Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 aussi bon que le premier, 14 janvier 2014
Par 
Toshokan (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sombre était la nuit (Format Kindle)
J’attendais avec beaucoup de hâte ce second opus de notre trio de choc.

Ici Kate Sherwood se concentrera beaucoup plus sur la vraie mise en place du trio. Après la période de séduction vient vraiment le moment de se poser les bonnes questions pour que cette relation hors du commun perdure au lieu de s’éteindre comme un feu de paille.

En fait L’auteure a fait un réel travail de psychologie au niveau de ses personnages en les rendant humains et pleins de doutes. Même Jeff qui nous apparaissait comme la force tranquille de ce trio n’est pas aussi serein qu’on le croit.

Nos trois amis auront fort à faire avant de pouvoir vivre pleinement leur relation. J’ai beaucoup aimé que tout ne tombe pas tout cuit dans leur bec.
Dan est toujours égal à lui même plein de doutes et aussi maladroit dans sa manière d’exprimer ses sentiments. Cependant il arrivera à enfin exprimer ce qu’il ressent grâce au travail d’Evan et Jeff qui veulent vraiment que cette relation dure.
L’auteur a joué avec habileté avec les forces et les faiblesses de chacun, Ils se complètent mais mettrons du temps à s’en apercevoir. Se rendre compte de leur complémentarité est la clé de leur réussite…
Nous ne pouvons rester insensibles devant ce qui se joue devant nos yeux même si parfois nous avons envie de leur secouer les puces, enfin à Evan et Dan qui par leur jeunesse ont beaucoup de choses à apprendre. Et c’est là que Jeff est indispensable pour équilibrer la relation et les faire mûrir.

Par contre avis à ceux qui auraient voulu des scènes débridées entre nos trois hommes, ce livre n’est pas centré sur cela mais vraiment sur l’aspect psychologique et je pense qu’il nous marque beaucoup plus que si on avait eu affaire à du sexe sans retenue tout au long du récit… En tout cas question acceptation de leur relation par leur entourage cela s’est fait avec naturel et simplement.

J’ai un petit bémol concernant la fin car j’ai eu l’impression d’avoir sauté un chapitre à un moment. C’est assez déstabilisant de voir qu’ils sont sur la bonne voie pour finalement directement les trouver sur les rails à proprement parler. Je suis resté sur ma faim, j’aurais aimé en savoir plus sur la partie qui a été réduite fortement.

En résumé ce livre m’a autant plu que le premier et j’ai adoré en savoir plus sur chacun des personnages, je salue le talent de l’auteure pour créer des personnages aussi poussés, et aussi pour nous montrer qu’un trio n’est pas uniquement sexuel, certes c’est une composante de toute relation mais cela va au delà de cela, c’est parvenir à un équilibre pour le bonheur de tous.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une suite parfaite, 14 janvier 2014
Par 
Samba (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sombre était la nuit (Format Kindle)
Le second épisode commence quarante-huit heures après la première nuit que Dan a passée avec Evan et Jeff, et déjà nous voyons les doutes et les angoisses de Dan ressurgir à la vitesse grand V. Ces trois premiers chapitres vont définir le récit tout du long, et il faut reconnaitre que dans cet opus Dan n’est pas vraiment à son avantage. Autant son chagrin, ses hésitations, ses difficultés étaient compréhensibles car le décès de Justin était proche, autant dans ce tome ces atermoiements, ce rabaissement continuel de lui-même plombent parfois le récit dans de nombreux passages. Je dois dire que son attitude de pauvre-homme-malheureux-et-incompris qui remet en cause son choix dès que le moindre problème survient, m’a passablement énervée. Si dans le premier tome je pouvais comprendre sa douleur et ses hésitations car le décès de l’homme de sa vie était proche, là je lui trouve juste des réactions d’enfant capricieux. Heureusement le talent de Kate Sherwood et surtout la présence du couple formé par Jeff et Evan relève le récit, surtout qu’il est difficile au départ de comprendre ce que souhaite vraiment le duo.

Nous avons parfois le sentiment qu’Evan voit en Jeff un père, une figure paternelle qui lui a manqué et sur laquelle il s’appuie très souvent. De même l’attitude d’Evan envers Dan est possessive, jalouse, il ne supporte pas que celui-ci soit avec d’autres personnes même de manière amicale. Et Jeff, quel homme sexy ! Tendre, attentif, essayant de canaliser la fougue d’Evan et l’angoisse de Dan tout en luttant lui-même contre son envie de laisser les deux hommes ensemble se sentant vieux par rapport à eux. Il est le point d’équilibre de cette relation, relation que Kate Sherwood traite d’une manière intelligente, nous décrivant les problèmes que cela engendre à partir du moment où des sentiments plus profonds entrent en jeu. Chacun des trois personnages est décrit avec minutie, analysé en profondeur et avec beaucoup de justesse.

Il est déconcertant de se rendre compte que les scènes de sexe sont plus intenses et passionnées lorsqu’ils sont à deux plutôt qu’à trois. Comme si les trois hommes malgré leurs désirs se retenaient ou plutôt si Dan se mettait volontairement en retrait, il ne veut pas lâcher prise de peur de perdre à nouveau quelque chose comme il a tout perdu avec le décès de son amant. Son sentiment de culpabilité envers Justin est écrasant, quoi qu’il fasse, quoi qu’il dise celui-ci est toujours présent à son esprit et en fait c’est le vrai frein à cette nouvelle vie. La mise en place de cette relation ne se fait pas en douceur, en grande partie à cause de Dan et d’Evan, c’est intense et violent à la fois car rien n’est évident, le trio doit faire face à des questions que même un couple se poserait.

Ce second tome tient ces promesses même si Dan apparait parfois un peu pénible, d’autant plus que l’histoire est racontée de son point de vue et au présent, un style auquel les lectrices ont parfois de la difficulté à s’adapter. Cependant Kate Sherwood est une auteure intelligente et elle sait nous faire rentrer dans ce trio très particulier avec un vrai talent. Elle soulève de nombreuses questions qui vont permettre aux trois hommes de résoudre des conflits et d’installer leur relation, mais il subsiste un doute quant au véritable sentiment que ressent Dan envers les deux hommes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Magnifique!, 19 mars 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sombre était la nuit (Format Kindle)
Une très belle suite entre nos trois amoureux. Tout n'est pas simple et parfois l'incertitude de Dan peut être pesante voir un peu énervante à la longue. L'histoire se lit cependant sans problème, je l'ai dévorée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 on attend toujours le 3, 5 février 2014
Par 
smalad "smalad" (smalad) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sombre était la nuit (Format Kindle)
Sans temps morts, la vie de Dan se poursuit dans cette triangulaire amoureuse avec les mêmes frustrations à la lecture que dans le 1er tome "sombre est le cheval" (voir mon commentaire)
MAIS, et c'est le principal , on attend toujours le 3 avec une certaine impatience !! Donc que du Bon !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Une suite qui tient ses promesses, 25 janvier 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sombre était la nuit (Format Kindle)
Cette suite tient toutes ses promesses. L'histoire amorcée entre Dan, Evan et Jeff dans le premier tome se développe dans celui ci, tumultueuse, difficile, hésitante, trébuchante parfois. Pas de sommet dramatique comme dans la première partie du tome 1, mais l'émotion est toujours à fleur de peau, et à fleur de mots. Alors bien sûr, Dan est parfois très agaçant avec ses doutes et ses reculades, son sentiment de rejet, ses craintes et son incapacité à verbaliser ( et à finir ses phrases), il fait penser à un cheval blessé qu'il faut re apprivoiser; Et Evan est parfois soûlant a être toujours aussi intense, jaloux, possessif... bourrin; Et Jeff le presque parfait est enervant en maître Yoda, on sent ses failles et on voudrait lui dire, "mais laisse toi aller toi aussi, crie et râle comme les deux autres", mais s'il exprime trop ses doutes, qui sera là pour cimenter ce drôle de trio ? Oui, ils sont agaçants, avec leurs défauts et leurs faiblesse, mais c'est aussi ce qui les rend touchants, profondément humains. Et ils ont leurs qualités aussi, la douceur de Jeff, la gentillesse et la générosité d'Evan, la volonté et la sensualité de Dan. Et c'est ce qui fait de cette histoire une magnifique romance, quand ces hommes si dissemblables essayent de combiner leurs forces et leurs faiblesses, pour construire une vraie relation durable et trouver un équilibre dans cet étrange "couple à trois". J'adore cette série, vraiment différente des autres, aussi bien par le sujet que le ton, le style et le traitement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Remarquable..., 16 janvier 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sombre était la nuit (Format Kindle)
Inutile de revenir sur le roman, Toshokan et Samba ont parfaitement su résumer celui-ci. Des ajustements difficiles pour ce trio de choc était la suite logique de l'histoire.
C'est la complexité des personnages imparfaits et leurs différences en terme de personnalités que j'ai le plus aimé dans cette histoire.

Le milieu équestre est toujours très présent et peut rebuter celui qui n'apprécie pas forcément ce milieu mais sans lui, l'histoire ne serait pas ce qu'elle est.

Il est également conseillé de lire le premier roman Sombre est le cheval car certains événements de ce dernier sont cités sans un petit rappel de l'auteur et qui peut déconcerter le lecteur.

Le seul bémol, est l'emploi du présent auquel j'ai toujours du mal à m'adapter (à moins que ce soit un journal ou une autobiographie) et qui perd en perspective et profondeur aussi paradoxal que cela puisse paraître et l'emploi du passé simple aurait gagné en intensité.
Sinon, deux ou trois oublis de mots lié à la traduction, je pense, qui agace toujours mais qu'on oublie très vite malgré tout.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa8d39e7c)

Ce produit

Sombre était la nuit
Sombre était la nuit de Kate Sherwood
EUR 4,72
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit