Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du grand Handel, 5 avril 2014
Par 
Caroline LESNIAK (Vernon, Eure) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Haendel: Tamerlano (CD)
Tamerlano est une des oeuvres majeures de Handel, qu’il composa en juillet 1724 en une vingtaine de jours, mais qu'il remania assez largement avant la première représentation qui n’eu lieu que quelques mois plus tard. Ces modifications eurent pour objet d’augmenter l’impact dramatique du livret, Handel n’hésitant pas à supprimer de grandes parties de l’opéra et à recomposer certaines scènes essentielles afin d’en améliorer l’impact émotionnel, à travers une caractérisation accrue des personnages.
Le résultat final apporta entière satisfaction au compositeur, car lors de la reprise ultérieure de l’oeuvre (1731) les retouches furent minimes; mais là encore Handel se concentra tout particulièrement sur l’impact dramatique du livret, notamment en abrégeant les récitatifs.

C‘est l’ultime version de 1731 que nous entendons ici (avec en plus le trio de l’acte 2 figurant dans la version de 1724 et supprimé par Handel en 1731).
La distribution vocale est également fidèle à l’originale, attribuant les rôles de Tamerlano et d’Andronico à deux contre ténors, ce qui n’est pas le cas de l’ensemble des enregistrements déjà disponibles. Seules la version de Gardiner (1991) et celle plus ancienne de Malgloire (1984) ont distribué deux contre ténors dans ces rôles.

Quel régal! On ne peut qu’admirer ces deux interprètes, Xavier Sabata (Tamerlano) et Max- Emanuel Cencic (Andronico) qui rivalisent de perfection: intelligence scénique, sensibilité, beauté des timbres (tous deux d’une couleur sombre assez proche ), un chant souple et précis, sans creux ni acidité mais bien au contraire très homogène sur toute l’étendue de leur tessiture. Après la relative déception du récent enregistrement de Bejun Mehta, ces deux contre ténors font plaisir à entendre . Bravo à Xavier Sabata et M.E.Cencic!

Perfection vocale et engagement dramatique se retrouvent également chez leurs partenaires, John Mark Ainsley (Bajazet) et une Karina Gauvin (Asteria) de rêve, dont la voix est un pur bonheur.
Face à eux les autres personnages paraissent légèrement en retrait, mais il s’agit aussi de personnages secondaires. Belle présence toutefois de la mezzo soprano roumaine Ruxandra Donose.

L’autre point fort de cet enregistrement est la direction dynamique et aérienne de Riccardo Minasi, qui à la tête de sa formation Il Pomo d’Oro trouve l’équilibre idéal entre voix et orchestre, intensité dramatique et moments où la beauté de la musique et du chant vous capte et font que plus rien d’autre n’existe. La clarté et la transparence des timbres des instruments d’époque sont de plus admirablement servis par la précision de la prise de son, ce qui renforce encore le bonheur procuré par cet enregistrement.

Du grand Handel!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Revue de presse, 15 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Haendel: Tamerlano (CD)
‘Tamerlano’ - opéra en trois actes de Haendel, fut présenté à Londres en 1724 et repris en 1731 avec de légères modifications. Cet opéra n’a pas connu la même popularité que Rodelinda et Giulio Cesare, composés à la même époque. À maints égards, il s’agit d’un opéra phare malgré une histoire complexe. Pour Richard Lawrence de Gramophone (08/2014) il s’agit d’un opéra merveilleux. Cet enregistrement-ci est « surtout caractérisé par l’énergie époustouflante de l’orchestre ». Pour ce critique la prestation des chanteurs est absolument magnifique. Il nous recommande le tout sans réserve, soulignant entre autres, la contribution de Riccardo Minasi et Il Pomo d’oro qui « … nous prend à la gorge ». L’enregistrement se mérite un « Editor’s choice ».

La critique de Hugh Canning pour International Record Review (08/2014) va elle aussi dans le même sens. Canning ne tarit pas d’éloges à l’endroit des chanteurs qu’il qualifie d’exceptionnels, notamment Karina Gauvin qu’il considère comme la prima donna handélienne de l’heure – « la pureté de sa ligne vocale et la facilité de sa technique l’amène à nous livrer l’air ‘Cor di padre’ de la plus belle façon ». Le critique se montre également très emballé par la direction d’orchestre de Minasi : « … ses choix de tempo sont judicieux et s’accordent bien avec le déroulement du drame ». C’est un Tamerlano qui selon lui est « … sans faille au niveau des voix et qui nous présente pour la première fois au disque ce drame handélien en tant que l’un des plus sublimes accomplissement de l’époque baroque ».

Chez Fanfare (09-10/2014) Barry Brenesal se plaint lui de la direction d’orchestre de Minasi – « trop d’énergie en fait », « ce qui nuit à la caractérisation des personnages ». Brenesal se dit toutefois fort enchanté par la qualité des voix mises à la disposition de Minasi, y compris pour les rôles secondaires. Se livrant au jeu des comparaisons, il hésite entre la version de Gardiner et celle de Minasi. Mais en fait il souhaiterait voir un nouveau Tamerlano placé sous la direction d’un chef plus inspiré qui pourrait tirer meilleur parti de ce chef-d’œuvre!

Le magazine britannique BBC Music Magazine a retenu « Tamerlano » au titre de ‘disque du mois d’août 2014’. Pour Anna Picard « les chanteurs sont d’exceptionnelle qualité … ». « L’expérience de Minasi en tant que violoniste est partout évidente dans sa direction d’orchestre. Le jeu de l’orchestre est dynamique et le coup d’archet expressif ».

Chez les critiques francophones, on montre beaucoup moins d’enthousiasme. Philippe Venturini de Classica (# 162 – 05/2014) (Note de 3)rédige une analyse quelque peu distante, sans grand engagement. Après avoir exprimé des doutes sur les mérites de chanteurs, voici son appréciation finale : « Dirigée par avec attention et soutenue par un ensemble valeureux, cette nouvelle version mérite une écoute attentive même si elle n’atteint pas les sommets que l’affiche promettait ».

Ivan A. Alexandre - Diapason # 624 (05/2014) - se montre bien réservé en ce qui concerne la brochette de voix réunies par Max Emanuel Cencic. Selon lui, elles semblent à peu près toutes avoir été utilisées « à contre-emploi ». Il est même sévère à l’endroit du chef. « Une myriade de talents, conclut-il, réels et prodigues mais souvent hors-jeu suffit-elle à nos plaisirs? Nous étions si près de succomber ». L’enregistrement obtient tout de même une note de 4!

Sur la Toile, on peut consulter au mois trois articles fort bien documentés vantant les mérites de cet enregistrement. Chez Muse Baroque, Bruno Maury écrit : « … l’enregistrement affiche un plateau qui illustre avec brio cette belle œuvre de Haendel ». Simon Thompson de MusicWeb souligne lui-aussi les mérites de tous les chanteurs de même que la collaboration émérite d’Il Pomo d’oro sous la direction de Minasi. Ce Tamerlano se place désormais en tête des enregistrements réalisés, tout en lui concédant avec une légère avance sur Gardiner (Érato). Finalement, Joseph Newsome, sur son blog « Voix des Arts / A Voice for the Arts » rédige un article très intéressant vantant à nouveau les mérites du Tamerlano de Minasi. Fait à souligner selon cet amateur éclairé, nous sommes en présence d’un enregistrement qui reproduit fidèlement l’atmosphère d’une présentation « live » contrairement à bien des enregistrements de studio. Il s’agit d’un réel effort d’équipe. « It is a performance of an opera composed 290 years ago that sounds bewilderingly new ».

Chez Classic @ la Carte, on poursuit le recensement des critiques disponibles. On peut les consulter dans la section « Recensement de mai 2014». Il vous suffit d’effectuer une recherche au moyen des deux expressions suivantes « classicalacarte + ID426 ».
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Haendel: Tamerlano
Haendel: Tamerlano de George Frideric Handel (CD - 2014)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit