undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

6
4,2 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Give 'Em Hell
Format: CDModifier
Prix:14,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Cool, ce mois d'avril 2014 est l'occasion de fêter le retour du grand blond... Non, pas celui qui a une chaussure noire (Pierre Richard, pour les non-cinéphiles), mais l'autre, celui qui hurle... Sebastian Bach ! Et ce Give 'Em Hell arrive moins de trois ans après le réussi Kicking And Screaming (et tout juste un an après le moyen ABachalypse Now), signe d'accélération de cadence pour ce chanteur dont les sorties ont été trop espacées depuis son départ (forcé) de Skid Row au beau milieu des années 90. Les fans du monsieur qui avaient peut-être apprécié Angel Down (il n'a pas fait l'unanimité mais je l'aime beaucoup celui-là) ou Kicking And Screaming vont donc pouvoir se réjouir une troisième fois... d'autant plus qu'il ne serait pas impossible que ce Give 'Em Hell soit la meilleure sortie solo de Mr. Bach. C'est en tout cas mon ressenti après plusieurs écoutes.

Lors des premiers essais, Give 'Em Hell ne s'est pas, malgré d'évidentes qualités, immédiatement imposé à moi. Mais maintenant que les semaines ont passé, j'y vois (ou plutôt j'y entends) plus clair. Evidemment, ceux qui s'attendent à des compos aussi excellentes, accrocheuses et immédiates que celles qu'on pouvait trouver sur les deux fameux premiers albums de Skid Row devront se faire une raison : ces disques-là restent hors d'atteinte. Mais cette nouvelle galette n'est pas à négliger pour autant.
Déjà, il y a du beau monde. On retrouve les fidèles (Bob Marlette à la production et Bobby Jarzombek à la batterie) et on accueille les nouveaux venus ou les guests : Devin Bronson (qui a joué avec des artistes pop rock comme Avril Lavigne, P!nk...) à la guitare, Duff McKagan (Guns' N' Roses, Velvet Revolver) à la basse, John 5 (Marylin Manson, Rob Zombie) ou Steve Stevens (Billy Idol) aux guitares. Alors oui, on peut dire que ça joue ! Mais la bonne surprise, c'est que l'album vaut mieux que cette liste de noms rassemblés pour l'occasion : les compos sont hard, parfois sacrément heavy, directes et efficaces. Et comme c'était le cas avec ses disques précédents, Baz ne repompe pas outrageusement ses heures de gloire chez Skid Row. Sur scène, il pioche allègrement dans le répertoire de son ancien groupe, mais quand viennent ses albums, c'est autre chose. Oui, c'est du hard assez traditionnel et Bach ne réinvente pas la roue mais il ne regarde pas trop dans le rétroviseur non plus et ne sombre pas dans la nostalgie ou l'auto-parodie.

Ce cru 2014 nous offre douze pistes parmi lesquelles on trouve beaucoup de morceaux efficaces et puissants. La première chanson, Hell Inside My Head, à l'intro percutante suivie d'un couplet bien heavy, devrait rassurer ceux qui avaient peur que Sebastian s'assagisse en vieillissant. Et niveau voix, pas trop d'inquiétude à avoir non plus. Elle a évidemment un peu vieilli et n'est pas aussi monstrueuse que par le passé mais le chanteur a encore de beaux restes. Son timbre est immédiatement reconnaissable et les cris puissants qui sont sa marque de fabrique sont toujours présents. Le tempo est très souvent mid, n'espérez pas trop de titres rapides à la Slave To The Grind. En revanche vous aurez votre dose de bons gros riffs groovy encadrés par une section rythmique bien carrée. Le grand blond s'autorise quelques morceaux lourds particulièrement réussis comme Push Away (à l'ambiance sombre et hypnotique bien travaillée) ou Forget You, un peu moins remarquable mais qui a tout de même ce petit quelque chose qui fait qu'on la retient et qu'on a envie d'y revenir. L'ensemble ne sonne pas trop daté à l'exception de deux pistes : Had Enough (ballade standard mais plutôt agréable et doté d'un excellent solo de guitare) et Rock N' Roll Is A Vicious Game, chanson plutôt tranquille, à mi-chemin entre le rock et la country, avec piano et harmonica. On ne s'étonnera pas que cette dernière ne sonne pas très actuelle puisqu'il s'agit d'une reprise (fidèle) d'une chanson d'April Wine sortie en 1978. Personnellement, je trouve que ces deux pistes sont appréciables et permettent à l'album de gagner en diversité. Maintenant, si ça ne vous convient pas trop, vous pourrez toujours vous tourner vers des compos plus dynamiques, sombres ou rageuses... ce disque n'en manque pas. Jetez une oreille à Harmony, Dominator, Taking Back Tomorrow ou Disengaged si vous ne me croyez pas. Et si vous aimez votre heavy rock bien lourd, voire écrasant, ne passez pas à côté des pesantes All My Friends Are Dead (et son excellent break) ou Temptation.

Au final, l'album passe tout seul. Il n'est certes pas parfait (Bach en fait parfois un peu trop... c'est son style), quelques riffs ou refrains sont un peu en dessous du reste, mais l'écriture est globalement de qualité. On trouve ici bon nombre de compos catchy et percutantes dont certaines se hissent vraiment à un excellent niveau. En plus, l'album est finalement plus varié et moderne qu'il ne le paraît au début et contient quelques bonnes petites surprises (encore une fois : Push Away). Jamais Sebastian Bach ne tombe dans la facilitié en essayant d'imiter un vieux classique de Skid Row et il nous livre là un bon album (un petit cran au-dessus de Kicking And Screaming, à mon avis) heavy, solide et parfois assez sombre ou poisseux. Je me demande comment il défendra ses nouveaux titres sur scène, étant donné que ses récentes prestations live ne m'ont pas vraiment impressionné... Bonne nouvelle : ma curiosité sera satisfaite très prochainement puisque Baz sera en région parisienne, à Vauréal exactement, le 28 juin prochain. J'attends ça avec impatience.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
1010 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 août 2014
Quand on a été marqué à vie par la puissance de l'album "Slave to the grind" de Skid Row on ne peut qu'espérer entendre encore cette voix Incroyable et de ce son hard-metal américain par excellence. On le savait déja avec le précédent album "Kicking and screaming"' Sébastian Bach a toujours sa voix faite de rage, de puissance et de capacité mélodiques que seules les grandes stars possèdent. Il pourrait paraitre un peu déplacé aujourd'hui mais il parvient tant à sonner comme lui-même qu'à adapter sa musique à l'époque, avec un son souvent metal mais moderne, rappelant sur le riff de "'disengaged" le grand Mastodon (le groupe mètre étalon du métal contemporain), intégrant l'efficacité d'un Rob Zombie (John 5 participe aux guitares de l'album), le groove de Pantera est là, somme toute un oportunisme du meilleur goût car les mélodies pop sont aussi présentes, magnifiés par des compositions les meilleurs depuis sont travail avec Skid Row. Steve Stevens, qui a collaborré avec Billy Idol et Vince Neil, apporte une touche radiophonique avec une ballade réussie comme "had enough" (les meilleurs titres du légendaire album "'Slave to the grind" n'étaient ils pas déjà les ballades? Presque!). Les solos de guitare sont époustouflants, la batterie de Bobby Jarzombek explosive. Sébastien Bach semble savoir ce qu'il veut et ses fans ne devraient pas être déçu. L'album est si bon, que jusqu'au dernier les morceaux sont originaux et surprenant. Probablement le meilleur album solo de Sebastian Bach. Entre le hard rock des Guns et le métal de Judas Priest, Sebastian Bach continue à chanter des chansons hard-pop US avec une qualité que peuvent atteindre seules les légendes. Si Motley Crue parvient encore à sortir un album de la qualité de ce "Give'em 'hell" on aura de la chance, par contre on ne voit pas ce qui pourrait empêcher Bach de continuer dans cette voix.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 31 juillet 2014
Bon album mais après avoir assisté à son concert à vaureal je suis déçu, toujours le même set liste et monsieur bach passe sont temps à donner des ordres à ses musiciens et road-crew et la prestation en est affecté, en quelques minutes de concert j'ai compris pourquoi skid row n'existe plus et n'existera plus, monsieur bach fait sa princesse. Dommage car question voix c'est le meilleur. Mais j'avais gardé un bien meilleur souvenir du concert de 95 avec skid row. Cela dit l'album est très bon
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La claque!!!j'avoue ne jamais avoir était fan de sebastian bach...mais ses interviews dans "rock hard" m'onts toujours sidérés.Et la derniére en date concernant la sortie de "give 'em hell" m'a fait craquer...duff mckagan participant sur presque la moitié des titres du disque,il fallait que je me l'offre (je collectionne tout ce qui porte le nom "guns'n'roses")!Et quelle mandale amis metalleux que ce skeud!!!La voie de bach est définitivement géante et délicieusement heavy de chez heavy ( ce mec a vraiment prés de 50ans?),et colle merveilleusement bien à chacun des titres de l'album.Les morceaux les plus heavy sonnent de maniéres explosifs dans nos cages à miel et lorgne parfois du coté du thrash au niveau de la puissance que dégage les riffs et les solos tous aussi déments les uns que les autres.Quand aux power ballads elles sonts juste sublimes de sincéritées de la part de cet homme dont on m'a souvent vanter les mérites de part son passé chez SKID ROW.Mais il me fallait un déclic...un ex guns (peut étre réintégré bientot...)pour découvrir un véritable artiste qui j'en suis sur va vite compter dans ma vie de metalhead.De la pochette au contenu ce " give em' hell" est génial,et vous pouvez y aller les yeux fermés.C'est puissant,c'est mélodique,c'est du lourd mes amis!Alors merci duff...et puis allez je me commanderais bientot "slave to the grind" de SKID ROW car Il n'est jamais trop tard pour bien faire!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 mai 2014
Etant une ancienne fan de SKID ROW, j'aime la voix puissante de notre si sexy Sebastian ! autant je trouvais le précédent fin nul, celui-ci est vraiment décapant et vraiment génial ! Excellent clip pour TEMPTATION, et ma chanson coup de coeur est ROCK N ROLL IS A VICIOUS GAME ! à écouter ou découvrir absolument !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 mai 2014
Meilleur que le précédent "kicking and screaming" car les mélodies sont plus travaillées, c'est un grand album dont on découvre les richesses après plusieurs écoutes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Abachalypse Now
Abachalypse Now de Sebastian Bach (CD - 2013)

Kicking & Screaming [180 Gram]
Kicking & Screaming [180 Gram] de Sebastian Bach (Album vinyle - 2014)

Angel Down
Angel Down de Sebastian Bach (CD - 2007)