Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du rock progressiste sombre et soyeux!, 7 juin 2014
Par 
Pierre Dulieu (Bruxelles, Belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dressed in Voices (Téléchargement MP3)
Depuis sa création en 1995, ce groupe qui n'a jamais signé de contrat avec un label commercial, a produit de manière indépendante une dizaine d'albums en studio. Leur musique, perfusée de folk britannique (ils ont notamment enregistré en 2001 un disque consacré à l'univers du Seigneur Des Anneaux) et de rock progressiste atmosphérique où se mêlent des influences de Renaissance et de Pink Floyd, a jusqu'ici traduit une sérénité allant de pair avec un amour de la vie et de la nature. Même si, à partir de Passengers (2003), leur style a incorporé certains éléments plus contemporains, le groupe a conservé au fil des ans, sous l'impulsion de son leader Bryan Josh, une homogénéité de ton et d'intérêt et ceci en dépit des nombreux changements de personnel dont le plus important fur le remplacement de la chanteuse principale Heather Findlay par la vocaliste Olivia Sparnenn.

Dressed In Voices marque toutefois un profond changement en ce que, pour la première fois, le groupe traite d'un concept beaucoup plus sombre partiellement basé sur des faits réels, celui de l'assassinat d'une personne choisie par hasard qui se remémore avant de mourir quelques éléments clés de sa vie soudainement interrompue. Comme dans tout bon concept album, les morceaux s'enchaînent avec beaucoup de fluidité, ce qui rend l'écoute facile et captivante tandis que l'ensemble prend une dimension plus grande que la somme des morceaux individuels. Ceci dit, beaucoup de ces compositions peuvent aussi être abordées isolément et certaines sont de superbes réussites. Citons en vrac l'étrange Running bâti sur un ostinato entêtant de piano, Skin On Skin qui a l'allure d'une chanson de Led Zeppelin (période Physical Graffiti) avec son riff électrique psyché sur fonds de guitares acoustiques; The House On The Hill et son air country-folk amplifié par une pedal steel guitare de toute beauté; Dressed In Voices magnifiquement interprété par Olivia Sparnenn dans un style qui rappellera les grandes envolées lyriques du Renaissance d'Annie Halsam; ou encore The Library, chanté en duo par le couple Josh / Sparnenn, dont le solo de Fender gilmourien propulse la musique dans les hautes strates de l'atmosphère.

Rehaussée par des arrangements sophistiqués et un mixage savant, Dressed In Voices marque assurément un grand pas en avant dans l'évolution musicale de Mostly Autumn dont les choix personnels en matière de production, résultant en une distribution forcément confidentielle en dépit d'Internet, n'ont pas encore permis une reconnaissance internationale à la hauteur de leur immense talent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Dressed In Voices
Dressed In Voices de Mostly Autumn (CD - 2014)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit