undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles
7
3,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
4
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoile
0
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Voici une romance M/M très agréable à lire avec deux hommes qui vont se rencontrer pour la première fois sur le plateau d’une série à la mode où ils vont tous les deux jouer le rôle d’un personnage homosexuel alors qu’ils ne le sont pas. Jour après jour, au fur et à mesure que les scènes qu’ils jouent deviennent de plus en plus torrides, un sentiment nouveau apparait et le jeu finit par devenir réalité lorsqu’ils se rendent compte qu’ils sont tombés amoureux. Mais entre la scène et la vie de tous les jours il y a un pas très difficile à franchir, car si l’homosexualité n’est pas vraiment tabou à Hollywood, faire carrière lorsqu’on est gay à tendance à vous enfermer dans des rôles bien précis et il est alors difficile de choisir entre une carrière et un amour.

Cette histoire, premier tome s’une série qui tourne autour du Show-Business est une excellente comédie légère, bien construite d’une auteure GA Hauser qui connait bien ce milieu, l’ensemble colle à la réalité mais comporte cependant quelques faiblesses qui n’entachent aucunement le plaisir de la lecture. Keith O’Leary est un jeune acteur encore inconnu qui voit la chance de sa vie de connaitre enfin la gloire lorsque son agent lui propose d’accepter un rôle important dans une série à succès. Seul bémol, il va jouer le rôle d’un gay ce qui implique d’embrasser un homme, d’avoir un contact rapproché avec lui d’autant plus que la réalisatrice est connu pour ses scènes à la limite de la censure. Keith n’est pas contre mais à peur de deux choses, la réaction de sa petite amie avec qui il vit, ainsi que de ses parents mais surtout de se retrouver catégoriser comme gay. Carl Bronson sa co-star, est plus nuancé, il est déjà connu dans ce milieu, plus ouvert que son partenaire, il est certes conscient du risque mais plus mature il n’a rien contre cette idée, y voyant plus une opportunité de montrer son talent d’acteur. L’alchimie à l’écran des deux hommes est telle que la réalisatrice décide de faire monter la pression en tournant des scènes de plus en plus chaudes et dénudées.

Keith et Carl vont se rapprocher et pas uniquement physiquement devant la caméra, ils sont attirés l’un vers l’autre en même temps que les rôles qu’ils jouent, surmontant ensemble leur timidité naturelle. Ils se soutiennent mutuellement lors des moments particulièrement difficiles où une réaction physique apparait, où quand action très explicite oblige l’un des deux à s’exposer un peu plus et surtout ils se rapprochent plus intiment lors des conversations téléphoniques qu’ils entretiennent le soir pour discuter de leurs dialogues. Plus leurs rôles les obligent à se toucher, s’embrasser, se caresser, plus leur attirance se développe et ils finissent par s’avouer que ce qu’ils montrent à la caméra est aussi ce qu’ils ressentent vraiment. Face aux problèmes qui vont surgir s’ils s’affichent ouvertement, ils vont devoir prendre une décision, il est intéressant de voir que Carl est plus préoccupé de protéger leur vie privée que de l’opinion publique, il laisse parler son cœur plus que son cerveau à la différence de Keith.

Toute la partie touchant à la série est très bien décrite et colle à la réalité démontrant que GA Hauser connait parfaitement ce milieu, que ce soit les personnages secondaires ou la recherche du coup de pub médiatique. De même la progression de la relation entre les deux hommes est bien décrite, la découverte de l’amour au masculin entre Keith et Carl est parfaitement montrée, les scènes sont à la fois timides et passionnées à l’image des deux héros qui sont puceaux dans ce genre d’étreintes. Par contre certains points de l’histoire sont un peu faibles, les dialogues sont peu profond, surtout ceux concernant la série, ils sont assez creux et par moment risibles. L’autre point négatif pour moi, ce sont la petite amie et le père de Keith ainsi que les meilleurs amis de Carl, un véritable florilège de clichés sur les homophobes à la limite de la caricature.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je dois avouer qu'il s'agit de ma seconde histoire M/M dans le monde du cinéma et je l'ai beaucoup plus appréciée que ma première tentative.

Keith est un homme hétéro dont les certitudes quand à ses choix amoureux vacillent quand il fait la rencontre de son partenaire dans la série tv où il vient d'obtenir son tout premier rôle. J'ai aimé ses doutes et le fait que ses doutes soient autant liés à sa situation professionnelle que personnelle. Pourtant l'attraction qu'exerce sur lui Carl est de plus en plus difficile à ignorer au fur et à mesure que leur jeu s'intensifie.

Carl quand à lui est un homme qui ne se pose pas réellement de question quand à sa sexualité, certes il n'a jamais vraiment eu de relation mais en lui même que ce soit avec un homme ou une femme ne le choque pas. Il se laissera très facilement porté par son attraction pour Keith même si voulant faire preuve de délicatesse il n'essayera pas de le pousser ou forcer vers une relation qu'il n'aimerait pas.

G.A Hauser nous a ici concocté avec adresse un bon prélude à une série, la valse de séduction qui s'entremêle avec le jeu d'acteur est tout simplement époustouflante. On se laisse emporte avec grand plaisir vers cette romance. Par contre pour ceux qui penseraient que la romance n'est pas aboutie et que des zones d'ombres persistent à la fin, n'oubliez pas qu'il s'agit d'une série...

J'ai aimé les références très vraies vis à vis du milieu du cinéma et à son fonctionnement, après tout l'auteure travaille dans ce milieu, elle insuffle ainsi une bonne dose de réalisme dans son récit. Par ailleurs elle maitrise l'art de titiller nos sens avec cet éveil progressif de la sensualité de ses héros. On découvre en même temps qu'eux et c'est addictif à suivre.

En résumé un bon début de romance, sensuelle et entrainante, j'ai hâte de découvrir les prochaines aventures de notre couple de stars.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2014
Ici nous avons Keith et Carl, deux beaux jeunes acteurs hétéros d'une série télévisée. Je les ai beaucoup aimé tous les deux, je les ai trouvés vraiment mignons, doux et gentils et j'ai adoré comment ils vont se découvrir l'un l'autre dans leur nouvelle sexualité. J'ai vraiment adoré passer un moment en compagnie de ces beaux garçons. Juste dommage pour la fin, qui m'a laissée avec un goût de non achevé et avec quelques questions sans réponses.(que j'aurais peut-être au prochain tome??)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2014
J'ai beaucoup, beaucoup aimé cette histoire.
Voilà donc deux acteurs hétéro obligés de jouer deux hommes gay, qui vont vivre une liaison passionnée et un peu sulfureuse dans une série du câble promise à un bel avenir, surtout si le scandale s'en mêle.
Devoir embrasser un autre homme, le regarder avec désir, devoir le caresser et simuler ensuite des scènes de sexe que la redoutable metteuse en scène exige de plus en plus réalistes et torrides, c'est ce qui inquiète les deux acteurs, et la manière dont ils vont s'entre-aider, s'épauler, se réconforter mutuellement est à la fois drôle et touchante. Mais quand leur amitié de partenaires se développe, une autre difficulté pour chacun d'eux va être de faire face à l'attirance croissante et au désir bien réel qu'il éprouve pour l'autre. Et si Carl semble accepter les choses un peu comme elles viennent et se laisse emporter assez spontanément par son attirance, Keith lui a beaucoup plus de mal avec ça, emprêtré qu'il l'est par ailleurs avec sa relation moribonde avec sa coloc/petite amie. Peu à peu l'attirance se transforme en amour, les sentiments se développent, et cela ne va pas sans reculades, doutes et tiraillements. Et puis les deux hommes deviennent amants. Leur première fois est un incroyable moment , plein de passion, de désirs, de maladresses aussi, car ils sont aussi novices l'un que l'autre, avec encore une fois un Carl qui se livre avec plus de sponaténité, de curiosité pour le sexe entre homme que Keith, qui est plus en retenue, plus inquiet et désorienté. Leur sentiments sont exacerbés, leur amour passionné, mais il faut encore le cacher, se cacher... d'un entourage familial ou amical qui admet déja mal qu'ils jouent un rôle de gay, du public et de la presse, qui pouraient démolir leur carrière à peine naissante; et de toute l'équipe de tournage, qui les regarde simuler des scènes de sexe torrides, tout en faisant semblant de ne pas s'aimer...

Que vous dire... c'est une trés belle histoire, pleine de sensibilité, dans le monde factice des soap opéra, de sentiments vrais masqués derrière des dialogues façon "Feux de l'amour", de comédiens qui se mettent à nus en endossant leurs costumes. Du début à la fin de ce premier tome, la passion va crescendo, le désir, l'amour, devant ou derrière la caméra. Keith et Carl s'aiment et vont vivre ensemble. Que prévoit la diabolique Charlotte pour leurs prochaines scènes ? Les paparazzis rôdent. Le scandale va-t-il éclater ??? Comment va réagir le père de Keith ? Vous le saurez au prochain épisode J'ai vraiment hâte de le lire !!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne reviendrais pas sur le fond, le résumé est assez clair, et j'ai beaucoup aimé l'histoire de ces deux jeunes premiers qui se rencontrent et qui finissent par tomber amoureux dans un monde où l'hypocrisie règne, car être gay à la TV, pas de problème, être gay dans la vie c'est déjà plus compliqué.
Par contre en ce qui concerne la forme j'ai été un peu déçue: des dialogues un peu niais, parfois à la limite de la mièvrerie, pas mal de répétition mais surtout deux personnages qui ne sont absolument pas efféminés mais qui se comportent à certaines occasions comme de vraies "gonzesses"!
Alors ça n'empêche pas d'apprécier la lecture mais l'impression finale c'est que ça manque un peu de profondeur et c'est bien dommage, car ce livre avait beaucoup de potentiel.
Ah, et j'ai trouvé que la fin tombait un peu comme un cheveux sur la soupe! Une suite est-elle prévue?
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
l'intrigue est longue à se mettre en place et l'ouvrage aurait supporté ou nécessité un ou deux chapitres de plus. La fin est bâclée ... dommage
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2014
Être gay à Hollywood : beaucoup de courage.

Carl et Keith le sont et tellement mignons.

Quand l'imprévisible pointe le bout de son nez ...

Bonne lecture.

D
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus