undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

6
3,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 août 2003
« La séquence des corps » (The Body Farm) est le cinquième roman de Patricia Cornwell publié en 1994 et qui fut récompensé par de nombreux prix littéraire...
Une fillette de onze ans est retrouvée assassinée, à Black Mountain, une petite ville habituellement tranquille de Caroline du Nord, où la police locale n’a pourtant jamais eu à se soucier de tueurs en série comme celui qui est suspecté pour ce crime horrible. Kay Scarpetta, qui est maintenant devenue consultante auprès du FBI, gravissant els échelons au fil des années, est aussitôt appelée à la rescousse pour ses talents en médecine légale.
Mais l’affaire se complique lorsque l’agent Max Fegurson, est ensuite retrouvé mort, lui aussi, dans une mise en scène érotique des plus singulières…
Sans compter que Kay Scarpetta aura à faire face à une situation délicate dans sa vie personnelle et que sa nièce, Lucy Farinelly, va elle aussi se retrouver dans une situation malaisée, c’est épaulée de Benton Wesley et de Marino que Kay va mener l’enquête…
Voici une nouvelle enquête de Kay Scarpetta, Marino, Benton et Lucy Farinely. On croyait l'imagination de Patricia Cornwell épuisée après PostMortem, méoires mortes, et il ne restera que poussière, etc... Mais on se trompait... Avec ce cinquième tome des aventures de Kay Scarpetta, Patricia Cornwell, nous entraîne une nouvelle fois dans le monde du meurtre et de la technologie qui lui sont est si propre...
Un nouveau chef d'oeuvre de Patricia Cornwell, à ne surtout pas manquer, pour les fan de Cornwell, comme pour ceux qui ne la connaisse pas encore...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 25 septembre 2010
4/5 : Un très bon thriller de la série des Kay Scarpetta ! Il nous tient bien en haleine jusqu'a la fin. On retrouve le tueur en série Temple Gault, mais on entendra encore parler de lui je pense... Dans ce tome, on en apprends plus sur la vie de sa nièce Lucy, et c'est également dans ce tome que la relation de Kay et Wesley commence... J'ai hâte de lire le suivant car j'ai envie d'en savoir plus !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 11 février 2014
j'aime beaucoup kay scarpetta cette medecin legiste, achetez et suivez ses enquêtes, vous ne serez pas deçu si vous aimez ce genre d'enquêtes
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 11 juillet 2014
beaucoup de suspense, on retrouve l'art du détails de madame Cornwell;
une fois dans mes mains impossible de le lâcher!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 16 avril 2013
Bien xxxxxxxxxxxxx xxxxxxxx xxxx xxx xxxxxx xx xxxxx xxx xx xxxxx x xxxx xx xxx xx xxxxxx xx xx xxxxxx xxxxxxx
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 avril 2011
Patricia Cornwell : je n'en n'avais jamais lu, et j'ai trouvé ce roman policier dans une bibliothèque de location de vacances. Grosse déception : une femme légiste qui se prend pour un enquèteur, et qui visiblement a tous les droits (d'ailleurs tout lui est pardonné par sa hiérarchie, car elle est tellement compétente et intelligente et courageuse).
L'enquète est morbide à souhait (foule de cadavres à divers stades de décomposition, mélange meutre familial, maladie mentale, compassion mal placée, drame social). L'alchimie policière mélangeant intuition et enquète scientifique est mal dosée. On a surtout le sentiment que cette auteure projette dans son personnage de super flic-et médecin -et avocat tous les fantasmes du personnage que elle meme aurait voulu être. Bonne professionnelle, séduisante, elle suture ses collègues flics dans les motels avant de s'envoyer en l'air avec eux : normal, tout le monde y compris les médecins légistes a du fil à suturer, des pinces courbes, des gants et de la xylocaine dans sa trousse de toilette. Elle sauve la vie d'un autre flic qui a fait un infarctus en découvrant un corps. Par un énergique massage cardiaque au flic agonisant elle le ramène à la vie, puis se relève, s'essuie les mains et continue son relevé d'indices très technique autour du cadavre, sans oublier de se repoudrer la figure car son amoureux va arriver pour relever les empreintes avec elle....Ridicule ridicule ridicule. Aucune auto dérision ne vient sauver la narration et wonder woman continue sa route jusqu'à la dernière page. Ian Fleming qui vivait ses rêves d'espion et de tombeur à travers James Bond était bien plus drôle. C'est ça le talent.
La traduction est nulle, certaines phrases sont incompréhensibles, ce qui aggrave le cas Cornwell.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé