undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles12
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:18,39 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

On disait Paddy McAloon moribond, comme terrassé par une maladie dégénérative rare atteignant irrémédiablement les centres visuels et auditifs, perdu à jamais pour la musique à laquelle il avait apporté une touche personnelle de grande qualité.
Même son dernier album, sorti en 2009,regroupait des compositions écrites en 1992. Malgré son talent, cet album était présenté comme son testament musical... un terme à son admirable parcours. L'histoire était finie.
Et voilà que sort en octobre 2013, un nouvel opus regroupant de nouvelles compositions datant de l'automne 2012 !
Et le résultat est ... éblouissant une fois encore ! Ce diable d'homme, génie des notes harmonieuses, malgré son handicap, avec le soutien de tous ceux qui l'ont accompagné dans son itinéraire musical, nous livre avec simplicité 10 invitations subtiles et harmoniques de haut niveau.
L'album s'ouvre avec un titre qui met,immédiatement, tout le monde d'accord... "le plus grand voleur de bijoux au monde" est dans le ton de celui d'Alfred Hitchcock ("la main au collet"), une réussite colorée au rythme léger et endiablé qui séduit d'emblée l'oreille. Après une telle entrée en matière, les titres s'enchaînent avec efficacité sans jamais tomber dans la facilité ou le banal. Pour ma part, mais les goûts et les couleurs..., je retrouve sons sens des mélodies imparables sur le magique "adolescence", le somptueux "Devil came a calling" ou le remarquable "the song of Danny Galway". Sur la chanson, "the old magician", Paddy McAloon, évoque un vieux magicien délivrant ses trucs usés jusqu'à la corde en se demandant s'il peut encore séduire.
Qu'il se rassure, cet album est tout aussi miraculeux dans son contenu que dans son improbable sortie, tant l'homme a été éprouvé par sa maladie. S'il n'est pas son meilleur album, il a la particularité de proposer une renaissance musicale inattendue, un miracle de la volonté sur le destin parfois cruel !
Maintenant, il ne reste plus qu'à attendre le prochain album... en remerciant le vieux magicien de 56 ans !
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2013
Cela faisait longtemps... Longtemps que Prefab Sprout (réduit à sa plus belle expression en la personne de Paddy McAloon) n'avait pas sorti d'album. Et quel album. En ce qui me concerne, le meilleur depuis "Jordan", une collection de 10 titres, dont certains vous accrochent immédiatement ("Billy", "The Devil Came A Calling") tandis que vous vous surprenez à fredonner "the songs of Danny Galway", "Mysterious" et tous les autres... Au delà des mélodies envoutantes (non le mot n'est pas trop fort), il y a les textes : ciselés, poétiques, riches... et qui, une fois encore, vous emportent au loin, ou vous parlent autrement de la vie. Paddy compose, joue tous les instruments de l'album, programment les ordis... Bien sûr, on peut regretter l'absence de la formation de la grande époque, mais c'est la première fois que leur absence passe aussi bien. "The Old Magician", "Adolescence", "The Dreamer"...

"It's amazing what's get left out in the snow"... Eh bien parions que ce "Crimson/Red" ne le sera pas...
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 22 décembre 2013
On n'attendait plus cet album de Prefab Sprout, 9éme création, tant Paddy McAloon allait mal, un début de cécité avec un décollement de la rétine, une surdité avancée, autant de handicaps sérieux à la réalisation d'un disque. Mais que cela ne nous détourne pas de la force des compositions sorties en octobre 2013, 30 ans après le 1er, Swoon.
Et voilà, tel Brian Wilson dont il est un sérieux héritier, il renait avec ces chansons magiques aux mélodies imparables et sucrées, aux chœurs sophistiqués. Ovni musical à l’instar de The Divine Comedy il fait un parcours sans faute (en se passant de la voix en contrepoint de Wendy Smith), aligne un "Grief built the Taj Mahal" prodigieux, un génial et sautillant "The best Jewel Thief in the world", un touchant "Adolescence", un "Billy" à la mélodie parfaite, un harmonica, une guitare sobre qui phrase, une voix incroyable d'ado, bref tout est beau, textes intelligents mais pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais ce sera une jouissance pop, joyeuse, mélancolique, harmonieuse assurément.
Paddy McAloon est signé sur une boite française Verycords, merci à eux, une pépite au catalogue que l'on aimerait entendre sur les ondes au lieu des sempiternels tubes bidons qui tournent 6 fois par jour sans la moindre note de musique. Injuste! Ce disque est sublime, à faire tourner en boucle.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2014
Depuis Andromeda Heights, le groupe se réduit d'album en Album jusqu'à ce Crimson/Red ou il ne reste plus que sa tête pensante Paddy McAloon.. Auteur, compositeur, interprète, multi-instrumentistes et producteur.. ... Et d'album en Album, en comptant son magifique Let's Change the World With Music, nous ne pouvons en aucun cas être insensible aux Charmes d'un des derniers Grands Romantics qu'est Paddy.. Sa voix de plus en plus irresistible et reconnaissable entre toutes ne peut que vous charmer, et sa musique vous émerveiller... Ce Crimson/Red contient 10 petites histoires contées mélodieusement par un Fabuleux Prefab "Paddy" Sprout.. Que demander de plus que de se faire Charmer par l'un des plus grands Romantics..
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2013
Comme beaucoup, depuis "Jordan, the comeback", j'ai été déçu par les productions du groupe. Il y a eu toutefois, pour les fans de la première heure comme moi , le miraculeux et fabuleux album solo de Mcalloon "i trawl the megahertz",
À la première écoute de ce nouvel album, j'ai été absolument séduit. J'ai retrouvé la beauté des mélodies et des arrangements des premières heures avec une petite différence toutefois: l'absence de Thomas Dolby aux manettes et de voix féminines. Cela n'est pas dérangeant. Au contraire même. C'est ce qui fait la singularité de l'album.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2013
Prefab Sprout un grand groupe de pop au potentiel inépuisable. A sa tête Paddy Mc Aloon au talent d'écriture et de composition énormes.
Ce Crimson/Red la dernière galette en date est tout simplement un joyau. Voix, arrangements, mélodies tout y est! Un grand moment de détente et de musique à l'écoute de ce grand groupe qu'est Prefad Sprout.
22 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2014
On ne peut jamais être déçu par une production signée Prefab Sprout, même si au fil des ans le groupe ne se résume plus qu'à son chanteur/compositeur/interprète Patrick McAloon, dit "Paddy" pour les fans. Une pure petite merveille de Cd qui enchaîne les perles. A écouter de toute urgence !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juin 2015
Quel plaisir de retrouver cet artiste. Du grand art avec "Grief built the Taj Mahal".On en redemande. à Quand le prochain?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2013
Excellent, comme d'habitude.Toujours dans la continuité de ses merveilleuses compositions.
Aux arrangements fins et originaux. Un parfait lien pour les amateurs de diverses musiques.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Prefab Sprout n'a pas été pour rien, à l'arrivée du milieu des années 1980, en ce qui concerne un léger coup d'arrêt à la cold wave et un retour à un son toujours neuf mais plus rond dans la musique de jeunes britannique.

Avec son 2è LP 'Steve McQueen' (1985), le groupe fédéré autour de son auteur unique et préféré Paddy McAloon a publié un chef d'œuvre dans le genre sortie de l'hiver plus ou moins nucléaire mais sans sombrer dans le racolage putassier. Une vraie "masterclass".

Il y a eu bien entendu d'autres disques de Prefab Sprout depuis, mais pas tant que ça (6, selon discogs). Car Paddy est tombé gravement malade, et c'est via un "gospelisant" 'Let's Change The World With Music' sorti des étagères où il dormait depuis 1992 qu'il s'est rappelé à notre bon souvenir en 2009.

A cette occasion, Paddy nous a présenté un "look" à la Leon Russell (costume trois pièces blanc de chez Tom Wolfe, canne, barbe fleurie...) tout-à-fait surprenant.

Pour ce nouveau disque estampillé "Prefab Sprout", il s'agit en fait d'un disque totalement réalisé par Paddy McAloon tout seul.

On a donc l'avantage de pouvoir écouter 10 nouvelles chansons d'un artisan subtil et intelligent de la pop British de bon aloi, mais le désavantage de ne pas écouter un véritable groupe prendre possession de ces compositions. D'où un son de batterie qui évoque la boîte à chaussures et certaines raideurs mal-t-à-propos dans le jeu des instruments, notamment les claviers.

Certes, le son est aussi propre que chez Dolby, mais il n'est pas de chez le Thomas du même nom. Et, si l'âme est là, à défaut d'un baptême du feu sur la route, ces compositions auraient mérité l'interprétation d'un véritable groupe.

Donc, welcome back Paddy, mais merci la prochaine fois de risquer une mise en pratique plus collective afin de viser un résultat plus habité.

*** et 1/2
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)