undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles24
3,8 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:15,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 juin 2014
Un agent du FBI (Bradley COOPER, vieux garçon ambitieux et bouclé) embauche un couple d'escrocs pour piéger d'autres escrocs. Le sujet est simple mais tout va se compliquer quand il va s'éprendre de la pseudo aristocrate anglaise qui compose la moitié du duo; tandis que l'épouse idiote et dépressive (Jennifer LAWRENCE impayable) de l'autre moitié (Christian BALE, grandiose en arnaqueur bedonnant et déplumé) s'éprend d'un mafioso.
Voulant impliquer un maire (l'excellent Jeremy RENNER) dans une affaire de pots de vin, ils vont se retrouver face au redoutable patron (Guest star Robert De NIRO) d'un syndicat du crime de MIAMI.
Entre une recréation joyeusement outrée de la vulgarité tapageuse des années 70 (avec un effort particulier sur les vêtements et les coiffures), les rapports de plus en plus inextricables entre ces personnages (avec une mention pour le duel entre l'agent et son supérieur), et la complexité de l'opération qui prend peu à peu une ampleur incontrôlable; nous obtenons une tragi-comédie particulièrement jouissive dans ses excès assumés.
Difficile bien sur de ne pas penser à L'ARNAQUE; ce film est au années 70 ce que le précédent était aux années 30; un peu moins léger mais plus vraisemblable, avec un côté sentimental, voire sexuel, absent de son illustre prédécesseur
A la qualité de l'interprétation il faut ajouter l'excellence de l'accompagnement musical, et la parfaite maîtrise d'un scénario un peu lent à démarrer mais qui maintient pour notre plus grand plaisir, la tension jusqu'au mot fin.
44 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après « Happiness Therapy », David O. Russel réussit avec « American Bluff » une nouvelle comédie particulièrement drôle et originale.

L'histoire, située en 1978, raconte l'histoire d'un couple illégitime d'arnaqueurs – Irving Rosenfeld (Christian Bale) et Sydney Prosser (Amy Adams) – recruté contre leur gré par un très ambitieux agent du F.B.I Richie Di Maso (Bradley Cooper), pour faire tomber des politiciens corrompus. Le trio s'en prend à Cramine Polito (Jeremy Renner) le maire dévoué à ses administrés de Camden qui entretien néanmoins quelques relations ambivalentes avec la mafia de Miami. Rosalyne (Jennifer Lawrence), la truculente épouse d'Irving, vient par ailleurs compliquer toutes ces manœuvres en mettant plus ou moins volontaires les pieds dans le plat à plusieurs reprises.

« American Bluff » est tout d'abord un film d'une qualité formelle impressionnante. Le scénario, avec ses quelques retours en arrière et sa narration en voix-off, donnant les points de vue croisés de ses principaux personnages, est sans failles. La photo et la reconstitution (notamment capillaire et musicale) des années 1970 sont magnifiques. Quelques scènes, notamment la toute première du film, sont tourné avec une formidable maestria. Les grandes forces du film résident dans un quatuor d'acteurs principaux réellement sublimes, un humour de tous les instants et un traitement en profondeur et subtil de chacun des personnages. A noter également le petit second rôle excellemment joué par De Niro en parrain de la mafia…

Film d'arnaque, comédie sentimentale, « American Bluff » surprend par son approche très originale d'un sujet qui, au départ, l'était beaucoup moins.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un transfert aux petits oignons pour une des dernières production tourné en 35mm.
Le grain cinéma est ici magnifiquement retranscrit. Un velours HD pour cet hommage au cinéma américain des années 70. Détails et couleurs à la fête.
American Bluff: Dernière l'arnaque, la vérité est toujours explosive.
Comédie jubilatoire, virtuose, chaque acteur balade le spectateur avec un plaisir évident.
Déclaration d'amour au septième Art, art du faux -semblant, American Bluff est la quintessence du savoir faire de David O.Russell (Fighter, Happiness Therapy) immense directeur d'acteur. Ce "nouveau Scorsese" offre ici à Christian Bale et Jennifer Lawrence un accès direct au panthéon des plus grandes légendes du cinéma. Le mémorable caméo de Mister De Niro et ses regards échangés avec Bale sont là pour le confirmer. En une scène désormais culte nous assistons à une véritable passation de pouvoir.
Tour de force et feux d'artifice American bluff ne serait qu'un bel exercice de style si il n'offrait pas en plus une histoire d'amour
profondément émouvante.
Bref, pour moi le plaisir est immense et le bonheur total.
33 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2015
I actually was able to watch American Hustle after I had recently rented it from Redbox. American Hustle opens with the characters of Irving Rosenfeld (Christian Bale), Sydney Prosser (Amy Adams), Richie De Maso (Bradley Cooper), and Mayor Carmine Polito (Jeremy Renner) appearing to be in the midst of finalizing a deal. Rosenfeld, Prosser, and De Masio are actually working together towards what is supposed to be mutual professional understanding. Rosenfeld and Prosser are in love with each other. However, Rosenfeld also has a wife Rosalyn Rosenfeld (Jennifer Lawrence) and kids at home that he also has to take into consideration. What complicates matters is that De Maso also appears to be taking romantic interest in Prosser. Irving Rosenfeld’s wife Rosalyn Rosenfeld is somewhat aware of her husband’s life, but the movie portrays that there is still so much she is unaware about. Bradley Cooper plays the integral role of an FBI agent who is orchestrating the talents of Sydney Prosser an Irving Rosenfeld due to their cunning ability to be professional con artists. Jeremy Renner plays a New Jersey mayor who is also caught in the web that is being weaved around a professional deal that is ‘supposed’ to hold potential towards generating enormous profit.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 12 décembre 2015
En voyant la première scène du film avec Christian Bale qui essaie de se coiffer, on pense que l'on va passer une bonne soirée.
Malheureusement, il n'en est rien.
A part le climat 70's et la bonne performance des acteurs, le scénario est désespérément lent et poussif.
Et le film dure presque 02h15 !
Ca ne décolle jamais et il est vraiment difficile de rentrer dedans.
On en finit par penser à autre chose et le seul bon moment est quand arrive le générique de fin.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Entre fiction et réalité, AMERICAN BLUFF nous plonge dans l’univers fascinant de l’un des plus extraordinaires scandales qui ait secoué l’Amérique dans les années 70.
Un escroc particulièrement brillant, Irving Rosenfeld, et sa belle complice, Sydney Prosser, se retrouvent obligés par un agent du FBI, Richie DiMaso, de nager dans les eaux troubles de la mafia et du pouvoir pour piéger un homme politique corrompu, Carmine Polito. Le piège est risqué, d’autant que l’imprévisible épouse d’Irving, Rosalyn, pourrait bien tous les conduire à leur perte…
"American Bluff" fait partie de ces films impossibles à classer qui ne choisit jamais son camp entre comédie, film d'arnaque ou policier ! Certains blâmeront ce film en disant qu'il n'a aucun enjeu et aucun intérêt mais c'est que ces gens n'auront rien compris au film car celui-ci est libéré de toutes contraintes, complètement détaché de tous les genres et franchement jubilatoire ! J'ai tendance à le qualifier de film d'acteurs, en effet ceux-là sont vraiment extraordinaires, ils sont totalement habités par leur rôle et nous donne l'impression d'être au plus proche d'eux, cette impression est d'autant plus forte vu l'impressionnante reconstitution des années 70 avec des décors magnifiques et des costumes pour le moins surprenants ! C'est typiquement le genre de film que l'on regarde défilé devant nos yeux sans jamais se douter de ce qui va se passer dans la seconde qui suit, si cela sera drôle ou dramatique et ceci est une des réels force de ce long-métrage ! "American Bluff" est donc un film inclassable au niveau de son genre mais on peut très aisément le qualifier de grand film !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2014
Scénario à couper le souffle. Des acteurs en liberté, au comble de leur génie.Mise en scène "bluffante". Du pur virtuose à chaque plan, chaque situation. Sans oublier le charme irresistible d'un quatuor amoureux pas comme les autres. A ne rater sous aucun prétexte !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2014
Le casting est formidable et pas à la hauteur de cette série B, Christian Bale a pris du ventre pour le film mais cela ne suffit pas à rendre crédible cette histoire soit disant véridique. c'est un peu longuet, un peu ridicule, et manque de rythme...........
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2015
Der Artikel entsprach vollkommen meinen Erwartungen und ich bin damit äußerst zufrieden !
Der Kauf über den Marketplace lief reibungslos ab und die Kontaktperson war sehr zuvorkommend und freundlich.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
American bluff de son titre original American Hustle est un film hollywoodien dans le sens classique du terme de la grande époque de Frank Sinatra, Carry Grant et plus récemment la Trilogie Ocean's 11 + 12 + 13

C'est un casting 5 étoiles autour d'une histoire d'arnaque, préjudice, de sexe et d'argent. Les acteurs sont tous au top sans exception. Jennifer Lawrence, pour ne citer qu'elle, envoie une performance incroyable en femme au foyer possessive, manipulatrice et foncièrement irrésistible ie sa réplique "You're welcome".

La réalisation très classique et classe met en exergue le glamour à la Hollywood: des décors somptueux, des costumes qui donnent envie de revenir au 70s, un montage maitrisé et une caméra toujours juste.

Un super moment.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)