undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

30
4,6 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

22 sur 23 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Tout simplement excellent : un petit bijou de Space Op, bien ficelé, bien construit, avec un style plus qu'agréable qui mérite d'être signalé (mention spéciale du jury pour la traduction).
Le fond du récit est solide, c'est souvent drôle, et ça a le mérite d'être concis.
L'idée de départ est originale et la première partie est une petite merveille. La suite est plus classique, on notera même une légère baisse de rythme dans la seconde partie (successions de tableaux de guerre), et une fin un peu trop prévisible.
Le tout forme un hommage-synthèse assez transparent aux grands classiques du genre que sont Etoiles Gardes à vous de Heinlein (straship troopers) et La Guerre Eternelle de Joe Haldeman. On peut difficilement faire mieux.
C'est donc du très haut niveau. Je vous recommande cette lecture chaudement.

Note du 27/07/2013 : le Space Opéra n'est pas le genre de prédilection de John Scalzi, qui méprise un peu ce sous genre littéraire. Cette trilogie (le quatrième volet de la série étant anecdotique) est une oeuvre de commande pour un auteur qui ne parvenait pas à faire publier ses pochades SF - qui d'ailleurs n'ont rien de renversant. Dans l'esprit de Scalzi, "le vieil homme et la guerre" se voulait donc avant tout une oeuvre parodique, dans laquelle il a intégré à une solide et classique intrigue SF ses penchants pour la rigolade. D'où le point de départ iconoclaste de la série. Mais comme cela se produit parfois lorsqu'un auteur de talent se voit assigner une commande dans un genre défini, il s'avère au final que cette orientation forcée vers la SF "militaire" a abouti à l'oeuvre la plus accomplie (et la mieux vendue) de John Scalzi. Tous ses autres livres sont en effet bien moins convaincants.
Toutes proportions gardées, Simenon a connu exactement la même mésaventure avec son personnage de Maigret, d'autant plus que les ventes de son fameux commissaire étaient sans commune mesure avec ses oeuvres plus personnelles.
Malheureusement, si Simenon a continué à écrire des Maigret tout au long de sa carrière, Scalzi semble lui avoir délaissé pour le moment le Space Opéra "sérieux". A ma plus grande déception.
99 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le vieil homme et la guerre est un titre excellent , surtout en vo , car il pose une contradiction , un léger paradoxe .
Du type de celle qui fait sourire , dans le quatrième de couverture : à 75 ans sous les drapeaux ...

Effectivement , c'est un bon roman de science-fiction militaire , on peut être tenté de le comparer à La Guerre Eternelle ou à Starshiptroopers ( Etoiles Garde à vous ) , et c'est assez justifié car ce texte apporte clairement des satisfactions du type de de celles que peuvent apporter ces excellents textes très exigeants , prestigieux et indémodables .

Le contexte général dans lequel s'enracine ce roman est crédible et fonctionnel alors que la caractérisation est bonne .
La seule ombre au tableau étant peut-être l'humour qui sous-tend les fondements cet univers , qui d'ailleurs , dans les tomes suivant sombrera progressivement et partiellement , en vrille , pour s'abimer ponctuellement dans un ridicule aussi ponctuel que occasionnel ...
Je ne parle de l'humour popote qui façonne en partie certains dialogues de ce roman soigné qui est désopilant ...
Des dialogues qui sont d'ailleurs systématiquement soignés et de qualités d'une façon générale .

Pour faire simple je diviserais ce roman en deux parties ... :
-La première ou un jeune vieillard plutôt fleur bleue , s'engage dans les Marines après le décès de son épouse , pour défendre la terre et garantir son expansion coloniale problématique .
John sera doté d'un nouveau corps aux nombreuses potentialités , donc un coup de jeune ...
-La deuxième partie , entrainement militaire et campagnes militaires et autres peccadilles galactiques ...

C'est une lecture très gratifiante pour l'amateur du genre : espace opéra militaire ( de même que le second tome de ce cycle d'ailleurs ) .
Personnages crédibles , bien structurés fonctionnels qui irriguent l'univers et l'intrigue et qui façonnent l'univers , autant qu'ils sont façonnés par ce même univers et par ses problématiques .
Bref : le B A BA d'un bon roman ...

Le pitch mobilise des affects variés qui jaillissent constamment , de façons aussi à-propos que intéressantes et qui servent de façons pertinentes la trame narrative et ses variables thématiques .
Des affects en rapports avec la jeunesse retrouvée , les situations de crises , les combats , le deuil du passé et même aussi les avenirs potentiel .

Un cycle « open « , absolument pas militariste au mauvais sens du terme , car l'expansion coloniale de l'humanité n'est pas légitimée tous azimuts , et elle présente un peu les caractéristiques , des ébats de l'éléphant dans un magasin de porcelaine ....
Cette attitude expansionniste forcenée met d'ailleurs l'humanité en grand danger finalement , non sans raisons ...

Les extraterrestres ne sont peut-être pas extra dans ces textes , enfin c'est subjectif et relatif , et ce n'est que mon humble avis misérablement subjectif ...

Un bon roman , qui apporte beaucoup de plaisir à la lecture et à la relecture ..
Il est de surcroit doté d'une excellente suite , alors ? : que demande le peuple ?

Ps : un prix Campbell « toudemême « et Blablabla ...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 1 mai 2010
Il n'y a que des bonnes idées dans ce livre, et elles sont toutes très bien exploitées. Seule la relative homogénéité des extraterrestres par rapport à l'humanité (individus plus ou moins humanoïdes ou animaoïdes, organisations sociales et défensives comparables) n'est pas très crédible, mais c'est un défaut éclairé de l'auteur (il a un moment où cet aspect est effleuré). Cette homogénéité est en effet nécessaire au développement de l'intrigue.

J'aime beaucoup le style de John Scalzi ; il écrit bien. Quand je parle d'écriture je ne fais pas allusion au style, mais à la manière dont les choses sont amenées. "Le vieil homme et la geurre" est un livre qui se lit facilement, sans butées ou ralentissements (enfin, je ne compte pas les louables efforts de l'auteur pour essayer de nous faire comprendre des notions bien complexes de physique ; ça c'est un combat que j'ai perdu il y a bien longtemps !). Cette fluidité dans l'écriture (et donc dans la lecture), que certains pourraient qualifier de "facile", est une grande qualité à mes yeux ; un livre bien travaillé dans le fond pour rendre un lecture digeste, et avec de l'humour, en plus !

Ce qui certainement moins digeste sont les batailles, où les morceaux d'aliens (et aussi d'humains) giclent à droite et à gauche ; les batailles sont plutôt nombreuses (bon, je pouvais m'y attendre, bien sûr!), d'où mes 4 étoiles, mais j'aurais pu en mettre 5, surtout si j'avais un chromosome différent dans le lot.
Mon fils va adorer !
77 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 juillet 2010
Je ne connaissais pas cet auteur, mais je dois dire que ce premier volume a été une très belle découverte.
La première est tout bonnement géniale. On est très vite dans la peau du héros, il n'y a pratiquement aucun temps mort. L'humour est léger, l'action est très présente. La fin est un peu rapide à mon gout, mais il y une suite...

Je commande le deuxième volume immédiatement!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 octobre 2011
Premier tome devenu culte de la trilogie du vieil homme et la guerre, désormais en 5 tomes avec Les Brigades fantômes,La dernière colonie,Zoé et désormais Humanité divisée.

John Perry a désormais 75 ans. Sa femme est morte, il est vieux et fatigué. La solution ? S'engager dans l'armée bien sûr. Mais pas n'importe laquelle, celle de l'union coloniale, celle qui vous promet un rajeunissement. Technologie inaccessible sur la Terre. Mais ce qu'elle ne vous dit pas non plus, c'est que pour un engagement de 2 ans prolongeable à 10, vous avez huit chances sur dix d'y passer, que vous allez combattre d'innombrables espèces extra terrestres, dont beaucoup sont plus avancées technologiquement, dont certaines accommodent facilement l'homme avec de la sauce gribiche. Mais avec un corps tout neuf (et tout vert), vous allez bien y arriver non ?

Finaliste du prix Hugo et prix Campbell du meilleur nouvel auteur, il y a pire comme carte de visite. (d'autant que l'auteur a obtenu par la suite le hugo et le locus pour un autre de ses livres : Redshirts).
De nombreux livres de sf militaire ont été comparés aux deux grands monuments que sont Etoiles, garde à vous ! et La Guerre éternelle, pas toujours à raison d'ailleurs, mais pour cette œuvre en particulier, la comparaison reste pertinente.
Certes cette thématique n'est pas celle de prédilection de l'auteur, qui lui préfère la sf humoristique. On retrouve d'ailleurs dans ce roman beaucoup de traits d'esprits, d'autodérision qui amène beaucoup de fraîcheur et de fluidité à la lecture, mais cette incursion (on parle même d’œuvre de commande) a été menée de main de maître.
Le côté action militaire est particulièrement bien rendu, le background est très original et ne demande qu'à être développé plus en profondeur, (ça tombe bien, vous avez quatre autres tomes pour vous satisfaire) et c'est drôle (toute proportion gardée bien sûr vu que l'objet principal reste la sf militaire).
Enfin, le traitement est loin d'être primaire (moi voit, moi tue) et un peu de réflexion habilement distillée font ce roman un désormais incontournable classique de la sf militaire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 mars 2013
Mêlant réalité et science fiction, j'ai savouré chaque chapitres, chaque mots jusqu’à la fin, le point de vue omniprésent du narrateur est magistralement bien tourné, on visualise facilement toutes les scènes et tous les personnages, nous permettant de nous plonger au cœur de l'histoire.
L'inspiration de nombreuses autres œuvres se fais bien sentir, et on ne manque pas de noter quelques clins d’œils entre deux chapitres, les personnages sont attachant et les rebondissements et autres coups de théâtres sont toujours aussi poignants.
Je conseil ce livre a tous ceux qui aiment les histoire de guerre intergalactiques, les batailles spatiales et les combats terrestres sanglants.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 décembre 2009
rarement un auteur comme john squalsi m'a autant scotché à un bouquin! le vielle homme et la guerre est vraiment un petit bijou que j'ai découvert par hasard mais qui mérite vraiment le détour! Il est abordable à tous les niveaux de connaissance de space-opera. il ravira les initiés par sa fraicheur et la qualité de sa narration tandis que les néophites se laisseront transporter dans un univers plaisant et incroyablement réaliste!
à essayer d'urgence!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 février 2008
Simple est le terme qui m'est venu...
Le mot simples a été employé à partir du XVIe siècle pour distinguer les remèdes végétaux populaires non composés des remèdes médicaux "savants" d'alors, souvent très sophistiqués. (Wikipedia).
Un livre simple, linéaire (que c'est rare en SF aujourd'hui !), sur des sujets simples : le temps, qui est passé mais qui continue à passer, avec ou sans sens, l'amitié et la guerre comme une fatalité ou un autisme. Ou alors un livre simple, sur un homme et ses aventures.
Le vieil homme est tout cela, un excellent moment de bonheur littéraire (traduction parfaite)pour une histoire qui se tient sans prétention mais sans mièvrerie excessive. Si vous aviez aimé la Mort du Roi Tsongor, vous aimerez la vie du soldat Perry.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
19 sur 23 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un bouquin difficile à cataloguer, c'est pas du space-opéra, c'est pas un bouquin militariste, c'est pas que du style. On sent que ça n'a pas été écrit par un auteur de SF mais par un auteur de littérature générale. Ca a déjà été fait et ça a donné Le moineau de dieu (très bon). Ça nous épargne les travers des écrivains de SF, pas de détails sur le fonctionnement du pisto-laser ou de la grosse fusée, ça marche, un point c'est tout et ça gêne pas la lecture (d'abord, qui sait vraiment comment fonctionne ne serait-ce qu'un moteur électrique, y'en a partout pourtant !). Mais y'a presque tous les thèmes forts de la SF qui fait qu'on continue à la lire même quand on est déçu. L'identité (qui est-on quand on a été cloné?), L'alien (reflet de notre temps, ici ils sont tous là pour nous butter) et le politique (quel système de gouvernement est-il possible ou souhaitable lorsque les enjeux concernent la survie même de l'Homme, ici on soupçonne une semi-dictature camouflée dans une absence apparente de contrainte sur les gens). L'Amour (et oui mais ce thème se retrouve partout, ici c'est l'amour au-dela de la mort ... joli). Bref on n'a pas l'impression de faire de découverte, les thèmes ne surprennent pas et la lecture se déroule très agréablement ... mais c'est dans les vieilles casseroles qu'on fait les meilleurs plats, continuez comme ça monsieur Scalzi, je retrouve les sensations de mes premières lectures de SF, y'a bien longtemps ...
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 décembre 2012
J'ai lu les quatre livres de la série et ils sont vraiment très bien. Je recommande à tous les passionnés de science fiction.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Zoé: John Perry, T4
Zoé: John Perry, T4 de John Scalzi
EUR 9,99