undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles6
4,5 sur 5 étoiles
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:8,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Impossible de ne pas mesurer les sorties (trop rares, mais qui ont le mérite d'exister) de Winger au mètre étalon PULL, qui reste pour moi leur pinacle. Mais c'est un autre temps et avec KARMA Kip Winger a prouvé haut la main que son groupe peut évoluer et cohabiter en 2014 avec tous les ovnis musicaux actuels. Ce nouvel opus m'a tout d'abord rappelé IV, me désarçonnant tout d'abord par sa sophistication (là où KARMA m'avait scotché immédiatement). Même en étant immense fan de Winger, il m'a fallu 3 écoutes attentives pour véritablement apprécier cette galette de A à Z, que j'ai eu tendance à dénigrer de prime abord. Mais voilà, le talent transpire de ces 10 titres (+1 bonus track) et le fait qu'il demande quelques efforts d'accroche à l'auditeur, c'est aussi ce qui assure sa longévité. Après 3 missiles d'entrée - 2 mid-tempo + 1 up-tempo (Midnight driver of a love machine, Queen babylon et Rat Race, une triplette qui rappelle le démarrage en trombe de KARMA), Better days comin' calme un poil le jeu tout en restant bien solide, chaloupé comme une belle journée d'été au volant de sa bagnole, avec une touche de gospel. Il faut dire que tout au long du skeud, le groupe brille par ses choeurs bien placés et saupoudrés avec talent (même si cela confère un petit coté 80's vintage mais délicieux). Tin Soldier, So Long China et Storm in Me apportent une vraie modernité à l'oeuvre du groupe sans le renier non plus, joli coup. Ever Wonder et Be who you are now constituent les 2 slow incontournables, plutôt bons sans verser dans la mièvrerie. Le CD se solde encore une fois par un final en beauté avec un titre en crescendo qui lui aussi renvoie au final de KARMA : Out of this world, sur lequel étincellent les soli de Reb Beach, qui abat un sacré boulot tout au long du disque, épaulé par Jon Roth aux rythmiques. La voix de Kip est toujours chaude, éraillée juste ce qu'il faut et l'on sent souvent les meurtrissures de la vie dans son chant et ses paroles. Globalement un album super équilibré, moins heavy que KARMA, plus facile d’accès que IV, doté d'un son excellent, et dont on retiendra la recherche et l'élaboration.
22 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2014
Des jours meilleurs sont arrivés en effet : la nouvelle galette du sieur WINGER est enfin disponible après une nouvelle longue attente, comme toujours entre 2 opus du combo US. Celui-ci se révèle à l'écoute le digne successeur des précédents avec un subtil dosage entre FM et Hard selon les titres. Ici, pas de démonstration technique à la WINERY DOGS (quoique BEACH ne réserve quelques solis démoniaques...), mais des mélodies bien chaloupées, entêtantes (l'intro au piano sur TIN SOLDIER) qui au final nous réserve un bon moment de détente au volant de notre bolide, surtout en écoutant RAT RACE ! Après tout, c'est tout ce qu'on demande, non ?
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
50 PREMIERS REVISEURSle 27 avril 2014
Pour tous les fans de Winger (nouvelle ou ancienne époque) c'est un excellent album très abouti, peut être plus complexe et moins hard que "Karma" mais dans la même lignée. Je pense justement qu'il est plus équilibré entre des morceaux sonnant nettement hard avec la patte typique Winger et d'autres beaucoup plus mélodiques voire carrément progressifs comme l'excellente et "tubuesque" ballade "Ever wonder".
On reconnaît bien la patte sophistiquée que Winger n'a jamais perdue, ce qui en a toujours fait un groupe particulier dans le monde du hard. Cet album a des sonorités très actuelles loin des sempiternels remix type années 80.
En tout cas cela fait du bien de réentendre un peu de hard mélodique à la sauce US sur un domaine un peu trop dominé par les scandinaves actuellement.
Pour tous les fans de Winger, du pur bonheur, sans doute un de leurs meilleurs albums.
Pour moi définitivement dans ma playlist 2014, un des meileurs album de l'année que l'on peut écouter en boucle sans se lasser.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mai 2014
winger ! j 'adore ! fan de base depuis des lustres de heavy, hard, ou autres machins auxquels on donne toujours des noms idiots, peu importe, faut être éclectique dans la vie... musicalement, il y a le bon et le pas bon... winger a traversé ces fameux lustres dans une trop grande discrétion, ne nous servant chaque fois que du bon et du beau... cet album est de très bon goût, comme toujours... je tire mon chapeau ! et je dis merci !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2014
Une très bonne production, de très bonne mélodies avec de très bonnes idées, un album varié, des jolis soli de guitare limpides magnifiquement orchestrés par Reb Beach, bref c'est un régal !!!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2015
Déçu,bien inférieur au galettes précédentes,le groupe se ramollis en vieillissant,manque d'inspiration,dommage moi qui suis un inconditionnel de ce groupe.
J'ai eu l impression d' une copie des pierres qui roulent des la première minute " ouh ouh yeah yeah" en plus groupe que je déteste par dessus tout et cela m a bien échaudé pour la suite de l'écoute.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)