undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles115
3,9 sur 5 étoiles
Format: Blu-rayModifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

« La Belle et la Bête » version Christophe Gans laisse un sentiment mitigé. Visuellement magnifique, le film souffre d'un scénario moins convaincant. On a du mal à comprendre l'attirance de la Belle pour la Bête, tant leurs tête-à-tête sont expédiés et tant la Bête semble antipathique. Leur romance et leur amour demeure quasi inexpliqués. A l'inverse, la plus belle réussite narrative du film réside dans les retours en arrière inédit sur le passé de la Bête et l'origine de sa malédiction.

Parmi les acteurs, André Dussolier est parfait dans le rôle du père, tout comme la sublime et méconnue Yvonne Catterfeld dans celui de la princesse. Si Vincent Cassel est convaincant, malgré un maquillage qui transpire un peu trop les effets spéciaux, Léa Seydoux est sans doute la plus grande déception de ce film, avec les frères et les sœurs de la Belle, également trop transparents.

Au bout du compte, les décors sont « trop grands», même s'ils sont magnifiques. Ils écrasent les personnages et étouffent leurs émotions à l'image des géants qui entrent en action à la fin du film.
44 commentaires33 sur 37 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2014
Il est pas mal et surtout visuellement

France, 1810. Un riche marchand se retrouve ruiné après la perte de son commerce suite au naufrage de ses navires. Il s’exile à la campagne avec ses six enfants, dont la plus jeune, Belle, douce et généreuse. Perdu dans une tempête de neige lors d'un éprouvant voyage, le marchand se réfugie dans un château fantastique. En voulant cueillir une rose pour Belle, il est condamné à mort par le maître des lieux, la Bête.

Se sentant responsable du sort qui s’abat sur sa famille, Belle décide de se sacrifier à la place de son père. Mais contre toute attente, la Bête mélancolique laisse vivre la jeune femme et lui permet de s'installer à son aise dans son château. Ils se retrouvent chaque soir, à l'heure du dîner, et apprennent à se découvrir. Belle repousse les avances de son hôte et tente de percer les mystères de son domaine féérique. Elle découvre l'histoire tragique d'un Prince arrogant et ombrageux, transformé en monstre pour un horrible crime1. Alors que le château est convoité par Perducas, mauvaise fréquentation de l'un de ses frères2, Belle va ouvrir son cœur et tenter de sauver la Bête de sa malédiction.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2014
En France, il n'y a pas que des comédies et des polars. Notre culture a un passé très riche en matière de fantastique, et c'est ce que Christophe Gans cherche à faire revivre. Que l'on aime ou pas, cette nouvelle adaptation de « La Belle et la Bête » ne laisse pas indifférent. Le réalisateur du « Pacte des loups » nous plonge dans un univers qui oscille entre la féérie, l'onirisme et le romantisme; pour peu qu'on y soit sensible. Léa Seydoux apporte au personnage de Belle une insolence bienvenue, qui pimente ses échanges avec un Vincent Cassel déconcertant en monstre mélancolique. Le reste du casting s'en sort honorablement, sans forcément crever l'écran. Le film remplit efficacement sa fonction de divertissement familial avec ses métaphores, ses décors numériques éblouissants et sa musique baroque qui vous transporte dans un autre siècle...Mais il n'est pas pour autant exempt de défauts, comme de nombreuses baisses de rythme, une histoire d'amour un peu rapide et autres choix scénaristiques discutables. Mais comparé à d'autres grosses productions, « La Belle et la Bête » n'a pas à rougir de ses faiblesses.
0Commentaire10 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En dépit des moyens fabuleux mis en œuvre pour la réussite de ce film, je le trouve personnellement plutôt décevant.
Il n’y a pas à redire sur les décors qui sont riches, les costumes également somptueux, la musique qui crée des ambiances bien appropriées. C’est peut-être du côté des effets spéciaux, un peu trop envahissants, que le bât blesse. Quelques séquences ne sont pas du meilleur effet : la biche d’or, ajoutée à l’histoire, les géants, pas très convaincants… Les petits animaux, drôles de chiens, viennent là comme des cheveux sur la soupe, ils ne sont en rien attendrissants.

Les acteurs, bien que très séduisants habituellement, ne nous apportent pas ici les émotions attendues, on n’adhère pas vraiment au drame. La Belle n’est pas tellement effrayée, ni subjuguée, la Bête n’est pas spécialement fascinée. Tout est trop tiède.

Pour trouver les côtés positifs, je me rappellerai de la scène du bal, qui bien entendu ne pouvait manquer d’éblouir, celle du baiser, qui ne pouvait pas laisser de glace. La tendresse du père pour Belle est aussi très palpable et les deux sœurs péronnelles ne trompent pas nos attentes.

Le générique de fin est élégant, c’est une belle conclusion pour un film qui ne m’a pas apporté ce que j’attendais. Mais je suis peut-être trop difficile. Je pense pourtant qu’avec peu de moyens, on peut réaliser des chefs-d’œuvre. Il faut juste un peu de magie, un souffle de grâce, un je ne sais quoi qui parle aux yeux et aux cœurs.
22 commentaires15 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2014
Un peu perplexe au regard des critiques si et là, j'ai acquis ce Blu Ray et résultat : JE CONSERVE dans ma vidéothèque.
Belles images et décors rendant toute la part de magie à l'histoire, les comédiens tiennent bien leurs place.
On apprécie les arrières plans travaillés, l'image aurait peu être pu être encore un chouillat plus piquée à certains plans (vidéoprojection), le son quant à lui est correct mais pas non plus une B.O de démo : que du 5.1 alors que le support comme le matériel actuel valorise le 7.1. De plus il faut un peu pousser le volume au regard des productions actuelles.
La comparaison avec la belle et la bête de cocteau n'a pas lieu d'être chacun des films ne jouant pas dans la même cour !
Bref pour les amateurs de conte et de fantastique, un bon moment vous attend.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2014
Les trucages actuels et le numérique en ont fait une petite merveille sans perdre le côté poétique de la version originale. Conte de fée aussi bien pour enfants que pour adultes, un bon divertissement !
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2015
Bonjour,

Une adaptation de la belle et la bête qui m'a bien plu avec de très bon effets spéciaux et un Vincent Cassel qui joue bien son rôle de la bête, une bonne surprise pour moi ce film.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2015
quand un scenario est mauvais, la mise en scène mauvaise, les dialogues mauvais, les meilleurs acteurs n'en peuvent mais. ,C'est le cas ici où tout sonne faux , Léa Seydoux joue particulièrement mal.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'avoue que je m'attendais au pire vues les critiques que j'avais lues sur cette adaptation. De ce fait j'ai plutôt été agréablement surprise par l'ensemble.
J'étais déjà séduite par la présence de Vincent Cassel que j'adore mais malgré son charisme, s'il séduit en prince, il peine à séduire dans son costume de bête indéchiffrable. J'ai trouvé la bête inexpressive et assez grotesque au final. Entre le gros chat et le lion, elle manque de cruauté et de férocité pour faire peur. Pour moi, la bête doit être un peu hideuse. Nous sommes à une époque où le truc du gros chat n'est pas trop inquiétant. Je suis désolée de le dire mais elle est assez peu convaincante

Niveau visuel, le film est tout simplement époustouflant, poétique, irréel et hors du temps. Les costumes sont magnifiques et travaillés.

Le problème pour moi vient du fait qu'il n'y a aucune évolution visible au niveau de la relation des personnages. On ne sait pas pourquoi la Bête tombe amoureuse de la Belle (mis à part parce qu'elle est jolie) ni pourquoi la Belle tombe amoureuse de la bête. Cela se fait en un claquement de doigts: à un moment, elle ne l'aime pas, à un autre, elle l'aime. De plus, si la Belle est mignonne, elle n'a pas une beauté fascinante ou éclatante.
Du coup le film manque à mon goût de profondeur et d'intensité émotionnelle.
Ensuite les petites bébêtes sont inutiles et Audrey Lamy m'a donné l'impression de jouer Marion de Scènes de ménage.
Au niveau de la fin du film, je suis restée très perplexe. Un prince qui devient ...(je ne dévoile pas la fin) mais est-ce bien raisonnable? ou ironique?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2014
Très bonne qualité d'image et très bon son. Une bien belle adaptation avec un peu de magie dans ce merveilleux conte de fée même si Vincent Cassel dans le rôle de la bête et Léa Seydoux dans le rôle de Belle offrent une prestation en dessous de celle que Jean Marais et Josette Day donnèrent en leur temps. 5 étoiles quand même pour nous avoir permis de rêver une fois de plus. Très bon film.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,99 €