Commentaires en ligne


6 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Personnel
J'ai adoré ce livre. Chaque page ouvre à réfléchir à notre société d'aujourd'hui. Nous sommes tous des "êtres humains" fesant parti d'un tout . Parents enfants, maître et élèves , il convient de s'accepter sans jugement . Bravo à l'auteur qui expose des réflexions complexes mais avec...
Publié il y a 2 mois par Marie PA

versus
32 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un livre intéressant à bien des égards, mais à la pensée psychanalytique trop marquée à mon goût.
Ce livre est signé Carlos Tinoco, normalien, agrégé de philosophie & enseignant... Mais l'auteur est également psychanalyste, & cela s'en ressent malheureusement beaucoup à la lecture du fameux ouvrage :-|

Si j'ai dans l'ensemble vraiment aimé la première partie (intitulée A la recherche des «...
Publié il y a 7 mois par Alexandra


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

32 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un livre intéressant à bien des égards, mais à la pensée psychanalytique trop marquée à mon goût., 24 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intelligents, trop intelligents (Broché)
Ce livre est signé Carlos Tinoco, normalien, agrégé de philosophie & enseignant... Mais l'auteur est également psychanalyste, & cela s'en ressent malheureusement beaucoup à la lecture du fameux ouvrage :-|

Si j'ai dans l'ensemble vraiment aimé la première partie (intitulée A la recherche des « surdoués »), la seconde moitié (Rencontre avec la folie du monde) m'a nettement moins emballée, pour être honnête !?

La première partie est intéressante, bien qu'assez peu révolutionnaire en réalité.
Elle retrace le parcours & les quelques anecdotes choisies de C. Tinoco, elle fait le point sur ce qu'est ou n'est pas le surdouement (je suis d'ailleurs heureuse de lire ce mot tout au long du livre, alors qu'il m'a quelques fois été reproché par des gens hostiles à l'idée de haut potentiel intellectuel ;) ).

Il revient aussi dans ces pages sur l'histoire de la douance en France & rend hommage à Arielle Adda & Jean-Charles Terrassier, chose suffisamment rare ces temps-ci dans les livres qui sortent sur la question pour être soulignée :D

Une belle première partie donc. Claire, bien écrite, très agréable à lire. Et si je ne suis pas d'accord en tous points avec sa vision & son interprétation des choses, je pense que ses arguments & son ressenti méritent de s'y pencher ; ils peuvent faire réfléchir & constituent en conséquence une lecture vraiment intéressante à ce titre.

Intéressante, mais n'ayant néanmoins, comme je l'évoquais un peu plus haut, rien d'extraordinaire non plus. C'est à dire que je cherche encore le "renversement de perspective" promis par l'éditeur !? :hypno:

Renversement qui, me semble-t-il, tient au seul postulat que l'auteur développe & qui consiste à affirmer que ce ne sont pas les personnes HPI qui sont décalées, mais seulement les personnes non-HPI qui souffrent finalement d'une inhibition de l'intelligence que tout un chacun possède.
Or, si on n'adhère pas totalement à cette idée (ce qui est mon cas), le "renversement" n'est plus qu'une faible oscillation...

La seconde partie, beaucoup plus lourde & tortueuse ne m'a pas laissé un aussi agréable sentiment.

Bien trop axées doctrines psychanalytiques pour moi, je n'ai pas été fascinée par ces pages qui mettent en avant de nombreux cas de patients de l'auteur, expliqués à la lumière de ses idées & interprétations, somme toute assez personnelles.

Étayer sa théorie "renversée" (pas forcément renversante !) par ces exemples ne m'a ni passionnée, ni convaincue.

Et surtout, l'aspect plaidoyer en faveur de la psychanalyse, extrêmement présent dans ce livre, m'a souverainement déplu. L'ouvrage transpire la pensée psychanalytique par tous les pores ; on y retrouve les codes, les concepts de psychanalyse comme le fantasme de la toute puissance, la castration, l'érotisation anarchique, la jouissance, etc.
Carlos Tinoco allant jusqu'à écrire un chapitre-conclusion nommé "Pourquoi la psychanalyse". Effectivement, pourquoi ??? (mais mon pourquoi ne sonne pas de la même manière) :-/

C'est dommage, vraiment dommage & même frustrant je dirais.
Car certaines remarques sont extrêmement justes & appréciables, notamment sur la (sur)stimulation de la part des parents & ses incidences, sa compréhension de la pensée en arborescence ou encore ce passage, que l'on retrouve page 319 :

« Il est crucial pour l'enfant « surdoué » d'apprendre à repéré le caractère pathologique du positionnement & du discours d'un individu, & de comprendre que cela n'implique pas que cet individu soit un malade incurable. Quand un enseignant tient un propos absurde, adopte une position clairement dysfonctionnante, cela ne signifie pas qu'il s'agit d'un crétin avec lequel il n'y a rien à faire. Peut-être sa rigidité sera telle que la relation sera impossible à déplacer, mais l'enfant peut quand même essayer. Il peut apprendre, là aussi sur le plan relationnel, à sortir du cadre, à inventer des attitudes d'élève imprévues par l'enseignant & à observer ce qui se produit. »

En conclusion, un avis mitigé sur cet ouvrage qui, s'il est intéressant, ne bouleverse tout de même pas les esprits.
Il n'apporte pas de véritable idée novatrice en terme de connaissances ou de compréhension du haut potentiel intellectuel, & il est beaucoup trop teinté psychanalyse. Mais il est un témoignage émanant d'un jeune adulte identifié HQI tout petit !!!

Et en cela déjà, c'est un bouquin à lire, à condition tout de même de bien maîtriser le sujet (ce n'est pas LE livre à avoir pour débuter... pour plus d'infos à ce sujet, voyez cette page).

Personnellement il m'a essentiellement amenée à me questionner sur l'avenir du zébrillon, sur ce qu'il pourrait peut-être un jour ressentir, comme sur le regard qu'il pourrait avoir sur ces particularités, sur cette enfance décalée.
Et c'est beaucoup plus que bien des livres grand public, creux, parus ces dernières années sur le surdouement :))

En résumé : un livre intéressant à bien des égards, mais à la pensée psychanalytique trop marquée à mon goût.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Personnel, 28 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intelligents, trop intelligents (Broché)
J'ai adoré ce livre. Chaque page ouvre à réfléchir à notre société d'aujourd'hui. Nous sommes tous des "êtres humains" fesant parti d'un tout . Parents enfants, maître et élèves , il convient de s'accepter sans jugement . Bravo à l'auteur qui expose des réflexions complexes mais avec des images simples. Cela m'a permis de clarifier mon esprit et ma pensée. C'est très optimiste enfin! Enfin on arrête de nous conseiller de faire ci ou ça .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un nouvel angle, 24 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intelligents, trop intelligents (Essais et documents) (Format Kindle)
Un ouvrage pour s'interroger et comprendre un peu plus, quand on connaît déjà bien le sujet. Le thème est maitrisé et vécu. Les perspectives sont intéressantes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 à ne pas lire, sauf à penser qu'être surdoué est le résultat avant tout d'un environnement favorable..., 17 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intelligents, trop intelligents (Broché)
Titre provocateur de ma part, mais j'en ai marre (et je reste poli) de lire des "articles" ou des "livres" qui de manière parfois très insidieuse, veulent nous "prouver", ou du moins, nous "troubler", en essayant de nous faire croire que les surdoués, (et pareil pour les autistes de haut niveau et les Aspergers), sont finalement le résultat d'une certaine "éducation", d'un certain environnement, ou de mauvais parents(dans les cas des Autistes).. Je suis parent d'un enfant Autiste Asperger, (et enfant d'un papa Asperger..) et je fréquente quotidiennement des Autistes (et Kanner et Asperger), et des surdoués. Je ne suis donc pas novice en la matière, et si je ne prétends pas en savoir plusss que certains, je pense en savoir suffisamment pour donner mon avis.
Je rejoins le commentaire d'Alexandra, (qui par ailleurs s'exprime très bien, de façon claire et concise, calmement, alors que moi, beaucoup moins, j'en conviens:)) en ce qui concerne son analyse. En revanche, je me permettrais d'être beaucoup plus virulent quant à la critique concernant la psychanalyse. Cette dernière a condamné et continue à condamner en France, des milliers de gamins autistes et leur famille, même si cette clique essaie de nous faire croire le contraire. Nous sommes gangrenés en France, à tous les niveaux (y compris politique... ) par la psychanalyse. Je ne juge pas la psychanalyse pour ce qu'elle est(et elle devrait se cantonner à cette fonction) , à savoir une pseudo science, faite de blablas, de concepts qui ne reposent sur rien de scientifique, d'authentique, mais qui dans des cas extrêmes, à savoir les égos boursouflés, ou les gens vraiment désespérés et naïfs, peut tout comme le yoga, la peinture, un verre entre amis, une passion, etc, amener le client(et non pas le patient...), à aller moins mal. Et à se ruiner. En revanche, que la psychanalyse veuille à présent se mêler des surdoués, en y minimisant la composante "héritabilité", (je n'utilise pas à dessein les termes génétiques ou héréditaires) alors que nul sensé chercheur scientifique sérieux ne se permettrait de remettre cette composante en doute, je dis STOP. Non, ce ne sont pas les "non surdoués" qui ne sont pas assez "poussés", "encadrés" "aimés", mais bien les surdoués qui sont nés surdoués, point barre. Quel que soit le milieu, leurs histoires, etc. Tout comme pour ceux qui auraient encore des doutes, les Autistes sont nés autistes. Les parents, le milieu, les relations psychiques et autres blablas ne changeront rien à l'affaire. J'ai vu trop de dégâts chez les Autistes et leurs familles, et je commence à voir les dégâts causés par certains psychanalystes qui jugent les surdoués comme des gamins qui ont été "trop investis", (pour les Autistes ce serait alors le contraire "pas assez investis, !!!), exemple, un ado dépressif qui après plusieurs séances fut convaincu que si ses parents n'avaient pas voulu en faire un futur "génie", il ne serait jamais tombé dans la dépression!!!! Alors que jamais les parents n'avaient cherché à en faire un petit génie, mais ont nourri les demandes du petit, qui parlait comme un grand de 7 ans, à 3 ans et a appris à lire presque tout seul à 3 ans...Parents ouvriers, lui surdoué découvert à 45 ans...et elle maman surdouée et fière d'être "maman à la maison"... Explication du psychanalyste "typique cas des parents qui ont voulu que leur enfant remplace ce qu'ils n'ont pas obtenu légitimement..". Bref, no comment... Même topo avec une gamine de 11 ans, parents cadres très supérieurs, " jamais la mère, toute puissante n'aurait supporté que sa fille "brise" l'image idéale, idéelle de ce qu'elle a désiré dès sa venue au monde, mère narcissique...père absent, blablaaba"... Ils sont incapables de penser en termes génétiques...ou tout simplement en termes scientifiques...

Alors pour les parents ou les enfants, les ados qui pourraient être tentés par l'achat de ce livre, une fois de plus je rejoins l'avis d' Alexandra. Mais si vous l'achetez, ne vous laissez pas séduire par l'approche psychanalytique. Qui repose, encore une fois sur rien de vérifié et d'établi. Contrairement aux études rigoureuses qui prouvent l'héritabilité du QI. D'ailleurs on est rarement choqué de constater des ressemblances entre des gamins aux QI inférieurs à 70, et les parents de ceux-ci...(et là personne ne songe à remettre en cause le lien...).
Un livre que je conseille en revanche à toutes les personnes intéressées par ce sujet, est le dernier livre de Fabrice Bak "la précocité dans tous ses états" , à ce jour, le meilleur livre, accessible avec un petit effort, à tous, et très éclairant sur ce qu'est réellement la précocité.

Désolé si mon ton peut sembler rude, et "exagéré" mais je n'ai pas envie qu'après avoir déglingué littéralement des générations d'autistes,(et leur famille) (et malheureusement ça continue officiellement et officieusement), la psychanalyse et leurs acolytes, essaient de faire la même chose avec les surdoués. Et comme la France a trente ans de retard, autant prendre les devants. Et espérer qu'un jour, l'approche psychanalytique arrêtera de vouloir tout contrôler et expliquer.... Il n'y a qu'en France que cette pseudo science continue à susciter de tels débats, alors que dans tous les autres pays, hormis peut-être l'Argentine(merci Lacan...), elle est traitée pour ce qu'elle est,et rangée au chapitre "ésotérisme". Voire "jeux de mots".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vraiment intéressant et différent. A lire !, 24 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intelligents, trop intelligents (Broché)
J'ai l'impression que l'auteur à vécu exactement les mêmes choses que moi et qu'il a su les ordonner, les retranscrire et les analyser en offrant des hypothèses qui pour la plupart sont plus que pertinentes.
J'ai beaucoup aimé sa description de la façon de réfléchir des "surdoués" et à ce que cela conduit dans leur vie.
J'ai lu pas mal de livres sur les surdoués et celui-là sort clairement du lot.
Je ne sais pas à qui s'adresse réellement se livre mais je le conseille à tout ceux qui cherchent à comprendre un peu mieux ce que "surdoué" veut dire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Sacré livre, 26 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intelligents, trop intelligents (Broché)
Ce livre est super intéressant!!!
Découvert par hasard, il m'a fait beaucoup réfléchir de pages en pages.

Je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent que l'auteur s'appuie exclusivement sur la psychanalyse. C'est un panel d'approches bien plus large qu'il propose et je crois pouvoir dire sans trahir l'auteur que ce dernier ne définit surtout pas la psychanalyse comme un dogme mais plutôt comme un référenciel de plus sur lequel appuyer ses analyses.

Las de lire partout les presque-mêmes choses sur la douance et les QI, je suis vraiment content d'avoir pu découvrir cet auteur qui a élargi mon regard sur le sujet en proposant une analyse de certains interstices que notre Ego parfois apeuré n'ose dissequer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit