undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles59
3,8 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:5,49 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 juin 2014
Pierre Lemaitre, je l'ai découvert en lisant "au revoir là-haut". J'ai adoré son style et sa façon réaliste de raconter une histoire.
Rosy and John est le 3e roman ( après l'excellent "Alex" et le remarquable "robe de marié" ) que je lis de cet auteur. Je l'ai dévoré! La construction de l'histoire est originale, les descriptions précises, les caractères des personnages très bien définis et le suspense toujours au rendez-vous. L' ouvrage est court (à peine plus d'une centaine de pages) mais rien ne manque. Une explosion de plaisir de lire!
Admiratif de cet écrivain, je vous recommande chaleureusement ce roman si vous aimez les histoires courtes et celle des autres productions de Pierre Lemaitre si vous appréciez les histoires qui prennent le temps de développer la psychologie des personnages et de multiplier les situations à rebondissements. Du pur plaisir!
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L’ennui avec les excellents auteurs, c’est qu’on lit leurs livres bien plus rapidement qu’ils ne les écrivent. Et donc, avec ce troisième-et-demi opus de la trilogie du Commandant Camille Verhoeven, j’aurai à présent dévoré tout l’œuvre de Pierre Lemaître disponible à ce jour. Car cette trilogie, comme les trois mousquetaires, comporte quatre épisodes.
Et c’est ici, une fois de plus, du lourd. Une écriture dense, intense, dans ce style chirurgical qui tient en haleine d’un bout à l’autre de cette histoire à la fois improbable et banale, d’amour et de mort, de responsabilité et de désespoir.
Chronologiquement, l’enquête qui vient d’être confiée à Camille Verhoeven si situe après son retour à la brigade – il a connu une profonde dépression à la suite de l’affaire « Alex » - et avant « Sacrifices ». Anne, la nouvelle compagne de Camille, n’y intervient que par SMS. L'auteur l'a écrite alors qu'il conduisait déjà le chantier de son dernier roman "Au revoir Là-haut" avec lequel elle entretient quelques correspondances : les tranchées, les explosions ...
Paris est la cible d’un poseur de bombes. La première n’a par miracle causé aucun décès, mais il s’agit d’un chantage : un obus récupéré de la Grande Guerre doit exploser au cours de chacun des 6 prochains jours, la prochaine bombe est enfouie sous une école maternelle …. Sauf si l’ignoble chantage mené par Jean (ou John) réussit à faire libérer Rosy.
Les personnages sont à la fois obtus et complexes, bien plus compliqués qu’à première vue. Tout le monde est mis à contribution pour débrouiller l’écheveau de froide résolution et de haine de ce criminel stupide et renfermé en lui-même. Et tout le monde se plante, même les cadors de l’Anti-Terrorrisme, face à Jean. Sauf Camille, avec l’active collaboration de Louis, toujours aussi brillant. Ici encore, l’auteur montre avec réalisme comment se mobilisent toutes les ressources de la police, des spécialistes, de l’Administration, jusqu’au Premier Ministre lui-même réveillé en pleine nuit. Car en cas d’explosion, le scandale sera politique et les dégâts ne seront pas seulement matériels.
La brièveté de l’œuvre n’enlève rien à sa valeur … On sort de cette lecture totalement …explosé !
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2014
Voilà un en-cas bien agréable, un petit goûter... C'est très bien écrit, comme tous les précédents, mais c'est un peu court, un peu rapide... L'auteur le reconnait d'ailleurs lui-même. Qu"importe, cela fait patienter jusqu'au prochain, et nous permet de retrouver Camille (aussi petit que le livre et aussi efficace). Et quel style, mon dieu ! C'est intelligent, fin, drôle... Décidément, cet auteur me séduit diablement.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2014
Pierre Lemaitre sait bien décortiquer les amours filiales avec ce mélange complexe amour-haine enfants-parents. J'aime bien Camille, il est sincère, franc et caustique, même si, avec sa petite taille ( 1m45) je me demande comment a t-il fait pour entrer dans la police, il me semble qu'il y a une taille minimum. Néanmoins c'est un personnage récurent et attachant, ce qui adoucit un peu la violence des histoires sur lesquelles il enquête.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2014
Format court, se lit très rapidement, on est pris dans l'intrigue..
Des rebondissements, du suspense, une "éthique" dans l'histoire racontée (l'auteur nous emmène au bord de l'horreur, mais nous évite les scénarios catastrophe auxquels il nous avait préparé quelques pages ou paragraphes avant...) Moins d'hémoglobine que ce que le lecteur aurait pu pressentir, et c'est tant mieux, personnellement je ne suis pas fan...
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2014
Une bombe éclate en pleine ville. Attentat ? Pas la peine de chercher, l'auteur se présente à la police. Ses revendications sont claires : faire sortir sa mère de prison où elle est détenue pour le meurtre présumé de sa petite amie, sinon se sera une bombe par jour toute une semaine. Bien sûr, il ne donne aucune indication sur les lieux où elles sont cachées. Et si le vrai coupable n'était pas celui que l'on croit ? Malgré un thème intéressant, je n'arrive pas à percevoir le suspense, perdu dans de multiples considérations du policier favori de l'auteur, rencontré dans sa trilogie si captivante. Moi qui suit Pierre Lemaitre avec bonheur, y compris dans "Au revoir là-haut " si différent de ses thrillers habituels, je suis assez déçue. Impression d'une esquisse de roman écrit à la demande , surfant sur le succès du Goncourt. Dommage .
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2015
« C’est un peu court jeune homme », pourrait-on lancer à P. Lemaître malgré ses tentatives de justification dans la préface. On n’est pas dupe : on pressent la commande de dernière minute de l’éditeur qui fait suite au prix Goncourt 2013, les réticences de l’auteur qui pensait en avoir fini avec la trilogie Verhoeven, le harcèlement de l’éditeur, la résignation de l’auteur à publier une version remaniée de son feuilleton numérique.
Bon, forcément, dans ce contexte (hypothétique) peu propice à la sortie d’un polar d’exception, il n’est guère étonnant que les quatrièmes aventures du commandant de petite taille soient bâclées. Pourtant, la patte du créateur d’« Alex » est apposée sur les 142 pages que compte le roman : une trame huilée, des personnages bien campés, des dialogues incisifs, un humour très cynique. Ceux qui connaissent l’œuvre de P. Lemaître ont bien compris que « Rosy et John » n’était qu’un tout petit aperçu de son talent.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un chantier en pleine rue est le théâtre d'une explosion spectaculaire.
Très vite, la police arrête un suspect. Enfin, c'est plutôt lui qui vient se livrer. Il a des preuves irréfutables de sa culpabilité. Et des revendications. Si on ne lui donne pas satisfaction, neuf autres bombes doivent sauter.
L'auteur avait décidé d'écrire une trilogie Verhoeven. Que vient donc faire ici cette quatrième enquête du petit commandant teigneux ? Lemaître explique que les trois mousquetaires étaient quatre et que sa trilogie comptera trois romans et demi, ce volet étant bien plus court que les précédents.
Le roman a été publié sous forme de feuilleton numérique sous le titre « Les grands moyens ».
Sur une distance aussi courte, l'auteur n'a ps le temps de développer ses personnages ni l'atmosphère. Je suis donc restée sur ma faim et ai moins aimé cet épisode.
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2014
Mini roman (140p) très prenant qui se lit d'une traite. TB mené, TB écrit, digne de P.Lemaitre! On se doute qd meme un peu de la chute qqs pages avant la fin. Mais ça se lit TB!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2014
En règle générale je suis une fan de Pierre Lemaître mais là, comme il le dit lui-même, cet essai n'est qu'un demi-roman, un peu au rabais dans le développement de l'intrigue. Les idées sont là, l'écriture sans reproche, mais il arrive un moment où il y a une certaine frustration car on reste sur sa faim, comme si l'auteur s'était dépêché d'arriver à une conclusion sans nous donner la clef du dénouement. Pas le meilleur roman de PL.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,49 €
8,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)