undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles19
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
10
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: Format KindleModifier
Prix:5,39 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 28 janvier 2014
La quatrième de couverture de ce livre nous offrait de multitudes possibilités et l’auteur a su les exploiter.

Dans cette romance nous avons en opposition un homme ouvertement gay qui s’assume et profite de la vie face à un homme introverti qui a une peur panique de l’exposition mais pourtant chacun avec ses particularités va faire avancer l’autre dans la bonne direction.

J’ai eu un petit coup de coeur pour le personnage d’Erik ( comment cela on porte le même prénom ??? oh je ne m’en suis pas aperçu ^^). On a l’impression que c’est lui qui sera séduit et pourtant il sera générateur du rapprochement, Rue tergiversait trop. En fait la sexualité d’Erik est limite comme une page vierge et l’auteur s’est ingénié à presque nous le classer comme asexué, on pense au début qu’il est hétéro pure souche et pourtant quand il découvre les amours masculines au fil de ses lectures, on retrouve là les émois d’un adolescent. A croire que l’irruption dans sa vie de Rue lui ai permis de développer sa sexualité. J’ai aussi particulièrement aimé que malgré le fait qu’on aurait pu sombrer dans le stéréotype du Nerd peureux, Erik est au contraire très mature et fort face aux attaques de la vie.

Rue ou son meilleur ami quand à eux même s’ils apparaîssent au début du récit beaucoup plus armés face à la vie seront finalement secouru plusieurs fois par le preux Erick. La complicité entre Rue et Dustin son meilleur ami, ce qui lui sert de famille est un élément très fort et présent tout au long du récit.

L’histoire quand à elle est surtout centrée sur l’évolution de la romance avec quelques interventions extérieures qui la feront avancer. Nos deux héros ressembleront parfois à des adolescents mais ils sont si mignons qu’on fond et que dire de l’élément petite fille qui va permettre à l’auteur d’offrir l’image d’une famille certes peu commune mais emplie d’amour. C’est un fervent message pour les familles gays…

En résumé j’ai beaucoup apprécié ma lecture malgré de petites choses un peu faciles parfois. Une lecture plaisir où le sourire vient naturellement. Merci à Dreamspinner de varier les thèmes pour entretenir notre plaisir du M/M. J’ai hâte de pouvoir dévorer le prochain tome qui sera sur Dustin le meilleur ami de Rue, comme cela en plus nous pourront revoir Rue et Erik.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 30 janvier 2014
Ce livre, c'est une vraie friandise, un peu comme une barbe à papa. Ou plus exactement une chupa chups bi-goût. Et c'est l'opposition des saveurs, et des personnages, qui en fait le charme.A ma droite, on a Rue, trés gay, trés gai, coupe asymétrique, eye liner, vernis bleu, étudiant coiffeur le jour, barman dans un club gay la nuit, sexuellement trés actif et ... actif. Et qui va voir sa vie bouleversée par l'arrivée d'un bébé, sa petite Alice, dont il va tomber raide dingue. Et Rue en papa, c'est quelque chose. A ma gauche, on a Erik. Beau mec sans le savoir. Asexué. Ermite. Non pas parcequ'il n'aime pas les gens,mais parcequ'il en a peur. Il déteste qu'on le touche, il déteste la foule, il déteste le changement, le désordre, il faut que tout soit bien rangé dans sa tête et dans sa vie pour que ça fonctionne, sinon il fait des crises de panique. Et il va se retrouver envahi par son beau voisin, le bébé du voisin, et meme le meilleur ami du voisin, le gentil Dusty.Ces deux là n'ont rien en commun, ils devraient se détester ou s'ignorer, mais par la force des choses, ils vont être amenés à se cotoyer, et à se connaitre. Et petit à petit ils vont s'apprivoiser, devenir amis, puis amoureux, et enfin amants, et découvrir ensemble ce qu'est l'amour, et une famille. Alors certes, il y a quelques facilités parfois dans le scénario. Mais cette relation qui se noue, ce cheminement de l'un comme de l'autre, c'est juste adorable, drôle et touchant.J'ai passé un délicieux moment en compagnie deRue, Erik, Alice et leur ami Dusty... et j'espère que nous aurons un jour la suite des aventures de Dusty en VF .
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Deux hommes, un bébé et de l'amour? N'en jetez plus, il n'en faut pas plus pour faire fondre la midinette qui sommeille en moi!
Et c'est effectivement une jolie romance "doudou", qu'on lit le sourire aux lèvres.
Les personnages sont un peu caricaturaux mais hauts en couleur et entre Rue le dépravé et Erik l'handicapé des relations humaines (un personnage très touchant) on ne s'ennuie pas une seconde.

C'est une lecture agréable, sans prise de tête et sans drame, avec de l'amour, du sexe et de l'amour, comme il est plaisant d'en lire parfois. Un vrai bon moment de lecture en somme.

Ne passez pas à côté de cette histoire qu'on déguste comme un bon morceau de chocolat et laissez-vous porter par cette petite famille pas comme les autres!
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cette romance M/M est absolument délicieuse et à ne pas manquer, une vraie comédie romantique et vous ne pourrez que craquer pour le héros Rue Murray qui se retrouve père après une erreur d’une nuit avec l’unique femme qu’il aura essayée. C’est vif, bourré d’humour, une gaité incroyable se dégage de ce récit et les dialogues réservent de petites perles absolument irrésistibles. C’est le genre de romance légère à lire l’après-midi, blottie au coin du feu avec un thé et une tablette de chocolat. Une histoire simple qui vous fait sourire et vous met de bonne humeur et vous fait oublier qu’il fait froid dehors.

Rue est gay et célibataire, il travaille comme barman dans un bar afin de payer ses cours d’esthétisme, son rêve étant de partir à Hollywood. Lors d’une soirée très arrosée, il a eu l’idée de génie de vérifier s’il était homosexuel en couchant avec une femme. Il y avait une chance sur mille de pointer juste et bingo c’est tombé sur notre héros, et quand la jeune femme en question vient lui annoncer la « bonne nouvelle » au lieu de la laisser mettre le futur bébé à l’adoption, il décide de le garder ou plutôt de la garder. Et voilà notre héros six mois plus tard qui rentre avec sa fille Alice et qui malgré la multitude de cours pris au planning familial du coin se retrouve complètement perdu devant l’ampleur de la tâche qui l’attend. Devant jongler avec ses horaires, les crèches qui ne lui conviennent pas, ses moyens financiers et les horaires de sa baby-sitter gratuite et accessoirement son meilleur ami, il décide un jour de tenter sa chance auprès de son voisin Erik Van Nuys qu’il a surnommé Monsieur Gatorade, c’est un véritable choc pour tous les deux. D’une part pour Rue qui s’attendait à voir un vénérable papy et pour Erik que la rencontre laisse sans voix.

Erik est un véritable ermite, asocial et bourré de manies de vieux garçon, affublé d’un léger bégaiement en cas de stress, ne supportant pas d’être touché, sa rencontre avec Rue est épique, un tsunami pour ce pauvre homme. Auteur au bord du désespoir suite aux refus de ses derniers manuscrits, ayant été obligé de quitter sa maison refuge ne pouvant pas l’acheter, il commence tout doucement à reprendre ses marques quand Rue débarque et lui propose de garder la petite Alice. Notre pauvre écrivain, sujet aux crises de paniques dès qu’un changement survient et réfractaire au bruit le plus infime va accepter, car sa situation financière et en alerte rouge cramoisie. Ainsi commence une relation amicale haute en couleur où les passages drôles causés par les catastrophes engendrées par l’inexpérience des deux hommes succèdent à leur découverte de leur attraction mutuelle.

Le style narratif alternatif est parfaitement adapté au récit, à tour de rôle nous sommes dans les pensées de Rue et d’Erik, nous faisant participer directement à la construction de leur histoire. Ces deux hommes étaient destinés à être ensemble tellement ils se complètent à la perfection. C’est une romance chaleureuse où toutes les pièces de puzzle se mettent en place en douceur comme nous aimons.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Une superbe histoire, toute en douceur et délicatesse.

Le résumé est parfais, donc je ne reviendrai pas trop sur le contenu de l'histoire.

Rue est un jeune homme au caractère extravagant, en parfaite adéquation avec ses tenues. Cependant c'est un garçon avec un cœur en or. Il prend soin de sa fille avec beaucoup de rigueur, et ne baisse pas les bras une seule fois.

Erick est un homme sujet à des crises d'angoisse, auteur de romans de SF. Pour lui, les choses doivent être à leur place, tout est calculé. Le moindre grain de sable, et cela vient le perturber. Pourtant, lorsqu'il accepte de garder Alice, la fille de Rue, son voisin, il ne sait pas vraiment pourquoi, sauf qu'il a besoin d'un peu plus d'argent.

Au fil de l'histoire, leur routine s'installe, Erick est un très bon babysitteur, il prend soin d'Alice. Mais ce n'est pas tout. Erick évolue également au contact d'Alice et de son père, mais aussi de Dusty, le meilleur ami de Rue. Plusieurs événements viendront ponctuer le récit.

J'ai aimé cette histoire car elle est douce et plaisante à lire. Nous avons le point de vue de Rue et d'Erick, ce qui est vraiment appréciable, car nous sommes en permanence dans leur tête, leur pensée, leur cœur. Nous voyons bien comment Erick évolue, mais il réfléchi beaucoup, se pose des questions. Petit à petit, nous assistons à cette relation qui s'installe très doucement entre Rue et lui, une relation de confiance, et d'amour. Depuis sa rencontre avec Erick, Rue n'est plus vraiment le même, lui aussi évolue, réfléchi, sur son travail, sa vie, ses sentiments. Chacun fera évoluer l'autre à sa manière.

Il est touchant de voir Erick empreint aux sentiments amoureux. C'est tout nouveau pour lui. Il ne sait pas, il ne connait pas. Et pourtant il va s'en sortir à merveille.

Rue s'attache petit à petit à Erick, et ne s'en rend pas vraiment compte, jusqu'à ce qu'un sentiment de jalousie vienne le mettre en vrac.

Le personnage de Dusty, le meilleur ami de Rue, vaut le détour. Il est très gentil, serviable, toujours présent. Et heureusement pour nos deux protagonistes, il est de bons conseils. Mais le pauvre ne va pas être à la fête au cours de l'histoire. Il est très attachant comme personnage et un élément indispensable tout au long du récit.

Mais alors que tout va bien pour notre couple, un grain de sable vient perturber ce bonheur, Erick va morfler, Rue aussi et....à vous de lire !

En bref, un récit passionnant où je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Une écriture fluide, facile à lire, avec de l'humour aussi, les phrases défilent sous vos yeux jusqu'au mot fin, où là on se dit : "J'en veux encore". Rue et Erick sont attachants, atypiques, et forment une belle famille avec Alice et Dusty. Une relation racontée toute en douceur, avec délicatesse, pudeur, un bel apprentissage de l'amour et de la paternité. Tout est énoncé avec humilité, aucune vulgarité. Je me suis laissée transporter par cette histoire, car il se passe beaucoup de choses en dehors de cette relation qui se crée entre Rue et Erick : les problèmes de Dusty, l'évolution d'Alice, le roman d'Erick qui doit changer (et vous verrez comment, ce qui va encore le perturber), le travail de Rue et ses aspirations professionnelles, des crises d'angoisse, de la tristesse, de la peur, des pleurs, également de la joie, de l'espoir, de l'amour, une profonde amitié. Un passage vers la fin m'a beaucoup émue : lorsqu'Erick fait lire un passage de son roman à Rue.

Au final, un livre très beau, d'une grande qualité au niveau des émotions pour moi, car j'adore ce style de récit, avec deux personnages complètement à l’opposé, en total contradiction, et qui en fin de compte se rapprochent, s'apprivoisent, s'aiment. Une lecture qui se lit avec bonheur, on en ressort le sourire au lèvre, et le cœur léger. Cette histoire a su faire fondre mon âme de romantique !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2015
J'ai commencé ce livre avec une légère appréhension une fois venue la description de Rue pour moi qui suis une femme amatrice d'hommes forts et musclés (en caricaturant évidemment) : des vêtements moulants, très colorés et autres joyeusetés du genre. Mais Rue à un atout majeur : Alice, sa fille, née de la seule et unique fois où il s'est égaré dans les bras d'une femme. Nourrisson adorable, elle fait de lui un père touchant et j'en ai oublié mes réserves.

A côté de chez eux vit Erik, jeune auteur vivant reclus chez lui et affectionnant tout particulièrement sa tranquillité. Pire, tout changement de son quotidien lui cause de véritables crises d'angoisse.
Mais voilà, ses livres de science-fiction ne se vendent plus, il doit ajouter une touche de romance MM ce qui lui déclenche de véritables sueurs froides.
Mais voilà, il a besoin d'argent et Rue d'une nounou, et il va se retrouver face à une Alice et à son père qui vont, à eux deux, calmer ses angoisses et conquérir son cœur.

Je n'oublie pas Dusty, le meilleur ami de Rue, qui aurait bien aimé qu'Erik le regarde avec les yeux qu'il a pour Rue mais son affection sincère pour son meilleur ami le console : aussi improbable que cela puisse paraître, Rue et Erik se sont trouvés.

J'ai beaucoup aimé l'écriture, l'humour du livre ainsi que le travail autour des personnages et des situations. Je vous recommande donc chaudement cette tendre histoire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2015
J'ai adoré ce livre, j'en suis encore toute chamboulée, les mots se mélangent dans ma tête pour vous décrire ce que je ressens.

J'ai trouvé l'écriture tellement belle, fluide, poétique, le POV des deux héros, surtout Rue quand il raconte son histoire j'ai l'impression d'être assise avec lui sur son canapé.
Je sais que je suis brouillon mais, en fait je suis complètement à l'ouest, ce livre pour moi c'est de la dynamite, un véritable coup de cœur.
J'ai adoré l'humour du début, je n'arrêtais pas de rire, c'est vrai que Rue n'est pas du tout le stéréotype des romans M/M, et puis le personnage d'Erik est tellement touchant, on pourrait le croire faible, mais pas du tout, quand il faut se battre pour ceux qu'il aime et qui comptent, il est mon héros .
Leur amour est tellement profond, j'ai eu des papillons dans le ventre plus d'une fois, les scènes de sexe, excusez-moi du peu, mais j'ai eu chaud, c'était wahou!!!!!
Malgré l’inexpérience d'Erik ce n'était ni mièvre, ni lourd au contraire(quand il se lâche, il se lâche le petit).
Bref l'écriture me rappelle un peu celle de Ven Yam, pleine de poésie et de sensibilité, je vais sauté sur les autres écrits des auteurs, en tout cas un grand merci à eux pour m'avoir fait rêvé .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2014
Alors, j'ai passé un très bon moment en lisant cette petite romance sans prétention.
J'ai adoré les personnages, Rue excentrique pouvant paraitre caricatural alors que ce n'est pas le cas,
Et Erik si introverti, presque agoraphobe et pourtant si touchant.
La petite Alice, bébé si mignon.

Ils n'ont rien en commun, et pourtant sont totalement complémentaires. Ils ne sont pas juste des caricatures, ils sont développés pour donner toute une palette à leurs caractère qui les rends vrai et abordable.

Avec leurs défauts et qualités et les petits tracas de la vie quotidienne.

Ici, pas de grande histoire grandiloquentes, non, juste la création d'un couple, d'une famille et des déboires qui en découlent.

une plume légère, une histoire toute douce et parfaitement rendu. Il m'en a pas fallut beaucoup pour fondre. Mais j'avoue avoir une petite préférence pour Rue. Sa petite touche extravagante sur une personne qui finalement cherche la même chose que tout le monde était attendrissant.
Et j'aime la façon dont Erik ce dévoile plus fort qu'il n'y parait, lui même en semble tellement surpris parfois que on ne peut que sourire devant ses réactions.

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman. j'espère que celui consacré à Dust sera aussi plaisant
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2015
Je viens de recevoir ce livre. Je commence la lecture... L'histoire semble intéressante, mais que c'est horriblement mal écrit et/ou traduit !! C'est fadasse, plate. Je ne m'attendais certes pas à de la grande Littérature, mais là....tout de même ! Comment vais-je réussir à aller au bout de cette histoire ? et du seconde tome ?? Vais-je abandonner ? passer outre la mauvaise qualité d'écriture et me concentrer sur les personnages ?
Alors une étoile pour la qualité médiocre de l'écriture et 4 si je réussis à terminer la lecture du premier tome ! et ce sera un exploit pour moi qui aime les belles plumes en général et qui m'agace vite lorsque je dois mentalement remplacer des tournures de phrases et rectifier des fautes de français ou erreurs grammaticales !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2014
J'avais beaucoup aimé son précédent livre légé et acidulé, plein d'humour "comment séduire un geek.." et j'attendais de pourvoir en lire un autre..... et je ne suis pas déçue !!
Les difficultés de Rue devant son petit bout de chou m'a bien fait sourire (ah! le bonheur des langes à changer!!!!!). Beaucoup d'humour et de tendresse à l'image du couple Rue/Erik qui se construit et s’apprivoise lentement autour de ce bébé.
Oui une très bonne lecture. Gavez vous sans modération
Et pour une fois la jaquette est très belle
A quand la suite ??
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

3,38 €