Commentaires en ligne 


51 évaluations
5 étoiles:
 (32)
4 étoiles:
 (12)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


42 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nom de Zeus!
Je viens juste d'écouter cette nouvelle édition (une de plus, mais quand on aime...).
J'ai encore les poils des bras hérissés.
Depuis les remasterings des années 90, la technique a vraiment fait des progrès.
Dès les premières mesures de Good Times, deux réflexions s'imposent:
- Comme Plant...
Publié il y a 1 mois par Jean Bal

versus
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 déçu !
Et oui déçu par le remaster de ces 3 premiers cds d'un groupe de légende ... un son trop gentil. .. manque de pêche !!! Peut être trop re bidouiller ... je possède le box intégral japonais en shm cd .. rien à voir ... une pureté incroyable tout en restant dans l'esprit de l'epoque ...
Faut peut être arrêter tous ces...
Publié il y a 1 mois par dominique


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

42 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nom de Zeus!, 2 juin 2014
Par 
Jean Bal (Conflans-en-Jarnisy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I - Edition Deluxe (2 CD) (CD)
Je viens juste d'écouter cette nouvelle édition (une de plus, mais quand on aime...).
J'ai encore les poils des bras hérissés.
Depuis les remasterings des années 90, la technique a vraiment fait des progrès.
Dès les premières mesures de Good Times, deux réflexions s'imposent:
- Comme Plant était jeune! Sa voix juvénile et pleine d'énergie est enfin parfaitement restituée. Elle annonce déjà clairement le hurleur génial des années à venir.
- Comme la guitare de Page sonnait bien! Sans abuser de compression et d'autres artifices de studio, il est "là", planté devant vous les jambes écartées à balancer ses riffs.
Le gros problème de ce premier album du zeppelin plombé, c'est qu'il a été enregistré dans un petit studio, en à peine plus d'une semaine. Sa production - correcte - souffrait d'un abus de réverbération sur certains morceaux et l'équalisation du mix avait toujours posé question.
Pour réaliser le progrès qu'apporte cette nouvelle édition, je vous conseille d'écouter Babe I'm Gonna Leave You. Cette fois, la guitare acoustique de Page n'est pas une "petite gratte ferraillante". On entend le métal des cordes, mais aussi le bois de la caisse et du manche. La réverbération est toujours un peu poussée, mais le son est mieux défini et donc plus naturel.
Et tout le reste de l'album bénéficie de ce genre de progrès.
La basse de Jones swingue sur les infra-basses (Dazed!) et la batterie de Bonzo va finir par décrocher le lustre de votre voisine du dessous.
Côté "supplément gratuit" (pas tant que ça), on a un concert parisien enregistré par la radio française. C'est du mono, pas très détaillé et certains amateurs de bootlegs (dont je suis, je l'avoue) ne seront pas surpris par la frite d'enfer des lascars en ce temps-là. Un très bon concert, pas super bien enregistré, bourré de plantages (le début de Good Times, ouch!), avec même des longueurs (Dazed). Mais ça n'a aucune importance. L'énergie est phénoménale. Il y a des (grosses) basses, il y a des aigus (un peu criards) et il y a un sacré groupe qui déménage!
Si seulement Page remasterisait les meilleurs pirates de son gang!

Question finale: est-il indispensable de racheter une nouvelle fois ces classiques?
Non, si vous aimez bien le Zepp, mais sans plus.
Oui, si vous ne connaissez pas encore le groupe. Avec cette remasterisation, il n'a jamais sonné aussi moderne.
Mille fois oui, si vous êtes un fan, un inconditionnel, un fou. Vous allez encore enrichir ce grigou de Pagey, mais comment lui résister?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


24 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LEGENDAIRE / FONDATEUR / CULTE / PUISSANT, 14 mai 2009
Par 
Hellblazer (Nice) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I (CD)
Coup d'essai, coup de maître. Enregistré en 1 mois en ces temps de pionniers, Led Zep assène au monde les fondations du (hard) rock via ce pur chef d'oeuvre, qui 40 ans plus tard n'a pas pris une ride. Déjà ultra moderne en son temps, cet opus légendaire, considéré comme LE tout 1er disque de hard rock - 1969 - (devançant "In Rock" de deep Purple et le 1er Black Sabbath), a traversé les décennies souvent copié, mais jamais égalé.

Le génie de Jimmy Page éclabousse le monde par sa maîtrise hors-norme des effets, des pédales, de ses Gibson au son impérial tantôt sursaturé pour un blues déchirant ("You Shook Me"), tantôt au son clair, gras et chaud, que ce soit des blues (le fantastique "Babe I'm gonna leave You", ou encore les reprises de Willie Dixon), des rocks ("Communication Breakdown", mais surtout LE monumental "Dazed & Confused" et son riff historique), ou encore de l'accoustique (le transcendant et mystique "Black Mountain Side", qui durant 2mn vous emmène très loin avec une simple gratte sèche rehaussée d'une rythmique indienne), des folks (le jovial et fédérateur "Your Time is gonna come").

Au delà du génie de Page, c'est la présence incroyable de Robert Plant, sa voix, puissante, allant loin dans les aigüs, qui transporte les titres dans une autre dimension, maîtrisant aussi un harmonica furieusement roots. Et puis évidemment le travailleur appliqué qu'est JP Jones, basse/claviers, soutenu par son pote John Bonham (RIP), grand frappeur de fûts devant l'éternel, qui d'ailleurs propose une rythmique bien plus intéressante que les jeux de batterie typiques de l'époque, comme ceux de Mitch Mitchell (Hendrix) par exemple, trop lourds et roulants, trop "hippies".

Avec comme vecteur le blues, qui est sa base, Led Zep électrise le propos et crée donc le tout 1er hard rock, fruit divin d'une osmose rare entre 4 jeunes musiciens, qui écriront durant 10 ans et 10 albums la 1ère page du (hard) rock moderne et plus largement une grande page de l'histoire de la musique.

"Led Zeppelin I" : le 1er vrai disque de musique ?

NB : je préconise, afin de "recevoir" cette musique au mieux et d'en jouir le mieux possible, de lire l'excellente bio du groupe par JM Vandermissen (parue chez Camion Blanc et en vente sur Amazon), qui vous aidera à comprendre le contexte de l'époque et surtout à réaliser en écoutant ce disque l'impact qu'il a pu avoir il y a 40 ans. En effet, nos oreilles modernes ont tout entendu ou presque... en 1969, les oreilles n'avaient encore presque rien entendu !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le second envol du Zeppelin, 2 juin 2014
Par 
Cymus - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I - Edition Deluxe (2 CD) (CD)
J’aimerais pouvoir remonter à une époque que je n’ai pas connue, être un adolescent de 1969 qui découvrit pour la première fois Led Zepellin I ! Quelle claque cela devait être : ce mélange unique de rock, de blues et de folk, ces guitares acérées, cette batterie puissante, cette voix haut perchée et d’une rare expressivité, ces effets et ces harmonies par moment si étranges !

En 2014, c’est également une véritable claque que l’on prend en redécouvrant l’album grâce à cette nouvelle remastérisation due aux bons soins de Jimmy Page. Que je sache, la précédente datait du début des années 1990, et pour ma part je possédais une version japonaise qui doit dater de 2006 (impossible de trouver une date sur la pochette), en version mini vinyl réplica. J’ai un peu hésité à faire cette acquisisition (dans certains magazins, les trois premiers albums sont déjà sortis depuis la fin de la semaine dernière), car on est souvent déçu par des remastérisations qui n’apportent pas grand chose. Ici, la différence est sans appel, sans même avoir besoin de procéder à une écoute au casque : quelle clarté, quel relief, quel dynamisme, quelle précision dans les détails ! Et à la fois quelle profondeur et quel ampleur dans l’espace : on a l’impression de plonger au cœur de la musique (avec une stéréo curieusement inversée). C’est assez bluffant et ébouriffant.

Ce premier album, comme tous les autres qui suivront (déjà sortis : Led Zeppelin II et III), est disponible en plusieurs versions. Pour ma part, j’ai acheté l’édition Deluxe 2-CD (il existe aussi une version avec le seul album original remastérisé, et un coffret comprenant les cd le vinyl) qui comporte en bonus un concert inédit (que je sache) du 10 octobre 1969 à l’Olympia. Ce seul bonus rendrait cette réédition indispensable. D’abord, contrairement à ce qu’on aurait pu craindre pour un enregistrement déjà ancien, le son est là encore excellent, avec là encore un gros travail sur la (re)mastérisation. Ensuite et surtout, il vaut le détour par les interprétations incandescentes que le groupe donne de l’essentiel des titres de son premier album, auquel s’ajoutent quelques morceaux parus sur Led Zeppelin II (Heartbreaker ; Moby Dick). On y trouve notamment une version extraordinaire de Dazed and confused de 15 minutes dans laquelle Jimmy Page joue de tous les effets possibles qu’il pouvait tirer de sa guitare.

Certains mauvais esprits diront que tout ceci n’est qu’une opération commerciale destinée à tirer profit des vaches à lait que sont les fans de Led Zep. C’est sans doute effectivement une opération commerciale, car les fans se préciteront, mais elle est parfaitement légitime et n’est pas que ça. C’est surtout une opération artistique d’une grande réussite, et c’est certain, pour ma part je n’hésiterai pas à me procurer la suite de cette réédition.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vaut le coup, mais..., 21 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I - Super Deluxe Edition (Coffret 2 CD + 3 Vinyles) (CD)
Bon, je viens de comparer avec mon coffret "intégrale" des années 2000 : avec un ampli Kenwood de 1983 (150 W) et des enceintes Allison 250 W (puisqu'il faut montrer patte blanche...), je ne peux pas dire qu'il y ait un plus audio-qualitatif EVIDENT. Vieux Jimmy essaie de nous faire cracher au bassinet car Rob' fait sa mijaurée, mais franchement ne craquez pas pour un surplus de qualité auditive. Je ne cracherai donc pas au bassinet pour les deux suivants, avec leurs chutes de studio anecdotiques que les amateurs de LZ possèdent depuis longtemps.

Par contre, le bonus de ce I vaut carrément le détour. J'ai la version Wendy (pirate) du concert de l'Olympia 1969 et celle présentée ici est plus dynamique, pétante et appréciable : rien que pour ça, cette version vaut le coup. Certains amateurs de LZ privilégient les concerts 1969 : j'en fais partie.

Le reste de ce coffret est joliment fait, c'est un bel objet et je n'en regrette pas l'achat. Pas que les LP soient indispensables, mais j'avoue que leur présence est la raison de cet investissement, possédant les autres albums en VO.

Concernant la musique, tout le monde en parle mieux que moi...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 déçu !, 6 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I - Edition Deluxe (2 CD) (CD)
Et oui déçu par le remaster de ces 3 premiers cds d'un groupe de légende ... un son trop gentil. .. manque de pêche !!! Peut être trop re bidouiller ... je possède le box intégral japonais en shm cd .. rien à voir ... une pureté incroyable tout en restant dans l'esprit de l'epoque ...
Faut peut être arrêter tous ces remasters ... ça commence à faire beaucoup !!!! ..
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bonne restauration, 5 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I - Version Remasterisé (1 Vinyle) (Album vinyle)
Je possède l'édition vinyle de 69 aussi ma comparaison ce fera uniquement par rapport à cette ancienne édition.
Lors de l'écoute de cette version remastérisé, ce qui saute de suite aux oreilles, c'est la séparation des instruments. On sent que chaque instru à été mixer indépendamment pour être le mieux équilibré possible par rapport à l'ensemble. Il en ressort une meilleur spatialisation de l'ensemble et la voix de Plant se pose de façon assez distincte et claire.
Le son est mieux défini, plus "rond" mais il perd un peu de pêche d'aspect juvénile pour offrir une prestation plus mature et mieux maîtrisé. Les attaques de Page sont moins ciselés tout en étant mieux détaillé. On dirait par moment une démo technique comme si cette édition parvenait à faire ressortir les limites des enregistrements de l'époque.
Bref, je trouve cette nouvelle écoute plus facile et agréable certes mais moins dynamique que celle d'époque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La naissance d'une légende, 13 décembre 2003
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I (CD)
Les amateurs de musique Rock savent très bien que le meilleur a été majoritairement créé entre 1967 et 1975. C'est pain béni, Yes, Genesis, King Crimson, Emerson-Lake & Palmer, Pink Floyd, l'éclosion de Jimi Hendrix, des Doors et tant d'autres dont LED ZEPPELIN.
Oui, ils ont inventé le Hard-Rock, un SON unique, une association Guitare-Chant totalement indédite : le jeu de Jimmy Page couplé à l'extraordinaire voix de Robert Plant capable de rivaliser dans l'aigu avec la guitare ("You shook me"). 3 classiques incontournables ont vu le jour : "Dazed and confused", "How many more times" et "Babe I'm gonna leave you" : ce dernier alterne les passages folk et hard, et on est surpris chaque fois qu'on l'écoute... Les autres titres ne sont pas de reste... "Good times, bad times" au rythme incandescent et à la guitare ravageuse, le folky oriental "Black mountain side"... Rien à jeter là-dedans. Led Zeppelin a déjà fait montre d'un éclectisme à toute épreuve.
Un immense hommage rendu aux vétérans du Blues ici transcendés, crédités (Willie Dixon) ou non (Lightnin' Hopkins "How many more years I got to let you dog me around" de 1962 qui a largement été pompé pour "How many more times").
À acheter d'urgence... surtout à ce prix-là pourquoi s'en priver ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les Huns anglais (aprés eux rien ne repousse), 5 janvier 2009
Par 
jepiro "jepiro" (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I (CD)
Enregistré dans l'urgence en moins de 48 heures cet enregistrement de 1968 est l'album de blues électrique sauvage et ultime.
C'est un CD parfait pour un premier enregistrement, la guitare en furie de Jimmy Page et la voix magnifique de Robert Plant avec sans doute la meilleure rythmique du rock avec les Who.
A l'époque seul Jimmy Page avait une notoriété internationale (les autres étant des inconnus Band Of Joy n'ayant qu'une notoriété locale) il est surprenant que Page sortant des Yardbirds et d'années de musicien de studio se soit entouré de "jeunes" mais ça a marché à la perfection.
Le son de la re-masterisation supervisée par Jimmy Page est une tuerie.
Mille fois plus sauvage que les Cream, seul le premier Cactus, Deep Purple "In Rock" ou "Fun House" des Stooges peuvent tenir la comparaison avec ce CD où Page met le feu avec sa Telecaster Dragon
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Non ce n'est pas la merveille espérée !, 10 juin 2014
Par 
Eminian - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I - Edition Deluxe (2 CD) (CD)
En amour, le meilleur c’est l’attente, disait je ne sais plus quel poète. Parfois, il en est de même en musique.
Il y a plusieurs mois, la nouvelle avait fuité, Jimmy Page était en train de remasteriser toute la discographie de Led Zeppelin et la sortie de chaque album serait accompagnée d’un second disque, contenant des inédits. Stupeur et tremblements de joie excitée pour les fans, vous imaginez. Encore que des inédits de Led Zeppelin, on n’en ait jamais entendu parler jusqu’alors. Le fol espoir commença à virer à l’attente dubitative.
Enfin le contenu des CD apparu sur les sites internet spécialisés et le soufflet retomba d’un cran. Confirmé quand les disques furent mis en vente. La première fournée concerne les trois premiers albums du groupe, parus à l’origine en janvier et octobre 1969 pour les deux premiers et octobre 1970 pour le troisième. Trois chefs-d’œuvre absolus sur lesquels je ne reviendrai pas. Qui n’a pas ces disques dans sa discothèque ne sait pas ce que le mot rock veut dire.
Revenons à ces ressorties. Première remarque, la pochette en carton et le petit livret avec seulement des photos, n’est pas très luxueux. La remasterisation des CD originaux n’est pas différente, de manière flagrante, des précédentes tentatives, si ce n’est de-ci de-là, une sonorité de cymbales plus claire, une aération sonore vaguement améliorée, pas de quoi en faire tout un tintouin.
Enfin, les CD bonus, délicieusement nommés « Companion Audio Disc ». Ils contiennent en fait et en majorité, des prises alternatives des morceaux officiels. Ici, une version instrumentale, là un mixage différent, mais toujours des versions extrêmement proches des versions connues. C’est intéressant, certes, mais ce n’est pas à sauter au plafond non plus.
Quant aux inédits, proprement dits, le premier CD propose le concert de l’Olympia du 10 octobre 1969 diffusé par Europe 1 et bien connu des fans, puisque paru sur plusieurs disques pirates depuis belle lurette, mais ici, avouons le, avec un super son. Pour le second disque, le seul inédit, La La est un instrumental sans fil directeur précis. Et le troisième, propose Bathroom Sound, instrumental là encore, sur le riff d’Immigrant Song, Jennings Farm Blues, un blues instrumental sympathique sans être remarquable et Key To The Highway/Trouble In Mind qui lui s’avère plutôt bien, duo Page/Plant, rythme lent avec harmonica et voix lointaine de Plant, mais c’est une reprise d’un titre archi-connu.
Bilan mitigé donc. Led Zeppelin reste l’un des plus grands groupe du monde, leurs trois premiers albums entrent facilement dans le top de la musique rock, c’était vrai hier, ça le reste aujourd’hui, car aussi incroyable que cela puisse paraître ils n’ont pas pris une ride. Quant aux CD bonus accompagnant ces éditions, je vous laisse décider s’ils en valent l’achat…
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 indispensable, 29 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Led Zeppelin I (CD)
A POSSEDER

un classique du ROCK

Led Zeppelin est le premier album du groupe de rock britannique Led Zeppelin. Enregistré en quelques semaines durant le mois d’octobre 1968, l’album est sorti le 12 janvier 1969.

La photo de couverture montre la destruction du Zeppelin Hindenburg.

L'album est enregistré en 36 heures en octobre 1968 aux studios Olympic de Londres, fait inédit pour un groupe aussi jeune.

Quasiment tous les morceaux sont des premières prises sur lesquelles Page a ensuite rajouté les autres pistes de guitare. Cela fut rendu possible par la cohésion du groupe et l'expérience accumulée lors des tournées précédant l'album (notamment en Scandinavie). L'album, enregistré en moins de deux jours, sonne ainsi live.

Led Zeppelin figure à la 29e place de la liste des 500 plus grands albums de tous les temps du magazine Rolling Stone.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit