undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles6
4,0 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:15,02 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 octobre 2001
Voila un disque sous-estimé dans la discographie de l'iguane. De facture classique et finalement assez calme (par rapport aux Stooges), tels sont les deux adjectifs qui le caractérisent.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2003
Un disque épatant, sans esbrouffe, un petit combo teigneux à souhait, quatre perles qui s'enfilent en début de disque, un peu plus de lyrisme pour la suite et vous tenez là un des tous meilleurs disques de l'Iguane, pas le plus spectaculaire certes mais un des plus honnêtes... et puis il faut avoir entendu Iggy dire "Jésus?.... this is Iggy" sur le ton de la confidence, mi-incrédule, mi-impressionné... un grand moment... et ce qui n'a pas de prix IL chante fabuleusement bien et c'est vraiment génial... dix classes au dessus des "Brick by Brick" et autre daubes indignes ventripotentes par la faute d'une production bouffie et indigeste... ici que du muscle et du nerf... let's rock ;-)
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
En lisant la chronique dans rock&folk vantant le son de cette niéme remasterisation j'avais quelque doutes...Nom de Zeus quel son!!!Vraiment dingue et comme cet album est superbe,aucune hésitation!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après sa collabaration plus arty avec David Bowie, Iggy Pop nous livre en 1979 un disque honnête et tout simplement rock. Album pas génial non plus, mais simple, sans esbrouffe, qui essaie de coller à son temps. Le disque est bon, agréable, malgré un son un peu riquiqui mais qui démontre aussi qu'Iggy n'essaie nullement ici d'impressioner par des effets de manche. Simplicité et force tranquille, donc. On est certes loin de la furie des Stooges, mais ce n'est plus l'époque et Iggy n'a plus l'âge. Définitivement honnête et bon album (surtout que ça se gâte tout de suite après, donc on en profite).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 1 septembre 2015
1979. Désormais en position de force (il est considéré comme l’un des papes du mouvement punk alors en vogue), Iggy signe avec Arista et va enchaîner frénétiquement pendant quatre ans le cycle usuel albums/tournées, au point de se ruiner la santé et de miner un compte en banque que ses albums vont renflouer de façon décroissante. La courbe artistique suivant malheureusement celle de ses ventes... Mais ce premier album post-période Bowie reste l’un des meilleurs de sa carrière en solo.
Retrouvant James Williamson à la production (il fera également une partie de guitare sur DON'T LOOK DOWN), Iggy Pop va offrir avec NEW VALUES son premier véritable disque de classic rock. Secondé par un Scott Thurston multi-instrumentiste cette fois-ci (guitare, basse, claviers), il se rapproche pas mal de Lou Reed sur des pépites telles que I’M BORED, GIRLS ou NEW VALUES (qui mixent talk over et suites d’accords circulaires), enrichit ses chansons à l’aide d’arrangements orientés radio (synthés, saxos et chœurs féminins) et recycle à son compte les traces que son collègue Bowie a laissé (THE ENDLESS SEA), le tout dans un vrai bon album de punk FM lucide.
«Je ne fais qu’1m65» scande-t-il sur FIVE FOOT ONE. Peut-être bien, mais 1m65 de dynamite !
Tops : FIVE FOOT ONE, I’M BORED, TELL ME A STORY, GIRLS, DON'T LOOK DOWN, NEW VALUES, ANGEL
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2005
Après "The Idiot" et "Lust For Life" réalisés avec Bowie, Iggy reforme sont équipe avec James Williamson, l'ex guitariste des Stooges (qui jouait sur "Raw Power" et "Kill City"). Mais Williamson est devenu ingénieur du son et ne joue plus: il sera producteur. C'est donc Scott Thurston (qui jouait du clavier sur "Kill City") qui prend la relève. Comme toujours avec Iggy Pop, sa musique est très influencée par les musiciens avec qui il collabore. La guitare de Thurston est à la base de sa musique ici et, malgré l'époque, cet album fait plus "Rolling Stones" que punk. Les meilleurs moments sont "Tell Me A Story", "I'm Bored", "Five Foot One" et "Curiosity".
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
8,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)