À la recherche du temps perdu et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
A la recherche du temps p... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Editeur GALLIMARD. Expedition le jour meme si commande passee avant midi. Livraison par GLS contre signature (24-48h) ou par La Poste (72h en moyenne). Si vous vouhaitez absolument une livraison par La Poste, merci de nous le signaler. Aucune livraison en DOM-TOM. Vendeur Pro, rapide et serieux.
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

A la recherche du temps perdu, tome 2 : A l'ombre des jeunes filles en fleurs Poche – 11 mai 1988


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,40
EUR 6,29 EUR 3,07
Broché
"Veuillez réessayer"

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

A la recherche du temps perdu, tome 2 : A l'ombre des jeunes filles en fleurs + A la recherche du temps perdu, tome 3 : Le Côté de Guermantes + A la recherche du temps perdu, tome 4 : Sodome et Gomorrhe
Prix pour les trois: EUR 21,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Quatrième de couverture

«Tout d'un coup, dans le petit chemin creux, je m'arrêtai touché au cœur par un doux souvenir d'enfance : je venais de reconnaître, aux feuilles découpées et brillantes qui s'avançaient sur le seuil, un buisson d'aubépines défleuries, hélas, depuis la fin du printemps. Autour de moi flottait une atmosphère d'anciens mois de Marie, d'après-midi du dimanche, de croyances, d'erreurs oubliées. J'aurais voulu la saisir. Je m'arrêtai une seconde et Andrée, avec une divination charmante, me laissa causer un instant avec les feuilles de l'arbuste. Je leur demandai des nouvelles des fleurs, ces fleurs de l'aubépine pareilles à de gaies jeunes filles étourdies, coquettes et pieuses. "Ces demoiselles sont parties depuis déjà longtemps", me disaient les feuilles.»

Biographie de l'auteur

Écrivain né et mort à Paris (1871-1922). Fréquente assidûment les milieux mondains et les salons littéraires de son temps. Adopte les conceptions esthétiques de Ruskin qu'il traduit. À la mort de sa mère, en 1905, s'isole de plus en plus dans sa chambre, luttant contre des crises d'asthme, pour parachever jusqu'au dernier instant son œuvre majeure, dont plus d'un tiers sera posthume.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez A la recherche du temps perdu, tome 2 : A l'ombre des jeunes filles en fleurs contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 568 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : Reprint (11 mai 1988)
  • Collection : Folio classique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070380513
  • ISBN-13: 978-2070380510
  • Dimensions du produit: 2,5 x 11,4 x 17,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.101 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Écrivain né et mort à Paris (1871-1922). Fréquente assidûment les milieux mondains et les salons littéraires de son temps. Adopte les conceptions esthétiques de Ruskin qu'il traduit. À la mort de sa mère, en 1905, s'isole de plus en plus dans sa chambre, luttant contre des crises d'asthme, pour parachever jusqu'au dernier instant son œuvre majeure, dont plus d'un tiers sera posthume.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laurent Lenormand le 25 septembre 2014
Format: Poche
"A l'ombre des jeunes filles en fleurs" se compose de la suite immédiate de "Du côté de chez Swann", avec l'idylle avortée entre l'auteur et Gilberte Swann, puis du premier séjour à Balbec de l'auteur, où il rencontre Albertine. Structure assez bancale, donc, imposée à Proust par les contraintes de l'édition, mais qui n'altère en rien le plaisir de la lecture. Il peut arriver que Proust en fasse un peu trop, qu'il s'égare dans quelques pages inutilement alambiquées. J'avoue avoir du mal aussi, parfois, avec la ponctuation de Proust, qui ne facilite pas la lecture de certaines phrases. Mais le propos est d'une telle finesse, l'intelligence et la sensibilité de l'auteur frappent de façon si évidente, la langue est d'une telle beauté que ces quelques remarques ne pèsent rien au regard de la jubilation qu'on ressent à se baigner dans cet océan littéraire. Tout le monde aura ses passages favoris, ceux qu'on notent sur un cahier pour pouvoir les relire plus tard. Et puis il y a ces nouveaux personnages que Proust introduit dans ce second volume, jalons importants de l'oeuvre et du parcours intérieur de l'auteur: Albertine, bien sûr, mais aussi Saint-Loup, M. de Charlus, Bergotte, Elstir... Il y a enfin cette évocation inoubliable de la côte normande, de cette station balnéaire de Balbec, de la mer, des falaises, des estivants de la Belle Epoque... Un âge et une civilisation engloutis qui revivent par la magie d'un écrivain de génie, et qui font partie à jamais de l'imaginaire littéraire français.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par cromagnon le 9 décembre 2011
Format: Poche Achat vérifié
Il faut attendre la page 350 pour voir apparaître celles qui font le titre de ce second volume de la Recherche, entre l'amour malheureux du narrateur pour Gilberte qui suivait celui de Swann pour Odette si merveilleusement autopsié dans « Du côté' », et ses rencontres avec Saint-Loup et Elstir, ce dernier nous ouvrant à une nouvelle perspective sur la théorie de l'auteur en matière de création artistique, avant de revenir à des atermoiements sentimentaux (la séduction des jeunes filles, terrain où son analyse me semble nettement moins pertinente que les précédentes: question d'époque, ou de personnalité ??).
C'est dire, si besoin était, que la logique d'une trame romanesque n'a chez Proust qu'une importance secondaire -les épisodes s'enchaînant de façon aléatoire comme le font nos souvenirs -(cf la genèse de l'œuvre en préface éclairante du 1° volume Folio par A.Compagnon) en regard de la démonstration globale à laquelle prétend la Recherche dont le matériau est non l'intrigue mais l'analyse réitérée des comportements, de leurs causes socio-psychologiques et de leurs effets, qui doit démontrer la suprématie du sensible et de l'inconscient et sa primauté sur le raisonné.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Anaïs le 8 février 2013
Format: Poche Achat vérifié
Je n'aurais jamais cru prendre tant de plaisir à lire Proust. C'est indigeste! C'est long! Oui... on pourrait croire mais si vous vous caler confortablement dans votre fauteuil ou canapé... que vous sirotez une boisson chaude et que vous vous laissez porter sur les chemins des souvenirs... vous allez accéder à un bijou de la littérature française.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Doudou le 28 septembre 2014
Format: Poche
Je partage pleinement toutes ces critiques.

J'ajouterais que la magie de Proust provient également de ce qu'il nous ré-ouvre les yeux sur la complexité (et donc la beauté) de la vie. La vie moderne stéréotypée a tendance à tout simplifier et donc à tout affadir. Proust nous ré-enseigne que les moindres détails de la vie sont les fruits de mille complexités cachées et il va même dans la profondeur au-delà de ce dont nous étions à peine conscient.

Il y a également la beauté du style sinueux de Proust que l'on ne retrouve nulle part ailleurs.

Je viens de faire l'expérience de lire un roman d'un autre grand écrivain entre deux lectures de Proust : Que ça parait fade ! Et pourtant c'est un autre écrivain que j'aime beaucoup.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
41 internautes sur 48 ont trouvé ce commentaire utile  Par Neirda le 19 mai 2007
Format: Poche
Proust est souvent redouté, à raison, mais c'est dommage. Le style de Proust, c'est Proust. Apprécier le contenu de son oeuvre en regrettant sa forme littéraire, c'est n'en avoir (presque) rien compris - et en faire une bonne traduction doit constituer un véritable défi. Par exemple les imparfaits, comme le notait Flaubert, contribuent à faire de cet ouvrage le roman de la mémoire ; la longueur si célèbre de ses phrases, c'est le flux ininterrompu de la conscience ; etc. Je n'irais pas conseiller une pareille lecture à quelqu'un de pressé, lire Proust ressemblant plus à la dégustation qu'au fast food...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?