undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

8
4,4 sur 5 étoiles
Goin' Home
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:10,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 mai 2014
Home pour KWS c'est Shreveport cité de Louisiane où il est né tout comme un certain Leadbelly; c'est dire si le blues est sa vraie religion et ses racines profondes. Il rend hommage à ses pères musicaux qui sont nombreux ( les King Albert, BB et Freddie, Stevie Ray Vaughan, Hubert Sumlin et bien d'autres dont l'apport est résumé dans un livret de grande qualité) Enregistré en onze jours sur place dans les conditions du direct, c'est un disque de haute volée, somptueux, péchu et tonique dans lequel l'artiste fait toujours preuve d'une maitrise technique et émotionnelle exceptionnelle. J'en suis sorti ébloui.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 mai 2014
Je tiens d'abord à rassurer, ce Goin'home est un bon skeud. Pour celui-ci K.W.S a voulu rendre hommage à ceux qui l'ont le plus influencé au cours de sa tendre adolescence. La liste est au-dessus de tout soupçons : Il y a là les 3 King, S.R.V., Bo Diddley, Muddy Waters j'en passe et des meilleurs. Démarche tout à fait louable mais qui n'a rien de bien originale. La sélection des titres comporte des ultra-connus – Palace of the King – Born under bad sign – Still a fool – qui d'ailleurs ont déjà été repris par nombre de bluesmen.
Sur cet opus Shepherd se fait épauler par quelques personnalités plus ou moins prestigieuse : Ringo Starr, Keb'Mo, Joe Walsh et...................et, je vous le donne en mille l'impayable Warren Haynes.
Sinon Kenny Wayne est accompagné par son groupe et quelques pointures viennent également enrichir la formation.. Notre guitariste héros tient remarquablement sa 6 cordes, ses solos sont inspirés n'en rajoutant pas trop en longueur et son chant est d'un bon niveau ce qui n'était pas gagné. Tous les musiciens sont au diapason, tout est très bien interprétés, bien joués, bien enregistrés – c'est carré de chez carré, convaincant en un mot bien ricain. Mais il me semble qu'il manque quelque chose comme un supplément d'âme pour que ce CD décolle vraiment.
Un mot sur le livret intérieur qui semble au premier abord très bien fait. K.W.S explique son admiration de tous ces géants du Blues et le tout est accompagné des paroles. Seulement leur classement est complètement aléatoire par rapport à celui de l'album. Résultat si vous voulez suivre en écoutant le CD … Bon courage. Un détail me direz-vous mais qui a son importance...
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Retour aux racines donc pour ce nouvel opus de Kenny Wayne Shepherd. Album de reprises dans lequel l'élève surdoué rend hommage a ses maîtres, a savoir les King: BB, Albert, Freddie, mais aussi Buddy Guy, Muddy Waters....et of course Stevie Ray Vaughan. A cette occasion Shepherd sacrifie au rituel en vogue du défilé des invités ...mais on va pas se plaindre: Warren Haynes (hello Shuffle!), Keb'Mo, Joe Walsh entre autres.

C'est la seconde fois que le garçon plonge dans le pur Blues, rappelez vous l'atypique mais néanmoins superbe "10 Days Out" sorti en 2006! Un must! Donc sur ce bien nommé "Goin' Home", que des reprises de classiques du Blues, au hasard, "Palace of the King" qui ouvre le disque dans une version chaude et cuivrée (The Rebirth Brass Band), "Born under a bad sign" splendide avec Keb'Mo, "Still a Fool" torride avec Robert Randolph, l'homme qui nous démontre chaque jour que la pedal-steel n'est pas uniquement l'apanage de la country-music!

Le temps d'un disque Kenny Wayne Shepherd a laissé de côté les solos débridés auxquels il était coutumier, ressortez son disque précédent "How I Go"! Sont-ce les années qui assagissent le guitariste et le poussent à jeter un oeil dans le rétroviseur? Après le récent et très réussi intermède The Rides avec les deux vétérans de la scène californienne Barry Goldberg et Steve Stills, Shepherd récidive donc pour notre plus grand plaisir.

On attend maintenant le prochain disque du maître du British Blues John Mayall, c'est pour dans quelques jours, un nouvel opus d'un des ses anciens employés, Walter Trout doit suivre dans la foulée.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 mai 2014
excellent album avec une tournee prevues pour la fin de l'année et enfin un passage en france.
un veritable retour aux source du blues-rock
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Quand on a un peu de bouteille, comme moi, des guitaristes de blues on en a entendu un sacré paquet et vous me croirez volontiers quand je vous aurai dit que je suis John Mayall, découvreurs de talents du genre incontestés, depuis ses débuts, pour ainsi dire.
Kenny Wayne Shepherd, je l’ai écouté dans les années 90 avec Ledbetter Heights (1996) et Trouble Is (1997). Le gamin d’alors, il a vingt ans, nous est vendu comme un petit prodige de la six cordes et certes, il sait tenir un manche mais combien d’autres en font autant ? Je ne conteste pas sa technique mais il lui manque ce petit plus, extra-musical, qu’on peut appeler le feeling mais qui doit faire la différence. Après deux albums, je l’abandonne. Jusqu’à ce Goin’Home qui vient de paraître et d’atterrir par hasard sur ma platine.
Vingt ans plus tard, le jeunot est devenu un homme, son jeu a muri mais c’est à peu près tout. Ni les invités prestigieux, Joe Walsh (gt) et Kim Wilson (hca) sur I Love The Life I Live, Warren Haynes (gt, vcals) sur Breaking Up Somebody’s Home ou Ringo Star (drums) sur Cut You Lose n’apportent une touche originale à ce disque qui s’écoute sans déplaisir néanmoins.
Un bon disque de blues mais comme tant d’autres qui dorment dans ma discothèque, pour un Kenny Wayne Shepherd qui à l’image de la photo de la pochette du CD, s’applique à bien faire sans jamais émerger du lot.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 juin 2014
J'adore tous ces titres il n'y a absolument rien a jeter. Je le recommanderait a tout ceux qui aime le rock
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 mai 2014
enfin un disque a la hauteur du talent du guitariste.entourè de guest de luxe warren haynes , joe walsh ,ringo starr ,robert randolph.kenny wayne nous offre une copie parfaite .contrairement a ses derniere production mi figues mi raisins pop rock trop lisse ,la c'est bien du blues a l'etat brut sans fioriture
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 1 mars 2015
I love the Blues and KWS is great. Very bluesy and emotional. Must have for all Blues, Rock and Guitar lovers.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Born To Play Guitar
Born To Play Guitar de Buddy Guy
EUR 10,99

How I Go
How I Go de Kenny Wayne Shepherd Band
EUR 11,99