undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
121
4,5 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:7,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 13 décembre 2014
Comme il fait bon fuir ses aprioris.
Peter Berg restait pour moi l'auteur des indigestes bourrinades SF Battleship et Hancock. Le Royaume manquait cruellement de nuances. Mais je n'avais pas oublié, Friday Night Lights, beau petit film à la réalisation musclée tournée il y a une dizaine d'années. Un bon morceau de cinoche, à la fois généreux et sombre, sur le milieu du football américain. Un film porté par de jeunes acteurs épatants et un coach incarné par un puissant Billy Bob Thornton. J'y fais référence car c'est l'attachement du réalisateur à ses personnages qui fait justement de ce nouveau film une surprise de taille. Du Sang et des Larmes est un miracle dans cette filmographie qui aligne des oeuvres aux antipodes de ce qui me touche au cinéma. Hormis quelques lourdeurs en début de récit destinées à montrer combien ces quatres membres du commando sont liés par une franche amitié le reste est d'une maitrise et d'une précision terrassante.
Histoire vraie de la mission "Red Wings" conduite par un commando d'élite contre deux chefs talibans. Histoire d'un échec militaire cuisant pour l'unité des Seals et inspiré du récit Le Survivant écrit par Marcus Luttrell, seul rescapé de cette opération. Se battre, fuir, survivre. De ce combat perdu d'avance Peter Berg signe un vigoureux hommage à tous les engagés (le générique d'introduction est très clair)mais au respect s'ajoute l' humilité. Celle d'insister sur le fait que les premières victimes des talibans restent les habitants eux-mêmes et que le seul soldat à s'en sortir ne devra son salut qu'à l'engagement absolu de villageois à le protéger.
Y voir un film de propagande serait alors un contre-sens absolu. Oui Peter Berg ne cache pas son admiration pour ses soldats sacrifiés mais à aucun moment ce survival féroce et impitoyable ne souffle "engagez-vous"à l'oreille du spectateur. Bien au contraire. Ici en une seule séquence (sans trop spoiler) l'aspect insoluble de tout conflit est résumé en un cas de conscience terrible. Peut-on assumer de supprimer des innocents pour garantir le succés d'une mission? Et c'est en refusant d'être de simples "machines à tuer" que ces soldats vont courir à leur perte. Tout est dit. La guerre est une voie sans issue. La suite ne sera pas franchement destiné aux fans d'Expendables. La mise à mort de ces soldats est un authentique chemin de croix. La violence des tirs ici n'est ni fun ni glamour. On souffre à chaque impact. Les blessures, les corps brisés, écorchés aussi bien au feu que dans la fuite sont des visions douloureuses, presque insoutenables. Le travail sur le son est tout aussi terrifiant que l'efficacité admirable de la réalisation. Face à leur sacrifice la hiérarchie semble lointaine et presque démunie. Il y aura bien l'arrivée de la cavalerie, mais trop tard et filmée d'une manière grandiloquente et presque surréaliste.
On sent bien que la partie centrale du récit consacrée à "l'héroïque endurance" de ces quatre soldats (encore une référence au générique d'introduction) est la seule à avoir véritablement stimulée Berg et ses acteurs. Quatre interprètes qui à l'image de leurs modèles sont totalement complémentaires et impossibles à départager. Ben Foster, Mark Wahlberg, Emile Hirsch et Taylor Kitsch ne se volent aucune scène. Une intelligence et une humilité à se fondre dans le groupe qui contribue également à la réussite du film. Au-delà d'un entrainement physique intensif, tous ont passés du temps avec les familles de ces frères d'armes tombés au combat. Aucun n'est là pour décrocher un oscar. Chacun est là pour "servir" le personnage aussi fidèlement que possible et rendre l'hommage le plus digne qu'il soit.
Du sang et des Larmes n'est pas un "film d'action" guerrier et hissant bien haut le drapeau américain comme certains l'ont prétendu. La guerre ici est bien une saloperie qui dévaste des villages entier d'innocents et massacre de jeunes hommes qui chacun ont une vie, une famille, des projets. C'est l'histoire d'un échec car tout conflit est humainement une faillite. Les héros tombent. Le seul courage est celui de tenir et la chance permet simplement de rentrer à la maison. En cela le message de ce moment de cinéma sec et brutal est bel et bien universel.
Mission accomplie.

LE BLU-RAY : Un authentique top-démo visuel et sonore. Une précision d'image qui peut faire très mal.

Blog Les chroniques ciné de Francisco
11 commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2014
Film très intéressant avec une valeur pédagogique indéniable,qui retrace la mission de 4 Navy Seals sur une colline d'Afghanistan et qui vont se retrouver pourchassés et acculés par les talibans.
J'ai bien entendu les reproches ici et là sur la dramatisation hollywoodienne du film par rapport à l'histoire d'origine,et personnellement je me garderais bien de juger de la vérité ou pas de certains faits militaires.Il faut avoir été au combat et lutter pour sa propre vie dans des conditions extrêmes pour pouvoir éventuellement mettre en doute telle ou telle chose.Ce n'est pas mon cas.Je me contenterais simplement d'aiguiller les sceptiques sur les bonus du dvd où les parents de ces 4 héros témoignent de leur grande satisfaction devant le réalisme du film.
Il n'y a aucun doute,"Du Sang Et Des Larmes" est un grand film de guerre,sans forcément réinventer le genre,mais dans la lignée d'un "Platoon" par exemple.Peter Berg a opté pour une réalisation crue et réaliste,tout y est montré,y compris l'inmontrable.Alors que la première partie du film nous dresse le portrait des 4 protagonistes,s'attachant bien à expliquer que même sur le champs de bataille un soldat reste un homme avec son quotidien,son humour,ses envies et ses pensées pour sa famille,la seconde quant à elle est du combat non-stop.
Le film traite également de la résistance,face à l'ennemi tout d'abord avec ces 4 hommes qui s'organisent pour faire front,mais également des tribus d'afghans face aux talibans,et ce au péril de leur vie.
Et les afghans en question sont tout aussi héroïques que les 4 Navy Seals,c'est tout le mérite de Peter Berg d'avoir rappeler au monde qu'un afghan n'est pas forcément un taliban et que la résistance face à ces sauvages est avant tout intérieure.
J'ai trouvé le film bouleversant,à travers sa démonstration de fraternité et de sacrifice,servi par un casting de haute volée (Ben Foster toujours aussi exceptionnel),des effets sonores saisissants,une BO efficace et une photographie absolument superbe.
Le dvd est de grande qualité,et les bonus viennent agréablement prolonger le plaisir.Seul petit bémol, sur mon exemplaire quelques sous-titres fonctionnent mal (au moment où les talibans parlent entre eux) mais rien de catastrophique.
33 commentaires| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Inspiré d'une véritable opération de contre-insurrection des Navy SEALs en Afghanistan et du livre écrit par Marcus Lutrell qui y a participé, « Du sang et des larmes » s'inscrit dans la catégorie des films de guerre réalistes, capable de nous transporter dans la très dure réalité des combats.

L'histoire est celle d'un commando de 4 Navy SEALs (joués par Mark Wahlberg, Taylor Kistch, Emile Hirsch et Ben Foster, tous les 4 excellents) envoyé, dans le cadre de l'opération Red Wings, éliminer le chef taliban Ahmad Shah et son bras droit Taraq, au plus profond d'une région montagneuse et boisée d'Afghanistan. Prévue pour être un raid furtif, l'opération tourne mal lorsque les quatre hommes tombent nez à nez avec un troupeau de chèvre et ses bergers, alors que leur radio tombe en panne...

Au départ presque « intimiste », en nous plongeant dans le quotidien puis le début de la mission des SEALs, le film prend ensuite une tournure dramatique, tant au niveau psychologique que par ses scènes de combat. Le scénario permet de s'interroger sur la nouvelle nature de la guerre au XXIe siècle et son caractère asymétrique : des SEALs surarmés, surentraînés et suréquipés face à des talibans qui connaissent le terrain sur le bout de doigts ; les premiers pèsent chacune de leurs décisions militaires en fonction des répercutions dans la presse, les seconds n'ont aucun état d'âme. Le film parvient à ne pas pour autant sombrer dans le manichéisme, avec d'autant plus de puissance, que l'épilogue de l'histoire est authentique.

La réalisation et la photo sont saisissantes et placent le spectateur au ras du sol, au plus près de l'action et des héros. Les images sont dures et rendent hommage au courage et à l'abnégation des SEALs, ces soldats dont les missions ultra-dangereuses sont à la fois secrètes et restent, même en cas de succès, souvent méconnues du citoyen lambda. Le film est très prenant et parvient à éviter les écueils de la simple reconstitution pour prendre la dimension d'un véritable film de cinéma. « Du sang et des larmes » est une réussite qui entre dans la catégorie de « Band of Brothers » ou « La chute de Faucon noir ».
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2014
Peter Berg s'était illustré avec The Kingdom, il récidive avec Lone Survivor. Du sang et des larmes, en français, est un film d'action comme on en voit rarement. Pour l'apprécier à sa juste valeur, il faut nuancer ce que le réalisateur nous montre. En effet, on comprend bien le message après les 4 premières minutes du film qui débutent sur ce que je qualifie de propagande américaine, semblable à la propagande des réseaux terroristes quand on s'y intéresse vraiment. Sauf que le message est bien plus appréciable car le but du film est de montrer la résistance et les forces de ces hommes hors du commun. Forces qu'ils mettent au péril de leur vie, et au service de la liberté.

Passons l'introduction nécessaire car il est important de parler de ces éléments. J'ajoute que le patriotisme ne se ressent pas à l'inverse de bon nombre de films sur ce sujet. Le réalisateur a la bonne idée de se concentrer sur ces hommes et non sur les raisons de leurs actes. D'ailleurs, les acteurs sont tous très convaincants. On a également le portrait de l’Afghanistan en proie à des guerres intérieures entre talibans et peuple libre. Et c'est très bien de montrer cela.

Dès lors, le film passe à 100 à l'heure et on regrette voir arriver la fin. C'est un film d'action, ça canarde énormément. Les américains sont capables de sauter de plusieurs dizaines de mètres de hauteur, dans la rocaille avec plusieurs balles dans le corps, mais tout va bien, je l'écris sincèrement, ça passe bien à l'écran.
Le style de Peter Berg est assez déstabilisant par moment, je pense aux premières vingt minutes. Il semble incapable de poser sa caméra le garçon, mais il filme plutôt bien les scènes avec du rythme.

Pour conclure, ce film s'adresse aux amateurs du genre. Plus encore, il s'adresse à ceux qui ont apprécier les films comme Le Royaume, Démineurs ou bien Green Zone; chacun dans des registres différents mais qui se complètent parfaitement.

9/10.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le 28 juin 2005, un commando de quatre Navy Seals prend part à l’opération "Red Wings », qui a pour but de localiser et éliminer le leader taliban Ahmad Shah. Mais rapidement repérés et encerclés, les quatre soldats vont se retrouver pris au piège.
C'est un excellent film de guerre ! La tension, l'action et l'hommage rendu aux navy seal est juste magnifique. Je suis pas pro militaire mais là, pour une fois on pas une bande de mous du bulbe mais plus des hommes qui font leur travail. Les personnages sont humains, pas des surhommes de film d'action de base.
Basé sur une histoire vraie, "Du sang et des larmes" se présente comme un survival tourné de façon très dynamique et immersive à tel point que l'on ressent la douleur de chaque blessure infligée à cesquatre Navy Seals. Les scènes sont d'ailleurs souvent très crues,le réalisateur nous offre une vision beaucoup moins manichéenne du conflit se déroulant en Afghanistan,on a parfois tendance à oublier que les terroristes constituent une partie marginale de la population et que celle-ci est souvent la première à être prise à partie,Peter Berg préfère mettre l'accent sur le comportement héroïque de villageois prêts à sacrifier leurs vies pour un illustre inconnu,ce qui correspond à une coutume ancestrale vieux de plus de deux mille ans.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2015
Excellente qualité d'image et excellent son. Un film très bien réalisé sur la traque de jeunes navy seals par des talibans afghans au coeur des montagnes afghanes. De l'action, des images dures, de l'honneur. C'est un film tiré d'une histoire vraie pour rendre hommage à ces combattants de l'armée américaine ainsi qu'aux courageux villageois afghans en lutte contre la tyrannie talibane. Un film prenant.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2016
Une histoire, une mise en scène d'acteurs talentueux et un spectacle soutenu jusqu'à la fin.

Gros sentiments tout au long du film, ça prendre vraiment aux tripes.

Je ne note pas de détails mais j'ai fortement apprécié ce film.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film saisissant nous plonge dans la vie sommaire et spartiate des Neavy Seals en opération.
De simples baraquements où se succèdent des dortoirs dans lesquels la solitude et le recueillement se limitent aux très minces planches de contre plaqué qui permettent à chacun d'avoir un semblant d'intimité.

Ces hommes qui attendent l'ordre suprême pour accomplir leur devoir au péril de leur vie pour des raisons que même la raison ignore.

Nous sommes transportés dans l'expédition d'une équipe de quatre hommes qui partent pour accomplir une mission comme beaucoup d'autres dans ce genre de conflit qui a pour seul but de mettre fin à des exactions commises par des barbares.

Seulement, au travers des cheminements qui mènent ces hommes à leur cible se trouvent des bergers qui vont bouleverser le cœur de ces hommes de l'ombre.

Entre raison de vie et raison d'état nous nous retrouvons en immersion totale avec ces soldats d'un corps d'élite et leurs doutes quant au cruel dilemme entre le choix de la mission et celui du cœur.

S'en suivent des scènes qui paraissent surréalistes tant la violences des chocs peut sembler insupportable. Scènes qui subtilement sont jouées sans musique, où seule la dure réalité du claquement des culasses et le bruit qui déchire la nature comme les détonations lorsque les armes font feu, nous immergent dans cette tourmente de vie réelle et dure qu'ont un jour dû éprouver ces hommes de terrain.

Mais qui sommes nous, simples terriens pour en juger, sans jamais avoir été confrontés à ce genre de situation de stress ultime.
C'est en tout cas un belle histoire humaine où la force de frappe la plus puissante du monde se trouve face à la réalité de la vie.

Ce film est un hommage aux hommes de l'ombre qui se trouvent pour le réalisateur être des acteurs dans ce film alors qu'il s'agit de la vie sombre et réelle de ces soldats qui veillent lorsque nous dormons.
Un très beau film d'action et d'émotion que je vous invite à découvrir qui est très loin des standards américains dans le genre.
(Qualité du son et de l'image au top)
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2015
L'histoire - inspiré d'un événement réel - de déroule en Afghanistan de nos jours. Des commandos américains sont en mission d'observation dans une zone infestée de Talibans.
Ce film s'affiche d’emblée comme un film de propagande. Cela dit, il ne se contente pas de promouvoir l'armée (ici plutôt la "Navy") des USA. Le film dénonce le moralisme appliqué au combat en montrant qu'il augmente considérablement la vulnérabilité des soldats confrontés à des ennemis compétents et fanatisés. Le message est honnêtement transmis et ne manquera pas de susciter le débat.
Pour ce qui concerne la réalisation, l'honnêteté est tout aussi de mise : pour les réalisateurs (conseillés par des vétérans dont un membre de l'équipe dont il est question) "Rambo" n'existe pas. Les soldats américains sont décrits comme des combattants certes endurcis mais jamais surhumains, bien au contraire ! Tout cela fait un excellent film de guerre dont les protagonistes sont admirables parce qu'ils ne sont justement pas présentés comme des héros d'épopée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2016
Il y avait longtemps qu'un film de guerre n'avait "autant pris aux tripes" comme celui-ci. Cette page d'histoire tirée d'une histoire vécue et qui relate la mission de quatre Navy Seals en territoire ennemi (Afghanistan) ne nous laisse pas insensibles, tant par le suspense, le combat de survie de ces 4 hommes, les blessures pour échapper à leurs poursuivants.....On vit ce film pleinement. C'est un Hommage rendu à ces hommes et lorsque ce film s'arrête, on en ressort meurtri, comme si l'on était passé dans le tambour d'une machine à laver ! A VOIR !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)