Commencez à lire Ce que murmurent les collines: Nouvelles rwandaises sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.
Ce que murmurent les collines: Nouvelles rwandaises
 
Agrandissez cette image
 

Ce que murmurent les collines: Nouvelles rwandaises [Format Kindle]

Scholastique Mukasonga
3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 15,90
Prix Kindle : EUR 11,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 3,91 (25%)
Le prix a été fixé par l'éditeur.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 11,99  
Broché EUR 15,90  
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !




Loterie de l'App-Shop Amazon: Une chance de gagner jusqu'à 1000 euros pour votre shopping de Noël! Offre à durée limitée. sur l'App-Shop pour Android. Profitez-en et partagez la nouvelle. En savoir plus.


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

Scholastique Mukasonga nous donne ici son cinquième livre, un recueil de nouvelles, après son roman, Notre-Dame du Nil, prix Renaudot 2012.

Présentation de l'éditeur

'La Maritza, c'est ma rivière... a chanté Sylvie Vartan. Moi qui n'oserai pas chanter, je me contenterai de murmurer : La Rukarara, c'est ma rivière... Oui, je suis bien née au bord de la Rukarara, mais je n'en ai aucun souvenir, les souvenirs que j'en ai sont ceux de ma mère et de son inconsolable nostalgie.'
Ainsi commence cette suite de nouvelles rwandaises, belles et poignantes, où coulent les tourments et les espoirs de tout un peuple. Se souvenir de tout, et de la mère avant tout, qui, dans sa nostalgie d'exilée, pare la rivière Rukarara de toutes les merveilles de la légende. Et se souvenir des histoires que murmurent les collines : pourquoi Viviane, même nue, porte-t-elle autour de la taille une cordelette où s'accroche un minuscule morceau de bois?... Et puis, entre la Bible et les aventures de Titicarabi, y a-t-il d'autres livres? La narratrice ne le croit pas... Et le règne d'un roi peut-il nous être conté par une vache?... Et si l'on chasse de la colline celle sur qui s'accumulent les malheurs, chassera-t-on grâce à ce bouc émissaire le Malheur inhérent à la condition humaine?... Mais Cyprien le Pygmée, rejeté de presque tous, aura, lui, un fier destin.
Ces histoires s'enchâssent avec maestria comme les tesselles d'une mosaïque. Les mots de Scholastique Mukasonga coulent, cristallins, de mémoire en mémoire, jusqu'à nous montrer, même quand passe le malheur, toute la beauté de la vie.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 705 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 160 pages
  • Editeur : Editions Gallimard (27 mars 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00JAE60AQ
  • Word Wise: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°63.407 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

4 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
3.7 étoiles sur 5
3.7 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Entre traditions et explications 24 août 2014
Par Cetalir TOP 100 COMMENTATEURS
Format:Broché
Dans ce court recueil de nouvelles, Scholastique Mukasonga décrit avec pudeur et sensibilité la douleur de devoir s’exiler pour échapper aux massacres ethniques qui ont frappé le Rwanda.

Elle donne à voir aussi et surtout comment le Rwanda en est arrivé à une telle situation à travers de courtes histoires qui illustrent à traits plus ou moins esquissés, de façon plus suggérée et voilée qu’explicite comme s’il s’agissait encore de n’offenser personne, la responsabilité de la puissance belge occupante.

On y comprend le jeu des alliances qui se sont noués sur un fond de racisme aussi bien des blancs envers les noirs que des ethnies entre elles. On en perçoit la fragilité extrême que le moindre changement d’orientation ne manquera pas de précipiter à bas pour semer alors sa suite de malheurs et de chaos.

En remontant aux décennies qui ont précédé le drame et son million de morts, elle nous suggère que tout était déjà en place, que la nouvelle religion imposée par la puissance occupante portait en soi, par sa négation des traditions, des cultes ancestraux et des croyances vernaculaires, un terrible revers, un effet boomerang prêt à frapper sans discernement.

Une fois encore, ce qui fait le charme de ces nouvelles c’est que tout ceci est abordé par le biais, suggéré au travers une série de sorte de petits contes africains qui nous font mieux connaître le pays dont elle vient. On peut les lire pour ce qu’ils sont mais ils portent bien plus que ce qu’ils racontent au premier degré.

Publié aux Editions Gallimard – 2014 – 140 pages

Retrouvez mes notes de lecture sur thierrycollet-cetalir.blogspot.com
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché
Ces nouvelles constituent une excellente introduction au monde restitué par Scholastique Mukasonga. Ceux qui auront regretté dans "Notre Dame du Nil" l'absence de glossaire trouveront ici, à la fin de certaines nouvelles, des explications de terme, de petites notes historiques ou un aparté sur la construction des prénoms. Ces nouvelles constituent un ensemble fantastique et attachant, même si la douleur n'est jamais loin, même si le malheur frappe aux portes de tous ou presque. Le regard d'un homme sur un le petit bout de bois d'une croix qui danse sur la hanche d'une femme nue invite cette dernière, plusieurs mois après, à se remémorer. Les rois reviennent à la vie, sont racontés par le don d'une vache. Les aventures de Titicarabi, qui n'ont de sens que dans un monde ancien. Les femmes parlent de ce monde, où présent et passé d'emmêlent, l'expliquent avec expérience. Le regard d'un homme qui se détourne, qui tourne le dos au souvenir d'une exclusion, d'un pays où la mort est et fut si présente. Si le regard du celui qui ne comprend pas, invite à se taire, Scholastique Mukasonga rompt le silence en faisant danser ses mots. Un murmure qui invite au rêve, un murmure dans les brumes des légendes.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 Entre deux. 3 octobre 2014
Par loboblanco TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
"L'iguifou" contait essentiellement l'histoire et les conséquences du génocide des Tutsi par les Hutu au Rwanda. Ici l'auteure nous narre des contes Tutsi.
La lecture manque de fluidité du fait du nombre élevé de personnages et objets aux noms difficiles pour nous. Les deux derniers textes sont des nouvelles plus classsiques et ne présentent pas cet inconvénient. Un peu déçu après cette lecture.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique