undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles12
3,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 juillet 2015
L'auteur semble obsédé par le "principe d'égalité", idée qui revient tout au long de l'ouvrage. C'est véritablement un point de vue idéologique (égalitarisme militant et dogmatique) qui est présenté ici, et non pas une recherche d"une quelconque vérité.

- Dès l'introduction, l'auteur postule que c'est un problème de "s'occuper d'abord de soi et des siens, et ensuite, ensuite seulement, des autres". Cela semble pourtant un principe universel, observable dans toutes les communautés humaines, qui ont toujours fonctionné en communautés concentriques : individu, famille, tribu, nation, etc... (après, un autre débat est que la définition des communautés peut être différente, par exemple matrilinéaire ou patriarcale, etc...)

- Il y a une grosse confusion au sujet de la nationalité française et du racisme. D'un côté, l'auteur affirme que la nationalité française ne saurait se fonder sur un quelconque critère racial. De l'autre, il affirme que la préférence nationale (c'est à dire la priorité donnée aux citoyens français par rapport aux étrangers) est du raciste. Contradiction ou mauvaise foi ?

- il semble faire l'apologie des syndicats, qui sont en France une petite caste protégée par le statut de "syndicats représentatifs", et qui sont campés sur ce piédestal et empêchent à tout prix l'émergence de syndicats d'autres obédiences. Ce qui explique le très faible taux de syndication en France (tout les salariés n'étant pas d'extrême gauche, il est illogique que la totalité des syndicats dit représentatifs le soient)

- Il y a une confusion totale sur la notion de citoyenneté du monde, de solidarité mondiale. Le droit se fonde toujours sur une communauté politique. Par exemple la famille. Par exemple l'entreprise. Par exemple la nation, etc... Un droit basé sur l'humanité tout entière n'a aucun sens. D'ailleurs les droits de l'homme (qui ont cette prétention) n'ont aucun sens pour des indiens qui fonctionnent avec un système de castes depuis des milliers d'années, et pour qui la phrase fondamentale "les hommes naissent égaux en droit" n'a AUCUN sens.

- De nombreuses analyses de l'auteur se voient totalement invalidées par l'actualité. Il fustige la peur irrationnelle de voir des (je cite) "hordes de miséreux débarquer depuis l'Afrique". Et pourtant, c'est bien ce que l'on observe (bateaux bourrés à craquer de pauvres clandestins noirs, camps de clandestins à Paris ou à Calais, ....). De même, l'auteur justifie les interventions militaires au nom du dogmatisme militant aveugle pro-démocratie. On voit les résultats de cette "pensée" au service du pouvoir, avec l'état actuel de la Libye, ou celui de l'Irak depuis 12 ans.

- la liberté de circulation des biens et des capitaux est le monde voulu par le "grand patronat" que l'auteur accuse de tous les maux. C'est bien la constitution de frontières (comme ce que propose par exemple le FN) qui embêtera ce "grand patronat". Les gauchistes, bien contents d'accueillir des miséreux pour des raisons "humanistes", miséreux qui concrètement se feront exploiter pour un salaire de misère et feront baisser les salaires. L'auteur se trompe ou est malhonnête en affirmant que la fermeture des frontières proposée par le FN est "favorable aux patrons". C'est faux. Voilà pourquoi George Marchais était favorable à l'arrêt de l'immigration.

- Il y a une grosse incohérence à vouloir à la fois prétendre défendre un modèle social, assurer la transition énergétique et garantir un modèle écologique ET faire le tout dans un cadre de libre échange. La solution à tout cela, c'est le LOCALISME, et cela nécessite bien évidemment des frontières. Voilà pourquoi l'écologiste Laurent Ozon est proche du FN.

- l'auteur rêve d'une "autre Europe", comme si l'UE pouvais permettre un "partage de souveraineté" dans lequel s'appliquerait une politique de gauche. C'est une illusion totale, qui dure depuis des dizaines d'années, le tout est amplement démontré, expliqué de manière très sourcée, intéressante, pédagogique dans les nombreuses conférences de François Asselineau.

- il y a une incohérence : l'auteur affirme que le communautarisme est normal et naturel, mais en même temps il fait l'apologie de la Révolution Française, qui avait justement pour objet de liquider tous les corps intermédiaires afin de ne laisser subsister que l'individu citoyen et l'Etat.

- l'auteur affirme sans preuve que les immigrés s'assimilent aux codes et règles de la France. C'est faux et je n'ai même pas besoin de le démontrer, il suffit de se promener et d'ouvrir les yeux. Pour comprendre cela, écouter les chants "on est chez nous" lors du discours de MLP à Marseille, c'est sans équivoque.

- de nombreuses références historiques sont intéressantes, mais très partielles, partiales, incomplètes ou même carrément réécrites :
- les juifs de l'Est arrivés en France en 1930-1940 ont été déportés par Vichy assisté de l'UGIF, ancêtre du CRIF. Ce sont des juifs français qui ont activement participé à donner en pâture aux nazis leurs petits copains juifs de l'Est ashkenazes qui s'étaient réfugiés en France. Lire le bouquin du rabbin Alain Michel sur le sujet, ou encore celui de Maurice Rasjsfus.
- l'auteur évoque les colonies et l'indigénat, mais oublie l'important décret Isaac-Jacob Crémieux.
- Il est amusant de voir écrit noir sur blanc que la Révolution de 1789 a permis d'éviter la pagaille. C'est tout le contraire, entre la Terreur, l'instabilité politique, le génocide Vendéen, pour ensuite terminer sur les guerres napoléoniennes... bref, je suppose que l'Histoire sera toujours politique et subjective.
- l'auteur veut nous faire croire que la politique familiale (allocs) a été faite en 1945. C'est faux. C'est Pétain qui l'a fait, avec la Révolution Nationale.
- réécriture orientée et partiale de l'histoire entre monde musulman et monde chrétien. C'est bien de parler de l'alliance entre François 1er et Soliman, mais dans ce cas il faudrait parler aussi des croisades, de la chute de l'empire chrétien d'orient, de la campagne ottomane en Grèce ou encore du siège de Vienne...
- contresens total et ré-écriture orientée et partiale de l'Histoire au sujet de la laïcité. La Laïcité est bien la religion de l'Homme et de la Raison (lire dans le détail la révolution de 1789, le culte de l'être Suprême, la profanation de Notre Dame de Paris, l'histoire de la 3ème république avec la persécution des congrégations religieuses, l'affaire des fiches etc...) et s'inscrit dans un grand courant anticlérical, qui continue de nos jours (tentative d'élimination de l'enseignement catholique en 1983)

Bref un ouvrage très faible, contenant deux fautes d'orthographe, et qui n'apportera pas grand chose à la réflexion. Je suggère aux personnes qui ont une sensibilité de gauche de lire plutôt Michéa, Onfray, Todd, Guilluy, Cousin, Cerise, le collectif PMO, ...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
ce livre fait beaucoup de places à l'idéologie bien pensante de ceux qu'on appelle les "bobos". l'auteur assène les idées politiquement correctes (et largement diffusées par une gauche qui se veut "sociale") comme des réalités incontestées (et surtout incontestables).
Mais quelques réflexions sont intéressantes, et bien argumentées, et mériteraient une plus large diffusion par les médias.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2014
Très bon essai. Devrait faire l'objet d'une grande communication médiatique... Un des outils à promouvoir pour faire cesser les affirmations mensongères des jeanmarines.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2015
Le FN, qui représente hélas majoritairement la France au Parlement européen (avec les conséquences que l'on sait : perte d'influence, fraudes...) est passé ma^tre dans l'art de propager des idées simplistes et parfois fausses. Les mensonges et/ou les imprécisions sont analysées dans ce petit livre qui serait fort utile à ceux qui serait tenté par le parti qui nous mènera à la ruine économique, morale, et politique.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2014
Un très bon livre, très pédagogique sur la vérité des idées propagées par l'extrême droite.
J'en ai acheté plusieurs pour les offrir autour de moi.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2014
On y retrouve beaucoup de poncifs. Et des choses que je soupçonnais sans en avoir jamais entendu parler par quelau'un d'autre. Très intéressant...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2014
Un parfait catalogue de lieux communs et de fausses explications par rapport à ce que les Américains appellent le Choc de Réalité. Il faut avoir un certain culot pour parler d'idées fausses quand on en propage autant soi-même.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Simple, rapide à lire, ce livre est à offrir aux gens qui croient sans jamais les vérifier toutes les bêtises qu'on nous sert en politique. J'aime le principe d'encourager la réflexion et de vérifier les propos. L'unique défaut c'est de ne jamais trier entre ce qui est flou et ce qui est clairement faux. Mais ça vaut le détour.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2014
J'ai acheté ce petit livre pour y "piocher" des arguments à opposer à des personnes de mon entourage qui colportent des idées fausses sur notre société et qui m'irritent fortement !
La présentation en 73 idées reçues est très claire et synthétique. De même que leur réfutation (chiffres à l'appui ) est facile à mémoriser pour "clore le bec " sans être pédant ou agressif
Merci à l'auteur et à ses nombreux collaborateurs
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2014
Un déboulonnage, argument par argument de l'idéologie et de toutes les théories, les affirmations et les mensonges du FN...
Petit mais costaud !!!
Indispensable
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)