ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,00
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le protectionnisme et ses ennemis [Poche]

Jacques Sapir , Serge Halimi , Frédéric Lordon , François Ruffin , Ha-Joon Chang
4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
Prix : EUR 6,90 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 3 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Le protectionnisme et ses ennemis contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

10 mars 2012 Prendre parti
Après L Art d ignorer les pauvres (LLL) voici le nouvel opus du monde diplomatique. Sur un thème éminement politique et définitivement actuel, il réunit cinq textes sur la question du protectionnisme. Celui du grand économiste américain Chang fils spirituel de Stiglitz, l un des premiers à avoir étudié le mythe du libre échange dans l histoire, celui de Jacques Sapir, auteur de la déglobalisation qui explique pourquoi aujourd hui le retour du protectionnisme est vital pour nos économies anémiées, celui de Frédéric Lordon, auteur notamment de D un retournement l autre (Seuil) qui dénonce la mauvaise foi des thuriféraires du libre échange et les dangers d une idéologie dominante qui a créé les conditions de la crise, celui de François Ruffin qui raconte comment ce mot est devenu imprononçable alors que nos industries sont sacrifiées, et celui enfin de Serge Halimi qui réinscrit le protectionnisme à l aube du développement des Etats-Unis

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le protectionnisme et ses ennemis + Economistes à gages + L'art d'ignorer les pauvres : Suivi de Economistes en guerre contre les chômeurs et Du bon usage du cannibalisme
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

En près de soixante ans d'existence, Le Monde diplomatique a
publié des milliers d'articles. Certains d'entre eux répondaient
à des questions cruciales d'aujourd'hui et de demain. Les
éditions Les Liens qui libèrent, en collaboration avec le
mensuel, ont décidé de les rendre accessibles au plus large
public. C'est tout le sens de cette collection.

Détails sur le produit

  • Poche: 95 pages
  • Editeur : LES LIENS QUI LIBERENT EDITIONS; Édition : LLL/Le Monde Diplomatique: Prendre parti (10 mars 2012)
  • Collection : Prendre parti
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2918597694
  • ISBN-13: 978-2918597698
  • Dimensions du produit: 16,6 x 11,4 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 111.989 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.3 étoiles sur 5
4.3 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 l'Europe doit-elle protéger son industrie ? 31 octobre 2012
Par Darko TOP 50 COMMENTATEURS
Le protectionnisme a mauvaise presse, on l'accuse d'être un frein à la croissance économique et c'est un fait que depuis 1945 les nations capitalistes n'ont eu de cesse de mettre à bas toutes les protections tarifaires (droits de douanes) et non tarifaires (procédures, normes techniques) qui segmentaient les marchés mondiaux. Depuis les Rounds du GATT généralisant la clause de la nation la plus favorisée, en passant l'instauration de zones économiques intégrées (UE, MERCOSUR, ASEAN, ALENA...) jusqu'à la mise en place de l'OMC, partout les théories libre-échangistes ont triomphé, mais pour quels résultats ? Explosion des inégalités du chômage de masse et de la précarité, triomphe des mafias, généralisation de la violence et de corruption, affaiblissement des Etats, les méfaits de la mondialisation néo-libérale s'étalent là sous nos yeux et constituent autant d'évolutions menaçant à terme la démocratie. D'autant plus qu'à la crise économique actuelle s'ajoutent aujourd'hui d'autres périls (énergétiques, climatiques, démographiques, alimentaires) lourds de menaces pour l'avenir et rendant inéluctable la transition vers un autre modèle de société. Dans ces circonstances, le retour à une dose bien comprise de protectionnisme, loin d'être un problème, pourrait bien à l'inverse constituer un début de solution. Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Extrêmement salutaire... 29 août 2012
Par Vorwärts
Une anthologie d'articles du Monde Diplomatique (ou des blogs de collaborateurs du journal) sur la question du protectionnisme, des rapports internationaux, et européens en particulier. Dans ce cadre, évidemment, chaque mini-contribution, prenant la forme d'un court billet, est très vite lue et on pourrait craindre que les problèmes n'y soient traités que superficiellement.

Il n'en est rien. La concision de ce livre n'a d'égale que sa grande densité, et sa cohérence d'ensemble : les articles sont très complémentaires, s'enchaînent tellement logiquement qu'on pourrait les croire tous écrits par le même auteur.

Frédéric Lordon ouvre cet opuscule par une contribution visant à discuter du sens même du terme « protectionnisme », à le vider de la signification indigente et simpliste qui lui est donnée par l'éditorialisme libéral, et à nous montrer que les chantres de la « concurrence libre et non-faussée » ne cherchent en fait qu'à entretenir et utiliser autant que possible les distorsions structurelles entre pays : comme le disait Vandana Shiva, « le libre-échange, c'est le protectionnisme des puissants »...

Le passage par Ha-Joon Chang s'inscrit dans la continuité de cette idée, et offre de bons arguments historiques/scientifiques (donc objectifs !) pour contrer l'idéologie libre-échangiste. Il montre en outre comment *tous* les pays développés d'aujourd'hui ont construit leur avantage abrités derrière de grandes barrières douanières, avant de se déclarer favorables au libre-échange une fois leur avantage acquis.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un peu d'oxygène... 20 mai 2013
Par PERREY
Achat vérifié
Excellent ouvrage qui démontre que ce qui se conçoit bien s'énonce clairement.
Le pauvre peuple se rend compte confusément et semble-t'il à juste titre, qu'un protectionnisme adapté modifierait la donne économique, mais malheureusement n'a pas toujours conscience que la passoire européenne améliore son pouvoir d'achat (c'est là une part épineuse du problème).
Les économistes hétérodoxes justifient le protectionnisme avec des arguments en béton, en montrant que jusqu'il n'y a pas si longtemps les Anglos-Saxons ont été les maîtres du protectionnisme !!! Les économistes orthodoxes et les valets de tout poil (les grands médias en particulier), gauches ou droits, de l'ultra-libéralisme et du libre échange poussent des cris d'orfraie à cette idée car la plupart ont été élevé dans cette idéologie dès le biberon et surtout beaucoup bénéficient de cette situation si l'on considère le quasi-permanent conflit d'intérêt de ces vertueux conseillers qui sont appointés dans les banques ou les grandes entreprises multinationales; les maîtres de la finance savent récompenser leurs janissaires et leurs clients (au sens de clientélisme).
Jusqu'à quand supportera-t'on ces minorités rapaces et maléfiques ?
Je crains fort que pour les évincer la voie démocratique ne soit une impasse, d'autant que la démocratie devient un concept que ces heureux bénéficiaires vident progressivement de son sens.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?