undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

4
1,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
3
1 étoile
1
Kings of metal mmxiv (silver edition)
Format: CDModifier
Prix:28,95 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 mars 2014
Mais à quoi joue Manowar ?

Il est devenu commun de nos jours pour les groupes vétérans de réenregistrer leurs plus grands succès.
Parfois c'est un bonus sympa (le dernier Annihilator) parfois, c'est réellement réjouissant (Anthrax, Greater of 2 evils ou le génial Days of Purgatory d'Iced Earth), parfois c'est la cata.

C'est à cette seconde catégorie qu'appartenait le pénible "Battle Hymns 2011".

Manowar allait-il nous refaire la même bourde ? Réenregistrer un DEUXIEME vieil album en intégralité, c'est un sacré aveu d'échec créatif tout de même ! Mais s'il faut vraiment juger le produit en lui-même, le naufrage a été évité. En même temps, comme il s'agit de leur album référence, ça aurait quand même dur de rater totalement l'enreprise...

En proposant des arrangements différents et un tracklist modifié, Manowar sauve les meubles. Le son est bon, mais encore une fois pas à la hauteur des grosses prods actuelles (la guitare notamment est un peu faiblarde, mais la basse sonne enfin de manière décente) et comme la tonalité a été bien baissée, ça sonne également un peu plus massif.
La version "metal" de crown and the Ring amène encore un peu plus de solennité, et "Sting of the Bumblebee" a intelligemment raccourcie de moitié (!)

Malgré cela, l'exercice semble vain. La rythmique de "Wheels of Fire" par exemple aurait pu être modernisée (oops pardon, on parle de Manowar j'oubliais), et quand c'est tenté, ça sonne un peu foireux (la fin de Blood of the Kings). Eric Adams, de son côté, même s'il reste talentueux, ne livre pas la performance totalement hallucinante sur "Blood of the Kings" version 1988 par exemple.

En plus, en faisant deux versions de "crown and the ring" et "heart of steel", on se retrouve avec 4 ballades et une instru, pour seulement 6 titres heavy...Ce qui nuit sérieusement à la 'heavilité' du propos. Un comble pour les Kings of Metal !
Bon, on le sait tous, Manowar est mort au milieu des années 90 (et encore, avec le recul, Louder than Hell est quand même faiblard) et capitalise sans fin sur son glorieux passé. "Kings of Metal" est un album culte, il n'y a pas débat. Le groupe n'a plus rien à dire et se répère donc, avec une relative réussite cette fois.

Mais comme je préfère l'innovation quite à se rater, plutôt que la stagnation (voire même la régression dans ce cas), je me dois de saquer (un peu) ce kings of Metal MMXIV, pour ce qu'il est : Un bon disque en soi, mais totalement inutile.

Oseront-ils le "Gods of War" MMXXII ? Après tout, le ridicule ne tue pas...et Manowar non plus depuis belle lurette.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Manowar va mal et ne sait plus trop quoi faire pour redorer un blason tellement terni (quoi qu'en disent les plus fidèles d'entre-nous) que, même au second degré, ça en devient franchement triste. Proposer des albums de moindre qualité (trop espacés, moins bien produits, avec de moins en moins de titres mémorables) depuis des lustres est une chose mais retoucher aux classiques pour en faire quelque chose de moins bon et, au final, totalement dispensable... il fallait y penser ! Et bien, non seulement ils y ont pensé, mais en plus ils l'ont fait, les bougres !! Balèze...

Déjà, le prétexte fait sourire : réenregistrer Kings Of Metal pour fêter les 25 ans du fameux album et l'intituler "Kings of Metal 2014" alors que, du coup, l'album en a maintenant 26, c'est drôle. Mais bon, ça permet de repartir en tournée (et vu le prix des places lors des derniers concerts du groupe, on comprend que ces messieurs soient pressés de reprendre la route). Ils nous avaient d'ailleurs déjà fait un coup semblable avec Battle Hymns 2011 sorti en... 2010. Ils n'ont pas des potes profs de maths dans leur entourage, les warriors of steel ?

Bon et au final, que dire de ce Kings of Metal MMXIV ? Je l'ai vraiment écouté pour être sûr et ne pas dire du mal gratuitement sans avoir donné une chance au groupe. Malheureusement, pas de (bonne) surprise, le verdict est sans appel : c'était vraiment une idée pourrie et ce "nouvel" album le confirme. Parce que l'album d'origine comptait d'excellents musiciens au top de leur forme, que le son d'époque était exceptionnel et que rien ne justifiait de réenregistrer un disque aussi réussi et maîtrisé. Et on se retrouve donc avec une tracklist remaniée (- hey, les gars, si on changeait les chansons de place ??? - Yeah, mortel, trop fort !!), des chansons moins bien interprétées (Eric Adams reste un chanteur impressionnant mais il a quand même pris 25 ans dans les cordes vocales, Karl Logan ne peut rivaliser avec le jeu de Ross The Boss...), un son plus actuel mais nettement moins beau et ample que celui de l'oeuvre originale, quelques fins à rallonge inutiles, et des bonus qui n'apportent pas grand-chose (des versions alternatives, instrumentales ou orchestrales).

J'ai envie de citer Edouard Balladur et son fameux "Je vous demande de vous arrêter". Manowar... mais qu'est-ce que vous faites ? Allez-y, sortez autant d'albums live que vous le voulez, des DVD, des albums médiocres... mais laissez vos faits d'armes tranquilles. Kings of Metal est un grand album de heavy qui a marqué son temps, c'est de lui dont on doit se souvenir, pas de ce réenregistrement moins fougueux et globalement aussi utile qu'un toit ouvrant sur un sous-marin. Ce disque n'est pas détestable, il n'a juste pas de raison d'être, et comme les compos sont, à la base, quand même sacrément bien faites, je mets (pris d'un bel élan d'indulgence) deux étoiles. Allez, tout cela n'est pas grave et on peut toujours en rire... et se dire que dans trois ans, c'est les 30 ans de Fighting The World. Oh, en voilà une nouvelle bonne idée !!
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 mars 2014
Je suis d'accord avec les avis précédents : Manowar est définitivement mort et enterré!
Leur inventivité, somme toute relative, s'est réduite comme peau chagrin depuis la fin des années 90 et je pensais que le fond du faitout avait été atteint avec le piteux "The Lord of Steel". Que nenni!
Voici un nouvel enregistrement (inutile) d'un des tous meilleurs albums du groupe.
L'entreprise démontre parfaitement ce que ce groupe est devenu : un business qui préfère miser cyniquement sur sa gloire perdue (histoire d'engrenger un peu de thunes via une tournée spéciale) plutôt que de se défoncer pour pondre un nouvel album décent.
Par conséquent, préférez le sublime "Kings Of Metal" initial (épique, sauvage et heavy à souhait), à ce lifting moderne sans âme et fadasse.
Hail!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Manowar est totalement dépassé par sa propre perception. Plutôt que de faire un disque qui pourrait remettre le navire sur des flots plus stables, le groupe réitère l'erreur de "Battle Hymns MMXI", à savoir enregistrer à nouveau un disque qui était très bien pour son temps et ce ne sont pas trois nouveaux arrangements qui vont sauver l'entreprise ni même l'arrivée de Brian Blessed pour "Warriors Prayer" qui sera salutaire. En fait, même un titre comme "Hail And Kill" perd une bonne partie de sa puissance désormais, un véritable paradoxe! Pourquoi avoir fait disparaître "Pleasure Slave" également? Puis pourquoi altérer l'ordre des chansons?
"Kings Of Metal est un disque important dans la carrière de Manowar mais cette copie est exactement l'inverse. Elle n'honore pas son illustre ancêtre mais devient encombrant et gênant. Un album sans intérêt avec un dos de pochette où le barbare a un couteau entre les épaules, bien planté. Comme si un traite avait voulu tuer Manowar mais le groupe s'est trahi tout seul une nouvelle fois. Manowar est mort et ça fait chier!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Battle Hymns
Battle Hymns de Manowar (CD - 2008)


Warriors of the World
Warriors of the World de Manowar [10th Anniversary] (CD - 2013)