Commentaires en ligne


29 évaluations
5 étoiles:
 (11)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (8)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La vie....what else ?
En terminant ce livre, les premiers mots qui me viennent à l esprit sont écriture élégante et style raffiné. Ce roman est le fruit d une autre époque. Il y règne un léger parfum de nostalgie teintée d une mélancolie surannée. Notre héros Philip Bowman, est un homme ordinaire. Sa biographie...
Publié il y a 1 mois par Calamity

versus
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 je me suis rarement autant ennuyé
Tout à fait d'accord avec le commentaire d'Ethan. J'ai bien lu toutes les critiques enthousiastes concernant ce roman mais de l'enthousiasme j'en ai été bien loin! Le fait qu'il n'y ait aucune intrigue claire (les multiples péripéties qui émaillent la vie d'un homme n'en constituent pas une) ne m'a pas gêné mais il m'a...
Publié il y a 1 mois par lourmarin


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 je me suis rarement autant ennuyé, 14 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et rien d'autre (Broché)
Tout à fait d'accord avec le commentaire d'Ethan. J'ai bien lu toutes les critiques enthousiastes concernant ce roman mais de l'enthousiasme j'en ai été bien loin! Le fait qu'il n'y ait aucune intrigue claire (les multiples péripéties qui émaillent la vie d'un homme n'en constituent pas une) ne m'a pas gêné mais il m'a été impossible de me projeter moi-même dans cette histoire qui m'a laissé totalement froid. Alors que je suis un dévoreur de livres, celui-ci m'a demandé un mois de lecture et chaque fois que je m'y suis mis cela était comme une corvée. Je ne peux relever qu'un seul point positif : la traduction qui semble excellente. Slater n'aurait commis que peu de romans dans sa longue vie, je ne le regrette pas...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La vie....what else ?, 22 novembre 2014
Par 
Calamity - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et rien d'autre (Broché)
En terminant ce livre, les premiers mots qui me viennent à l esprit sont écriture élégante et style raffiné. Ce roman est le fruit d une autre époque. Il y règne un léger parfum de nostalgie teintée d une mélancolie surannée. Notre héros Philip Bowman, est un homme ordinaire. Sa biographie semble être le survol d une vie sans existence. Pourtant on ne s ennuie pas. C est toute la magie du livre. Le temps passe et ne repasse pas. On s arrête sur quelques moments de grâce, sur quelques rencontres éphémères. Par ailleurs, les scènes intimes sont décrites avec un érotisme émoustillant qui jamais ne bascule dans la vulgarité. On n apprend pas grand chose de la vie de Bowman mais on s attache à ce personnage simple, amateur de belles lectures et avides de rencontres féminines. Ce livre est léger comme un murmure d enfant et aussi sensuel qu un souffle dans le cou. Que demander de plus?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un charme fou, 26 octobre 2014
Par 
Eminian - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et rien d'autre (Format Kindle)
James Salter, né en 1925 à New York sous le véritable nom de James A. Horowitz, est écrivain et scénariste. Son premier livre basé sur son expérience de pilote de chasse durant la guerre de Corée, The Hunters paru en 1956, a été adapté au cinéma avec Robert Mitchum en 1958. Et rien d’autre, son tout nouveau roman, vient de paraître.
Philip Bowman, jeune homme issu d’une famille modeste aux parents séparés, rentre aux Etats-Unis après avoir connu les combats du Pacifique au cours de la Seconde guerre mondiale. Il rêve d’être journaliste mais ne dénichera qu’une place dans le monde de l’édition littéraire à New York - ce qui nous vaut quelques digressions intéressantes -, où finalement il fera son trou. Sa situation professionnelle assurée, il tentera d’acquérir une maison pour y bâtir un foyer durable avec celle qui doit être le grand amour de sa vie. Cette quête du bonheur conjugal est au cœur de ce roman.
Il y a des livres comme des bouteilles de vin, à peine entamés on sait qu’ils seront bons. Et celui-ci, croyez m’en, est un sacrément bon cru. Nous allons suivre Philip Bowman, de sa jeunesse aux armées jusqu’à ce qu’on appelle l’âge mûr, à travers une chronologie à peine notifiée par l’écrivain si ce n’est deux ou trois fois, par un indice abrupt comme celui-ci qui vient clore un chapitre : «Quelque chose de terrible venait de se produire. Le Président avait été assassiné à Dallas. » Ténu mais extrêmement précis.
Après des débuts dans la vie assez réservés avec les femmes, Bowman va se rattraper et certaines auront une grande place dans sa vie, au point qu’il pensera avoir trouvé celle qu’il cherche en vain. Il y aura Vivian, la première et qu’il épousera, puis après son divorce il aura des espoirs avec Enid rencontrée à Londres, ou bien Christine qui le larguera et lui piquera sa maison, et bien plus tard, Ann, une collaboratrice sur son lieu de travail qui semblera boucler une boucle de recherches au loin, alors que sous ses yeux l’attendait son Graal. Mais le lecteur restera sur une interrogation car le roman s’achève en laissant la porte ouverte à toutes les possibilités. Les dernières pages touchant au sublime, mêlant les souvenirs d’une vie passée, l’évocation de la mort qui viendra obligatoirement un jour pas si lointain et un projet à court terme, comme un feu d’artifice final pour Philip Bowman.
Le roman a un charme fou, dû à l’écriture somptueuse de James Salter. Je me suis délecté à le lire, profitant de chaque page et m’attristant d’en voir venir la fin. Les personnages secondaires entrent et sortent, magistralement décrits, au point que parfois on s’imagine les voir jouer un rôle plus important alors qu’ils ne font que passer. Même les scènes de sexe – car il y en a – belles et crues parfois, sont splendides, je le note tant c’est rare, mais une preuve de plus du grand talent de l’écrivain.
Les critiques sont unanimes sur les qualités de ce bouquin et je ne peux que me joindre à ce concert de louanges. Roman des rêves non exaucés sans pour autant en faire une vie ratée, un très grand roman… et rien d’autre.

« Ils éditaient de grands livres, aimait à répéter Baum, mais seulement par nécessité. Pas question de refuser un best-seller par principe. L’idée, disait-il, était de payer peu et de vendre par brassées. Au mur de son bureau était accrochée une lettre encadrée d’un collègue et ami, éditeur expérimenté, à qui on avait demandé de lire un manuscrit. (…) Rien ne nous est épargné, sauf peut-être le plus obscène. Ce livre ne vaut rien. « On en a vendu deux cent mille exemplaires, se vanta Baum, et il est en cours d’adaptation au cinéma. Le plus gros succès qu’on ait jamais eu. J’ai fait encadrer cette lettre pour ne pas oublier la leçon. » »
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 LIVRE POUR MEC, 23 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et rien d'autre (Format Kindle)
Emportée par la revue LIRE je me suis empressée de l'acheter. Bof. Je m'ennuie. Divers récits de ses histoires amoureuses, pas plus intéressantes que ça pour moi. En plus fautes d'orthographe et grammaire ce qui n'arrange rien. Bref j'ai eu du mal à le terminer et pour moi pas à recommander. J'en ai discuté avec un ami qui m'a dit c'est normal c'est un livre de mec !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Qu'est-ce que cela signifie ?, 4 octobre 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et rien d'autre (Broché)
Dans ce faux roman il n'y a pas d'intrigue à proprement parler ; les personnages, dans l'ensemble, ne font que passer.
Les chapitres, aussi brefs que nombreux, sont autant d'épisodes d'une série TV qui aurait pour thème la vie de Ph. Bowman (et notamment ses amours).

Le problème de ce livre, c'est qu'il n'est au fond rien d'autre que la somme de ses sous-parties, alors qu'on reconnaît un grand livre au fait qu'il est davantage que cela. Ici il y a beaucoup d'épisodes gratuits, lesquels semblent n'être là que pour remplir des pages, et puis les nombreux personnages (tous de passage) manquent affreusement de substance.
Le prologue est assez beau mais il ne "résonne" pas dans le reste de la narration : il ne s'intègre pas dans l'économie du roman.

On suit dès lors un feuilleton bien raconté, et par moments intéressant, mais dont les épisodes ne sont là que pour eux-mêmes sans être au service d'un dessein plus grand et plus profond qu'une simple narration. Voilà pourquoi j'ai fini par parcourir en diagonale les 30 dernières pages, quand j'ai compris que ce roman était hélas dépourvu de réflexion intéressante sur un ou plusieurs sujets de fond, et qu'il n'y avait là, au mieux, qu'un divertissement raffiné où l'"esprit" du roman, cher à Kundera, ne souffle pas.

Bref, n'en déplaise à une certaine critique parisienne facilement impressionnable et volontiers béate dès qu'il s'agit d'un "écrivain américain", on n'a pas véritablement affaire à une œuvre littéraire, mais à un synopsis de série intello. Là est le défaut de construction de ce qui n'est pas, à vrai dire, un roman.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Très décevant ..., 23 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et rien d'autre (Broché)
Je n'ai pas pu "entrer" ni dans l'histoire (y en a-t-il une ?), ni dans les divers personnages, ni même dans le personnage principal (un éditeur) dont la psychologie, les émotions, les aventures (en a-t-il ?), les désirs, les intérêts me sont restés complètement étrangers. Je me suis un peu forcée malgré mon ennui mais j'ai abandonné aux 2/3 du livre ...
je me damande si je suis passée à côté de quelque chose que je n'ai pas su détecter, ou si vraiment, il s'agit d'un livre plein d'un vide sidéral ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 C'est déjà beaucoup, 1 octobre 2014
Par 
erebus "something" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et rien d'autre (Broché)
James Salter est un écrivain mais un écrivain américain. Et là, ça change tout. Car seul un écrivain américain peut écrire un roman américain et seul un écrivain américain peut traiter d'un sujet déjà traité mille fois (le monde de l'édition, de la diffusion, des écrivains) car il le fait avec aplomb et style. Oui, là réside l'un des intérêts du livre : le style (et l'aplomb). L'un des autres intérêts est la liberté d'écriture d'un auteur qui crée un personnage cynique ?, lucide ? et misogyne assurément (dans ses rapports avec les femmes - aussi bien sexuels qu'intellectuels) qui traverse le cours du temps d'une certaine Amérique où les générations se côtoient, mais commencent à ne plus vraiment se comprendre, ni s'attendre.

Beaucoup d'autres personnages viennent graviter autour de Bowman (nom qui n'est pas choisi pas hasard) et apportent leur touche à ce qui apparaît véritablement comme une fresque littéraire, superbement traduite par Marc Amfreville. James Salter a écrit 6 romans. Certains autres en écrivent un par an. Salter a donc écrit 6 romans et au moins deux chefs-d'oeuvre. Combien de chefs-d'oeuvre chez les productivistes ? Je n'ai rien contre les auteurs qui écrivent beaucoup, certains sont mêmes constamment très bons mais j'émets quelques doutes sur des auteurs qui, après s'être fait un nom, vendent uniquement sur leur...renommée.

Bien sur, ici il est question de littérature et on peut mesurer toute la différence avec 99 % de la denrée littéraire française (avant il y avait chaque année le vin nouveau, maintenant la rentrée littéraire ou la course aux prix - et certains auteurs vont jusqu'à écrire et s'autocensurer pour obtenir ces prix- ... Comme dirait Sagan : "Bonjour tristesse") .

Il est vrai que l'oeuvre change des contes de fées et du phrasé roucoulant et tellement plein de bons sentiments, d'un, par exemple, Reinhardt ou d'une daube nombriliste d'un ancien publicitaire en vogue qui fait toujours autant de pub mais désormais à son propre compte...

Les dernières pages sont saisissantes de beauté mélancolique mais aussi de l'espoir jamais déchu.

Lire James Salter est un privilège. Certaines fulgurances sont mémorables. Ne boudons pas notre plaisir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Très décevant, 19 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et rien d'autre (Broché)
J'ai refermé le livre à la 200e page en passant beaucoup de passages, ce qui est rare. J'essaie toujours d'aller au bout de l'histoire. Mais là, je me suis ennuyée. L'écriture est belle mais je n'ai pas compris le fil de l'histoire. Trop de personnages qui passent, des descriptions bien trop longues et sans intérêts.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 commentaire, 28 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et rien d'autre (Format Kindle)
A la lecture de ce livre "Et rien d'autre "la seule chose qui m'est parue intéressante c'est la description d'un certain milieu américain , leur superficialité. Dans l'ensemble ce n'est pas un livre que je recommanderais pour un public littéraire, intellectuel. Mérite-t-il tant d'éloges écrits dans la presse?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 toute une vie, 25 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Et rien d'autre (Format Kindle)
C'est toute (ou presque) la vie de Bowman qui est contenue dans ce livre. Une foule de gens s'y croisent, on s'y perd un peu mais on s'y retrouve quand même. Le fait de le lire sur Kindle m'a dérangée car je ne pouvais pas feuilleter à ma guise pour retrouver facilement l'un ou l'autre des personnages. J'ai adoré certaines descriptions (très poétiques où rien ne manquait, ni la couleur changeante, ni l'odeur, ni le contact...) les personnages croqués sur le vif et si nombreux que l'impression de tourbillon pouvait donner le vertige (untel, puis untel...), heureusement, des moments de solitudes permettait de reprendre pied. Il n'y a pas un mot de trop et parfois une telle concision minimaliste qu'il faut s'accrocher pour suivre.
Un drôle de personnage ce Bowman: on lui donnerait le bon Dieu sans confession et pourtant...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Et rien d'autre
Et rien d'autre de James Salter
EUR 15,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit