undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:5,94 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Malgré les emplois du temps chargés de Kai Hansen et Michael Kiske (chacun n'ayant pas vraiment le loisir de se tourner les pouces, entre la composition, l'enregistrement d'un nouvel album et une tournée pour Gamma Ray pour le premier et un nouveau Place Vendome faisant suite à une petite tournée avec Avantasia pour le second), il n'aura pas fallu tant de temps que cela au groupe Unisonic pour nous donner de ses nouvelles. Le premier album est sorti il y a tout juste deux ans et voilà que débarque un nouvel EP en guise d'apéro avant l'album prévu pour le milieu de l'été. Le line-up n'a pas changé, on retrouve le batteur Kosta Zafiriou, le bassiste Dennis Ward, le guitariste Mandy Meyer et les deux compères déjà mentionnés plus haut. Le menu du jour : deux nouvelles compositions et quatre titres de l'album précédent présentés dans des versions live enregistrées au Masters Of Rock Festival tenu en République Tchèque en 2012.

Tout le monde le sait maintenant, la réunion Kiske/Hansen n'a jamais eu pour but de ressusciter le Helloween de Keeper Of The Seven Keys. Ainsi, le premier album de ces messieurs ne faisait pas dans le bon vieux speed mélodique teuton mais montrait un groupe soucieux de se diversifier et de proposer une musique à mi-chemin entre hard rock et power metal mélodique assez soft. Quelle sera la direction du prochain album ? Un avant-goût nous est proposé par l'intermédiaire des deux compos For The Kingdom et You Come Undone. D'ailleurs, cette dernière ne figurera pas sur le disque qui sortira fin juillet. Si vous courez après les inédites, vous savez ce qu'il vous reste à faire. Venons-en à l'essentiel : que valent ces nouvelles chansons ? Eh bien, je sens qu'elles vont plaire à beaucoup de fans. Notamment parce que For The Kingdom sonne plus power metal. Le riff est heavy, le tempo est rapide, la double grosse caisse est de sortie et le refrain possède une touche épique qui ne déplaira pas à ceux qui aiment Helloween ou Avantasia. C'est accrocheur, bien produit (même si les guitares manquent un peu de mordant à mon goût) et il est toujours agréable de retrouver Michael Kiske en grande forme... qui plus est sur un morceau énergique. You Come Undone est également très réussie. Le tempo est moins rapide mais reste enlevé, la mélodie est entêtante ; on note une touche un peu plus hard rock que power et le tout est pêchu et agréable. Les musiciens sont évidemment irréprochables et, j'insiste, le vocaliste est vraiment l'atout principal de Unisonic. Bien sûr, les compos sont bonnes mais on ne peut pas dire qu'elles soient renversantes ou uniques non plus... C'est donc bien la présence de Kiske qui apporte le petit plus qui fait la différence.

Les quatre pistes live proposées sont également de bonne facture. Il n'y a pas grand-chose à en dire. Le groupe enchaîne Unisonic, Never Too Late, Star Rider et Souls Alive avec professionalisme et livre une performance convaincante. Le son est bon, Kiske assure ses parties en concert (on pouvait craindre qu'après dix-huit ans passés sans tourner, sa prestation soit fragile mais il s'en sort très bien) et tout cela permet à cet EP d'atteindre une durée d'une demi-heure.

On passe donc un bon moment avec For The Kingdom. Les deux nouvelles chansons montrent que le groupe sait, sans révolutionner le genre, composer des titres efficaces. Elles pourraient d'ailleurs laisser penser que l'album sera un peu plus heavy et dynamique que leur premier essai mais soyons prudents : Ignition, EP sorti avant Unisonic, mettait lui aussi en avant la facette la plus heavy du groupe. En attendant le 25 juillet, date de sortie du nouvel opus, cet EP, qui nous livre une chanson inédite et quatre titres live bien sympas, propose de faire patienter les fans de façon agréable. Oui, ce n'est qu'un EP qui, par définition, demeure un peu limité mais, dans le genre, on a vu bien pire (ou moins généreux). Avec For The Kindgom, pas d'arnaque !

Note : 15/20

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2014
Bon ep en attendant l'album début aout, j’espère que l'album sera aussi bon que les morceaux sur l'ep For the Kingdoom
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2014
J'ai hate de voir la suite parce que la , le titre "For The Kingdom" m'a mis une claque monumental comme jamais ! Un couplet énormissime un refrain magique et Helloweenien à souhait et un solo de folie ! L'autre morceau est lui aussi incroyable , quel refrain ! Le son est superbe et puissant , Kiske est en super forme ça fait plaisir !
Les versions lives sont très bien foutu et le son lui aussi très bon!
Vivement le 1er Aout car si l'album est du même acabit que ces deux morceaux , ça va envoyé du lourd !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)