Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Silent Force : nouveau départ, 23 décembre 2013
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rising from ashes (CD)
Silent Force : le retour. Enfin, doivent se dirent les fans. Ces vrai que la dernière fois que le groupe s'était fait entendre remonte au début de l'année 2007 avec le très réussi Walk The Earth, peut-être bien son meilleur album. Mais depuis, les choses ont changé et ce n'est plus exactement le même combo qui se présente à nous aujourd'hui. Ceux qui connaissent bien Alex Beyrodt, guitariste et compositeur principal (également connu pour son travail chez Sinner, Primal Fear et Voodoo Circle), se souviennent peut-être qu'avant Silent Force, il y avait eu The Sygnet : projet réunissant notamment, en plus du guitariste, le chanteur Michael Bormann (qui est passé chez Jaded Heart et Bloodbound) et le batteur André Hilgers (Silent Force à partir du deuxième album, Rage), deux musiciens que l'on retrouve dans le Silent Force cru 2013. DC Cooper a donc quitté le navire pour se consacrer à nouveau à Royal Hunt, et c'est la première fois que Silent Force se retrouve avec un autre chanteur que lui. Jorgen Steinmetz (basse) et Thorsten Rohre (claviers) sont également partis et ont été remplacés par l'omniprésent Mat Sinner (Sinner, Primal Fear, Voodoo Circle, etc...) et Alessandro Del Vecchio (Hardline, Eden's Curse).

Si vous avez déjà entendu Michael Bormann, vous savez que c'est un très bon chanteur et qu'il n'y a pas à s'inquiéter sur ses capacités à reprendre le flambeau laissé par DC Cooper. Et d'ailleurs, à l'écoute de Rising From Ashes, on remarque vite que sa voix colle très bien aux nouvelles compos. Mais il convient de noter que le style, justement, a un peu changé même si cette évolution n'apparaît pas forcément dès le début du disque. En effet, Caught In Their Wicked Game est un morceau heavy (l'un des plus heavy de l'album), assez classique, néo-classique même (avec Alex Beyrodt, l'influence Blackmore / Malmsteen n'est jamais bien loin), et qui remplit le contrat avec efficacité. On reconnaît la patte Silent Force. La voix éraillée de Michael Bormann et la nature de la compo font que l'on pense rapidement à du Malmsteen période Joe Lynn Turner (l'album Odyssey). Mais assez rapidement, avec les pistes suivantes, apparaît une touche plus hard rock, parfois FM sur les refrains et on perd un peu de l'aspect power / heavy développé sur le premier titre ou sur les albums précédents du groupe. Cela dit, les morceaux restent entraînants et accrocheurs. Ils sont notamment dotés de refrains qui font mouche. On retiendra surtout celui de Circle Of Trust, d'une efficacité indiscutable. Living To Die et Before You Run continuent de faire évoluer l'album sur de bons rails pêchus et mélodiques. La qualité reste présente sur la deuxième moitié de cet opus mais l'orientation rock décelée plus tôt prend davantage d'ampleur. C'est assez flagrant avec You Gotta Kick It au refrain qui flirte avec le FM ou avec Turn Me Loose qui est un titre hard rock particulièrement plaisant et entêtant. Petit bémol : cette dernière chanson a plus tendance à ressembler à du Voodoo Circle (autre groupe de Beyrodt) qu'à du Silent Force. Evidemment, ce n'est pas grave si l'on aborde cet opus comme un disque d'Alex Beyrodt. Maintenant, ceux qui voulaient vraiment entendre du Silent Force trouveront peut-être cela plus discutable. Même constat pour Anytime Anywhere. On trouve sur ces pistes une inspiration très 70's ou 80's (le chant, les refrains et le son des claviers y sont pour beaucoup). Quoi qu'il en soit, jusqu'au bout de l'écoute, les chansons proposées sont de qualité, rien à redire là-dessus, c'est du bon boulot. Et on remerciera ces messieurs de ne pas avoir inclus dans le lot une ballade niaise qui fait baisser le niveau.

Reste que je suis un peu déçu. Et pourtant, ce Rising From Ashes a des qualités indéniables. Bien fait, très bien produit, doté d'un beau son puissant et dynamique, avec un nouveau chanteur performant et des mélodies accrocheuses, ce cinquième album de Silent Force n'arrive pas à totalement me satisfaire. D'une part, parce que tout cela, aussi sympathique soit-il, est un peu commun. On a déjà entendu ce genre de disque, et pas qu'une fois ! D'autre part, parce que je ne retrouve pas complètement le Silent Force qui m'avait séduit sur des albums comme The Empire Of Future ou Walk The Earth. Avec le départ de DC Cooper et la direction musicale plus hard rock, le groupe a perdu, à mon sens, un peu de son identité. La voix majestueuse de Cooper et ses lignes de chant classieuses alliées aux riffs bien heavy de Beyrodt faisaient qu'on s'élevait tout de même un peu au dessus de la moyenne des autres sorties du genre. Là, c'est efficace mais je trouve qu'un petit quelque chose qui faisait la spécificité du groupe s'est perdu en route. Malgré cela, Rising From Ashes reste un album agréable. A vous de voir si cette nouvelle formule vous séduit ou non.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Sans DC Cooper ce n'est plus vraiment SILENT FORCE., 30 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rising from ashes (CD)
Entièrement d'accord avec Blaster of muppets. Je suis déçu à l'écoute de l'album. Le groupe a perdu de son cachet sans DC Cooper. En plus les nouvelles compos avec son nouveau chanteur sonnent très (trop) hard FM américain des années 80. Il y a des choeurs plein les refrains et la guitare est étouffée par un clavier bien trop omniprésent à mon goût.
Cet album est de qualité, je l'accorde, mais le projet aurait mérité un nom de groupe différent.
Je vais vite retourner écouter "Saints and Sinners" qui est le vrai groupe que j'aimais.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rising from Ashes
Rising from Ashes de Silent Force
Acheter l'album MP3EUR 9,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit