undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici ECFR_GNO_Flyout Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

La suite, et fin, de cette magnifique histoire laisse un goût d'inachevé. Cela se termine presque trop facilement... Il n'en demeure pas moins que l'ensemble est très agréable à lire, nous entrons dans l'imaginaire de l'auteur et pour moi, il en est à la fois le maître et magicien. Ce n'est pas au lecteur de vouloir autre chose que l'histoire qui se déroule sous ses yeux. Un auteur fait ce qu'il veut de ses personnages et de son récit. On aime ou on n'aime pas mais il n'y a pas à comparer avec d'autres. En ce qui me concerne,j'ai adoré les caractères,les idées et l'univers. Ce que j'ai apprécié également, c'est l'équilibre dans le récit. Ni trop, ni trop peu. Et c'est appréciable car trop souvent, dans ce genre d'histoires, on part dans l'escalade... C'est vrai,il y a quelques fautes non corrigées....Ce serait bien que ce défaut soit rectifié pour les autres ouvrages car l'auteur reste très intéressant.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2014
Et comme on dit aux bons élèves: peut mieux faire
L'auteur tenait de quoi faire une belle saga, il a choisi d'en faire 2 livres. Du coup cela va vite et on peut regretter que les personnages ne soient pas plus fouillés. Visiblement inspiré par FEIST, il a construit un monde complet, théâtre des rivalités ou guerres entre Dieux, démons, humains, sorciers... le génie de FEIST est qu'il raconte des histoires dans les histoires. Romain Godest ne sait pas faire cela ou ne veut pas...dommage. On voudrait en savoir plus sur Huck, visiblement inspiré de Jimmy les mains vives, sur Satori et d autres. A quand des livres qui se situent à l intérieur du «sort de Gaia» .
S'il vous plait monsieur Godest, des histoires dans cette histoire...
Accessoirement, il reste encore quelques fautes de syntaxe et d'orthographe. FASSERO est l'élu (au masculin) de l'eau, pas une élue
C'est quand même une très bonne histoire, à lire
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2014
Honnêtement, le premier tome m'avait transporté. Et j'ai acheté le tome 2 dans la foulée.
On reconnait l'écriture, mais clairement, tout est bâclé : l'histoire, son développement, la fin.
Il y a des fautes et des coquilles parsemées dans tout le livre. Je ne sais pas s'il en a eu marre d'écrire ou s'il s'est mis la pression pour terminer.
Je suis vraiment déçue par ce deuxième tome.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2014
Tout ce suspens, toute ce baratin autour de l'élu du métal pour qu'il se fasse buter en 2 secondes c'est décevant sinon bon livre
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus