undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

135
3,9 sur 5 étoiles
The Amazing Spider-Man 2 : Le destin d'un héros [DVD + Copie digitale]
Format: DVDModifier
Prix:7,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
« The Amazing Spider-Man 2 : Le destin d'un héros » est le deuxième opus de la nouvelle franchise Spider Man désormais réalisée par Marc Webb.

Andrew Garfield est désormais bien installé dans la peau d'un homme araignée plutôt décontracté et plein d'humour. C'est désormais dans sa vie sentimentale et son amour pour Gwen (Emma Stone), contrarié par la promesse faite au père défunt de celle-ci de ne pas la mêler aux dangereuses aventures de Spider Man, que se trouvent les fêlures du personnage.

Le scénario du film se développe sur des ressorts assez classiques quant à la lutte entre « bons et méchants » avec néanmoins quelques originalités. Un retour arrière sur l'histoire des parents de Peter Parker tout d'abord. Un Jamie Foxx, ensuite, qui campe un Maxwell Dillon / Electro, victime manipulée par d'autres, et se révèle aussi intéressant que spectaculaire. L'histoire comporte aussi d'autres surprises et le rythme soutenu du film fait que ses 142 minutes défilent sans un soupçon d'ennui. Il s'agit donc d'un bon Spider Man qui confirme le dynamisme de la nouvelle franchise.

Le coffret Blu-ray 3D / Blu-ray / DVD / Digital Ultraviolet est malheureusement particulièrement banal, en dehors de sa pochette qui donne l'illusion de relief : les 3 disques sont placés dans un boîtier plastique sans autre artifice. Du côté des bonus, on trouvera quelques scènes coupées, une fin alternative et un très long making-off de 1h40 (sic). La version Digital Ultraviolet est finalement la meilleure idée de ce coffret.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
"The Amazing Spider-Man 2 : Le destin d'un héros", sorti en 2014 et réalisé par Marc Webb (Le réalisateur de "The Amazing Spider-Man" et "500 jours ensemble" entre autres...), est un excellent film de super héros dynamique et spectaculaire, issu des studios Marvel, qui n'a malheureusement pas rencontré le succès escompté lors de sa sortie au cinéma, malgré un score honorable en France, au point que Marvel a décidé de ne pas offrir de troisième volet à l'homme araignée et qu'un Reboot (Encore un!) est prévu pour 2017. Il s'agit pourtant d'une suite toute aussi réussie et spectaculaire que le premier opus, sorti deux ans plus tôt, et qui possède beaucoup de qualités. Dans ce nouvel épisode, Peter Parker, alias Spider-Man, doit combattre deux redoutables ennemis, le terrible Electro et le Bouffon Vert, qui sèment la terreur en ville. Il va aussi tenter de percer le mystère qui entoure ses parents et également de tout faire pour convaincre sa petite amie Gwen Staci de ne pas partir faire ses études à Oxford. L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas de suspense ni d'humour et d'émotion. Le film possède des décors et costumes superbes ainsi qu'un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les scènes d'action sont nerveuses et efficaces et les effets spéciaux sont très spectaculaires. Le casting est parfait, en particulier le charismatique Andrew Garfield, qui campe toujours à merveille, et donc pour la dernière fois, un Spider-Man drôle et émouvant, bien que certains préféreront la prestation de Tobey Maguire. C'est clairement lui l'atout majeur du film! Le reste du casting n'est pas mal non plus, on retrouve avec plaisir la ravissante Emma Stone et Sally Field et on notera également la présence de Dane DeHaan dans le rôle de Harry Osborn, Paul Giamatti, Colm Feore et de l'excellent Jamie Foxx, à la fois touchant dans le rôle de Max Dillon et terrible dans le rôle de son alter ego Electro. Bref, "The Amazing Spider-Man 2" est une excellente suite très spectaculaire et prenante, aussi réussi et haletant que son prédécesseur. Un divertissement efficace et de qualité qui ne vous laissera pas le temps de souffler! A voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD. Au niveau du son, la VF est proposée en 5.1 DTS-HD MA, tout comme la VO. Un son d'une qualité irréprochable, merci Sony!

En bref, si vous avez aimé le premier "The Amazing Spider-Man", alors "The Amazing Spider-Man 2" devrait également vous plaire. Une suite toute aussi réussie et spectaculaire qui va vous en mettre plein la vue, dommage que Marvel ai décidé de ne pas donner de suite à cet opus. Le film contient tout ce qu'il faut pour passer un agréable moment devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre et riche en suspense et en rebondissements, des décors et costumes superbes, un rythme soutenu, des scènes d'action nerveuses et bien menées, des effets spéciaux spectaculaires, un casting impeccable, de l'humour et de l'émotion. Un très bon divertissement qui comblera les amateurs du genre. Le blu-ray est exempt de tout reproche. Un achat sûr.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Si l'histoire est la même (heureusement) les effets spéciaux et le grandiose des décors donnent un réalisme époustouflant.En 3D par dessus le marché c'est une expérience à vivre et revivre pour saisir toutes les subtilités de ce film...Après, bien sur, avoir vu le numéro 1 dans les mêmes conditions...Ne les ratez pas !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
L’intrigue de Spider-Man 2 ne se résume pas, tant le scenario semble avoir été cousu comme un patchwork raté de plusieurs grosses scènes d’action mal reliées par des bouts de raphia. A quoi bon tenter de dégager un fil conducteur là où tous, absolument tous, les développements psychologiques ne méritent que la poubelle ? D’un côté, nous avons Peter et Gwen, et leurs atermoiements sentimentaux niveau collège dont les rebondissements nous laissent chaque fois plus dubitatifs et détachés. ATTENTION GROS SPOILER QUI TUE --- ATTENTION GROS SPOILER QUI TUE --- ATTENTION GROS SPOILER QUI TUE !!! Quand vient la scène de la mort de Gwen, aucune émotion, on ne ressent absolument rien du tout pour elle ni pour Peter. FIN DU GROS SPOILER QUI TUE.

D’un autre, on tente (mais on rate) de nous offrir la description du parcours de deux personnages pour devenir les grands méchants emblématiques Electro et Hobgoblin. Certes nous sommes dans un univers Marvel dont la principale qualité n’est pas le réalisme, mais il est là indiscutable qu’ils sont déjà tous deux psychotiques avant même de devenir psychopathes. Impossible de croire que cette lavette d’électricien devienne ainsi un puissant grand méchant ; d’ailleurs on ne sait jamais trop d’où vient son déséquilibre : une aspiration frustrée à la célébrité ou l’absence de vraies amitiés ? Cela n’est jamais clair et rend le personnage confus en plus d’être sérieusement attaqué du bulbe. A quarante ans, quand on éprouve le besoin d’entourer son miroir de salle de bain d’images grandeur nature de Spider-Man pour lui parler en se rasant, c’est qu’on a déjà un sérieux problème de cases en moins. Quant à Harry, il paraît impensable de croire que cet effrayant jeune homme torturé, froid et dominateur ait pu un jour devenir le meilleur ami d’enfance du gentil, droit et chaleureux Peter Parker. Avant même leur transformation, le ridicule de ces caricatures attaque sérieusement notre suspension d’incrédulité. Ensuite, une fois Max devenu tout bleu et complètement électrique, il aurait mystérieusement acquis la capacité de léviter à volonté. C’est l’accumulation d’éléments ridicules comme celui-ci qui pousse au bout d’un moment le spectateur à lâcher l’affaire et à se contenter de faire passer le temps avec les belles images qui défilent.

Hélas, dans ce qui est censé tenir lieu de scenario, les occasions manquées sont légion. Autant dans le premier film, les arcs psychologiques des personnages étaient bien écrits, y compris pour le Lézard, méchant intéressant rendu crédible, autant ici, on assiste à 2 heures 20 d’errements scénaristiques complètement ratés. Autant dans le 1, il y avait un discret humour décalé (la scène du dîner chez les Stacy, par exemple), et quelques belles séquences mémorables (la confrontation dans les égouts) ou héroïques (la scène des grues), autant tous ces éléments sont totalement absents ici ou ont été remplacés par des scènes qui se veulent spectaculaires mais tombent à plat (l’affrontement à Times Square) quand ils ne sont pas complètement ridicules (la scène finale avec le gamin dans son costume Spider-Nul de supermarché). Pour enfoncer le clou, voici deux exemples emblématiques d’occasions manquées :
1- Hobgoblin. De beaux effets spéciaux et de beaux designs ne suffisent pas à faire un bon film. Le Hobgoblin est spécialement réussi de ce point de vue, mais sa mise en place est extrêmement loooooongue pour en arriver à un affrontement plus bref que l’engloutissement d’un cheeseburger à 2€.
2- Papa Parker : après les éléments laissés en suspens avec talent dans le précédent volet, il était indispensable d’éclairer, au moins partiellement, le sort des parents de Peter. Hélas, le scénariste semble avoir pris un malin plaisir à saborder volontairement son propre navire. Utiliser deux films, une disparition mystérieuse et une base secrète dans une station abandonnée du métro (que n’aurait pas reniée James Bond) pour mettre en place un arc qui s’évanouit avec une telle rapidité et surtout sans aucune conséquence dans l’intrigue, voilà un gâchis monumental.

A cela s’ajoutent de multiples incohérences, parfois anecdotiques mais dont l’accumulation devient impossible à ignorer. Par exemple, au début du film, Peter est capable de changer de tenue dans un kiosque public plus rapidement que Superman, mais quand il est dans sa chambre et que sa tante le réveille car il est en retard, il devient soudain incapable de retirer la première de ses bottes. Le burlesque de la situation se veut drôle mais est complètement tué par ce qu’on a vu précédemment des prouesses du héros. Et ce n’est que la première d’une série bien trop longue. Donc, en plus d’être parfaitement incohérent, le scénario parvient à tuer les rares restes d’intérêt qu’on pouvait encore lui accorder. Même la musique chapeautée par Hans Zimmer se révèle sans relief au point qu’elle semble avoir été enterrée dans le montage, comme pour la dissimuler avec embarras.

Alors, il reste les interprètes. Andrew Garfield est un bon acteur, il l’a déjà prouvé dans des productions indépendantes comme Lions et agneaux,Never let me go, ou Boy A, mais là, il n’a que le dixième de la présence à l’écran et du charisme qu’on lui connaît. Sans parler du fait qu’il est devenu physiquement bien trop vieux pour son rôle ; Parker est censé avoir 18 ans, Garfield en a 30. S’il parvenait encore à faire illusion dans le précédent volet, cela se voit malheureusement aujourd’hui et nuit à la crédibilité de l’acteur. N’est pas Ralph Macchio qui veut (allez donc vérifier l’âge qu’il avait en tournant ses trois Karaté Kid !).

Pour finir d’enfoncer le clou, on ne remerciera pas les concepteurs des bandes-annonces qui sont parvenus à nous placer plusieurs dialogues importants carrément abandonnés au montage final, tout en réalisant l’exploit pitoyable de nous livrer le dernier plan du film. Ils en rajoutent une couche en nous montrant le méchant Rhino pour nous appâter et les graphistes de l’affiche ont fait pareil, en lui attribuant une place équivalente à celles d’Electro et de Hobgoblin. Mais, dans le film, le mastodonte ne fait qu’apparaître à la toute fin pour nous prouver que Spider-Man serait toujours là. Quant à la traditionnelle séquence-bonus du générique, ils ont tout simplement osé nous mettre une petite scène de X-Men : Days of Future Past Le lien avec Spider-Man ? Évidemment aucun, puisque la franchise X-Men est exploitée par la Fox tandis que c’est Sony qui détient les droits sur l’Araignée. On imagine que c’est Marvel qui a dû insister pour placer cette pub pour une autre de leurs séries, mais c’est complètement déplacé, voire inutile puisque l’un des plans importants de cette séquence figure déjà dans l’une des bandes-annonces de Days of future past.

Voilà donc une suite complètement ratée, qu’on regrette d’autant plus que le Spider-Man 2 de la trilogie de Sam Raimi était parvenu à dépasser son premier volet. A éviter ou oublier d’urgence.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 août 2015
Si l'histoire est la même (heureusement) les effets spéciaux et le grandiose des décors donnent un réalisme époustouflant.En 3D par dessus le marché c'est une expérience à vivre et revivre pour saisir toutes les subtilités de ce film...Après, bien sur, avoir vu le numéro 1 dans les mêmes conditions...Ne les ratez pas !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 juillet 2015
Même si les états d'âmes du héros sont très (trop) détaillés, cela reste un bon divertissement ! les effets spéciaux sont à la hauteur des technologies actuelles, mais j'ai trouvé que le film est bavard et un peu trop long, 1 h 30 aurait largement suffi...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 21 mai 2015
J'adore ce genre de film, je n'ai pas mis 5 étoiles car rien n'est parfait, (rares sont les films parfaits), mais ce film se laisse bien regarder. La qualité du blu ray très bonne, le son excellent. et les délais de livraison par amazon toujours au top!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 février 2015
Après le 1er qui avait brillamment rzbouté la franchise, on ne peut être que déçu. Le méchant est ridicule, certaines situations sont mal exploités et on ne peut s'empêcher de sortir très déçu de la projection. La prochaine fois peut-être ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 31 mai 2015
Très bonne qualité d'image et très bon son. Un sans faute techniquement parlant. Sinon bien réalisé, bien joué on passe un bon moment devant cet opus numéro 2 de Spider-Man. Une excellente suite au premier opus.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 16 mai 2015
Comme le premier ce film est bien je trouve même mieux car plus d'humour ce qui manquait pour la première trilogie. L'acteur apporte vraiment quelque chose et les méchants dans cette partie 2 sont déments !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Captain America : Le soldat de l'hiver
Captain America : Le soldat de l'hiver de Chris Evans (DVD - 2014)
EUR 12,55

Les Gardiens de la galaxie
Les Gardiens de la galaxie de Benicio Del Toro (DVD - 2014)
EUR 12,55