Commentaires en ligne


 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Gatsby Le Blu-ray Magnifique
Visuellement Gatsby est un feu d'artifice. Le blu-ray affiche une palette de couleurs extraordinaire, un piqué de haute volée, une précision à s'user la rétine. Le spectacle est au rendez-vous. idem sur le plan sonore. (le temps de chargement du disque a d'ailleurs été dans mon cas à la mesure du contenu)
Sur le...
Publié il y a 21 mois par Francisco

versus
3.0 étoiles sur 5 Une féérie visuelle, de bons acteurs, une intrigue très classique : un recyclage de Moulin Rouge
N’ayant pas lu le roman de Fitzgerald ni vu d’autre adaptation (notamment Gcelle avec Robert Redford et Mia Farrow), je ne pourrai vous apporter qu’une critique sur le film de Baz Luhrmann lui-même. L’histoire est un récit enchâssé raconté par Nick Carraway (Tobey Maguire) sur la vie dans les années 20 de Jay Gatsby...
Publié il y a 23 mois par FX de Vasselot


‹ Précédent | 1 210 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Gatsby Le Blu-ray Magnifique, 5 octobre 2013
Par 
Francisco - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Visuellement Gatsby est un feu d'artifice. Le blu-ray affiche une palette de couleurs extraordinaire, un piqué de haute volée, une précision à s'user la rétine. Le spectacle est au rendez-vous. idem sur le plan sonore. (le temps de chargement du disque a d'ailleurs été dans mon cas à la mesure du contenu)
Sur le fond, (attention spoilers) Gatsby est un film monstre. Tantôt grotesque, tantôt fascinant parfois épuisant mais jamais tiède. A l'image de cette folle époque avant le krach boursier de 29 qui allait plonger l'Amérique dans une récéssion sans précédent. Ici, l'heure est à "la cruelle insouciance". Gatsby est un roi fragile et fantôme régnant sur un monde clinquant mais sans âme ou domine l'argent et le luxe. Seuls attributs ici du pouvoir et de la séduction. Cette sensation d'univers désincarné est brillament rendu par tous ces décors numériques qui ne cherchent même plus à faire réalistes. Au final, Il se dégage de tous ses artifices une profonde mélancolie. Et c'est en cela que la version ouvertement kitch de Luhrmann reste étonament fidèle à l'oeuvre de Fitzgerald. Beaucoup plus osée et radicale que la sage adaptation de Jack Clayton avec Redford. La fragilité magnifique de Di Caprio et son visage d'éternel enfant traduisent à merveille ce personnage protégé par le monde d'illusions qu'il s'est créé, prisonnier de son passé et terrassé au final par la brutalité du réel. De même Carrey Mulligan excelle à traduire la terrible inconstance de Daisy sur laquelle se brise le rêve de Gatsby. Seul Tobey Maguire semble parfois perdre son difficile personnage de témoin-acteur-messager et narrateur. La mise en scène s'étourdit parfois de ses propres effets et noie alors ses acteurs mais l'incroyable ambition de l'ensemble force le respect. Lurhmann est un réalisateur qui ose et assume ses partis-pris. Que l'on aime ou que l'on déteste il a SA vision. Un tel film a sans doute une longueur d'avance sur son temps et peut-être que ce qui est passé aujourd'hui comme une "grosse meringue"aux yeux des critiques deviendra t'il demain un authentique film culte. Excessif, boursouflé mais dont les dérapages sont à la hauteur de ses fulgurances. Assurément un film à voir et surtout, revoir. (A l'époque de sa sortie le baroque Lola montés d'Ophuls avait été unanimement conspué aujourd'hui les cinéphiles sont à genoux...)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


51 internautes sur 56 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Si tous les navets du monde..., 23 septembre 2013
Je lis à droite et à gauche quelques critiques, sur la forme, sur le fond, sur le jeu de Dicaprio, trop lissé, trop ceci, trop cela, pas assez ceci, pas assez cela, à croire que les commentateurs ne voient que des chefs d'oeuvres à longueur d'année...
Pour ma part, je n'ai pas boudé le plaisir que j'ai eu en regardant ce film, à commencer par la qualité du son en V.O. en master audio HD 5.1, la qualité d'image magnifique, des contrastes et des couleurs subtiles, je n'oublie pas qu'un film c'est aussi de la technique, et sur ce film, le metteur en scène a travaillé pour que le spectateur en prenne plein la vue, Gatsby dit "le magnifique", porte bien son nom, et la mise en scène est également magnifique.
Evidemment que si l'on visionne ce film bluray sur une télé avec une enceinte de salon ou pire avec le son de la télé, le plaisir doit être très amoindri.
Passé la technique, la mise en scène est extremement léchée, les plans sont sublimes, c'est vraiment du cinéma je me suis laissé porté dans cette histoire sans cligner de l'oeil une seule fois.
La distribution des acteurs bien choisie, Dicaprio parfait, le ton (en v.o.)est juste, il est comme le bon vin à chaque film, sa palette d'acteur s'affine, s'améliore il est maintenant proche du parfait.
Alors si tous les navets du monde était de la trempe de ce film, le cinéma serait un art majeur, mais c'est loin d'être le cas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'universalité de Scott Fitzgérald, 8 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gatsby Le Magnifique - Oscar® 2014 du Meilleur Décor (2013) (DVD)
C'est Gatsby dans la peau de Di Cario, et pourtant c'était aussi Gatsby dans la peau de Redford. Deux Gatsby différents, serait-ce possible ? la réponse est dans la lecture de Scott Fitzgerald. Le génie pour un écrivain c'est de tendre à l'universel ; alors quand il est lu par deux grands metteurs en scène, très différents l'un de l'autre, quand il est vécu par deux acteurs très différents l'un de l'autre, l'universalité de la misère humaine, décrite par Scott Fitzgerald, reste respectée.
Ni les uns ni les autres ne sont vraiment comparables, la lecture de ce surdoué américain laisse beaucoup de liberté, à celui qui pourra le traduire sur la pellicule, tout comme il donne beaucoup de plaisir à celui qui simplement en tournera les pages .... N'oublions pas les seconds rôles ! d'abord parce qu'ils sont si bien rendus, ensuite parce qu'ils sont notre porte ouverte, laissée par l'écrivain, à une possibilité de rédemption de notre condition humaine. Gatsby, qu'il soit joué par Redford ou par Di Caprio, porte élégamment son impasse, les autres nous en dépouillent avec beaucoup de simplicité, et pouvait-il en être autrement Mr Scott Fitzgerald ?.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LAISSEZ VOUS TRANSPORTER DANS LE MONDE FEERIQUE DE GATSBY, 25 août 2013
Par 
S. PHILIPPE - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Printemps 1922. L'époque est propice au relâchement des mœurs, à l'essor du jazz et à l'enrichissement des contrebandiers d'alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s'installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d'un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s'étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C'est ainsi que Nick se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d'absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.
Baz Luhrmann revient à ce qu'il sait faire de mieux : nous en mettre plein les yeux. Gatsby le Magnifique est un film esthétiquement très beau. Les décors et les costumes sont vraiment superbes et le film est porté par un trio d'acteur absolument remarquable. Leonardo DiCaprio est génial en Gatsby, Carey Mulligan est juste magnifique et Tobey Maguire est tout en classe et en finesse. De plus, la b.o est vraiment excellente. Avec Gatsby, Baz Luhrmann nous entraîne dans un univers où règne fêtes et argent mais aussi amour et vengeance. Laissez-vous transporter dans le monde magique de Gatsby, vous ne serez pas déçus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Transferts HD et 3D parfaits, 10 février 2014
Par 
Ditchovitch "Ditchovitch" (Belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
La pate du réalisateur de Moulin Rouge est bien perceptible sur ce film. La mise en scène évoque à plusieurs reprises celle du film qui a contribuer à assoir sa réputation. Mon commentaire ne concerne que les aspects techniques du transfert HD et de la version 3D.
La version 2D est impeccable avec un encodage de très belle facture. LA folie visuelle de certaines scènes est magnifiée par l'encodage HD et les millions de détails prennent vie grâce à un niveau de définition très probant. Les couleurs chatoyantes rayonnent et le transfert ne souffre pas de fourmillements particuliers. Un lustre visuel bien appuyé par ce solide transfert 1080p.
3D : J'ai été bien étonné du rendu 3D de ce film. C'est à mon sens très bon. Le rendu 3D joue sur tous les registres : profondeur de champs et effets de jaillissement sont employés avec une réelle réussite. La profondeur de champ est très probante sur la majorité des plans bien découpés : feuillages en avant plan, éléments du décors,... tant d'éléments bien détachés et décrochés des arrières plans qui repoussent ceux-ci de manière notable et qui accentuent la profondeur de champ. Quelques effets en plan large (travelling avant ou arrière dont est friand le réalisateur) donnent même parfois un effet vertigineux. Une fois n'est pas coutume pour un film en prises de vues réelles, les effets de jaillissement sont bien mis à contribution régulièrement : serpentins et confettis lors des fêtes démesurées de Gatsby, les flocons de neiges, la pluie, des particules ou même un bras ou un buste sortent souvent du cadre assez nettement. Quelques éléments du décors ou de la végétation, un coin de voiture... débordent également généreusement du cadre pour un rendu 3D du plus bel effet. Pour un film en prises de vues réelles, cette 3D est très bien intégrée et digérée. Les effets de dédoublement (ghosting) sont très limités et les couleurs gardent un réel punch. Le confort visuel est donc bien conservé pour pleinement profiter de cette très bonne 3D. Du coup, il est difficile de continuer le visionnage du film en version 2D qui paraît alors bien plate. VO en DTSHDMA mais VF en DD5.1 moins pêchue malheureusement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sublime !, 28 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gatsby : Le Magnifique - Oscar® 2014 du Meilleur Décor [Blu-ray] (Blu-ray)
Sublime. Une des plus belles histoires d'amour qui m'a été donné de voir.
Avec un DiCaprio parfait sur une bande son contemporaine (Lana Del Rey, etc)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Une féérie visuelle, de bons acteurs, une intrigue très classique : un recyclage de Moulin Rouge, 8 août 2013
Par 
FX de Vasselot (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
N’ayant pas lu le roman de Fitzgerald ni vu d’autre adaptation (notamment Gcelle avec Robert Redford et Mia Farrow), je ne pourrai vous apporter qu’une critique sur le film de Baz Luhrmann lui-même. L’histoire est un récit enchâssé raconté par Nick Carraway (Tobey Maguire) sur la vie dans les années 20 de Jay Gatsby (DiCaprio), personnage mystérieux, à l’origine aussi énigmatique que sa fortune est impressionnante. Il organise de grandes réceptions exubérantes pour finalement tomber éperdument amoureux de la femme (Carey Mulligan) d’un autre homme (Joel Edegerton). Nick devient l’ami de Gatsby et observe tout cela avec une fascination certaine pour un milieu auquel il n’appartient pas.

Le réalisateur de Roméo et Juliette et Moulin-Rouge renoue avec la démesure baroque de ses précédentes réalisations (pas vu Australia). La caméra virevolte, les cadrages sont magnifiques, les décors somptueux, les costumes très beaux. La 3D est magnifique et se révèle particulièrement inventive dans les transitions auxquelles elle apporte un « plus » indéniable. Visuellement, ce film est une réussite totale et envoûtante. Même le texte de Fitzgerald est mis à l’honneur avec de courts passages figurant directement sur l’écran : le réalisateur n’oublie jamais qu’il adapte un classique de la littérature américaine. Et comme toujours chez Luhrmann, la bande-son est également très soignée. Plutôt que de rechercher l’exactitude historique avec des tubes de l’époque auxquels nous ne sommes pas sensibles, il parvient à nous faire toucher du doigt l’exubérance, l’urgence à jouir des Années Folles en combinant costumes d’époque et chansons modernes. L’esprit de l’époque est transposé avec plus de pertinence que la rigueur historique des succès musicaux d’alors ne l’auraient permis. L’anachronisme est souhaité et assumé, comme il l’était dans Moulin Rouge.

La structure du film est d’ailleurs étonnamment proche de ce dernier. Introduction par un personnage racontant son histoire, présentée comme un long récit enchâssé, présentation des héros au milieu de la démesure d’un lieu et d’une époque à travers une grande scène festive, élaboration de la relation amoureuse qui reste le sujet principal, dramatisation du récit en parallèle avec une mise en scène moins tapageuse, plus sobre, plus triste, plus tourmentée, et conclusion sur une perte d’innocence. D’ailleurs, remarquons que, mis à part la structure enchâssée, Romeo et Juliette est construit exactement sur le même modèle. On n’est pas loin de penser que Luhrmann ne cesse de refaire le même film…

Décidément, DiCaprio est ces temps-ci au meilleur de sa forme (cf Django unchained et Shutter Island). Tobey Maguire est très bien dirigé, et Carey Mulligan reste magnétique, même si elle est moins impressionnante que dans Une éducation, Never let me go, ou Shame. Joel Edgerton nous compose un rôle étonnant, monodimensionnel de prime abord, mais qui gagne ensuite en profondeur et en humanité.

Enfin, notons la récurrence d’une thématique de l’omniprésence divine (le panneau publicitaire de l’opticien). Face à cette présence qui semble angoissante, l’homme préférera évacuer Dieu et prendre en main sa destinée. Mais derrière cette foi absolue en soi-même, cette espérance folle et obsessionnelle, qui auront été les plus grandes forces de Gatsby dans son ascension sociale, le spectateur réalisera que sa vie est entièrement régie par le mensonge (même le coup de téléphone final dans la piscine se révélera trompeur à cause de l’espoir fou). En réalité, la plus grande force de Gatsby le mènera à sa perte pour finalement le broyer, à partir du moment où il commencera à nier le réel, en croyant qu’on peut faire revivre un passé pourtant bel et bien révolu.

Au final, nous avons une mise en scène baroque et de très bons acteurs pour une histoire d’adultère somme toute très classique. Luhrmann nous refait le même film que Moulin Rouge. On aimera ou pas, selon les goûts.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Parfait, 14 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Le produit en lui même est très bien. Je préfère les boites métal mais on fait avec ce qu'on a :)
Bluray 3D d'excellente qualité ! Tout fonctionne très bien sous tous les aspects et ce film est une excellente œuvre (à mon gout, certains le démentiront mais j'ai aimé !).
Si vous hésitez, arrêtez et prenez le :)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très bien, 14 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Un film romantique et dramatique où l'on retrouve Leonardo DiCaprio qui joue avec brio son rôle de Gatsby. Mise en scène et scénario bien réussi avec une très bonne ambiance des années 20. Les costumes et les décors sont magnifiques. À regarder en famille.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Léonardo le Magnifique, 25 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gatsby : Le Magnifique - Oscar® 2014 du Meilleur Décor - Blu-Ray + DIGITAL Ultraviolet [Warner Ultimate (Blu-ray + Copie digitale UltraViolet)] (Blu-ray)
Excellente qualité d'image ainsi que très bon son. Faire un remake de Gatsby le Magnifique avec Robert Redford n'était pas chose facile car la première version était déjà excellente mais cependant Léonardo, acteur de génie à l'aise dans tous les rôles, fait un remake excellent et personnellement j'ai même préféré cette version où l'on perçoit un personnage en grande détresse sans sa Daisy tant aimé...Léonardo fait parti indiscutablement des meilleurs acteurs au monde et il le prouve une fois de plus. Cet homme est un génie... A voir sans hésitation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 210 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit