undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 1 février 2015
"I,Frankenstein", sorti en 2014 et réalisé par Stuart Beattie (Le réalisateur de "Demain quand la guerre a commencé"), est un sympathique film d'action fantastique qui fait un peu penser à la saga "Underworld". Malheureusement, ce film ne remportera pas un franc succès au cinéma et se fera massacrer par la critique malgré ses évidentes qualités. Certes, il est loin d'être parfait et n'est en rien un chef d’œuvre du genre, mais malgré tout, il mérite le coup d’œil et rempli à merveille son objectif : Divertir. Version très libre et modernisée de l'histoire de la créature du Docteur Victor Frankenstein, le film nous raconte les mésaventures de cet être 200 ans après avoir été créée. Nommé Adam, il se retrouve au milieu d'une guerre entre les gargouilles protectrices du monde des humains et les forces des ténèbres. Ces dernières désirent retrouver à tout prix Adam et le journal de son créateur pour mettre au point un horrible plan qui mettrait l'humanité en danger. Seul Adam peut arrêter tout ça. Le scénario n'est clairement pas le point fort du film et demeure peu original. Malgré tout, l'histoire reste très intéressante à suivre et ne manque pas de suspense ni d'émotion. Le film possède de superbes décors ainsi qu'un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les effets spéciaux sont très spectaculaires. Le casting est dans l'ensemble très bon, en particulier Aaron Eckhart qui demeure plutôt convaincant dans le rôle d'Adam. C'est clairement lui l'atout majeur du film. Le reste du casting n'est pas trop mal non plus, on notera la présence de Bill Nighy, Miranda Otto et de Jai Courtney. Bref, sans être exceptionnel, "I,Frankenstein" n'en reste pas moins un film fantastique distrayant et spectaculaire. Un bon divertissement pas parfait mais efficace et qui ne vous laissera pas le temps de souffler. A voir absolument si vous avez apprécié la série "Underworld".

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien mieux que le DVD. Au niveau du son, la VF est proposée en 7.1 DTS-HD MA, tout comme la VO. Un son d'une qualité irréprochable, merci Metropolitan!

En bref, si vous avez aimé la saga "Underworld", alors "I,Frankenstein" devrait vous plaire également. Certes, le film est loin d'être parfait et se détache complètement de l'histoire originelle, mais il demeure malgré tout un film très distrayant et visuellement impressionnant. Il contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire peu originale mais intéressante à suivre et riche en suspense, des décors superbes, un rythme soutenu, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des effets spéciaux spectaculaires, un bon casting et de l'émotion. Un bon divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est exempt de tout reproche. Un achat sûr.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
C'est la grande mode d'adapter, d'interpréter ou revisiter un mythe, un conte ou une grande oeuvre de la culture populaire, que ce soit en littérature ou au cinéma, avec plus ou moins d'originalité ou de succès. Prendre la créature de Frankenstein et la placer au centre d'une éternelle lutte entre le Bien est le Mal n'a rien de bien novateur, mettre en scène des gargouilles combattant des démons aux faciès reptiliens aurait pu être le bonus d'une histoire servie par des effets spéciaux spectaculaires. Mais l'absence de scénario et la fade interprétation des acteurs desservent cette production qui ne parvient qu'à faire hurler les fans de Mary Shelley!

Aaron Eckhart, le teint terreux presque verdâtre qui sied à un assemblage de cadavre, arborant une horrible cicatrice sur la figure n'est absolument pas crédible dans le rôle de la créature dont j'ai juste eu envie de lécher la fossette au menton et tâter les beaux abdos! Un comble! Que dire de Billy Nighty en Prince des démons!!! Il fait pâle figure face au vampire Victor d'Underworld car c'est effectivement lui qu'il nous évoque, mais de bien loin! Passons sur les autres protagonistes qui ne relèvent en rien le niveau. Au final, c'est un bon divertissement sans masturbation des méninges, comme on peut en avoir besoin certains jours, le genre à se vautrer dans son canapé en se laissant porter par les images mais surtout, par la BO planante qui est vraiment orgasmique!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Scénario qui tient sur un ticket de trame, personnages peu développés ou peu intéressants, et scènes d'action très répétitives... Toutefois, effets les spéciaux sont relativement réussis et les effets de mise à mort en feu d'artifice des démons sympa. Mais tout cela est trop répétitif au détriment de l'histoire assez maigre. Reste que les images sont belles tout comme la photo.
Apport HD : L'image HD est de bonne tenue dans les standards actuels avec contrastes et définitions réellement HD.
Apport 3D : C'est un peu plus mitigé. La 3D est bonne et de manière constante sur la profondeur de champ mais l'effet pop up est maigre. De même, les effets de projections sont réguliers lors des combats (les particules enflammées au trépas des démons,...) mais cela sort trop peu du cadre pour impressionné. Les effets de débordements plus permanents sont discrets. Bref une 3D propre mais nullement impressionnante qui aurait mérité d'être un peu plus ludique pour un tel film popcorn dont le seul but semblait être d'en mettre plein la vue.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 juin 2014
Je vais commencer par avertir les personnes intéressées par ce film que pour l'apprécier il faut aimer les histoires "classiques" revisitées, car il n'a pas grand chose en commun avec l'original. Comme d'habitude, je dis que les vieilles histoires sont faites pour être revisitées, car si toutes les adaptations étaient pareilles, personne ne les regarderait.
Ce film fait très série B dans l'ambiance et le scénario, mais supporté par une réalisation visuelle à couper le souffle et une BO époustouflante, il est vraiment une expérience unique. Et un gros plus pour le rôle des gargouilles, bien trop souvent transformées en monstres démoniaques à cause de leur laideur.

Sans être le film de l'année, c'est quand même une oeuvre que je conseille ardemment !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
On nous prend pour qui exactement?!? Mary Shelley ne méritait pas ça. Cette nouvelle mouture de son "Frankenstein"(2014) ressemble à une longue, longue, longue pub pour des fringues.
Choisir le charmant Aaron Eckhart pour jouer le monstre?!? Non, non, ne me forcez pas à vous dire ce que j'en pense...
Quoique... allez, soyons gentiment fous: un scan-dale!!! On pourrait aussi bien confier le rôle de Mère Thérésa à Soeur Pamela Anderson ou celui de l'Abbé Pierre au Frère Mickey Rourke, après tout.
C'est vrai qu'Hollywood est l'usine à rêves par excellence, mais là, pour le coup, c'est un vrai cauchemar et une erreur, parmi tant d'autres, au compteur de cette machine mal fichue présente sur ce DVD.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 novembre 2014
j'ai regardé I, Frankenstein… Après tout, fallait bien y passer. Bon, je ne vous cache pas que j'aurai largement pu faire sans, mais bon. Voyons voir ce que j'en ai pensé, hein... Tout d'abord, il faut savoir qu'avant d'être un film, I, Frankenstein est un comics écrit par Kevin Grevioux - aussi scénariste des comics et des films de la saga Underworld. I, Frankenstein est donc lui-même l'adaptation d'une adaptation, on se retrouve donc avec une adaptation très, très libre du roman de la grande Mary Shelley, Frankenstein ou le Prométhée moderne. C'est ici que réside l'un des problèmes majeurs de ce film. La liberté d'adaptation du comics de Grevioux ou du scénario de Stuart Beattie (aussi réalisateur d'I, Frankenstein) est tellement grande que rien, ou presque rien, n'a de lien avec le récit original. Ce n'est pas la première fois qu'un roman ou qu'un comics est adapté de cette manière, avec énormément de liberté, mais le souci ici c'est qu'il n'y a quasiment rien du roman, et en plus de ça, le film ne vaut pas réellement grand-chose. Bon, pour commencer, j'aimerais tout de même dire qu'en dehors des trucages et effets spéciaux particulièrement foireux, I, Frankenstein dispose d'une assez belle photographie avec certains plans, cadrages et effets de lumière vraiment magnifique. A côté de ça, la réalisation, bien que correcte, reste beaucoup trop soft. Pour un film de cette envergure, on pouvait s'attendre à beaucoup mieux, à un truc plus travaillé, plus recherché, plus original et bien sûr, beaucoup moins nette. Avec ça, on a droit à quelques bonnes idées scénaristiques, en particulier la transposition de l'action dans une époque moderne, contemporaine, et l'univers qui nous est présenté possède un certain intérêt. Voilà, c'est à peu de chose près les seuls trucs intéressants que l'on trouve dans I, Frankenstein. Tout le reste est à refaire (ou non ?). Commençons par le commencement, I, Frankenstein est un nanar à gros budget. Le film est produit par les producteurs de la saga Underworld dont le premier opus avait nécessité d'un budget de 22 millions de dollars. Il aura fallu pour I, Frankenstein quelque 68 millions de dollars soit 3 fois plus qu'Underworld et pour un résultat moindre. Pour information, pour Monsters, Gareth Edwards (réalisateur du dernier Godzilla) a eu besoin de seulement 500 000 dollars pour faire un boulot bien meilleur que Beattie. Nanar donc qui a autant d'âmes que le personnage d'Adam (la bête de Frankenstein), c’est-à-dire, aucune.
Le métrage dure environ 90 minutes. 90 minutes d'action grotesque, de pseudo-réflexion avec des gargouilles et des démons qui s'affrontent dans une guerre que les humains ignorent (une fois de plus, alors que celle-ci se déroule sous leurs yeux) et dans laquelle Adam est la pièce manquante pour y mettre fin. Tout plein de trucs fantastiques pris par ici et par là pour un résultat caricatural et indigeste, digne d'un mauvais film de série Z. I, Frankenstein, c'est bourré de clichés stupides sur le fantastique, c'est extrêmement niais, et on se rend rapidement compte que l'on a face à nous un banal film d'action qui prend place dans un pseudo univers fantastique. Le scénario est ridiculement plat, brouillon, sans originalité, et reste constamment en surface sans ne jamais creuser plus loin que le strict minimum. Certes, on n'a pas le temps de s'ennuyeux car disons-le, les créatures sont assez cools et il y a un certain rythme qui se met en place, mais m**** quoi ! Ça part dans tous les sens, l'histoire n'a ni queue ni tête, les dialogues sont débiles et mauvais et les jeux acteurs ne valent pas grand-chose (je me demande encore ce que Bill Nighy est venu foutre ici !). On prend encore et comme toujours le spectateur pour un idiot !
I, Frankenstein n'a aucune originalité. Rien de spectaculaire, on y voit juste des créatures fantastiques se foutrent sur la tronche pendant une heure trente sans rien apporter de plus. On sent que Stuart Beattie était emballé à l'idée de réaliser cette adaptation, mais visiblement, il s'y est pris n'importe comment… Le film a beau ne pas être totalement ennuyeux, il ne reste pas moins qu'un mauvais film qui coûte cher et qui n'a rapporté que 3 millions de dollars.
Aaron Eckhart espérait une suite, nous nous espérons un oubli…
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 juin 2014
un petit film de science fiction. aaron eckart est parfait , mais il ne devrait pas se mettre torse nu, la creature est sense etre constitue de plusieurs morceaux de corps disparates a vous de juger......
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ce film s’annonçait plutôt bon. Du moins permettait de nourrir de bons espoirs. Une bande-annonce plutôt sympa, un bon casting dont l’excellent Bill Nighty, une réalisation rappelant Underworld et les premiers pas au cinéma de ma charmante Yvonne Strahovski !
Nous suivons Adam (Aaron Eckhart), la créature de Frankenstein ! Cela fait maintenant plus de deux cents ans qu’il erre sur Terre. Alors qu’il n’aspire qu’à une vie au calme, loin de toute interaction avec n’importe quelle créature qu’il soit, il se retrouve pourchasser, traquer par des démons menés par Naberius (Bill Nighty) désireux de découvrir les secrets de la création d’Adam. Ces secrets lui permettraient de grossir ses rangs de manières exponentielles et ainsi réussir à mettre à mal l’ordre des gargouilles, leurs ennemis ancestraux, mené par Leonore (Miranda Otto) et son fidèle bras droit Gédéon (Jai Courtney).
Adam se retrouve alors au milieu d’une guerre, qui dure depuis des millénaires, sans le vouloir. Il pourra compter sur l’aide de la charmante Terra Waid (Yvonne Strahovski) et ce méfier de tous les autres, personnes n’en ayant rien à faire d’une créature ne résultant pas de dieu !
Le pitch pour ce genre de films n’est pas mal, mais le souci c’est que le film est absolument « à chier » ! Tellement dommage, le jeu d’acteur est vraiment poussé et presque mauvais (pire encore pour Aaron Eckhart…), le maquillage des démons est hideux, il fait toujours sombre, les effets spéciaux sont trop visibles (surtout au niveau de l’architecture), aucune profondeur pour les personnages, pas assez de développement des points intéressants, répétitif sur Adam, le film se résumant à des incessants combats indescriptibles et a des effets pyrotechniques de feu lors de la mort des démons…
Bref, une belle daube dont je ne retiens absolument rien, pas même la première apparition au cinéma d’Yvonne Strahovski. Passez votre chemin !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 juillet 2015
D'abord j'avoue je suis une fan de Fantastique donc une relecture du mythe de Frankenstein je voulais voir.
Je ne suis pas déçu.

C'est une transposition intéressante et voir l'évolution du personnage est séduisante et on se rend compte qu'elle n'est pas si facile que ça....
Les Personnages autour sont innovant, on ne penserait pas à eux comme Adversaires ? ou Alliés ?

A voir si on a garde l'esprit ouvert et surtout si on vient s'installé dans son fauteuil pour s'aérer la tête et pas se la prendre... Ici c'est pour oublier le quotidien.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 août 2014
Que mettre de plus ? J'ai adoré, tout simplement ! Effets spéciaux bien faits, et ma foi, l'histoire est originale. Maintenant, les goûts et les couleurs....:)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
47 Ronin [Blu-ray + Copie digitale]
47 Ronin [Blu-ray + Copie digitale] de Keanu Reeves (Blu-ray - 2014)
EUR 14,30


Dredd + I, Frankenstein [Blu-ray 3D]
Dredd + I, Frankenstein [Blu-ray 3D] de Karl Urban (Blu-ray - 2014)
EUR 34,90