or five years ago that Sri Lanka was going to be the maritime hub in the Indian Ocean and what’s more the security hub in this Indian Ocean. What this means is not clear as for the security hub, so far, but it is crystal clear as for the maritime hub with the latest announcement about the development of Colombo’s harbor.

This Cold War flavor is regrettable because the series is fascinating at many levels.

Dr Jacques COULARDEAU
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 inférieur, 5 août 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée] (DVD)
Ce troisième opus de homeland va laisser beaucoup de spectateurs sur leur faim.
Beaucoup de questions resteront en suspend, et nous sommes sensés s'attendre à une suite pleine d'énormes surprises.
Malgré tout, la série reste passionnante et toutes ces théories de complot(s) restent, peut être, sans réelle réponse, à suivre donc
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Toujours excellent !, 18 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée] (DVD)
Serie toujours aussi palpitante. D'aussi bonne qualité que les deux précédentes saisons mais un peu plus violente. Les acteurs sont toujours exceptionnels.
Je recommande sans hésiter. Très bonne série.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Moins bon, trop poussif, 8 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée] (DVD)
J'ai trouvé cette saison 3 beaucoup moins bonne que les précédentes, très longue à démarrer et la fin m'a laissé dubitatif.
Plus cette série continue plus je me laisse à penser qu'elle n'aurait dû durer qu'une saison.
Et par pitié, qu'ils arrêtent avec Dana, les intrigues autour d'elle ne servent à rien si ce n'est agacer les téléspectateurs qui ne semblent pas beaucoup l'apprécier!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Homeland sait surprendre et peut continuer en saison 4, 2 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée] (DVD)
Encore une saison bien ficelé avec des acteurs forts de sincérités. J'en avais ras le bol des series sur la CIA ou le FBI mais là il faut bien dire que la Homeland est novatrice dans le genre. Ils ont réussi leur paris de bien brouiller les pistes pour la fin de cette saison. Effectivement Homeland aurait une fin amère si la série finissait ainci. Mais comme elle continue alors chapeau et comme ils sont fort en revirement de situation, je pars en confiance.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Baisse de rythme, 14 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée] (DVD)
L'intérêt baisse à mesure des épisodes. La série s'essouffle et c'est dommage. La jeune actrice qui interprète la fille de Brody est assez exaspérante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Homeland - L'intégrale de la Saison 3 [Édition Limitée]
EUR 29,99
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit