Commentaires en ligne


168 évaluations
5 étoiles:
 (111)
4 étoiles:
 (42)
3 étoiles:
 (12)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


19 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très bonne suite
Qu’on se le dise : Marvel a mal vécu sa transition après le succès monstre d’Avengers. Des bénéfices, l’écurie en a fait, prenant l’ascendant définitif sur son concurrent DC Comics, mais c’est aussi un effet de redondance qui a contaminé ses dernières productions. A vouloir...
Publié il y a 9 mois par Darkman43

versus
3.0 étoiles sur 5 Meilleur que le premier - Qualité Blu ray au top même si une VF 7.1 DTS HD aurait été tip top
Bien meilleur que le premier, bien filmé, bonnes idées, mais à mon gout les Marvel commencent à trop se ressembler !
Qualité image Blu ray au top, comme pour le son même si une VF 7.1 DTS HD aurait été souhaitable.
Publié il y a 2 mois par Stéphane.L


‹ Précédent | 1 217 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

19 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très bonne suite, 24 août 2014
Par 
Darkman43 "Je commente, donc je suis" (Bordeaux) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Captain America : Le soldat de l'hiver [Blu-ray] (Blu-ray)
Qu’on se le dise : Marvel a mal vécu sa transition après le succès monstre d’Avengers. Des bénéfices, l’écurie en a fait, prenant l’ascendant définitif sur son concurrent DC Comics, mais c’est aussi un effet de redondance qui a contaminé ses dernières productions. A vouloir enchevêtrer les personnages, à les balader entre les films, c’était l’univers de chacun qui était remis en cause. Tout en y positionnant des réalisateurs chevronnés pour les mettre en scène, Alan Taylor pour Thor 2 ou Shane Black pour Iron Man 3, c’est le cruel manque d’âme et de sérieux qui avaient mis en avant les failles de la production stakhanoviste de Marvel.

Voilà qu’arrive ce deuxième volet des aventures de Captain America, dans un contexte artistique compliqué. Un premier épisode parmi les meilleurs réalisés jusqu’alors par Marvel et un deuxième qui joue dans une toute autre dimension. Avec la mise en scène nerveuse des frères Russo et l’ambiance rugueuse construite autour de la photographie de Trent Opaloch, Captain America est non seulement une grande réussite cinématographique mais aussi une suite à un niveau bien au-delà de ce qui a été fait auparavant par Marvel. La réussite du précédent provenait principalement du décalage qu’opérait Joe Johnston avec toutes les autres productions du géant américain. Derrière son statut de film de transition avant Avengers, Captain America offrait pourtant du spectacle et une certaine nostalgie à l’écran qui rendaient le tout hautement sympathique. Captain America : Le soldat de l’hiver est au contraire un épisode fait pour confirmer les attentes et l’importance surprenante qui s’accroît autour du personnage dans la nouvelle phase post-Avengers de Marvel. Le budget est certes plus élevé, mais c’est aussi un plaisir de cinéma qui s’élève et qui se perfectionne.

En deux heures et quart de métrage, ce nouvel épisode s’impose comme la production la plus sombre et la plus agressive qui ait été produite par la firme. Captain America est une belle réussite car elle ose le mélange des genres, des époques et des tonalités. A l’inverse du désastreux Iron Man 3, le personnage porté par l’imposant Chris Evans gagne en épaisseur pour le bien du scénario. Captain America, longtemps cantonné à la figure naïve, ronflante d’une Amérique conquérante, se trouve désormais au cœur d’une politique gangrénée de l’intérieur, tandis que le S.H.I.E.L.D. implose peu à peu. C’est par ailleurs l’atout et la surprise du film. Derrière la carapace du film d’action magistral, les frères Russo n’hésitent pas à y intégrer enjeux politiques, avec une certaine maladresse par moments, et une émotion bien réelle. Steve Rodgers, malgré son visage d’éternel jeune soldat, reste un personnage cloisonné dans le passé.

Tout en élargissant le cadre et les ambitions, en donnant une teinte plus grisonnante à l’image, le film n’en oublie pas les liens avec son prédécesseur, indispensables dans sa réussite. Il reste une certaine folie dans l’univers, notamment dans sa deuxième partie où la destruction prend le pas sur la narration. L’humour, l’empreinte de Marvel, est de mise, mais plus en retrait malgré tout. C’est d’abord un désir de cinéma actuel et rude qui guide ses créateurs. Le scénario écrit par Christopher Markus et Stephen McFeely en est le garant. Dans tout ce qu’il opère, le film est d’une précision implacable, radical lorsqu’il se réapproprie l’Histoire américaine, tout en restant presque candide, idéaliste dans ses rapports humains. Néanmoins, c’est la maturité constante du film qui étonne, ne s’abandonnant jamais à quelque facilité et s’appliquant constamment à offrir le plaisir du spectateur avant même d’opérer, au final, le lien avec les autres films de la firme.

Chris Evans, toujours charismatique, porte à nouveau avec force le Captain, tandis que Scarlett Johansson et Anthony Mackie viennent apporter un supplément de vivacité, une certaine légèreté. Seule ombre au tableau, cependant, la performance hermétique, quasiment sans âme de Robert Rodford. Il effectue la tâche, demeure la frontière entre passé et présent pour le cinéma, mais on aurait aussi pu en attendre plus. Retenons simplement le symbole d’un acteur qui, par le passé, fit les grandes heures d’un cinéma passionné et engagé.

Captain America : le Soldat de l’Hiver reste un film sans doute imparfait, mais il réalise avec une élégance et une puissance impressionnantes son devoir de blockbuster. L’apport évident du chef opérateur Trent Opaloch, à qui l’on devait la photo des deux films de Neill Blomkamp (District 9 et Elysium), est le symbole de cette production nerveuse, jouissive de bout en bout, qui garde son identité narrative pour mieux s’éloigner de ses modèles. Paradoxalement, le film des frères Russo est un thriller paranoïaque sur la perte identitaire, avant d’être un film de super-héros. Le plus efficace depuis Mission Impossible : Protocole Fantôme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une suite meilleure que l'original, 16 juin 2014
Par 
FX de Vasselot (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
(Attention, cette critique dévoile quelques éléments de l'intrigue - mais évite de gâcher les principaux twists, soyez rassurés)

Le premier Captain America mettait en scène l’un des super-héros Marvel les plus emblématiques dans son contexte originel de la Seconde Guerre Mondiale. En épilogue, après s’être retrouvé congelé dans les glaces arctiques, il se réveillait quelques décennies plus tard, à notre époque. S’ensuivirent les péripéties d’Avengers, qui venait clôturer un premier cycle de films de super-héros avec de joufflus bénéfices à la clef. Dès lors, Marvel ne pouvait que se lancer dans une « Phase 2 », initiée avec Iron Man 3 et Thor : Le Monde des Ténèbres. Voici maintenant Captain America 2, avec un duo de nouveaux réalisateurs aux commandes, les frères Russo, venus de la télé.

Exit les discours patriotiques appuyés qui plombaient lourdement le premier volet. Place à l’action pure et plutôt bien orchestrée, notamment lors de l’excellente poursuite en voiture dont fait l’objet Nick Fury. Sur un autre niveau, le film tente d’introduire une véritable problématique concernant la surveillance généralisée et la sujétion volontaire des peuples, avec une certaine réussite. Mentionnons également un casting solide porté par un Chris Evans qui s’améliore, une Scarlett Johannson très en forme, un Samuel Jackson égal à lui-même et un savoureux Robert Redford, et nous aurons terminé la liste des points forts du film.

Sur Redford, plus spécifiquement, notons que sa présence au générique de ce type de films pourrait surprendre, au-delà du plaisir que procure la qualité de sa performance. Pourtant, à y regarder de plus près, on peut comprendre ce qui l’a intéressé ici : son militantisme de gauche des années 70 est toujours vivace, comme en témoignent ses récents Lions et agneaux et Sous surveillance. Dans les thématiques que l’intrigue aborde (le changement révolutionnaire de la société, l’emprise de l’Etat sur la population par la surveillance) ce Captain America 2 est plus proche qu’on ne pourrait penser à première vue des aspirations libertaires de l’acteur.

A côté de cela, le scenario n’évite pas certaines ficelles vraiment énormes, comme l’intelligence artificielle enregistrée sur bandes magnétiques datant des années 60 mais fonctionnant mieux que n’importe quelle IA moderne (à comparer avec le prochain Transcendance avec Johnny Depp), et quelques belles incohérences de base comme la nouvelle politique d’HYDRA, celle du noyautage secret et patient dont l’ultime étape est… un assassinat simultané de 20 millions de personnes par des drones gigantesques ! On veut bien qu’il faille des scènes d’actions et des enjeux dramatisés, mais là, quand même… Enfin, notons qu’il vaut vraiment mieux avoir vu le 1er film pour comprendre celui-ci. Notamment concernant plusieurs personnages importants de l’intrigue (je ne veux pas en révéler plus).

Voilà donc une suite meilleure que l’originale. Sans être exempte de défauts, elle est parvenue à s’affranchir des lourdeurs de son prédécesseur. Heureusement servie par des interprétations de qualité, il lui manque seulement un peu d’originalité.

A noter : le film comporte deux scènes post-générique. La première est l’ouverture habituelle vers d’autres volets de l’univers Avengers, en introduisant l’inquiétant Thomas Kretschmann (Walkyrie, Immortel (Ad Vitam), Le Pianiste, Wanted, U-571, La Chute, N'ayez pas peur) comme un futur antagoniste. La seconde n’est qu’une petite annexe au film lui-même, qui aurait tout aussi bien pu y figurer directement en conclusion, et restant sujette à interprétation. Elle laisse une grande latitude aux scénaristes quant à son exploitation future.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent., 6 septembre 2014
Par 
Herve Jost (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Captain America : Le soldat de l'hiver (DVD)
J'avais vraiment apprécier le premier opus, qui nous faisait découvrir la naissance de "Captain America : The First Avenger"... Le second volet de cette "trilogie" est excellent. Tous les acteurs/actrices endossent leurs rôles à la perfection et sont tout bonnement grandioses.
Les scènes d'actions sont époustouflantes... A voir et à revoir sans modération...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Une suite attendue et réussie pour les amateurs de Marvels, 16 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Captain America : Le soldat de l'hiver [Blu-ray] (Blu-ray)
Ont retrouve les mêmes acteurs que précédemment, ont ne peut que regretter que certains autres héros du SHIELD n'aient pas fait leur apparition ce qui aurait pu donner un peu plus d'épaisseur au film.
Les effets spéciaux sont d'un niveau exceptionnel. pas de longueur. Dialogues un peu succins.
Un bon moment de détente.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 La saga MARVEL, 23 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
J'ai choisi cette note de 4/5 car c'est un bon film.
Je suis un passionné de la saga des MARVEL.
Comme beaucoup de passionné on adore les personnages (Spiderman, Hulk, Iron Man...).
Le film est très bien mais la 3D pour ce film n'est pas forcément nécessaire. J'ai été un peu déçu de la version 3D.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Captain America: le soldat de l'hiver, 11 mai 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Captain America : Le soldat de l'hiver [Blu-ray] (Blu-ray)
Dans la continuité parfaite du premier volet , Steeve Rogers doit combattre une fois encore l'"hydra" l'ennemi de toujours qui renait de ses cendres et qui utilise pour arriver à ses fins l' ami d'enfance du captain America. Machiavélique à souhait, ce film est truffé d'effets spéciaux spectaculaires.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Effets spéciaux, 26 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Captain America : Le soldat de l'hiver [Blu-ray] (Blu-ray)
Un film qui devrait se voir en Blu-ray pour les personnes qui disposent du lecteur adéquat, car les effets spéciaux sont nombreux (pour de pas dire quasi-existants). Le film en lui-même est très réussi, il y a beaucoup plus d'informations tout au long du film ! Et le scénario est un des plus réussis !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Une suite plus intéressante que le premier opus, 28 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Captain America : Le soldat de l'hiver (DVD)
Un parfum d'espionnage et de mystère qui tranche avec le manichéisme linéaire de First avenger. Chis Evans réussit à rendre son personnage moins lisse, la chorégraphie de l'action est élégante et soulignée par une photographie plus froide et contemporaine (on a noté l'influence des Jason Bourne).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un digne successeur, 26 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Captain America : Le soldat de l'hiver [Blu-ray] (Blu-ray)
Que dire de plus que les autres ? C'est une suite excellente, qui reste dans l'esprit de "Captain America". Le scénario est très bien ficelé, les acteurs jouent leurs rôles à la perfection et dans une réalisation excellente. A acheter les yeux fermés et de préférence en BR !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 le retour de notre super capitain à la banière étoilée, 16 mai 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Captain America : Le soldat de l'hiver [Blu-ray] (Blu-ray)
voila notre super soldat de retour après 20 ans d'hibernation sans avoir pris une ride cet opus dans sa version Blu-ray est sublime pour tous les lecteurs de comics c'est un moyen de découvrir ou de redécouvrir ce héros oublié avec une définition d'image HD et un son de qualité
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 217 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Captain America : Le soldat de l'hiver [Blu-ray]
EUR 14,99
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit