undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles7
4,0 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:16,59 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 août 2015
Nous sommes à l'époque où la Hammer est en pleine décadence. Ne cessant de dénaturer davantage le mythe de Dracula via des suites insipides, elle produit également d'autres films de vampires dans lesquels, conventions de l'époque, elle rend la violence plus explicite tout comme l'érotisme. Pour ce dernier cas, la Hammer se lâche bien dans le film avec les nudités quoique brèves, les décolletés féminins et la sensualité de certaines scènes. Mais en ce qui est la violence, celle-ci s'avère parfois peu crédible et assez risible (un visage brûlé de moitié juste par un coup de torche rapide, un ventre percé qui gerbe du sang à la sauce tomate). Le déclin étant en oeuvre au sein de la Hammer, les Sévices de Dracula (titre mensonger car Dracula n'apparaît nullement dans l'histoire) ne peut s'empêcher de comporter des faiblesses : Le vampirisme que traitait la Hammer avec grand talent dans le Cauchemar de Dracula, le Baiser du Vampire ou encore les Maîtresses de Dracula, se retrouve mêlée ici à une histoire certes assez originale mais qui n'apporte presque rien de nouveau aux habitués des films de vampires. Le film se finit trop rapidement (toujours une fois le monstre détruit); on se demande pourquoi le personnage de Mircalla disparaît sans raison; l'opposition entre les deux jumelles est un peu trop facile et le film frôle souvent le ridicule, voire l'atteint comme avec le comportement parfois hystérique de la confrérie de chasseurs de sorcières.

Si les Sévices de Dracula se révèle beaucoup plus réussi que les films sur Dracula réalisés à la même époque par la Hammer, il exploite ce genre sans pouvoir pour autant empêcher d'éprouver le sentiment de "déjà vu" pour ceux ayant visionné auparavant les films de vampires hammer cités plus hauts.
Les points forts du film consistent en sa mise en scène efficace, à ses décors et ses costumes fastueux et variés, au grand talent de Peter Cushing en son habituel rôle de chasseur de vampires (ici plus cruel et radical que jamais) qu'il tenait dans le Cauchemar de Dracula, les Maîtresses de Dracula - ce qui n'est pas sans rappeler Vincent Price dans le Grand Inquisiteur - et aussi l'interprétation énergique de David Warbeck (Anton) en jeune premier. Citons aussi la délicieuse présence des deux jumelles (dont les interprètes ont posé pour Playboy) et également la très bonne d'idée de susciter le doute quant aux rôles des gentils tenus au départ ici par les chasseurs de sorcières barbares et radicaux jusqu'à un final manichéique à souhait.

Au final, grâce à sa réalisation soigné et la prestation de ses acteurs principaux, les Sévices de Dracula reste un agréable divertissement pour les amateurs du film de vampire "à l'ancienne".
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Encore une fois merci, prodigieux studios de la Hammer. Un summum de Peter Cushing dans le genre puritain fanatique et sanglant (tel Vincent Price grand inquisiteur ou Christopher Lee juge sanglant, les connaisseurs comprendront). Une froideur de lame de rasoir congelée à une température proche du zéro absolu. Mais la vie est comme ça, on brûle à gogo les sorcières jusqu'au jour où l'on doit héberger ses deux nièces jumelles dont l'une (mais laquelle, elles se ressemblent tellement, ne pas se tromper pour zigouiller la bonne) va flirter avec le puissant baron du coin, lequel ne se reflète pas dans les miroirs, suivez mes crocs...

Tout ça pour nous dire que le bien et le mal se débattent en chaque homme, sauf quand une soeur est tout bien et une soeur tout mal (par delà lesbien et le mâle...). Notons que le titre francisé de ce film n'a guère de rapport avec l'original, qui est quelque chose comme Jumelles de l'enfer (Les deux orphelines, c'est déjà pris, hihi). Quant à cette édition DVD, elle est stupide car au format d'image 4:3. Si vous restez tel quel en 16:9, image artificiellement étirée sur la largeur. Faire donc ses réglages télé comme pour un 4:3 et ensuite éventuellement zoomer pour remettre plein écran 16:9 (mais alors, on perd un peu le bas des sous-titres). Crétin, on vous dit.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2014
Épuisé en DVD depuis des lustres, voici enfin une réédition de ce chef d’œuvre, en HD qui plus est ! Peter Cushing y est formidable. Sans doute le meilleur film de cette sympathique collection Hammer que nous propose Elephant. Un grand merci à eux !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
P.CUSHING parfait en homme de loi rigoriste et chasseur de démon(e)s, dans cet excellent film violent, où les
jumelles COLLINSON trés peu frileuses, lui en font voir de toutes les couleurs....
Ici pas de Dracula, mais un final de la trilogie KARNSTEIN (dont VAMPIRE LOVERS -excellent- est le premier), trés
réussi; qu'on peut voir sans avoir visionné les autres. Le vampire est trés sauvage, et surprise, n'a pas peur
du jour......
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2014
Je tiens à avertir le client que le visuel n'est pas le même que sur la page du produit. Plutôt qu'un magnifique boîtier noir, vous allez vous retrouver avec un boîtier bleu des plus banals, dans un fourreau avec une bande rouge en haut du boîtier. Les consommateurs pour qui le visuel d'un blu-ray est important seront prévenu, surtout à ce prix quand on pense que le disque est très maigre en bonus. Pour la haute définition rien de vraiment exceptionnel, et pourtant j'en ai vu d'autres au cours de ma vie en amateur de bon cinéma.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2014
hammer institution des grands films d'epouvantes,christopher lee et peter cushing y ete de toutes les parties a voir patrimoine du cinema anglais
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2014
Que ce soit pour la partie technique (image, son) ou le scénario, ce film est décevant. L'image est pauvre (on dirait un DVD upscalé), les acteurs jouent moyennement, le scénario est d'une pauvreté... Heureusement Peter Cushing est là mais il ne peut pas faire de miracles.

Bref, je suis déçu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)