undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles5
3,6 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:9,43 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce sont les meilleurs rockeurs qui font les meilleurs chansons douces. EELS n'échappe ps à la règle. Loin d'être mièvres, toutes les chansons de cet excellent album expriment une force et un rythme lent qui se laisse écouter en boucle. Mais, attention, il faut l'écouter plusieurs fois pour pouvoir tomber complètement sous le charme.
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2014
Très bon pour les ballades sentimentales ce disque ravira tous les amateurs de pop/folk musique. A écouter et apprécier au plus vite!
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2014
C'est un album très intime. En écoutant celui-ci, vous entrez dans la vie de (E) et l'univers de Eels. Pour les fans !
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2014
Voilà, la cinquantaine est là, et, avec elle, le besoin de faire le bilan se fait pressant. Bien entendu, Mark Oliver Everett étant un grand angoissé, un fondu de la dépression terminale, ce bilan ne va pas être bien folichon : tout a foutu le camp, mon brave, et E. se sent diablement coupable de tout cela. Des filles qu'il a trahies ou perdues, de sa famille qu'il n'a pas bien aimée, de sa vie qu'il n'a pas bien vécue. Des banalités, oui, certes, mais débitées avec cette sincérité un peu simpliste et pourtant déchirante qui a toujours caractérisé les meilleures productions de eels. Il donc facile de se laisser entraîner doucement dans cette morosité soyeuse, d'aimer ce disque pour sa déprime cotonneuse et finalement assez confortable, et ce d'autant, qu'à la fin, eh bien, Mark nous dit que cela lui a fait du bien, et qu'il est reparti pour un tour. Tant mieux pour toi, Bro ! Nous, on déplorera surtout que les mélodies de ces "Cautionary Tales" soient paresseuses, et que ce nouvel album de eels se distingue difficilement de plusieurs de ses prédécesseurs, au spleen assez identique.
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2014
dès l'introduction instrumentale on pressent ce qui va suivre: sous des aspects modestes des morceaux emphatiques et déjà entendus. Contrairement à l'ironie éventuelle du titre je ne saurais cautionner ces petites histoires complaisantes
33 commentaires6 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles