undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

24
4,6 sur 5 étoiles
Going To Hell
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:8,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 mars 2014
THE PRETTY RECKLESS GOING TO HELL (LIMITED EDITION)

Autant le dire de suite, j'ai une affection toute personnelle pour THE PRETTY RECKLESS, groupe qui en 2010 aura su me surprendre et m'enivrer avec leur premier album "LIGHT ME UP " et ses 10 titres d'une efficacité prodigieuse.

Une des particularité de cette formation réside dans l’indéniable charisme troublant de sa jolie chanteuse, Taylor Momsen, qui derrière un physique de poupée néo gothique cache une impressionnante voix rock claire et puissante à l'accent rauque et chaude dans ses moments les plus doux. Qu'on n'aime sa musique ou pas, il faut reconnaitre que Taylor Momsen sait se mettre en scène et est consciente et lucide sur l'importance de l'imagerie lié avec cohérence à son univers musical.

C'est ce "package" soigné qui me séduit, le personnage dans son entier avec toutes ses facettes et ses attitudes. Pas étonnant donc de retrouver dans GOING TO HELL un prolongement de cette logique, que se soit dans les textes, les clips vidéos sulfureux du groupe ou les photos que comporte la pochette de cette édition limitée où la miss Momsen pose dans le plus simple appareil.

Toujours dans cette optique donc, l'album fonctionne dans son ensemble comme une longue confession de la jolie chanteuse qui ferait l’aveu de la longue liste de tous ses péchés via les 12 nouveaux morceaux qui composent cette opus, avec forcement une forte connotation religieuse blasphématoire et un coté charnelle des plus provocateur... Charnelle, à l'image du titre qui ouvre les hostilités où les gémissements d'une jeune femme (visiblement pas loin d'atteindre l'extase!) servent de point de départ à l'excellent FOLLOW ME DOWN, un morceau solide à la résonance très 70's qui montre d'entrée que l'on va voguer entre différent style rock/métal durant ce voyage entre enfer et paradis.
GOING TO HELL (premier single de l'album) prend alors le relais en faisant rugir les guitares sur un rythme speed alternatif porté par la voix déchainée de Momsen, puis arrive derrière le deuxième single HEAVEN KNOWS et ses chœurs qui raisonnent comme un appel à la rébellion, un hymne fédérateur qui n'est pas sans rappeler la mécanique de ANOTHER BRICK IN THE WALL de PINK FLOYD (si si!). Trois morceaux à la dynamique explosive qui s'imposent d’emblée comme des hits en puissance et confirment que l'on peut faire confiance à THE PRETTY RECKLESS lorsqu'il s'agit de livrer des morceaux tonitruants immédiatement accrocheurs.

Mais en ce qui me concerne, c'est des titres plus posés comme le sublime HOUSE ON THE HILL, ballade vertigineuse qui s'envole très très haut à filer des frissons sans jamais retomber, ou encore DEAR SISTER et ses 56 petites secondes d'ambiance éthérée désarçonnante qui m'ont définitivement convaincu du chemin parcouru par cette jeune formation de plus en plus ambitieuse dans son travail.

SWEET THINGS par contre m'a un peu perdu dans sa construction musicale alambiquée, malgré un fond intéressant et un sacré franc parlé de la belle. Vu la somme des péchés énoncée jusque là, Taylor Momsen se pose même la question de son ABSOLUTION (qui n'est pas prêt d'arriver vu l'addition corsée de ses frasques, et c'est tant mieux!) dans un titre nerveux du même nom et joliment vaporeux.

Le reste des morceaux alternent entre acoustique dans la pure tradition rock (BURN, WAITING FOR A FRIEND) et des morceaux efficaces dans la veine de ceux présent sur le premier opus (WHY'D YOU BRING A SHOTGUN TO THE PARTY, F####D UP WORLD). Une bien belle évolution dans la continuité qui permet à Taylor Momsen d'affirmer son univers, de montrer qu'il faut définitivement compter avec elle (au cas ou certaines personnes en douteraient encore) et qui prouvent surtout que THE PRETTY RECKLESS ne choisira jamais la facilité pour continuer à s'imposer encore longtemps. Quand à savoir si Taylor Momsen va aller en enfer, ma foi c'est bien parti pour et finalement si cela donne des albums aussi inspiré alors c'est tout le bien que je lui souhaite!

L’ÉDITION LIMITÉE :

Un petit mot sur l’édition limitée "softpack". Le packaging est un peu décevant, un digipack très fin qui se déplie en trois parties dans lequel est glissé d'un coté le C.D et de l'autre un mini poster recto verso avec les paroles. Les photos sont très jolies (Taylor en tenue d'Eve dans différentes poses) mais l'ensemble fait un peu cheap et s’avère assez fragile même si vu le petit prix (12 Euros) on ne peut pas vraiment faire les difficiles.

cette édition comporte 2 titres bonus aussi présents sur la version "boitier simple" chez nous : GOING TO HELL dans une superbe version live acoustique qui sonne du coup encore plus comme une confession intime et SWEET THINGS (live acoustique egalement).

K.O.S Also known as the Cat
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 avril 2014
Un CD qui ouvre avec trois titres fabuleux, Follow Me Down, Going to Hell, Heaven Knows et on se dit voilà le chef d'oeuvre tant attendu, un album de la maturité, une apothéose faisant suite à ce que The Pretty Reckless a fait jusqu'à présent, et puis patatra, tout retombe, comme un soufflé mal cuit. Le reste est fade et terriblement ennuyeuse par rapport à la gifle que l'on se prend après les trois premiers titres!. Quelle énorme déception. D'autres groupes féminins font mieux (Crucified Barbara ou Sister Sin). Taylor Momsen a manifestement du talent mais cet album est trop irrégulier. Ou alors mes attentes étaient trop grandes....
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 avril 2014
Que peut-on attendre donc de ces 12 titres ? Pourquoi les Pretty Reckless font autant parler d'eux ?
En ce qui concerne le contenu donc, on navigue sur du Hard-rock voire parfois du heavy metal tout en gardant des accents grunge.
Le mixage est bon, Kato Kwandala déjà aux commandes de Light Me Up (et responsable entre autres des mixages de Drowning Pool , Breaking Benjamin ou encore Paramore) connait son métier. L'univers y est plus rude et provocateur. Il opère donc le processus inverse des premiers efforts du groupe qui semblaient être formatés être pour être diffusés en radio. L'opus de manque pas de chien et réserve son lots de riffs puissants comme Follow Me Down qui débute l'album, le single sulfureux et punkisant Going To Hell, l'énorme Sweet Things diamant poli de l'album (où Taylor Momsen montre l'étendu de son talent entre voix envoutante et éructations) ou encore Why'd You Bring A Shotgun to the Party et son rythme chaloupé entrecoupé de coups de feu et F***** Up World avec son refrain gentillet. Certes si le reste n'atteint pas la même énergie, on tombe quand même sous le charme des quelques balades comme Waiting For A friend où l'esprit de Bob Dylan plane, le court Burn et son refrain plaintif et le Dear Sister sorte d'interlude à cause de sa courte durée.
Si certains passages de Heaven Knows ont fait penser à Queen pour certains juste à cause du rythme de batterie il suffit d'écouter le refrain pour ne plus y penser et se dire que c'est un très bon second single. Je terminerai sur le fameux Absolution "sorte" de Another Brick in The Wall en adéquation avec les propos revendicateur de la belle.

L'album ne révolutionnera donc pas l'univers musical et aurait très bien pu sortir dans les années 90. Seulement ressortir la recette 20 ans après montre la véritable attitude rock à faire fi du formatage et place The Pretty Reckless comme un grand nom du rock d'aujourd'hui.
Il n'est donc pas étonnant d'en entendre parler puisque le groupe dépoussière un genre plus aussi courant que çà en notre cher 21e siècle. Taylor Momsen n'a donc pas qu'un physique mais aussi une voix, un savoir faire et semble être née pour prendre non pas la relève de Courtney Love mais de Cherrie Curry des Runaways : sensuelle, provocatrice et dangereuse… tout comme l'album.
A noter 2 titres bonus en acoustique de très bonne facture : "Going to hell" et "Sweet things".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 mai 2014
The Pretty Reckless : enfin de la vrais musique et pas de la soupe populaire électro!
Des paroles intelligentes,des chansons variées et toute très intéressantes,beaucoup d’esthétique et de finesse (ce n'est pas du gros son bourin comme certain groupe),et de magnifique balades qui prouve que le rock existe aussi à travers la douceur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 mars 2014
dès le premier morceau, ça respire le rock, le rock dur comme j'aime, la voie me rappelle quelquefois une certaine
Courtney et les riffs ramènent à quelques bons vieux groupes métal, pour moi c'est tout bon et j'en redemande...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 avril 2014
Tout est magistral dans cet album. Les riffs de guitare lourds , acérés et techniques alliant Led Zep, le rock des eighties et le meilleur du grunge tel Alice et chains, NIN etc...et puis quelle voix ! passant du blues au hardcore , on passe par toute la subtilité et la performance harmonique de cette jeune chanteuse.
Vraiment le meilleur album que j'ai acheté depuis des mois et le plus varié aussi dans ses qualités musicales.
Assurément le meilleur album bluesy, hard, groove et rock'n'roll de l'année.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 avril 2014
Je viens de découvrir ce groupe avec les singles "going to hell" et " heaven knows". Superbes chansons, mais je dois dire que je suis d'accord avec les autres commentaires qui trouvent qu'il y a trois excellents titres et le reste. Les trois premiers titres pourraient facilement être des classiques rock mais ensuite on passe à des ballades sympas mais sans grandes originalités ou à des titres moins pêchus qui pourraient être catalogué comme gentillets. L'album reste pas mal dans l'ensemble.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 juillet 2014
Aprés avoir ecouter le 1er album qui est tres bon bien qu'un peu commercial on sent que sur Going to Hell ils se sont dit "on va montrer ce que l'on sait faire" La voix de Taylor prend de l'assurance et on sent que les musiciens prennent leur place. Bien moins commercial que l'autre on oscille entre rock/blues digne d'une BO de Tarantino , et le hard rock . Tres tres bon album je ne m'en lasse pas . Essais confirmé pour ce groupe que ne demande qu'a monter .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 1 juillet 2014
Le cd est parfait! Les chansons sont magnifique. Je ne suis pas déçue du tout il est a la hauteur du premier album Light Me up dont j'étais tombé amoureuse. The Pretty Reckless est vraiment un super groupe et la voix de Taylor toujours aussi envoûtante.
Sinon pas de problème reçu a l'heure et neuf sous blister.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 septembre 2014
On ecoute ce disque avec la pochette dans le cerveau mais on pourrait se passer de faire ça Cette musique légèrement decadente nous ravirait avec une couverture san rien Ce disque donne envie d'aimer et d'aimer en construisant quelque chose et depasse donc le stade sexuel
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Light Me Up (France Version)
Light Me Up (France Version) de The Pretty Reckless
EUR 10,99

Blush EP
Blush EP de Wolf Alice
EUR 3,49

Sonic Highways
Sonic Highways de Foo Fighters
EUR 10,32